Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 17:01

 

Source : https://www.mediapart.fr

 

 

En direct des manifs. L'Unef revendique 150 000 manifestants

17 mars 2016 | Par La rédaction de Mediapart
 
 
 
 

Suivez en direct la nouvelle journée de mobilisation contre la réforme du travail. 115 lycées bloqués selon le ministère et, à Paris, des cortèges de lycéens chargés par la police.

Tout au long de l'après-midi, suivez en direct la deuxième journée de mobilisation contre la loi sur le travail. Vous pouvez rafraîchir la page en cliquant ici, et retrouver notre dossier complet sur le projet de réforme du code du travail ici.

La journée de mobilisation à Nîme en images. Abonné de Mediapart, Clément Luy a publié sur son blog un diaporama de la manifestation.

17 h 45, La mobilisation à Paris. Selon la préfecture de Paris, entre 8 800 et 9 200 personnes ont manifesté à Paris, rapporte le journaliste Luc Peillon.

 

Loi travail: entre 8.800 et 9.200 manifestants à Paris selon la préfecture de police.

 

Mobilisation

 

La journée de mobilisation à Tours. Voici un témoignage transmis par une lectrice, Manon Vautier-Chollet, étudiante à l’Ecole publique de journalisme de Tours.

« Lycéens, étudiants, actifs, chômeurs et retraités se sont mobilisés ce jeudi 17 mars à Tours contre la loi travail. Les lycéens tourangeaux, après avoir leurs établissements avec plus ou moins de réussite, on rejoints la place Anatole France à pieds, et en musique. Les étudiants, actifs, chômeurs et retraités les y attendaient. Le cortège s'est mis en marche à 10 heures, mené par les syndicats unis derrière la banderole "Retrait du projet de loi travail". Le cortège, toujours en musique, est passé par la place de la Mairie de Tours et la rue Nationale. Les brigades des clowns étaient là pour donner le tempo et indiquer le chemin. Comme la semaine précédente environ 5 000 manifestants sont descendus dans la rue. Aucun incident à déclarer, la manifestation s'est achevée aux alentours de midi par un picnic partagé. »

 

dscf8074 © Manon Vautier-Chollet dscf8074 © Manon Vautier-Chollet

 

17 h 30, Manuel Valls "très attentif". Sur LCP, Manuel Valls se dit « très attentif aux attentes et aux aspirations, aux exigences, aux colères, aux angoisses de la jeunesse ».  Le premier ministre continue cependant à exclure tout retrait de la réforme et à défendre « un texte qui vise à conforter le CDI, à sortir de la précarité, qui donne de nouveaux droits en matière de formation (…) Mais surtout, il y a cette mesure qui sera une des grandes réformes du quinquennat de François Hollande : « cette garantie jeunesse universalisée qui va concerner progressivement toute une génération. Aucune avancée de ce type ne peut être balayée ».

 

Manuel Valls

 

Mobilisation. Selon l'Unef, 150 000 étudiants et lycéens ont manifesté aujourd'hui en France. "La mobilisation a donc pris de l'ampleur par rapport au 9 mars", poursuit l'organisation étudiante dans son communiqué. Le nombre de lycées mobilisés a augmenté (passant de 150 à plus de 200) et le nombre de manifestants dans les cortèges étudiants et lycéens a progressé (de 5 000 à 12 000 à Rennes, de 5 000 à 10 000 à Lyon, de 4 000 à 6 000 à Toulouse, de 1 500 à 3 000 à Clermont-Ferrand...).

Les jeunes ont donc clairement répondu aux dernières annonces du Premier Ministre : le bricolage du gouvernement ne les a pas convaincu. La Loi Travail reste une loi qui va précariser notre avenir tandis que les "mesures jeunes" qui ont été annoncées tiennent plus de l'enfumage que de réelles avancées.  La mobilisation des jeunes se poursuivra donc le 24 mars et continuera à prendre de l'ampleur jusqu'à rejoindre la mobilisation des salariés le 31 mars.  La balle est dans le camp du gouvernement. Il ne peut plus considérer que le débat sur la Loi Travail est clos. Il est plus que jamais nécessaire de retirer le projet de loi pour entamer de réelles concertations autour des revendications des jeunes."

Jussieu fermée. Selon le fil twitter de Taranis News, la faculté de Jussieu a été fermée administrativement en fin de journée. Tous les cours seraient suspendus. Selon le journaliste Luc Peillon, une « assemblée des luttes » devait pourtant s’y tenir à 18 heures.

 

 

Tous les examens et les cours suspendus à Jussieu. L’université ferme.

 

 

Jussieu

 

Le cortège parisien, vu de la gare d'Austerlitz. Une photo transmise par la chroniqueuse de Mediapart, La Parisienne libérée.

 

p1220974-v3 © La Parisienne libérée p1220974-v3 © La Parisienne libérée

 

À Bordeaux, le cortège étudiant est parti de la place de la victoire peu avant 13 heures jusqu’à la place de la République. A 14h le défilé a été bloqué, un peu avant la préfecture, par un barrage de forces de l’ordre. Les manifestants ont fait demi-tour dans le calme. Selon les comptages, il y aurait de 2 200 à 5 000 manifestants.

Affrontements à Marseille. A Marseille, en milieu de journée, des échauffourées ont brièvement éclaté entre une centaine de jeunes et des policiers devant un commissariat sur la Canebière. Après des jets de projectiles de la part des manifestants, les forces de l'ordre ont dispersés ces derniers en lançant plusieurs grenades lacrymogènes. Un abonné de Mediapart, enseignant de métier, nous a transmis cette vidéo. On y voit notamment un lycéen se faire rudement interpeller.

 

Marseille

 

16 h 50, Paris. Selon la journaliste de Libération Marie Piquemal, une partie des manifestants tentent de rejoindre l’université de Tolbiac mais sont bloqués par un cordon de CRS.

 

 
 
 
 
 

Qq dizaines de manifestants vlt partir a Tolbiac, ms les crs barrent la route.

 

Paris

 

16 h 30, nouvelles actions à Lyon. Le journaliste Richard Schittly rapporte qu’une assemblée générale s’est tenue derrière la bourse du travail à Lyon. Les participants ont décidé d’un nouveau rassemblement le 24 mars à 13 h, avec « blocages ». Le cortège était parti de la place Bellecour peu avant 13h. A 15h la tension était montée sur la place Guichard. Un groupe d'une cinquantaine de personnes ont jeté des projectiles sur les forces de l'ordre. Ces derniers ont riposté avec des gaz lacrymogènes. Le calme est revenu à 16h30. Selon les organisateurs, 6500 personnes ont manifesté. La préfecture avance un chiffre de 3000, rapporte Le Progrès.

 

 

Assemblée générale en plein air. Derrière la bourse du travail à Lyon. Prochaines actions en discussion...

Nation

Charge de la police

 

15 h, Nantes. Le cortège est parti vers 14 h 30 de la place du Commerce, encadré par les forces de l’ordre après une matinée marquée par des incidents, rapporte Ouest-France. Devant le lycée Gaspard Monge, des bagarres ont éclaté entre lycéens grévistes et non grévistes. Une poubelle a également été renversée et un véhicule retourné. En marge de la manifestation, la mairie a également été la cible de casseur qui ont brisé plusieurs vitres. Peu après 15h, Ouest France faisait état d’« échanges tendus » place Graslin ou les policiers ont répondu à des tirs de projectiles par des jets de gaz lacrymogène.

 

Direct. Des échanges tendus place Graslin à : projectiles et gaz lacrymogènes http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/direct-le-cortege-se-rassemble-place-du-commerce-nantes-4102224 

 

 

Nantes

 

14 h 45, Toulouse. Selon la Dépêche du Midi, la manifestation à Toulouse a rassemblé entre 6 500, selon la police, et 10 000 personnes.

 

: suivez les manifs à et dans la région en direct http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/17/2306137-loitravail-suivez-manifestation-toulouse-region-direct.html 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social Ils réagissent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22