Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 16:36

 

Source : Reporterre

 

La mobilisation étudiante se renforce malgré la répression

27 mars 2018 / Baptiste Giraud et Maxime Lerolle (Reporterre)
 


 

Dans une ambiance de Nuit debout, les étudiants se mobilisent contre la sélection à l’université. Malgré la violence de la répression, ils cherchent la convergence des luttes. Reportage à Paris et analyse d’un mois de mouvement estudiantin.

  • Paris, reportage

L’amphi N est noir de monde. En principe, il peut accueillir jusqu’à 1.500 personnes. Jeudi 26 mars, depuis deux heures que l’assemblée générale de l’antenne de Paris 1 à Tolbiac bat son plein, près d’une cinquantaine de personnes restent debout sur les côtés ou assises au beau milieu des escaliers, tant les gradins fourmillent d’étudiants.

L’objet de leur attention ? Les intervenantes et intervenants qui, tour à tour, descendent devant l’estrade et soumettent à la salle une proposition quant à l’organisation de la lutte. La vigueur des débats jure avec l’atonie des chambres parlementaires — au hasard, l’Assemblée nationale. Ici, chaque proposition suscite salves d’applaudissements, roulements de tambour, ou bien huées et imprécations hostiles. Les passions sont déchaînées.

L’antenne de l’université Paris-1 à Tolbiac.

Depuis la mi-février, la lutte s’organise à Tolbiac, initialement contre la loi Vidal de réforme de l’entrée de l’université [Lire ci-dessous]. Ici, « le blocus, c’est du folklore », s’amuse Gaspard [*], rencontré sur une barricade — concrètement, un barrage de tables, de chaises et de banderoles coupant l’accès aux ascenseurs. Son camarade Théo [*] évoque la politisation renforcée des étudiants depuis la loi Travail en 2016 : « 2016 nous a radicalisé, au sens propre. Nous sommes revenus à l’essence de la gauche. »

Mais le mouvement déborde largement le cadre de la protestation contre la loi. Désormais, comme le clame une intervenante de l’AG, il s’agit de rien moins que de « se réapproprier notre espace ». Florian [*], un « autonome », va plus loin : « Ce matin, on a voté l’occupation de la fac. C’est-à-dire qu’on va la faire tourner, à notre manière. Les cours reprendront, mais cette fois coorganisés par les étudiants et les profs. »

« Le gouvernement mène une offensive globale. C’est pour ça que de notre côté, il ne faut plus penser les luttes séparément, mais ensemble » ...

 

Suite de l'article sur https://reporterre.net/La-mobilisation-etudiante-se-renforce-malgre-la-repression

 

Source : Reporterre

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22