Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 13:44

 

Source : http://www.jennar.fr

 

04 Mai 2016

Ce vendredi 6 mai, à 23H30, sur France 2, l’émission » Ce soir ou jamais » de Frédéric Taddeï sera consacrée au grand marché transatlantique (Tafta) et à la Cour pénale internationale.

De passage en France, j’ai été invité.

J’ai l’intention de dire ce que Hollande et  le gouvernement français cachent à tout le monde : ils se prétendent hostiles au TAFTA tout en soutenant le CETA, l’accord UE avec le Canada, qui est en tous points l’identique du TAFTA. Et le Canada étant lié aux USA et au Mexique par l’accord de libre-échange de l’Amérique du Nord (ALENA), soutenir le CETA, c’est adhérer à l’ALENA, ce qui revient à nous imposer les dispositions du TAFTA. Ne tombons pas dans le piège. Il faut rejeter le TAFTA et le CETA.

 

 

Source : http://www.jennar.fr

 

 

"La télévision a une sorte de monopole de fait sur la formation des cerveaux d'une partie très

importante de la population.

Or, en mettant l'accent sur les faits divers, en remplissant ce temps rare avec du vide, du rien

ou du presque rien,

on écarte les informations pertinentes que devrait posséder le citoyen pour exercer ses droits

démocratiques."

 

Pierre Bourdieu

 

Repost 0
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 11:18

 

Source : http://gard.demosphere.eu/rv/2927

 

 

mardi 12 avril 2016 à 20h30

 

Mars Attac : projection "Je lutte donc je suis" - débat avec Yannis Youlountas

Semaine de cinéma altermondialiste Mars Attac

Du 9 au 16 mars 2016

Au cinéma le Sémaphore à Nîmes

Mardi 12 avril à 20h30 : Je lutte donc je suis

Documentaire (France, Espagne, Grèce) 2015 - 1h20

Réalisé par Yannis Youlountas.

"De Grèce et d'Espagne, un vent du sud contre la résignation souffle sur l'Europe. Un voyage palpitant en musique, en terres de luttes et d'utopie".

Débat avec Yannis Youlountas, philosophe, poète, écrivain et réalisateur franco-grec - co-organisé avec le collectif nîmois de soutien au peuple grec.

 

 

 

Source : http://gard.demosphere.eu/rv/2927

 

Repost 0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 20:31

 

Info reçue par mail

 

 

 

Lettre d’information

 

RESF 30

 

n°59  

 

 

 

 

 

 

    

4  Avril  2016.

 

Notre combat en ce qui concerne l’immigration, les sans-papiers et leurs enfants, continue : combat de solidarité et d’offensive.

 

 

Rencontre à ne pas manquer et à faire connaître sans modération !  

 

 
Rencontre à ne pas manquer et à faire connaître sans modération !


 

Défendons nos libertés ! 

avec le Comité gardois 

"Sortir de l'état d'urgence"

 

 

jeudi 7 avril 2016 à 18h30

 

salle CMCAS Mas Verdier 

222, rue Maupassant
NÎMES 
 

 

De l'état d'urgence à l'état d'exception permanent

Informer, débattre, mobiliser. 

 
en présence de Sophie Mazas,
avocate, membre de la Ligue des Droits de l'Homme
 
 
 
 
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 15:05

 

COLLECTIF HALTE AUX NUCLEAIRES GARD 

 

Info reçue par mail

 

 

Le Collectif Halte aux nucléaires GARD informe

 

Programme à diffuser largement  

TCHERNOBYL 30 ANS  -    FUKUSHIMA 5 ANS

 

L’ACCIDENT NUCLEAIRE

EST POSSIBLE CHEZ

NOUS ! NOUS N’EN

VOULONS PAS !

 

Evènements du 5 au 9 avril à Nimes :

Mardi 5 avril de 19h00 à 20h30 :

Maison théâtre des littératures à voix hautes 26, rue de la République
 -lecture d'extraits de "jets de poèmes" de Ryôichi Wagô et projection d'un petit film  par Danièle Faugeras (PO&PSY)

    -exposition éphémère d'oeuvres sur papier de riz    (photos du livre "jets de poèmes") d'Élisabeth Gerony-Forestier. F

 

 Jeudi 7 avril de 19h00 à 21h00 :

Foyer Maurice Albaric 27, rue Jean Reboul

-Film "welcome to Fuku" et débat avec Jacqueline Balvet qui revient du Forum social mondial au Japon


"Welcome to Fuku" est appelé aussi "Récits de Fukushima". Réalisé très recemment par Alain de Halleux, cinéaste belge déja largement connu, ce film regroupe 8 témoignages de 8 minutes qui traduisent l'angoisse dans laquelle vivent toujours les habitants de Fukushima, leur amertume d'avoir tout perdu, leur manque d'espoir et leur résignation.

 

Intervention de Jacqueline Balvet:
FSM à Fukushima
Pour la création d'un réseau international de lutte pour un monde sans
nucléaire

"Je peux parler de la volonté obsessionnelle de l'Etat de vouloir faire
revenir les gens dans les zones contaminées.
Je peux aussi dire un mot des militant-e-s rencontré-e-s au Forum  
Social Mondial, venant  d'une dizaine de pays différents (dont la
France) et qui sont tout autant préoccupés, dans leur pays, par les
politiques d'exportation de réacteurs, ainsi que de la situation des
travailleurs du nucléaire partout dans le monde.
Il y a eu également un échange très intéressant sur nucléaire et justice
climatique"
 

Samedi 9 avril de 13h30 à 17h00 :

Maison Carrée- prises de parole et déambulation. Venez nombreux avec couleurs, musique et gilets jaunes !

 

Collectif halte aux nucléaires gard

 

 

 

                                                                             ****************************

 

 

EDF s’obstine dans le nucléaire !

 

Le président d’EDF Jean Bernard Lévy, a récemment annoncé qu’on ne fermerait pas de centrales nucléaires, qu’on allait, au contraire, prolonger leur durée de vie initialement prévue à 30 ans jusqu’à 60 ans et qu’EDF envisageait de construire « 30 à 40 EPR nouveau modèle en France d’ici à 2050 ».

 

En s’obstinant dans le nucléaire, EDF nous met chaque jour en danger avec ses centrales vieillissantes ou de nouvelles qu’il  peine à construire (EPR de Flamanville), malgré les milliards d’Euros injectés. L’opérateur “historique” va continuer à produire des déchets mortels et ingérables pour des milliers d’années en refusant d’accélérer le développement des énergies renouvelables.

 

Mais, depuis juillet 2007, EDF n’est plus en situation de monopole et chacun peut refuser de cautionner cette dangereuse et onéreuse fuite en avant en choisissant un fournisseur qui  garantit une électricité d’origine renouvelable!

 

Bye-bye EDF !

Changeons de fournisseur d’électricité!

C’est facile !

 

Pour ne plus financer le nucléaire, vous pouvez choisir un fournisseur qui propose de l’électricité d’origine renouvelable : Alterna, Direct Energie, Enercoop, Energem, Lampiris, Planète Oui, Proxélia et Sélia.

 

SeulsEnercoop et Planète Ouine proposent que des offres 100 % vertes. Une offre est dite «verte» quand le fournisseur produit ou achète autant d’électricité d’origine renouvelable qu’il en vend aux souscripteurs de son offre verte. Seule, la société Enercoop est organisée en coopérative.

 

Le site d'information du médiateur national de l’énergie http://energies-info.fr peut vous aider à choisir.

 

Pour l’électricité aussi, la meilleure énergie reste celle qui n’est pas produite !

Réduisons nos consommations !

 

COLLECTIF HALTE AUX NUCLEAIRES GARD 

 

 
Repost 0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 12:20

 

Info reçue par mail

 

 

 

 

 

"Printemps Forestier Cévenol" 29 avril - 1er mai 2016

 

 

 

 

Grand weekend de rencontres co-organisé par la municipalité de Mâlons & Elze (Gard) et le collectif SOS Forêt Cévennes:
   
- Vendredi 29 avril au Cinéma Vivans (07140 Les Vans): projection-débat “Menaces sur la forêt française”, un film de Benoît Grimont (2015) 
 
- Samedi 30 avril + Dimanche 1er mai au village de Malons-&-Elze (30450): visites sur le terrain, tables rondes, projections, initiatives locales, échanges, restauration...
 
L'événement s'affiche ICI
 
Annonce générale ICI
 
Programme du weekend ICI
 
Thèmes des tables rondes ICI
 
Nos infos actualisées à suivre sur: https://sosforetcevennes.wordpress.com
 
 
 
A diffuser largement.
 
 
 
 
Collectif SOS Forêt Cévennes
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 12:47

 

Info reçue par mail

 

 

Bonjour à toutes et à tous

Comme nous vous l'avions annoncé quelques jours après la conférence Démocratie&Economie : que peut faire la société civile ? avec André Bellon à Caylus le 23 Novembre dernier, Michel Laloux revient dans la région.

Il fera une conférence « Démocratie : de la désobéissance civile au pouvoir citoyen » à 11h 15 : le Dimanche 3 Avril à la ferme de La Rauze Le bourg 46120

Le programme complet: Fête des Faucheurs 1, 2 et 3 Avril 2016 Ouverture Vendredi 18h
Le Bourg 42120 à la ferme de la Rauze

 

Faucheurs
Programme complet sur le site Lien en pays d'OC http://www.lienenpaysdoc.com/

 

Michel Laloux vient de rejoindre l'association pour une constituante

Adressée à citoyennes et citoyens de France

Présidentielle NON - Constituante OUI
L’élection présidentielle va mobiliser, une fois de plus, avec plus ou moins de bonheur. Or, cette élection est de plus en plus un instrument contre la démocratie. Il est grand temps de sortir de ce piège. La présidentielle n’est pas la solution, elle est le problème.
Le texte ci-dessous propose une solution en posant un principe pour la reconstruction de la démocratie, de la souveraineté populaire. Il est signé par 55 citoyens originaires de nombreux départements français et dont la liste est ci-dessous.
Voter, pour quoi ?
Est-il vraiment raisonnable de consacrer autant d’énergie et d’attention au spectacle de la compétition présidentielle ?
http://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article1194

 

Invitation

Prochain RDV de IéS 82 le mercredi 11 mai  2016 à 18h à l'Etincelle Co Working à Montauban (10 rue de la comédie). Réunion avec le comité de direction d'IES et une délégation du Tarn.
Prévoir des plats pour une auberge espagnole à l'issue de la réunion.Ci-joint le compte rendu de notre dernière réunion à Caussade cliquer ici 

Contact : Christophe TYACK 
              Directeur   
              Maison de l'Emploi Midi Quercy
 
             Adresse de correspondance : 
             Maison de l'emploi Midi Quercy
             1, place de la gare
             82300 Caussade
             Tél direct : 05.63.26.23.35
            Standard : 05.63.26.09.40

retrouvez l'actualité de l'emploi en Midi Quercy sur le site de la maison de l'emploi  http://www.emploimidiquercy.org

« Avec IéS, j’ai la garantie que mon soutien financier servira à 100% à des entreprises locales, qui font du respect de l’autre et de l’environnement leurs priorités » lire la suite 

 

Cordialement René Chaboy pour Lien en Pays d'OC
tél 05 63 67 02 36
Site http://www.lienenpaysdoc.com/

sur facebook

Pour co-construire ensemble une démocratie&économie évolutives avec réseaux sociaux , associations, entreprises et collectivités locales en inter-activité. 

 

  réseau
voir Réseau des partenaires et groupes de réflexions et d'informations  http://www.lienenpaysdoc.com/evenements/751-le-r%C3%A9seau-des-partenaires-,-groupes-de-r%C3%A9flexions-et-d-informations.html#.Vu-yWjEl8_Q

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 15:57

 

Info reçue par mail

 

 

[COLLECTIF RUPTURE ET TRANSITION] samedi 23 avril 19h00 au cinéma de VERGEZE suivi d'un débat avec Johana de l'équipe de FAKIR.

 

 
 
Merci patron Vergèze bandeau
 
 
MERCI, PATRON!
Fr Bel 2016 1h30 couls
Réal: François Ruffin
 
 

Le propre des films d’action directe, c’est qu’ils propagent leurs effets bien après leur dernière image. De celui-ci, on sort chargé comme une centrale électrique et avec l’envie de tout renverser — puisque, pour la première fois, c’est une envie qui nous apparait réaliste. Ecrasés que nous étions par la félonie de la droite socialiste, par l’état d’urgence et la nullité des boutiques de la gauche, Merci patron ! nous sort de l’impuissance et nous rebranche directement sur la force. Ça n’est pas un film, c’est un clairon, une possible levée en masse, un phénomène à l’état latent. De cet évènement politique potentiel, il faut faire un évènement réel.

Frédéric Lordon

Economiste.
 
 
Repost 0
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 17:36

 

Source : https://www.bastamag.net

 

 

ça bouge ! Alternatives

Comment remplacer les pesticides : une semaine pour s’informer

par

 

 

 

Les alternatives aux pesticides existent ! Elles sont mises à l’honneur dans le cadre de la Semaine pour les alternatives aux pesticides qui débute, alors que les épandages reprennent au cours de ces premiers jours du printemps et que leur caractère cancérogène inquiète de plus en plus. Grâce à des centaines d’événements, le public est invité à mieux s’informer sur les enjeux tant sanitaires qu’environnementaux des pesticides et sur les alternatives. Ou comment entrevoir un avenir sans produits toxiques.

La Semaine pour les alternatives aux pesticides, qui a débuté le 20 mars, est devenue un évènement incontournable : il s’agit du temps fort de mobilisation citoyenne sur le dossier pesticides, en France. En 2016, des centaines d’évènements ont été programmés vont se dérouler dans toute la France et dans une vingtaine d’autres pays en Europe, Afrique, Amérique Latine et Asie. Le succès croissant de cet événement montre que la société civile ne veut pas être tenue à l’écart du dossier des pesticides.

 

Quels sont ses objectifs ?

- Informer sur l’impact des pesticides sur la santé et l’environnement ;
- Promouvoir les alternatives aux pesticides ;
- Fédérer un réseau d’acteurs et mobiliser un public toujours plus large.

 

Quel public ?

Tout le monde peut participer à la Semaine pour les alternatives aux pesticides : des agriculteurs aux cuisiniers en passant par les enfants, les citoyens, les élus, les entreprises, les jardiniers amateurs, les militants, les médecins, les étudiants, les simples curieux ou encore les consommateurs, les instituteurs, les agents techniques...cet événement s’adresse au plus grand nombre !

 

Que se passe-t-il ?

Des centaines d’événements ont lieu un peu partout pendant dix jours : des conférences, des débats, des ateliers de jardinage naturel, des projections de films, des collectes de pesticides à supprimer, des visites de fermes, des marchés bio, des dégustations, des expositions, des ateliers cuisine et/ou de fabrication, des stands de sensibilisation, des balades découvertes... L’imagination est au rendez-vous quand il s’agit de se mobiliser pour démontrer que les alternatives existent et qu’il est possible d’entrevoir un avenir sans produits toxiques.

 

Qui coordonne ?

Lancée en 2006 par l’association Générations Futures et l’ACAP, un collectif de 170 organisations (Action Citoyenne pour une Alternative aux Pesticides), la Semaine pour les alternatives aux pesticides est aujourd’hui soutenue par une cinquantaine d’organisations nationales et internationales, dont de nouveaux partenaires nationaux pour 2016 : WECF, Fermes d’avenir, Terre de liens et Slow Food International participeront pour la première fois cette année. D’autres partenaires internationaux comme PAN Africa ou Quercus (Portugal), qui ont déjà participé mais qui n’ont pas participé l’an dernier, nous rejoignent pour 2016 !

Le programme.

A découvrir, cette pétition en faveur de la création d’une autorité indépendante d’évaluation des pesticides.

Repost 0
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 21:01

 

 

Source : http://fakirpresse.info

 

 

Nuit rouge : le 31 mars, on ne rentre pas chez nous !

par L’équipe de Fakir

 

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Vous avez bien ri et applaudi à Merci patron ! Super. Mais ce film, c’est un élan, il est fait pour qu’on décolle nos derrières des fauteuils, pour qu’on se dresse avec espoir et colère.

Alors voilà : le mercredi 9 mars, on vous propose d’être dans les cortèges et de distribuer ce tract.
Pour préparer le jeudi 31 mars.
Et que, ce jour-là, au-delà de la manif, on essaie ensemble quelque chose.

Imprimez-le.
Diffusez-le dans votre ville.
Envoyez-nous des photos.

Sans vous, on ne peut rien. Avec vous, on peut beaucoup.
Et c’est pour ça qu’à la fin, c’est nous qu’on va gagner !

François Ruffin et toute l’équipe de Fakir.

PDF - 1.4 Mo
Nuit rouge : le tract

Le jeudi 31 mars : On ne rentre pas chez nous !

On a décidé ça, avec des nanas de la CGT et des gars de Solidaires, avec des intermittents et précaires, avec des lycéens et des étudiants, un collectif informel, mais avec quand même un millier de présents à la Bourse du travail :
le jeudi 31 mars, on participe à la manif nationale à Paris. Mais après le défilé, on ne rentre pas chez nous. On occupe une place, un lieu, on verra bien où. On fait une projection géante de Merci patron !, à rigoler tous en chœur. On se fait des concerts pour la bonne humeur. Et aussi, surtout : on cause. On essaie d’inventer un truc, un point de fixation des espoirs et des luttes.
Donc, vous prévoyez le sac de couchage et le bonnet !

 

Patrons malpolis : jamais un « Merci ! »

Quoi de neuf avec la loi El Khomri ? Rien : voilà trente ans que, d’un gouvernement à l’autre, ils répètent les mêmes recettes. Voilà trente ans qu’ils demandent aux salariés, et jamais au capital, de « s’adapter », de se « moderniser ». Voilà trente ans qu’ils flexibilisent, compétitivent, précarisent, tempartiellisent, allègefillonisent, ANIsent, CICEisent, etc. Avec quoi, pour résultat ? Un chômage toujours plus de masse. Et des patrons malpolis, qui ne disent jamais « merci » !
Au-delà de la dernière contre-réforme, c’est à toute cette histoire qu’il faut tourner la page.
 

La « gauche de droite », ça suffit.

 

Le samedi 12 mars : Merci patron !, la suite

Ce samedi 12 mars se tient à Amiens « le réveil des betteraves », avec la Compagnie Jolie Môme, l’Arrache fanfare, les Sapag, Frédéric Lordon (économiste) et Mickaël Wamen (délégué CGT de Goodyear).
François Ruffin (rédac’chef de Fakir) viendra y raconter la suite, pas montrée sur grand écran, de Merci patron ! : « Bernard, ses barbouzes et moi ».
Et ensemble, on viendra imaginer une suite à Merci patron ! : qu’est-ce qu’on peut faire ensemble, maintenant ?

Sans vous, on ne peut rien. Avec vous, on peut beaucoup.
Et c’est pour ça qu’à la fin, c’est nous qu’on va gagner !

Rouges et verts : tous ensemble !

Le Code du Travail et la pollution, les Goodyear et Notre-Dame-des-Landes, c’est un seul et même combat : contre l’oligarchie.
Comme on l’écrivait y a une paire d’années :

On le sait, désormais : ils iront jusqu’au bout. Ils raseront les forêts. Ils videront les mers des thons, des baleines, des sardines. Ils pressureront les roches. Ils feront fondre les pôles. Ils noirciront l’Alaska. Ils réchaufferont l’atmosphère jusqu’à ébullition. Ils nous vendront un air coté en Bourse. Ils affameront des continents. Ils sauveront les banques avec nos retraites. Ils solderont les routes, les îles, les jardins publics au plus offrant. Ils spéculeront sur nos maisons, notre santé, notre éducation. Ils mettront, à force de stress, la moitié des travailleurs sous antidépresseurs – et l’autre moitié au chômage. Ils lèveront des impôts sur nos égouts, nos chaussettes, notre haleine – plutôt que de toucher à leurs bénéfices. Le doute n’est plus permis : qu’on les laisse faire, et tout ça ils le feront. Voilà leur programme pour ne rien changer, ou si peu. Pour préserver leurs privilèges, leurs dividendes, leurs jets privés, leurs allers-retours en classes affaires. Pour se bâtir des ghettos sociaux, sécuritaires, climatiques – où les plus riches de nos enfants, les plus serviles, les plus laquais, seront admis en leur compagnie.

Mais les laissera-t-on faire ?

Depuis les cavernes…

Bernard Arnault, l’homme le plus riche de France, a vu sa fortune augmenter de 9,27 milliards d’euros en 2015. C’est comme s’il gagnait 10 000 € par minute ! Les ouvrières de Poix-du-Nord (59), qui fabriquaient les costumes Kenzo, étaient payées au Smic, soit – environ – 20 000 € par an (avec les cotisations retraites, chômage, etc.). En une année de travail, elles touchaient l’équivalent de deux minutes de leur PDG ! Et il aurait fallu qu’elles cousent 463 500 ans pour accumuler autant que Bernard Arnault en douze mois. C’est-à-dire depuis l’âge du feu ! Depuis que l’ « homo erectus » a commencé à se redresser !
Ça paraît déjà hallucinant.
Mais le plus drôle, et le plus tragique, c’est que le salaire des ouvrières de Poix-du-Nord est trop élevé ! Leur usine a délocalisé en Pologne, et maintenant en Bulgarie !Et les médias, les économistes, nous le répètent tous les matins, sans humour, qu’en France « les salaires sont trop élevés » ! Nos salaires à nous, pas ceux des grands patrons...

 

 

 

Source : http://fakirpresse.info

 

Repost 0
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 18:03

 

Info reçue par mail

 

 

 

Pas d'expulsion sans relogement, un toit c'est un droit !

 

 

Face au chômage et à la précarisation accentuée par la crise économique et sociale,

 

le mal-logement est en France un problème concret pour des millions de personnes.

 

 

A l'occasion du 9ème anniversaire de la Loi DALO, le Comité Droit Au Logement (DAL

 

Nimes et environs) rappelle un certain nombre de demandes, notamment à l'approche

 

de la fin de la trêve hivernale fin mars qui relancer a les expulsions:

 

. relogement des mal logés et sans logis

 

. arrêt des expulsions sans relogement

 

· amélioration de la loi DALO et DAHO, afin que ce nouveau droit devienne effectif

 

· réalisation massive de vrais logements sociaux accessibles aux ménages modestes .

 

renforcement des moyens de défense des locataires, des mal logés et des sans logis.

 

 

 

Rassemblement samedi 5 mars à 14h00

 

marches du Palais de Justice, coté Esplanade

 

DROIT AU LOGEMENT

 

Nimes et environs

 

c/o Solidaires

 

6 rue Porte d'Alès 30000 Nimes

 

07-68-28-04-53

 

dal30@riseup.net

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22