Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 23:07

CHRONIQUE DE GUY FOURNIER

canoe.ca - Guy Fournier - Collaboration spéciale - 24-12-2011 | 04h00

 
   

Il y a déjà plusieurs semaines, Joseph s'est abonné à Twitter sous le pseudonyme de «Jo le charpentier», mais personne encore n'a décidé de suivre cet inconnu. Ses amis, il est vrai, sont assez clairsemés et le connaissent seulement depuis qu'ils occupent le parc du centre des affaires de Jérusalem. Jo le charpentier s'est joint aux indignés au cours du mois d'octobre après avoir appris que des milliers d'autres comme lui avaient envahi Wall Street, la City de Londres, la place de la Bourse à Paris et même le square Victoria de Montréal.

Le petit livre Indignez-vous! de Stéphane Hessel, Français d'origine juive, réchappé des camps de Buchenwald et de Dora, est responsable de ce mouvement qui a fait boule de neige. Hessel, corédacteur de la Déclaration universelle des droits de l'homme en 1948, demande aux jeunes dans son pamphlet de «regarder autour d'eux où ils trouveront tous les thèmes qui justifient leur indignation».

 

JO PERD SA «JOB»

Jo le charpentier a toutes les raisons de s'indigner. À la fin d'avril, quelques jours après avoir appris que sa femme est enceinte, il reçoit son «quatre pour cent» de l'entrepreneur pour qui il travaillait depuis des années. Au noir et au salaire minimum. À Jérusalem, rien ne va plus dans le bâtiment. Des centaines de jeunes couples ont construit de coûteuses maisons et ils n'arrivent plus à faire leurs paiements. Les banquiers les dépossèdent, les uns après les autres.

Heureusement, Jo n'a pas commis l'imprudence de construire. Sa femme, qui ne demande jamais rien, a toujours préféré vivre à loyer en attendant de ramasser un pécule suffisant pour faire le paiement de base sur une maison. Grâce à ce pécule, ils vivotent jusqu'à la fin d'octobre, mais sans le sou, ils doivent alors quitter leur modeste logement. Ils rejoignent donc le groupe des indignés.

 

UN iPHONE EN CADEAU

Ils arrivent au bon moment, car le mercure baisse et les indignés ont grand besoin d'un abri. Ils demandent au charpentier d'élever une grande structure de bois qu'ils recouvrent de bâches pour se protéger du froid. En retour de son travail, même si Jo le charpentier ne demande rien, on lui donne un iPhone et on l'abonne à Twitter et à Facebook.

C'est par des tweets que les indignés apprennent qu'on déloge les contestataires dans toutes les capitales. Le tour de Jérusalem ne devrait pas tarder, car le maire Nir Barkat n'est pas très conciliant. Le 26 novembre, veille de la longue fête d'Hanoucca, le maire Barkat dépêche une cinquantaine de policiers et de pompiers qui délogent les indignés et démolissent leurs installations.

Jo le charpentier et sa femme passent le premier soir d'Hanoucca sur un banc de parc du mont des oliviers et les jours suivants, ils cherchent en vain refuge chez d'autres manifestants. La plupart sont sans abri comme eux et ne peuvent les accommoder.

 

C'EST COMPLET PARTOUT

Ils décident de tenter leur chance à L'auberge du bon Samaritain, sur la route de Jéricho. Faire de l'autostop avec une barbe longue comme celle de Jo le charpentier n'est pas chanceux. Ils restent des heures au bord de la route avant qu'un camionneur finisse par prendre en pitié cette femme enceinte. À cause d'Hanoucca, c'est complet à L'auberge du bon Samaritain et on leur suggère de se rendre à Bethléem.

Tous les bed & breakfast de Bethléem affichent complet aussi. À la fin, dans une étable que le couple squatte depuis quelques heures dans un quartier isolé de Bethléem, la femme de Jo le charpentier donne naissance à un bébé frileux. Aussitôt, Jo prend son iPhone et envoie à ses quelques amis indignés, un simple tweet: Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté!

Le message devient viral et fait le tour du monde. Grâce à une étoile hyper brillante qui éclaire miraculeusement l'étable, Jo le charpentier prend aussi des photos qu'il envoie sur son compte Facebook.

Malheureusement, la plupart des grands quotidiens ne publiant pas demain, il faudra attendre pour voir ces photos exceptionnelles!

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22