Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 22:39

 

Réunion du Collectif pour l'audit citoyen de la dette publique
lundi 23 janvier à 18h 30 à la Bourse du travail à Sète


objectifs :
Après l'action symbolique (et très récréative) de nettoyage des banques (12 "belles vitrines") à Sète (samedi 14/01),
que midi "libre" a transformé en action de protestation contre la perte du aaa !

* expliquer la dette, sensibiliser les populations du Bassin de Thau
* les villes de Sète, Agde, Villeneuve et leurs emprunts toxiques (Dexia, banque de Scotland, etc ... quid ?
* organisation d'actions diverses  ....
autres propositions : ..........


Autre proposition - du Père Peinard :
Dans les  Folles
Années 70's...
- ça y est, il va encore radoter -
... devant la menace des banques d'augmenter les frais jusqu'à taxer les chèques et les dépôts à vue
les associations de consommateurs avait lancé un vaste mouvement civique :
- émettre des chèques à un franc, à l'époque,
envoyés à des copains sur toutes sortes de supports libres
(non pas le p-Q !)
comme c'est légal du moment que figurent les identités bancaires du  tireur, du tiré...
- désolé, ce sont les termes légaux - et du bénéficiaire. Daté signé.
Des centaines de milliers de mini-chèques furent émis et les banques reculèrent - provisoirement !

Le traitement d'un chèque revient à 1,5 euros...
Les signatures ne sont plus vérifiées.

Sinon : quand tu dois 10 000 euros à ton banquier, même populaire, TU as un problème...
Si tu lui dois un million d'euros, c'est LUI qui a un problème.
Vous voyez ce qu'il nous reste à faire...

Robin Peinard des Bois...

Tous mes précédents blogs et fesse de bouc ont été détruits par un ennemi invisible.
Désormais :
http://perepeinard.over-blog.com/
- pour adultes avertis...
http://perepeinard.over-blog.com/article-la-bataille-de-sete-par-christian-durand-97309683.html

Inscrivez-vous à la newsletter.
Nombre de places limité.


Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 16:22

Le Carrefour citoyen

vous invite à une rencontre-débat
L'ISLAM, LA RÉPUBLIQUE ET LE MONDE
La peur de l'Islam s'est emparée des dirigeants du Nord, relayés par quelques intellectuels soucieux de défendre les valeurs du "monde civilisé" contre celles des "barbares". Face au fantasme d'une menace islamique qui mêle en vrac foulard, 11 septembre, fanatisme, immigration, banlieues... peut-on avoir une vision laïque et rationnelle des musulmans dans leur diversité ? Comment ensemble, citoyens français musulmans
et non musulmans, croyants et non croyants, bâtir un avenir commun ?
avec
Alain Gresh, journaliste,  
spécialiste du Proche-Orient, directeur-adjoint du Monde diplomatique, animateur du blog Nouvelles d'Orient.
Mardi 31 janvier, 20h30, Saint-Julien-les-Rosiers   

Salle polyvalente Nelson Mandela  
                                                                   Entrée libre
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 12:37

 

affiche témoignage Kamal et Christine.jpg

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 14:55


http://resistanceinventerre.wordpress.com/

La Nouvelle République  08/01/2012

Désobéir et faire le clown : un gage de démocratie : www.desobeir.net

 Les Désobéissants et les Clowns activistes tiennent un stage de formation ce week-end, pour apprendre à manifester et à lutter autrement, sans violence.

Le stage réunit une quarantaine de participants, venus de Nantes, de Paris, mais aussi de Tours. Ils sont accueillis chez un particulier amboisien.-


Le stage est ouvert à chacun, qu’elles que soient ses opinions politiques ou religieuses. Mais bon, il y a peu de chance - ou de risque diraient peut-être les organisateurs - de trouver un encarté à l’UMP parmi la quarantaine de stagiaires qui a fait le déplacement à Amboise.

 

Jeunes, moins jeunes, étudiants, salariés, retraités… ils sont là pour une formation bien particulière, organisée par les Désobéissants et les Clowns activistes. « Les Désobéissants sont un collectif national mais avec plein d’antennes locales, qui se veulent un outil au service des luttes progressistes, sociales et écologistes », expliquent en cœur Joseph et Rémi. Mais attention, il s’agit de lutte non-violente.

Le but de la formation consiste, en gros, à apprendre à manifester, à se comporter pour être vu et entendu, « visible et efficace, dans toutes sortes de situations différentes… Apprendre la gestion des médias, la négociation avec la police, appréhender les aspects juridiques ».

 Si les Désobéissants n’appellent jamais à sortir de la légalité, ils reconnaissent que certaines actions en dehors des lois peuvent être légitimes, « quitte à se retrouver devant un tribunal, qui sert alors de tribune pour une lutte, comme par exemple pour les personnes qui hébergent des sans-papiers ».

Quant à JB, il est le formateur pour la partie clown activiste du stage. « Le clown activiste est un clown subversif, qui est toujours pour ; pour le militaire, pour le policier, pour le nucléaire… J’imite, donc je clowne », explique JB avec humour mais sans un sourire ! Nez rouge indispensable, tenues improbables conseillées, accessoires recommandés, les stagiaires apprennent par exemple à « aider » les CRS lors de manifestations en créant des cordons de sécurité improbables, « ou bien nous leur proposons des câlins s’ils pleurent en raison des gaz lacrymogènes qu’ils lancent. »

  Dérision et ridicule sont les deux forces de ces clowns particuliers, qui déstabilisent les autorités par leurs actions. Quelle attitude adopter alors qu’ils ne font preuve d’aucune violence ? Ce moyen de lutte est né en Angleterre au début des années 2000, avant d’essaimer, en France notamment. Ils ont déjà agi à Paris auprès des Indignés ou encore lors de sommets politiques internationaux.

On n’a pas eu encore l’occasion de les rencontrer en Touraine, mais avec ce premier stage à Amboise, il ne faudra pas s’étonner si désormais quelques nez rouges apparaissent au cours de prochaines manifestations.

 

www.desobeir.net


Pascal Laurent


Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 13:09
Un espace de réflexion, de rencontres, d’intelligence collective

Les Rencontres fêteront leur 10 ans du 27 janvier au 6 février 2012. Un anniversaire sur le thème "Vivre la transition énergétique, économique et sociale". Mix écologiste et culturel assuré !

 

Depuis 10 ans, le festival Ecologie au Quotidien réunit toutes les sensibilités écolos et citoyennes pendant quinze jours à Die et dans la Biovallée, en Drôme...

 

Ni un rendez vous écolo-écolo ni une messe du développement durable, c’est plutôt un « lieu de rencontres, un centre de production intensive de particules écologiques, dans l’humour et la joie de vivre », révèle Anne Tesson, l’animatrice et coordinatrice de ce projet d’écocitoyenneté. Car, le seul désir de l’association est d’accompagner et sensibiliser les habitantes et les habitants de la Drôme et Rhône-Alpes du 27 janvier au 6 février 2012, dans une écologie heureuse ! Pendant quinze jours : débats, conférences, films, concerts, théâtre, visites de sites exemplaires, expositions et spectacles de rue entreront dans les esprits pour « propager la culture et l’éco-citoyenneté ».

 

  Une initiative qui mélange les genres

Le programme de la dixième édition est un véritable patchwork de sensibilités écolos, citoyennes et culturelles. Les artistes, dont le groupe Coriandre, côtoieront scientifiques, politiques, entrepreneurs, paysans ou jardiniers. Il n’y a qu’à Ecologie au Quotidien où l’on peut assister le matin à une projection-débat sur la gestion durable des forêts, ensuite à une présentation du métier de paléoanthropologue, suivie d’une conférence de l’association Négawatt l’énergie, puis d’une rencontre avec le journaliste Hervé Kempf, auteur de plusieurs ouvrages dénonçant les méfaits du capitalisme sur la planète. Ceci, sans oublier un spectacle pour les enfants, une rencontre avec des ados en difficulté ou un concert folk pour finir la soirée en musique. Et des débats contradictoires pour lutter contre les pensées toutes faites et laisser chacun se forger sa propre opinion.

 

  Rayonnement régional

Faire se mêler écologie et art, science, sport, économie, sociologie, philosophie,… est le but des Rencontres de Die qui maintenant rayonnent sur toute la Région Rhône-Alpes. Pour, Annick Paoli c’est « le mélange des genres et des gens. Le mot rencontre est aussi important que écologie » qui fait l’identité de ces rencontres. Aucun doute que les fées bienveillantes du Diois souffleront au-dessus de la dixième édition et qu’elle sera porteuse de « l’envie de bien vivre », que ses créateurs veulent partager.

 

  Échanges entre les participants

Des conférences, débats, tables-rondes, ateliers pratiques, ateliers d’échanges, films, expositions, forum, visites de sites, soirées conviviales, concerts, bals folks, spectacles, animations pour les jeunes permettent de nous rencontrer, d’échanger nos visions, partager nos pratiques écologiques, mieux nous connaître pour mieux nous comprendre, expérimenter des alternatives, créer à travers l’intelligence collective, participer à la construction d’un monde plus solidaire, respectueux du vivant...

 

  Thèmes

La puissance des pauvres, Villes en transition, Préserver la forêt, Biodiversité, L’eau, Danger des gaz de schiste, Sortir du nucléaire, Se soigner autrement, BioVallée, Communication Non-Violente, Collectifs citoyens, Santé et alimentation, Pour un revenu d’existence, Monnaies locales, Alternatives aux pesticides, Sortir de la crise financière, Les Indignés, Adolescence autrement, Sociale, Pesticides, Protéger les caies, Relations Nord/Sud, Planet Plastic, Ecoconstruction, La voie lactée, Economie non-violente, Toilettes sèches, Les réfugiés climatiques, Terre nourricière, Quelle paysannerie ? Ré-enchanter le monde, Crise financière /crise de civilisation...

 

  Intervenants

Majid Ranhema, Marie-Monique Robin, Thomas d’Ansembourg, Michèle Rivasi, Stephen Kerckove, Anne Van Stappen, Didier Jouve, Marie-France Neveu, Yvan Maltchef, Catherine Dumonteil-Kremer, Loïc Sallet, Roland Desbordes, Valérie Valette, Patrick et Brigitte Baronnet, Daniel Cauchy, Jacqueline Collard, Alain Chabrolle, Jeannot Margier, Christine Mal-Réinier, Alain Briffaut, Claude Reiss, Patrick Viveret, LPO Drôme, Bal Folk Coriandre...

 

  En pratique

- Le Festival aura lieu du 27 Janvier 2012 au 6 février 2012 à Die, dans la Salle polyvalente municipale. Pour y aller, La gare SNCF de Die et le covoiturage sont de mise, congruence oblige pour réduire l’impact de votre venue en Drôme : ecologieauquotidien.die@gmail.com


- Pour toutes les autres infos pratiques, consulter http://www.ecologieauquotidien.fr.

 

 

- Le festival vous conseille pour se loger de contacter l’Office de Tourisme de Die et du pays Diois : Rue des Jardins, 26150 Die. Contact : 04 75 22 31 63 - 04 75 22 03 03, contact@diois-tourisme.com. Site : http://www.diois-tourisme.com

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 22:33

 

Pour recevoir directement les infos d'attac Nîmes, merci de nous laisser votre adresse à  nimes@attac.org

 

                                                         Pour adhérer à ATTAC


 

                                   Lettre d’ATTAC : rentrée 2012 !

 

1/ Bonne année 2012 !

Tous nos meilleurs vœux pour vous et vos proches. Après une année 2011 qui a montré l’aspiration démocratique des populations tant dans le monde arabe qu’avec l’inédit mouvement des Indignés en différents endroits du globe, il conviendra de porter encore plus loin et chacun à notre niveau ces exigences. Nous vous adressons tous nos vœux de résistance et de construction d'un monde solidaire, écologique et démocratique pour cette nouvelle année !

 

2/ Mercredi 4 janvier 19h : Réunion publique«Sobriété et transition énergétique - Le scénario NégaWatt »

Avec Simon Cossus, ingénieur à l’Ecole des Mines d’Alès

A l’auditorium du Conseil Général - Rue Guillemette à Nîmes

Soirée organisée par le collectif nîmois contre l’exploration et l’exploitation des gaz et huiles de schistes :  www.nimesantischiste.fr

Plus d’infos sur l’association et le scénario NégaWatt : http://www.negawatt.org/

 

 

3/ Mercredi 11 janvier à 19h : Réunion du CA (conseil d’administration) d’ATTAC Nîmes

Au 6, rue Porte d’Alès (1er étage) à Nîmes.

Ouvert à tout le monde.

Et si une des bonnes résolutions de cette nouvelle année était de « mettre la main à l’ATTAC » ?

Pour participer à la vie de l’association au niveau local et décider des initiatives locales. N’hésitez pas à venir nous rencontrer.

Réunion qui se finit en une conviviale « auberge espagnole » : chacun amène de quoi grignoter, boire un coup et on partage tout.

NB : habituellement, ces réunions mensuelles se tiennent chaque 1er mercredi du mois. Celle-ci a été décalée compte tenu de la soirée Négawatt du 4 janvier.

 

 

4/ Mardi 24 janvier à 20h : Conférence-débat « raconte-nous AUTREMENT les OGM » avec Jean-Pierre BERLAN, directeur de recherches à l’INRA 

A l’auditorium du Conseil Général - Rue Guillemette à Nîmes

Soirée organisée par le collectif anti-OGM du Gard

 

 

5/ Mercredi 25 janvier à 20h : Prochaine réunion publique d’ATTAC Nîmes 

A la salle 2 du centre Pablo Neruda (1 place Hubert Rouger) à Nîmes. 

Réunion d’échanges sur les enjeux et perspectives de 2012 pour ATTAC, les attentes et/ou propositions des adhérents ou sympathisants,...

 

6/ FSL 30 : le Forum Social Local 30 (dont ATTAC est partie prenante)

Les 1ères rencontres ont eu lieu le 1er octobre mais le FSL 30 est un espace OUVERT, permanent et auto organisé ! C’est un « forum » de rencontre et de convergence des mouvements, des résistances, des luttes et des alternatives sur un territoire... pour construire ici et maintenant cet “autre monde possible“, solidaire, écologique, démocratique...

Plus d’infos ici : http://fsl30.blogspot.com/

 

Prochaines réunions :

Ø  Réunion « Orientations du FSL » : Mardi 10 janvier à 18H30 à la salle municipale de Saint Géniès de Malgoires (lieu à confirmer)

Ø  Réunion générale :   Lundi 6 février  à 18H30 à la salle municipale de Saint Géniès de Malgoires (lieu à confirmer)

Covoiturage possible de Nîmes, se manifester par retour de mail.

 

7/ Le collectif 30 pour un audit citoyen de la dette publique (dont ATTAC est partie prenante) :

Suite à l’excellente soirée du 10 novembre à Nîmes avec Éric Toussaint, président du CADTM Belgique et Patrick Saurin du syndicat SUD Banque Populaire-Caisse d’Epargne (interventions à (ré)écouter ici : http://www.cadtm.org/Du-Sud-au-Nord-dette-et-austerite), un collectif départemental pour un audit citoyen de la dette publique a été créé. Des antennes locales de ce collectif existent depuis à Alès, Nîmes et Uzès.

 

Plus d’infos : http://www.audit-citoyen.org/ (avec toujours la pétition à signer et diffuser)

 

Prochaine réunion du collectif : le mercredi 18 janvier à 19h au Centre Pablo Neruda (1, place Hubert Rouger) à Nîmes…venez nous rejoindre !

Contact local : cac30@laposte.net

 

8/ « ATTAC pour les Nuls » par notre groupe local.

Disponible depuis quelques semaines, s’appuyant sur de précédentes

versions établies par d’autres comités locaux d’ATTAC, notre groupe local a réalisé une plaquette destinée à présenter à un large public notre association, ses combats, ses objectifs,…

Vous trouverez ce document en pièce jointe : n’hésitez pas à diffuser autour de vous cet « ATTAC pour les Nuls » !


AttacNulsCo...jpg
(1.45 Mo)
télécharger

 

site ATTAC France : http://france.attac.org

site ATTAC Gard : http://local.attac.org/attac30

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 13:37

 

Un petit week end pour faire mumuse de manière très pas sérieuse, désarmer le monde en rigolant, désobéir à la tristesse générale, ou déjouer ( et surtout jouer !) le fatalisme ambiant...
Réfléchir un peu à qu'est ce qu'on fait ? comment qu'on le fait  ? avec ou sans nez rouge ? Dans une armée mili-terre ? un sous-marin ? un bi-gorneau? faire chauffer nos méninges collectives, réveiller les n'enfants cachés dans nos têtes et faire apparaitre moultes idées divergentes, abracadascebrantes, rigolotes, fleuries...


Mais quant est ce que c'est ?


Ca se passe les 13 et 14 janvier ( c'est très très bientôt ça dis donc ! )
Mais où est ce que c'est ?
Entre Poitiers et Ruffec, à hauteur de Plibou (!!), dans une zone frontalière sous haute tension ( Charente / Deux Sèvres /Vienne). Là où les vaches comptent les poteaux turquoises de la future ligne de TGV.
Mais où est ce que c'est plus précisément ? Aux "Ptites Aubuges" :


http://ardheia.free.fr/ardheia/index.php?option=com_content&view=article&id=128&Itemid=158&lang=fr


Un lieu très très magnifique où on peut faire la fête, même dès le vendredi 12 au soir parce que les gens très très gentils qui nous accueillent organisent un "bistr'aubuges" (c'est le nom de leurs fêtes là bas...) et qu'ils nous invitent à festoyer avec eux.

Même qu'on peut y dormir parce qu'il y a quelques matelas et qu'on peut en ramener d'autres...

Oh là là mais en janvier il va froid ?!

Oui surtout qu'il n'y a pas d'électricité, mais une grande cheminée pour se réchauffer!
Il faut donc qu'on ramène :
du bois
de l'essence pour le groupe électrogène
de quoi manger et faire à manger
de quoi faire de la musique
de quoi faire la fête
de la bonne humeur
des gens pour profiter de tout ça
des gens qui ont envie de faire à manger (s'ils veulent venir sans faire
les clowns)
de l'énergie parce que ce sera sportif ( mais qu'on peut faire la sieste
quand on veut)

Brefouille l'art met des clowns dans ce coin là et ça va dépoter  et planter dans le terre ferme les graines fertiles de folie !

Inscription auprès de greenpitre@no-log.org la brigade voisine.

 

 


 

ATTENTION ATTENTION ATTENTION
danger de mort de rire et/ou de peines de vacances à durée indéterminées

si vous osez lire la suite... vous êtes prévenuEs !

le FOUFOU-RUM du Clownistan c'est en cliquant ici

TV CLOWNISTAN sur youTEUB

*The "Clownistan" selon wiKIKIpédia

 

Le Clownistan est situé partout, bien que complétement à l'Ouest.

Le Clownistan compte plus de 7 milliard d'habitants, même si la plupart refuse de l'admettre.
L'argent n'y existe pas, seul le don est permis ainsi que le partage.
Les papiers d'identités nationales sont bannis, absolument interdit,  sous peine de mort de rire !
La seule loi que nous appliquons et reconnaissons est Bienveillance.
Le Clownistan compte autant de sous chefs que de clownistanais(e) et autant de mili-Terre que d'habitant(e)s.
La seule armée tolérée est l'armée des clowns, la Clowns Army.
Les seules armes autorisées ici sont celles de dérisions massives, et seules les attaques chirurgicales de câlins et de bisous sont permises.
L'humour est bien sûr obligatoire et des peines de mort de rire et/ou de vacances à durée indéterminée sont infligées pour tout acte de mauvaise humeur et/ou de non bienveillance.
La religion officielle/dictatoriale/obligatoire du Clownistan est celle de l'église de la très sainte consommation avec ses 24 prières par jour, jour fériés et fêtes comprises... (prières obligatoires bien sûr comme dans toutes religions libre cela va de soi !)

deviens toi aussi Ambrassadrice / Ambrassadeur du Clownistan
et que vienne et vive la Rire volution !

agenda Ramassis (Lyon et international)
http://www.agendalyon.org/
http://rebellyon.info/
http://www.indymedia.org/fr/

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 12:51

> De : "François Barnouin"   ancien ardéchois et  prof de math il a pris sa retraite à Nages avec son épouse qui était infirmière à l Hopital de Nimes
Je ne peux que vous conviez à venir l' écouter
Alain


>  Vous me connaissez soit par les abeilles, soit par les pièges à frelons asiatiques, soit par la chasse aux papillons du palmier, soit par mon association 'Abeille et Biodiversité', soit par ...
>  Mais presque tous, vous habitez dans la région.
>  Voici 3 informations dont une ou deux ou trois vous intéresseront :
>
> 1- La première et la plus urgente, est pour ceux habitant dans la Vaunage ou proche de Caveirac
>
> L'Association Abeille et Biodiversité organise le samedi 7 janvier 2012, à Caveirac, à 19h une conférence exceptionnelle, (gratuite).
> Voir affiche en pièce jointe. C'est dans moins de 3 semaines. N'hésitez pas à transmettre cette information à vos connaissances intéressées par le sujet.
> Le thème sera : La biodiversité en région méditerranéenne : dynamiques, vulnérabilités et politiques de conservation, présentée par John Thompson (CNRS) éminent spécialiste dans le domaine de l'écologie .

>

> > Vous pouvez aussi mieux comprendre ce que fait ce chercheur dans notre région (les garrigues de Montpellier ou de Narbonne) en regardant une petite interview de 7 minutes à son sujet :
> http://www.dailymotion.com/video/xjfxok_john-thompson-et-la-flore-mediterraneenne_lifestyle
>
>

> > 2- Abeille et Biodiversité reconduira sa grande animation sur 2 jours ' NaturaVaunage' les 30 juin et 1er juillet 2012, à Langlade cette fois.
>     Vous commencez à vous procurer vos calendriers et agenda 2012. Notez déjà  ce week-end :

> > C'est une foire bio + des expositions + des conférences sur les 2 jours.
>
>

> > 3-   Plusieurs personnes m'ont demandé le site pour signer la pétition sur l'incompatibilité entre les cultures OGM et la présence d'abeilles :
> C'est sur www. ogm-abeille.org

> > Voici quelques explications complémentaires que je vais essayer de rendre claires.
> Les plantes génétiquement modifiées sont transformées en général
> - soit pour fabriquer elle même un insecticide contre tel ou tel insecte prédateur de cette plante,
> - soit pour résister à de fortes quantités de désherbant (tel que le round-up) pour que l'agriculteur puisse tuer toute plate adventives (= 'mauvaises herbes') dans ses champs.
>     Dans la premier cas, l'abeille va ramener du pollen ou de l'eau (exsudation = transpiration, comme de la rosée de la plante). Elle ramène alors à la ruche cet insecticide. Le pollen est la nourriture essentielle de la larve (future abeille) ; sa croissance en est compromise et surtout sa durée de vie.
>  Si en plus cet OGM est une plante nectarifère, elle ira boire directement ce nectar et pourra en mourir de suite ou se perdre sur le chemin du retour. Quand la colonie perd trop de butineuses, un déséquilibre de population s'installe dans la communauté et cette communauté se meurt en 1 ou 2 ans. Situation similaire à un petit village où tous les hommes sont partis à la guerre et ne reviennent pas ...
>     Dans le deuxième cas c'est surtout un manque de fleurs (donc de nectar et de pollen) qui va se faire sentir. L'abeille, en été, ne vit que 6 semaines et il faut auparavant 3 semaines pour qu'un oeuf devienne abeille. Donc la colonie doit renouveler toute sa population à une cadence infernale. Et il faut beaucoup de pollen -variés- et CONSTAMMENT, pour préparer et nourrir le relève.
>
> Conclusions :
> - Moins d'abeilles, moins de pollinisation (de fécondation des fleurs), moins de fruits et légumes, et moins de biodiversité dans la nature.
> - Autre risque : l'abeille va d'une fleur à l'autre. Elle transporte un pollen OGM vers une autre plante  (cousine) non-OGM. Cette dernière produit une descendance sauvage qui porte à son tour ce gène introduit par l'homme. Des plantes sauvages commencent à devenir envahissantes car n'ayant plus de prédateurs (insecte ou l'homme et ses désherbants) ! Cela commence à être détecté dans les pays qui ont choisi de cultiver des  OGM à grande échelle.
> - Les mêmes entreprises comme Monsanto, Bayer, Syngenta fabriquent,  -et les OGM, -et les insecticides et désherbants ; ils gagnent ainsi 2 fois  : en vendant la vie (les graines) et en vendant la mort ( les pesticides) !
>

> > Merci de m'avoir lu jusqu'au bout !
> Je vous souhaite de passer de bonnes fêtes
>

> François Barnouin de Abeille et Biodiversité  (site :  http://www.abeille-biodiversite.com/)

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 18:13
 
Jeudi 8 décembre à 20h au centre Pablo Neruda (auditorium) à Nîmes:
 
 
« contre le fatalisme, vive le protectionnisme ?!? »
 
Rencontre-débat-dédicace avec François RUFFIN*,
 
Journaliste à Là-bas si j’y suis-France Inter, au Monde Diplo et à Fakir).
 
Soirée organisée par ATTAC Nîmes, le Repaire de « là-bas si j’y suis » de Nîmes, les Amis du Monde Diplo 30 et la librairie Diderot
 
 
En tournée entre le Var et le Gard, François RUFFIN viendra présenter son nouveau livre :
 
‘LEUR GRANDE TROUILLE
journal intime de mes « pulsions protectionnistes »’
 
Depuis dix ans, François Ruffin visite des usines, voit des ouvriers manifester, désespérer, et avec, toujours, au bout, la défaite. «Ça lasserait le plus vaillant des soldats, écrit-il, tant de défaites accumulées. Ça m’a lassé. Le dégoût est monté lentement, comme une marée. Mais là, avec les Parisot, il s’est installé, définitif. Il faut préparer la contre-offensive ». Quelle est leur grande trouille ? Il suffit de peu d’analyse. A chaque intervention du Medef, la même rengaine : «Nous attendons des responsables politiques qu’ils écartent toute mesure protectionniste». Tous copains sur un thème ; patrons européens, américains, canadiens, japonais repoussent le spectre du protectionnisme. Voilà leur talon d’Achille. Contre leur libre-échange, des barrières douanières, des taxes aux frontières, des quotas d’importation. C’est notre dernière arme.
A partir de reportages, de rencontres avec des syndicalistes, des patrons, des économistes et des douaniers, François Ruffin explore brillamment cette «hypothèse interdite».
 
Un riche débat en perspective !
 
 
*François Ruffin est journaliste, collabore au Monde Diplomatique,
à l’émission « Là-bas si j’y suis » de Daniel Mermet  et est fondateur du journal Fakir.
Il est l’auteur de « Les petits soldats du journalisme » en 2003 , de « Quartier Nord » en 2006 et de « La guerre des classes » en 2008 .
 
 
> A l’issue de la conférence, séance dédicace de son nouveau livre avec François Ruffin.
 
François Ruffin sera à Bagnols en Forêt ( 83 ) le 5 décembre, à Aix en Provence le 6 décembre, à Marseille le 7 décembre et à Nîmes le 8 décembre 2011 .
 
 
 
Contacts et info supplémentaires :
04 66 38 22 95 ou 04 66 26 82 72
ATTAC nimes@attac.org et http://www.france.attac.org/
Là-bas si j’y suis : Repaire Nîmes : c.privat@orange.fr  + le site de l’émission : http://www.la-bas.org/
Les Amis du Monde Diplo : amd30@orange.fr et http://www.amis.monde-diplomatique.fr/
 
 
 
 
  
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 13:59

 

INVITATION

 
Les indignés espagnols : réinventer la légitimité démocratique


L’ADELS (Association pour la démocratie et l’éducation locale et sociale) vous invite à une soirée – débat exceptionnelle
jeudi 15 Décembre · 18:00 - 21:00  
au 1 rue Sainte Lucie - 75015 Paris
 

En présence d’Héloïse Nez.

Enseignante en science politique à l'Université Paris 13, chercheure au LAVUE et administratrice à l'Adels, Héloïse Nez s'est rendue à Madrid pour suivre la mobilisation des indignés. Elle revient en France nous faire part de ses observations et de ses analyses sur ce mouvement inédit de la Puerta del Sol.

et de Joan Cortinas

 Sociologue, il s’est impliqué dans le mouvement des indignés à Barcelone et en France.
 
 Héloïse Nez viendra nous présenter ses analyses d’expert et Joan Cortinas son vécu d’acteur impliqué dans le mouvement des indignés en Espagne et en France.
 
 
Le 15 mai 2011, à la suite d’une manifestation convoquée par des collectifs constitués sur Internet et les réseaux sociaux, des manifestants décident de rester camper à Puerta del Sol, une place symbolique de Madrid. C’est le début des « indignados », un mouvement social inédit qui réunit des millions d’Espagnols dans une critique des conséquences sociales de la crise économique et de la gestion de cette crise par le gouvernement socialiste. Rapidement, l’indignation s’exporte avec le slogan « Nous ne sommes pas des marchandises dans les mains de politiciens et de banquiers qui ne nous représentent pas ».
Tout en abordant la question de l’internationalisation du mouvement, les intervenants présenteront plus spécifiquement le cas espagnol, qui reste tout à fait spécifique par son ampleur, son large soutien populaire, son caractère fortement intergénérationnel et son indépendance vis-à-vis des organisations politiques et syndicales. Les indignés espagnols, qui dénoncent la légitimité des gouvernements représentatifs soumis aux exigences des banques et des institutions de régulation financière internationales, revendiquent une démocratie plus directe et participative. Ils défendent une nouvelle conception de la légitimité démocratique qu’ils expérimentent.
 

Nous vous invitons à venir en débattre avec nous.

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22