Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 14:34

 

Source : http://www.revolutionpermanente.fr

 

 

Les ordures sont à Matignon

À la violence policière, les éboueurs de Paris répondent par la démocratie ouvrière

Publié le 8 juin 2016

 

 

 

Mercredi matin, les CRS ont tenté de déloger les éboueurs de la propreté de la ville de Paris, sans succès. En effet, en assemblée générale, les grévistes ont reconduit la grève à 95%, rendant inutile l’intervention des briseurs de grève.

Arthur Nicola

 

C’est l’occasion de faire le point sur la grève des territoriaux de la ville de Paris alors que les poubelles commencent à s’entasser dans certains quartiers. Après 10 jours de blocage, l’incinérateur d’Ivry est maintenant à l’arrêt total : il faudra 900 tonnes de bois et un jour et demi pour le redémarrer. C’est contre la loi travail, mais aussi plus généralement pour la reconnaissance de la pénibilité de leur métier que les ouvriers sont en grève. L’ambiance sur le piquet était très bonne : pour beaucoup de salariés, c’est aussi l’occasion de rencontrer les collègues dans un cadre autre que celui imposé par les chefs.

A Paris, le dépôt de déchets de Romainville était bloqué par les territoriaux de ce matin. D’autre part, l’incinérateur de la TIRU de Saint Ouen sera en grève demain. Les garages des camions sont eux aussi bloqués : ceux d’Ivry Victor Hugo, et de Romainville sont en grève majoritaire, tandis que ceux de Saint Ouen, Issy les Moulineaux, Aubervilliers et Porte de Clichy sont en grève minoritaire. Quoiqu’il en soit, une grande solidarité s’installe, les grévistes d’un site n’hésitant pas à se déplacer pour bloquer d’autres dépôts.

La stratégie de division des salariés et de libéralisation des services publics marche en partie. Sur Paris, les déchets de près de la moitié des arrondissements (1er, 3ème, 4ème, 7ème, 10ème, 11ème, 13ème, 15ème, 18ème, 19ème) sont collectés par des entreprises privées comme Derichebourg ou Veolia : ce sont les camions de ces entreprises qui acheminent difficilement les déchets jusqu’à Chartres. Souvent en situation précaire, il est difficile pour les salariés du privé de se mettre en grève : beaucoup sont en intérim et ne peuvent risquer de ne pas se faire réengager.

Crédits photo : Gueules de Parisiens

 

 

 

Source : http://www.revolutionpermanente.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social Ils réagissent
commenter cet article

commentaires

jojolespiedsnickelés 10/06/2016 19:42

Il est vrai que les odeurs en provenance du gouvernement commencent à fouetter un peu quand même....c'est pourquoi il ne faut pas hésiter à aérer le plus possible dans les bureaux des ministères (notamment du travail....)surtout avec la chaleur de l’été qui arrive…. !Bonne continuation !

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22