Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 18:48

 

 

Source : http://www.liberation.fr

 

 

désintox

Non, «Quentin le pompier» n’a pas eu «l’œil crevé par la racaille»

 

Par Jacques Pezet et Vincent Coquaz
 
 

Une image virale publiée sur Facebook se désole que cet homme blessé n'ait pas reçu la visite de François Hollande. Mais contrairement à ce qu'affirmaient les administrateurs de la page, il a en fait été touché par le tir d'un policier lors d'une manifestation en 2013, à Grenoble.

INTOX. Avec plus de 125 000 partages et 10 000 mentions «J’aime», le post Facebook de la page «Je soutiens les pompiers» est devenu viral en quelques jours. Publié le 22 février, il comporte une photo de la visite de François Hollande auprès de Théo L., grièvement blessé lors de son interpellation par quatre policiers, à côté de celle d’un homme touché à l’œil. Les deux images sont barrées d’un texte : «Théo la victime reçoit le soutien présidentiel. Mais pas Quentin le pompier à l’œil crevé par la racaille ?» Une autre phrase accompagne le montage : «Quentin n’avait pas eu droit à la visite du président, lui… peut-être aurait-il dû agresser des flics pour se faire chouchouter ?» En dessous du post, des centaines de commentaires haineux, visant pêle-mêle François Hollande, le gouvernement et les médias.

Capture d’écran du post Facebook en question, le 28 février.

 

DÉSINTOX. Le Quentin de la photo s’appelle bien Quentin, et il est bien pompier. Mais son histoire n’a rien à voir avec celle d’un «pompier à l’œil crevé par la racaille». En effet, comme le racontait à l’époque le Dauphiné, Quentin Charron a été blessé fin 2013 à Grenoble «lors d’affrontements qui avaient éclaté entre les sapeurs-pompiers et les forces de l’ordre devant la préfecture de l’Isère en marge d’une manifestation des soldats du feu». Mediapart précise de son côté que le jeune homme a été «atteint par un tir policier» lors de la manifestation, sans qu’on puisse connaître l’identité du tireur puisque «l’enquête a été classée sans suite par le procureur de la République de Grenoble, pour "absence d’infraction"».

Sans doute interpellé sur les véritables faits, les administrateurs de la page Facebook «Je soutiens nos pompiers» ont modifié le post le 25 février, soit trois jours après publication (comme en atteste l’historique de modification de Facebook). Aucun correctif, mais plusieurs paragraphes de texte ont été ajoutés, dont ce passage tout en ambiguïté (et en racisme assumé) : «Quand c’est un blanc qui se fait éborgner par une racaille de cité ou un policier racailleux, tout le monde s’en fout, tout le monde l’oublie ! Quand un immigré congoïde (d’une famille qui détourne 670 000 euros de nos impôts) se fait blesser lorsqu’il agresse des policiers, on doit en faire une affaire d’Etat ? Sérieusement…» Quelques minutes plus tard, le mot «blanc» est remplacé par «autochtone». Pour les producteurs d’intox aussi, les détails comptent.

Jacques Pezet , Vincent Coquaz

 

 

Source : http://www.liberation.fr

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22