Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 13:37

 

Un petit week end pour faire mumuse de manière très pas sérieuse, désarmer le monde en rigolant, désobéir à la tristesse générale, ou déjouer ( et surtout jouer !) le fatalisme ambiant...
Réfléchir un peu à qu'est ce qu'on fait ? comment qu'on le fait  ? avec ou sans nez rouge ? Dans une armée mili-terre ? un sous-marin ? un bi-gorneau? faire chauffer nos méninges collectives, réveiller les n'enfants cachés dans nos têtes et faire apparaitre moultes idées divergentes, abracadascebrantes, rigolotes, fleuries...


Mais quant est ce que c'est ?


Ca se passe les 13 et 14 janvier ( c'est très très bientôt ça dis donc ! )
Mais où est ce que c'est ?
Entre Poitiers et Ruffec, à hauteur de Plibou (!!), dans une zone frontalière sous haute tension ( Charente / Deux Sèvres /Vienne). Là où les vaches comptent les poteaux turquoises de la future ligne de TGV.
Mais où est ce que c'est plus précisément ? Aux "Ptites Aubuges" :


http://ardheia.free.fr/ardheia/index.php?option=com_content&view=article&id=128&Itemid=158&lang=fr


Un lieu très très magnifique où on peut faire la fête, même dès le vendredi 12 au soir parce que les gens très très gentils qui nous accueillent organisent un "bistr'aubuges" (c'est le nom de leurs fêtes là bas...) et qu'ils nous invitent à festoyer avec eux.

Même qu'on peut y dormir parce qu'il y a quelques matelas et qu'on peut en ramener d'autres...

Oh là là mais en janvier il va froid ?!

Oui surtout qu'il n'y a pas d'électricité, mais une grande cheminée pour se réchauffer!
Il faut donc qu'on ramène :
du bois
de l'essence pour le groupe électrogène
de quoi manger et faire à manger
de quoi faire de la musique
de quoi faire la fête
de la bonne humeur
des gens pour profiter de tout ça
des gens qui ont envie de faire à manger (s'ils veulent venir sans faire
les clowns)
de l'énergie parce que ce sera sportif ( mais qu'on peut faire la sieste
quand on veut)

Brefouille l'art met des clowns dans ce coin là et ça va dépoter  et planter dans le terre ferme les graines fertiles de folie !

Inscription auprès de greenpitre@no-log.org la brigade voisine.

 

 


 

ATTENTION ATTENTION ATTENTION
danger de mort de rire et/ou de peines de vacances à durée indéterminées

si vous osez lire la suite... vous êtes prévenuEs !

le FOUFOU-RUM du Clownistan c'est en cliquant ici

TV CLOWNISTAN sur youTEUB

*The "Clownistan" selon wiKIKIpédia

 

Le Clownistan est situé partout, bien que complétement à l'Ouest.

Le Clownistan compte plus de 7 milliard d'habitants, même si la plupart refuse de l'admettre.
L'argent n'y existe pas, seul le don est permis ainsi que le partage.
Les papiers d'identités nationales sont bannis, absolument interdit,  sous peine de mort de rire !
La seule loi que nous appliquons et reconnaissons est Bienveillance.
Le Clownistan compte autant de sous chefs que de clownistanais(e) et autant de mili-Terre que d'habitant(e)s.
La seule armée tolérée est l'armée des clowns, la Clowns Army.
Les seules armes autorisées ici sont celles de dérisions massives, et seules les attaques chirurgicales de câlins et de bisous sont permises.
L'humour est bien sûr obligatoire et des peines de mort de rire et/ou de vacances à durée indéterminée sont infligées pour tout acte de mauvaise humeur et/ou de non bienveillance.
La religion officielle/dictatoriale/obligatoire du Clownistan est celle de l'église de la très sainte consommation avec ses 24 prières par jour, jour fériés et fêtes comprises... (prières obligatoires bien sûr comme dans toutes religions libre cela va de soi !)

deviens toi aussi Ambrassadrice / Ambrassadeur du Clownistan
et que vienne et vive la Rire volution !

agenda Ramassis (Lyon et international)
http://www.agendalyon.org/
http://rebellyon.info/
http://www.indymedia.org/fr/

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 12:51

> De : "François Barnouin"   ancien ardéchois et  prof de math il a pris sa retraite à Nages avec son épouse qui était infirmière à l Hopital de Nimes
Je ne peux que vous conviez à venir l' écouter
Alain


>  Vous me connaissez soit par les abeilles, soit par les pièges à frelons asiatiques, soit par la chasse aux papillons du palmier, soit par mon association 'Abeille et Biodiversité', soit par ...
>  Mais presque tous, vous habitez dans la région.
>  Voici 3 informations dont une ou deux ou trois vous intéresseront :
>
> 1- La première et la plus urgente, est pour ceux habitant dans la Vaunage ou proche de Caveirac
>
> L'Association Abeille et Biodiversité organise le samedi 7 janvier 2012, à Caveirac, à 19h une conférence exceptionnelle, (gratuite).
> Voir affiche en pièce jointe. C'est dans moins de 3 semaines. N'hésitez pas à transmettre cette information à vos connaissances intéressées par le sujet.
> Le thème sera : La biodiversité en région méditerranéenne : dynamiques, vulnérabilités et politiques de conservation, présentée par John Thompson (CNRS) éminent spécialiste dans le domaine de l'écologie .

>

> > Vous pouvez aussi mieux comprendre ce que fait ce chercheur dans notre région (les garrigues de Montpellier ou de Narbonne) en regardant une petite interview de 7 minutes à son sujet :
> http://www.dailymotion.com/video/xjfxok_john-thompson-et-la-flore-mediterraneenne_lifestyle
>
>

> > 2- Abeille et Biodiversité reconduira sa grande animation sur 2 jours ' NaturaVaunage' les 30 juin et 1er juillet 2012, à Langlade cette fois.
>     Vous commencez à vous procurer vos calendriers et agenda 2012. Notez déjà  ce week-end :

> > C'est une foire bio + des expositions + des conférences sur les 2 jours.
>
>

> > 3-   Plusieurs personnes m'ont demandé le site pour signer la pétition sur l'incompatibilité entre les cultures OGM et la présence d'abeilles :
> C'est sur www. ogm-abeille.org

> > Voici quelques explications complémentaires que je vais essayer de rendre claires.
> Les plantes génétiquement modifiées sont transformées en général
> - soit pour fabriquer elle même un insecticide contre tel ou tel insecte prédateur de cette plante,
> - soit pour résister à de fortes quantités de désherbant (tel que le round-up) pour que l'agriculteur puisse tuer toute plate adventives (= 'mauvaises herbes') dans ses champs.
>     Dans la premier cas, l'abeille va ramener du pollen ou de l'eau (exsudation = transpiration, comme de la rosée de la plante). Elle ramène alors à la ruche cet insecticide. Le pollen est la nourriture essentielle de la larve (future abeille) ; sa croissance en est compromise et surtout sa durée de vie.
>  Si en plus cet OGM est une plante nectarifère, elle ira boire directement ce nectar et pourra en mourir de suite ou se perdre sur le chemin du retour. Quand la colonie perd trop de butineuses, un déséquilibre de population s'installe dans la communauté et cette communauté se meurt en 1 ou 2 ans. Situation similaire à un petit village où tous les hommes sont partis à la guerre et ne reviennent pas ...
>     Dans le deuxième cas c'est surtout un manque de fleurs (donc de nectar et de pollen) qui va se faire sentir. L'abeille, en été, ne vit que 6 semaines et il faut auparavant 3 semaines pour qu'un oeuf devienne abeille. Donc la colonie doit renouveler toute sa population à une cadence infernale. Et il faut beaucoup de pollen -variés- et CONSTAMMENT, pour préparer et nourrir le relève.
>
> Conclusions :
> - Moins d'abeilles, moins de pollinisation (de fécondation des fleurs), moins de fruits et légumes, et moins de biodiversité dans la nature.
> - Autre risque : l'abeille va d'une fleur à l'autre. Elle transporte un pollen OGM vers une autre plante  (cousine) non-OGM. Cette dernière produit une descendance sauvage qui porte à son tour ce gène introduit par l'homme. Des plantes sauvages commencent à devenir envahissantes car n'ayant plus de prédateurs (insecte ou l'homme et ses désherbants) ! Cela commence à être détecté dans les pays qui ont choisi de cultiver des  OGM à grande échelle.
> - Les mêmes entreprises comme Monsanto, Bayer, Syngenta fabriquent,  -et les OGM, -et les insecticides et désherbants ; ils gagnent ainsi 2 fois  : en vendant la vie (les graines) et en vendant la mort ( les pesticides) !
>

> > Merci de m'avoir lu jusqu'au bout !
> Je vous souhaite de passer de bonnes fêtes
>

> François Barnouin de Abeille et Biodiversité  (site :  http://www.abeille-biodiversite.com/)

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 18:13
 
Jeudi 8 décembre à 20h au centre Pablo Neruda (auditorium) à Nîmes:
 
 
« contre le fatalisme, vive le protectionnisme ?!? »
 
Rencontre-débat-dédicace avec François RUFFIN*,
 
Journaliste à Là-bas si j’y suis-France Inter, au Monde Diplo et à Fakir).
 
Soirée organisée par ATTAC Nîmes, le Repaire de « là-bas si j’y suis » de Nîmes, les Amis du Monde Diplo 30 et la librairie Diderot
 
 
En tournée entre le Var et le Gard, François RUFFIN viendra présenter son nouveau livre :
 
‘LEUR GRANDE TROUILLE
journal intime de mes « pulsions protectionnistes »’
 
Depuis dix ans, François Ruffin visite des usines, voit des ouvriers manifester, désespérer, et avec, toujours, au bout, la défaite. «Ça lasserait le plus vaillant des soldats, écrit-il, tant de défaites accumulées. Ça m’a lassé. Le dégoût est monté lentement, comme une marée. Mais là, avec les Parisot, il s’est installé, définitif. Il faut préparer la contre-offensive ». Quelle est leur grande trouille ? Il suffit de peu d’analyse. A chaque intervention du Medef, la même rengaine : «Nous attendons des responsables politiques qu’ils écartent toute mesure protectionniste». Tous copains sur un thème ; patrons européens, américains, canadiens, japonais repoussent le spectre du protectionnisme. Voilà leur talon d’Achille. Contre leur libre-échange, des barrières douanières, des taxes aux frontières, des quotas d’importation. C’est notre dernière arme.
A partir de reportages, de rencontres avec des syndicalistes, des patrons, des économistes et des douaniers, François Ruffin explore brillamment cette «hypothèse interdite».
 
Un riche débat en perspective !
 
 
*François Ruffin est journaliste, collabore au Monde Diplomatique,
à l’émission « Là-bas si j’y suis » de Daniel Mermet  et est fondateur du journal Fakir.
Il est l’auteur de « Les petits soldats du journalisme » en 2003 , de « Quartier Nord » en 2006 et de « La guerre des classes » en 2008 .
 
 
> A l’issue de la conférence, séance dédicace de son nouveau livre avec François Ruffin.
 
François Ruffin sera à Bagnols en Forêt ( 83 ) le 5 décembre, à Aix en Provence le 6 décembre, à Marseille le 7 décembre et à Nîmes le 8 décembre 2011 .
 
 
 
Contacts et info supplémentaires :
04 66 38 22 95 ou 04 66 26 82 72
ATTAC nimes@attac.org et http://www.france.attac.org/
Là-bas si j’y suis : Repaire Nîmes : c.privat@orange.fr  + le site de l’émission : http://www.la-bas.org/
Les Amis du Monde Diplo : amd30@orange.fr et http://www.amis.monde-diplomatique.fr/
 
 
 
 
  
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 13:59

 

INVITATION

 
Les indignés espagnols : réinventer la légitimité démocratique


L’ADELS (Association pour la démocratie et l’éducation locale et sociale) vous invite à une soirée – débat exceptionnelle
jeudi 15 Décembre · 18:00 - 21:00  
au 1 rue Sainte Lucie - 75015 Paris
 

En présence d’Héloïse Nez.

Enseignante en science politique à l'Université Paris 13, chercheure au LAVUE et administratrice à l'Adels, Héloïse Nez s'est rendue à Madrid pour suivre la mobilisation des indignés. Elle revient en France nous faire part de ses observations et de ses analyses sur ce mouvement inédit de la Puerta del Sol.

et de Joan Cortinas

 Sociologue, il s’est impliqué dans le mouvement des indignés à Barcelone et en France.
 
 Héloïse Nez viendra nous présenter ses analyses d’expert et Joan Cortinas son vécu d’acteur impliqué dans le mouvement des indignés en Espagne et en France.
 
 
Le 15 mai 2011, à la suite d’une manifestation convoquée par des collectifs constitués sur Internet et les réseaux sociaux, des manifestants décident de rester camper à Puerta del Sol, une place symbolique de Madrid. C’est le début des « indignados », un mouvement social inédit qui réunit des millions d’Espagnols dans une critique des conséquences sociales de la crise économique et de la gestion de cette crise par le gouvernement socialiste. Rapidement, l’indignation s’exporte avec le slogan « Nous ne sommes pas des marchandises dans les mains de politiciens et de banquiers qui ne nous représentent pas ».
Tout en abordant la question de l’internationalisation du mouvement, les intervenants présenteront plus spécifiquement le cas espagnol, qui reste tout à fait spécifique par son ampleur, son large soutien populaire, son caractère fortement intergénérationnel et son indépendance vis-à-vis des organisations politiques et syndicales. Les indignés espagnols, qui dénoncent la légitimité des gouvernements représentatifs soumis aux exigences des banques et des institutions de régulation financière internationales, revendiquent une démocratie plus directe et participative. Ils défendent une nouvelle conception de la légitimité démocratique qu’ils expérimentent.
 

Nous vous invitons à venir en débattre avec nous.

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 23:13

Edité par Parasite Distribution

 

Bonjour,

Je me permets de vous signaler l'arrivée sur les écrans nîmois du film Squat la ville est à nous ! Je pense que nous sommes plutôt dans le même esprit, que ce film peut éveiller des questionnements intéressants, tant d'un point de vue collectif qu'individuel, et qu'il est grand temps de toute façon de réfléchir, faire réfléchir, agir et pousser à l'action, et que ce film peut être un des moyens d'arriver à ces fins. Une rencontre débat est prévue le 1 décembre avec le réalisateur, et vous êtes la bienvenue pour venir causer de tout ça avec nous. Je vous ai mis en pièce jointe le document que nous avons fait autour du film, il vous motivera peut-être à venir et à faire tourner l'information (nous en aurions bien besoin !).


Après Attention danger travail et Volem rien foutre al pais, co-réalisés avec Pierre Carles et Stéphane Goxe
de Christophe Coello
Projections du Film "SQUAT la ville est à nous ! "
A PARTIR DU 23 NOVEMBRE AU CINEMA LE SEMAPHORE !


Une rencontre est prévue avec le réalisateur Christophe Coello le 1 décembre, venez nombreux !

Pour en savoir plus : www.squat-lefilm.com
Tourné à Barcelone entre 2003 et 2011, le film retrace l'évolution d'un groupe de squatteurs engagés contre la spéculation immobilière et pour la réappropriation de sa vie face aux diktats du monde contemporain. Christophe Coello continue à rendre compte des tentatives imaginatives de ceux qui, dans la force du groupe, trouvent les moyens de faire correspondre leur vie à leur vision du monde.

Il y a peu de temps encore taxées de marginales, les actions de ces électrons libres servent de fil conducteur aux réflexions des mouvements "Indignés" partout en Europe. SQUAT, la ville est à nous est aussi un grand film d'amour qui vous donnera envie de sauter dans les bras de votre voisin et d'embrasser votre voisine (ou l'inverse) et de changer le monde avec eux.

C'est ce cinéma-là que nous encourageons à C-P Productions et Parasite Distribution,
depuis « Pas vu, pas pris », « Siné Mourir plutôt Crever », « Walter retour en résistance » et bien d'autres...
Contact diffusion par  parasite distribution <parasite.distribution@gmail.com>

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 20:07

Un pavé au Conseil général: résister au management et désintoxication à la langue de bois!

La SCOP Le Pavé intervient au Conseil Général du Gard!

Lundi 28 novembre à 18H30, Nîmes, auditorium du CG30:  conférence gesticulée,
« Exploiter mieux pour profiter plus, une autre histoire du management«  

Mardi 29 novembre à partir de 18H,Nîmes, rue san lucar, salle Tango Paséo:
Atelier de désintoxication à la langue de bois

         

Publié dans Solidaires 30, SUD cg30 | Laisser un commentaire

Atelier de désintoxication à la langue de bois

 document téléchargeable ici                                           

 

Atelier de

Désintoxication à la langue de bois

NIMES MARDI 29/11 à 18H

Salle Tango Paséo, rue San Lucar, Mas Carbonel

L’idée est de vérifier collectivement que nous ne sommes pas dupes individuellement pour être enfin libérés de la langue de bois. Nous ne sommes pas dingues quand nous trouvons que monter des « projets » du matin au soir n’est pas la définition du bonheur. Encore faut-il se le dire ensemble !

Dans l’atelier, on vérifie ensemble les principes actifs des différentes catégories de la langue de bois et la façon dont ils modifient notre perception de la réalité, et notre façon d’agir.

  • Que se passe-t-il dans nos têtes quand on appelle un chef du personnel un « directeur des ressources humaines » ?
  • Que se passe-t-il dans nos têtes quand on appelle un balayeur un « technicien de surface » ?
  • Quand on appelle un clochard un « Sans domicile fixe », puis un simple « SDF » ?
  • Quand on appelle un licenciement collectif un « plan de sauvegarde de l’emploi » ?

Et si ces mots étaient réalisés et utilisés pour mieux servir l’ultralibéralisme y compris dans les services publics ?!Comment résister au langage du management ?

En commençant par appeler un chat un chat. Ca a l’air simple ?
En sommes-nous capables ?

A quel point sommes nous intoxiqués ?

Soucieux de la santé de nos encadrants, nous espérons la présence de directeurs des administrations gardoises, la cure de désintoxication étant indispensable !

Publié dans Solidaires 30, SUD cg30 | Laisser un commentaire

FSL charges, et si on y réfléchissait?

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 20:43
*Note perso : Je vous invite vivement à écouter la conférence

« Du Sud au Nord : dette et austérité. Quelles alternatives ? » avec Eric Toussaint (CADTM) et Patrick Saurin (Syndicat SUD Banque Populaire-Caisse d’Epargne) qui a eu lieu à Nîmes le 10 novembre. Pour y accéder, appuyer sur la touche "Ctrl" de votre clavier et cliquer sur le lien ci-dessous :  

http://www.cadtm.org/Du-Sud-au-Nord-dette-et-austerite

 

Ainsi qu'à visualiser la vidéo "debtocraty" publiée sur notre  blog le 13 Novembre à 14h09 dans la rubrique "alertes- ce que vous devriez savoir" ou en suivant le lien ci-dessous

http://www.dailymotion.com/video/xik4kh_debtocracy-international-version_shortfilms


 


Pour recevoir directement les infos d'attac Nîmes, merci de nous laisser votre adresse à  nimes@attac.org
%
Pour adhérer à ATTAC %

Lettre d’ATTAC Nîmes


Sommaire :
1/ Infos
2/ Agenda : prochaines dates !

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
• Infos :

1/ Dette publique :
Ø  L’appel à signer pour demander un audit citoyen de la dette publique et à diffuser autour de vous : http://www.audit-citoyen.org/
 
Ø  Pour (ré)écouter la conférence « Du Sud au Nord : dette et austérité. Quelles alternatives ? » avec Eric Toussaint (CADTM) et Patrick Saurin (Syndicat SUD Banque Populaire-Caisse d’Epargne) qui a lieu à Nîmes le 10 novembre : http://www.cadtm.org/Du-Sud-au-Nord-dette-et-austerite
 
Ø  Un collectif départemental a été créé suite à cette réunion publique du 10 novembre à Nîmes : contact pour le rejoindre : cac30@laposte.net et plus d’infos prochainement
 
Ø  Pour les personnes qui n’auraient pas encore vu le très bon documentaire DEBTOCRACY : http://www.dailymotion.com/video/xik4kh_debtocracy-international-version_shortfilms (cliquer sur CC pour choisir les sous-titres)
 
Ø  Le livre ATTAC « LE PIEGE DE LA DETTE PUBLIQUE – comment s’en sortir »   http://www.france.attac.org/livres/le-pi-ge-de-la-dette-publique
 
2/ Les banques françaises au banc d’essai : le tout nouveau bilan d’ATTAC et des Amis de la Terre : http://www.france.attac.org/articles/les-banques-francaises-au-banc-dessai 
 
3/ ATTAC interpelle les candidats sur la crise :
 

 
• Agenda : les prochaines dates…de bonnes choses en perspective !

> Lundi 21 novembre 20h30:
Au cinéma Sémaphore, projection-débat du film « octobre à Paris »  avec le collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici », à l’occasion de la commémoration du 50ème anniversaire du massacre de centaines d’algériens à Paris le 17 octobre 1961. Avec Jean-Luc Einaudi, historien.
 

> Lundi 28 novembre 18h30 :
« Conférence gesticulée : Exploiter mieux pour profiter plus, une autre histoire du management» par la SCOP le Pavé (initiative du syndicat SUD Conseil Général) à l’auditorium du Conseil Général.
« Quand les résultats d'une action sont définis avant qu'elle n'ait commencée, quand les réunions sont organisées comme des messes, quand la parole est monopolisée par des "experts" qui disent s'appuyer sur la parole des agents de terrain sans que ceux-ci ne soient réellement consultés, c'est qu'on se moque des agents, non ? Non, c'est simplement le résultat d'une politique de management qui sévit dans beaucoup d'administrations, dont la nôtre ».
Du fond et de la forme, car en plus c’est très drôle ! Toutes les infos ici
 

> Jeudi 8 décembre à 20h :
Rencontre-débat avec François RUFFIN, journaliste (Là-bas si j’y suis-France Inter, Monde Diplo et Fakir) « contre le fatalisme, vive le protectionnisme ?!? » avec le Repaire de « là-bas si j’y suis » de Nîmes et avec les Amis du Monde Diplo 30. A l’auditorium du Centre PABLO NERUDA.
En tournée entre le Var et Nîmes, François RUFFIN viendra présenter son nouveau livre : ‘LEUR GRANDE TROUILLE – journal intime de mes « pulsions protectionnistes »’. Un riche débat en perspective !
 

Depuis dix ans, François Ruffin visite des usines, voit des ouvriers manifester, désespérer, et avec, toujours, au bout, la défaite. «Ça lasserait le plus vaillant des soldats, écrit-il, tant de défaites accumulées. Ça m’a lassé. Le dégoût est monté lentement, comme une marée. Mais là, avec les Parisot, il s’est installé, définitif. Il faut préparer la contre-offensive ». Quelle est leur grande trouille ? Il suffit de peu d’analyse. A chaque intervention du Medef, la même rengaine : «Nous attendons des responsables politiques qu’ils écartent toute mesure protectionniste». Tous copains sur un thème ; patrons européens, américains, canadiens, japonais repoussent le spectre du protectionnisme. Voilà leur talon d’Achille. Contre leur libre-échange, des barrières douanières, des taxes aux frontières, des quotas d’importation. C’est notre dernière arme.
A partir de reportages, de rencontres avec des syndicalistes, des patrons, des économistes et des douaniers, François Ruffin explore brillamment cette «hypothèse interdite».
 
*François Ruffin est journaliste, collabore au Monde Diplomatique,
à l’émission « Là-bas si j’y suis » de Daniel Mermet  et est fondateur du journal Fakir.
Il est l’auteur de « Les petits soldats du journalisme » en 2003, de « Quartier Nord » en 2006 et de « La guerre des classes » en 2008.
 
 
A l’issue de la conférence, François Ruffin dédicacera son nouveau livre :
« Leur grande trouille » aux éditions Les Liens Qui Libèrent.
 
François Ruffin sera à Bagnols en Forêt (83) le 5 décembre, à Marseille le 7 décembre
et à Nîmes le 8 décembre 2011.
 



 

%
site ATTAC France : http://france.attac.org site ATTAC Gard : http://local.attac.org/attac30
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 12:42

Quand les résultats d'une action sont définies avant qu'elle n'ait commencée, quand les réunions sont organisées comme des messes, quand la parole est monopolisée par des "experts" qui disent s'appuyer sur la parole des agents de terrain sans que ceux-ci ne soient réellement consultés, c'est qu'on se moque des agents, non ?

Non, c'est simplement le résultat d'une politique de management qui sévit dans beaucoup d'administrations, dont la nôtre.

En coopération avec le syndicat SUD du Conseil Général du Gard, la

SCOP Le Pavé organise une conférence gesticulée, objet hybride entre spectacle et conférence pleine d'humour, qui décortique la façon dont le management actuel nous confisque le sens du service public, le sens de nos métiers, pour évoluer vers la privatisation. Et, puisque le management a développé son propre langage et a contaminé non seulement nos directions mais également les agents de terrain, nous proposons en coopération avec la SCOP Le Pavé un atelier de désintoxication à la langue de bois .

En s'appuyant sur l'éducation populaire comme enjeu de transformation sociale, le Pavé prend la parole aux experts pour la rendre...à qui veut la prendre!

Conférence gesticulée

"Exploiter mieux pour profiter plus, une autre histoire du management"

Lundi 28 novembre à 18h30 à l'Auditorium du Conseil Général rue Guillemette à Nîmes

Atelier de désintoxication à la langue de bois

Mardi 29 novembre à 18h Salle Tango Paséo, rue San Lucar, Mas Carbonel à Nîmes

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 09:44
 *Communiqué que je viens juste de recevoir. Le RV est déjà passé mais l'info peut être utile...


Bonjour à tous
   
 Nous avons le plaisir de vous inviter au lancement du site internet 
"www.manger-local.fr, Manger local en Languedoc Roussillon, la région dans votre assiette",
 le 7 octobre prochain à 11h au Gaumont Comédie, Place de la Comédie, à Montpellier.   


 Ce projet collaboratif, porté par le Comité régional Circuits courts et l'ensemble de ses membres, 
s'inscrit dans le Plan régional de l'Alimentation de la DRAAF Languedoc-Roussillon.
   
 L'objectif de ce site est double : 
 - permettre aux producteurs régionaux en circuits courts de se faire connaître, 
 - faciliter la recherche de produits locaux pour les consommateurs.  
   
 Nous comptons sur votre présence. 

--


Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 21:51

UNIVERSITÉ CRITIQUE ET CITOYENNE DE NÎMES


CONFÉRENCE INAUGURALE :


« LA CITÉ, LA CRISE DE LA DÉMOCRATIE ET LES MÉDIAS »
PAR EDWY PLENEL (FONDATEUR DU SITE INDÉPENDANT MEDIAPART)


MARDI 4 OCTOBRE 2011 – DE 19H A 21H SALLE TERRISSE

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22