Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 22:07

 

http://zad.nadir.org

vendredi 21 décembre 2012, par zadist


Les auteurs de cet article ne sont pas tout-e-s francophones à l’origine. Merci de votre compréhension et tolérance !

Changement d’arrangement du Fil d’Info. Les Infos sont plus bas dans l’article Il y a encore une forte chance que la Site ne marche pas parfaitement. Si cette article ne se renouvelle pas au bout d’une demi heure, allez voir là : lazad.noblogs.org


Fil d’infos

- 00h45 : ça y est, on est demain ... puisqu’on est encore là, voilà un bout de programme concert dans la paille à 13h au niveau de la Rollandière ( ACbarré, qui était là le 17 novembre)

(reçu par mail )

- une petite lecture de soirée pour s’énerver ... ou se consterner à l’idée de pouvoir encore entendre des discours comme ça : celui de Bernard Poignant, maire de Quimper et conseiller spécial de Hollande,

opendocument text - 32.5 ko

et la réponse du comité cornouaillais au projet d’aéroport et une tribune de libé d’acteurs de la région nantaise pour qui manifestement il n’y a pas de questions à se poser sur le monde dans lequel on vit ; exploitation, domination, pollution et tout le reste, ça ne leur dit rien... il y en a qui répondent à ça par un appel à boycott : https://nantes.indymedia.org/articl...

- quelques autres lectures pour se remettre de ces textes : des nouvelles d’autres mondes :
- festival intersquat à Lyon du 19 au 23 décembre
- à Tours, le squat Thanks for the future attends le rendu de son jugement
- à Décine

- 20h25 Et la bonne nouvelle de la soirée, on a trouvé une solution efficace contre les flash ball : le parapluie !

https://copwatchnord-idf.info/?q=no...

Les copin-es du site font un sacré boulot et communiquent notamment une liste non exhaustive des OPJ du PSIG de Nantes avec nom, prénom et grade. Il ne manque plus que leur adresse

https://copwatchnord-idf.info/?q=no...

- 20h01 Bon, plus sérieusement, on a reçu une nouvelle affiche de Tanxxx, aussi jolie si ce n’est plus que la précédente. Elle reprend différentes thématiques et répond parfaitement aux discussions qu’on a ici sur l’importance d’élargir la lutte aux autres problématiques, THT, LGV, gentrification et autres projets d’urbanisation autoritaire. Merci !

Elle fait aussi des autocollants en soutien ; http://tanxxx.free-h.fr/bloug/archi...

Et une amie à elle fait de même. Allez voir ici : http://www.donjonjoyeux.fr/archives...

- 20h Vous en avez marre de lire seulement des arguments anti aéroport, allez voir là, on vous avait déjà donné le lien mais on ne s’en lasse pas et puis on peut laisser des commentaires ;)

"La contestation violente, qui s’apparente parfois à des phénomènes de guérilla, ne peut en aucun cas être cautionnée par le silence des élus. Une telle attitude serait anti-républicaine." Ah ah ah.

http://democratie44.over-blog.com/a...

- 19h

Comme on ne peut pas toujours expulser pour de bonnes raisons, du genre virer des méchantEs occupantEs pour construire un joli aéroport, la Préfecture avait aussi expulser Bel Air, situé en dehors de la zone du projet d’aéroport. Cette maison est désormais en vente. Et bonne nouvelle, c’est une affaire !

"Annonce immobilière du 20/12/2012

EXCEPTIONNEL 55 100 € Une maison à vendre au prix d’une grange. Située sur un grand terrain, maison à rénover d’une superficie d’environ 100m2 avec 4 chambres".

Tiens, ils ont oublié de prévenir qu’elle serait à 100 mètres des pistes d’un futur aéroport... On a parlé à plusieurs reprises d’avoir une base sure en dehors de la zone, on pourrait l’acheter ca leur foutrait surement carrément la haine :)

http://www.ouestfrance-immo.com/imm...

- 18h20 la soirée s’annonce festive sur la ZAD, sauf pour les gendarmes qui continueront à rester dehors comme des gros débiles à regarder passer les voitures...

un lien vers un reportage en dessin de la manif de réoccupation :

http://www.globalmagazine.info/arti...

- 15h50 Une vidéo faite sur la ZAD appelle à bruler le Père Noel en cas d’attaque sur la zone,

Les Lutin.e.s en Lutte (sur la ZAD de Notre Dame des Landes) https://www.youtube.com/watch?v=Jfz...

Nous vous invitons aussi à regarder aussi les autres vidéos de GroupeGroix, faites par un camarade :

L’interminable bataille des Sabots (28 nov) https://www.youtube.com/watch?v=43o...

Notre Dame des Landes : Vin$$i Vaincul, bientôt (HD) (25 nov) https://www.youtube.com/watch?v=Wmc...

Vinci$$itude, la pomme de la discorde (Notre Dame des Landes) (8 nov) https://www.youtube.com/watch?v=FHi...

- 15h30 Des nouvelles des camarades allemands interpellés dans la nuit de mardi à mercredi. Ils ont pris 3 mois avec sursis et un an d’interdiction du territoire... pour que dalle. L’un deux est photographe indépendant, a une carte de presse. Quand les flics ont chargé dans sa direction il n’a pas bougé tant il paraissait évident qu’il n’était pas dangereux où en train de commettre une action illégale. Grosse erreur ! Les flics se sont jetés sur lui, ont arraché son sac. Ils ont par la suite prétendu qu’ils l’avaient reconnu jetant des pierree avant. Et voilà. Leur parole contre la notre. Et c’est tout. Plus besoin de preuves. On s’achemine gentiment vers un Etat policier. Ne parlons pas de cette nouvelle double peine qui consiste à cumuler peine ET interdiction de territoire. Justice bourgeoise au service du Capital, comment veux tu qu’on ai confiance en toi ?

Numéro de l’équipe légale de la ZAD : 06.75.30.95.45

Mémorise le nom d’un-e avocat-e connu-e de l’équipe légale.

A lire : Que faire en cas d’interpellation ?

- 14h45 on nous signale 7 camions de gendarmes quittant Vigneux vers la ZAD, surement la relève. Au carrefour de la Saulce les flics demandent les cartes d’idendité pour laisser passer les gens. Sinon il est toujours possible de passer par les champs.

En continuant à lire l’article de Presse Océan on lit quand même quelque chose qui ressemble à une bonne nouvelle :

"Le rapport de la commission doit être rendu au 31 mars, dernier délai. Il sera public. Sauf violences, aucune opération d’expulsion ne devrait intervenir sur le site au cours de cette période, y compris au niveau des cabanes de la Châtaigneraie. "Si on veut instaurer un dialogue, il vaut mieux l’engager dans des conditions favorables" note Claude Chéreau.

- 12h22 : On semble toujours être là, il faut croire que l’horaire de fin du monde à 11h11 était faux... Enfin, comme on est sur une zone différée, ce n’est peut-être qu’un contretemps !

Cela dit, Aujourd’hui vendredi 21 décembre, c’est le premier jour de la commission de dialogue sur le projet d’aéroport : Cette farce ou « il n’est pas question "d’aborder le fond du dossier", donc la remise en question du projet », car bien sûr, et c’est assumé très clairement par notre très cher premier ministre « souverain » (maudit soit son nom pour 15 décennies si ce monde tient debout), son but est de mieux « faire accepter le projet aux habitants ». Eh bien oui, on peut causer pour vous calmer, mais il ne faudrait pas mettre en doute quoi que ce soit, surtout pas que c’est comme si les avions décollaient déjà de NDDL depuis 40 ans !

L’article de Presse Océan à ce sujet

- 11h06 : Au carrefour du Moulin de Rohanne (au bout du chemin de Suez), les flics contrôlent les identités des gens à pied. Ils semblent embarquer les personnes qui n’ont pas leurs papiers.

- 10h40 : 10 camions de gardes mobiles se dirigent de Nantes vers la ZAD. La relève de ceux qui sont toujours sur le carrefour du Moulin de Rohanne ?

- un peu de nouvelles qui sortent dans la presse... en tout cas, le monde socialiste, ça fait belle lurette qu’il est fini ... : http://www.lepoint.fr/societe/nante... http://www.nantes.maville.com/actu/...

- Aujourd’hui, les Féélées en vélo partent de Vanosc ( Ardèche) en vélo pour arriver par ici le 27 ou le 28 :

si vous êtes sur une de leurs étapes, n’hésitez pas à les contacter, les inviter...

Belle route aux cyclistes, aux marcheur-euse-s, on vous attends !!

- 7h  : le monde est encore là ... mais pas de flics aux Ardillières une pensée aux deux potes en prison en ce moment, et à tou-te-s les prisonnier-e-s, aux blessé-e-s...


Les infos

Si jamais le Site ne fonctionne pas, on continuera la-bas : http://lazad.noblogs.org/ Contact mail pour le FestiZad : festizad at riseup.net

Point d’info permanent sur le campement "Hors Contrôle" établi le long de la D81 entre le lieu dit Les Domaines (la Vache-Rit) et la Rolandière. Si vous nous rejoignez sur la zone, voyez ici.

Les trucs utiles à prendre en venant ici :

- équipe legale : 06 75 30 95 45 : à contacter uniquement si vous êtes témoins d’arrestation, si vous êtes arrêté-e-s, et après votre libération

IMPORTANT : s’il vous plait lisez le texte "en cas d’interpellation"

Et surtout, refusez les comparutions immédiates !

On peut envoyer des courriers aux personnes incarcérées et/ou au collectif anti rep ainsi que des sous à l’adresse suivante, le chèque libellé à cet ordre :

Comité de soutien des inculpées, 44220 Coueron.

- équipe médicale : 07 60 26 42 14 !! ATTENTION changé le 4/12
- Accueil "hors contrôle" : 06 32 98 78 36
- liste du matos à ramener (mise à jour le 25/11)

Lieux expulsables : Il reste de nombreuses cabanes au sol et dans les arbres expulsables entre le Phare Ouest et la Gare de Vigneux.

A propos de la situation de la Chataigne : communiqué suite aux derniers éléments, point sur la situation avant le procès et appel à occupations en cas de destruction.

Il y 3 nouveaux arrêtés préfectoraux pour Vigneux de Bretagne et Notre dame des Landes : Interdiction pour le transport de carburant ; interdiction pour le transport des explosifs, produits inflammables, feu d’artifices et l’interdiction de véhicules qui contenant des materiaux de construction (routes concernées : "RD81 entre les Ardilières et la commune de Vigneux (carrefour de la Saulce), voie communale 1 (NDDL) des Perrières aux Ardilières, voie communale 11 (NDDL) du Chêne des Perrières à la Boistière, voie communale 5 (Vigneux) de la Boistière à Vigneux".) Il ont été repoussé pour une semaine


On pense fort a celleux qui sont en train de marcher ! Pour plus d’infos sur le marche de Nice à NDDL, ici ou sur leur site


Les rendez-vous du jour

- Organisé par le collectif "kistes du Nord LA"

PDF - 151.6 ko
PDF - 152.8 ko

- Saint Rivoal dans le Finistère : concert de soutien organisé par le le comité Reuz Ha Stourm (bruit et lutte en breton) qui réunit différentes associations de la scène musicale du bassin finistérien ainsi que toutes personnes souhaitant apporter sa pierre à la lutte.

- Saint Nazaire : rassemblement RDV devant la poste principale (avenue de la république ) vendredi 21 décembre à 18h

- Saint Brieuc, défilé de fin de monde

La compagnie artistique de la Nécessaire impertinence invite à participer le 21 décembre à Saint Brieuc à"L’Extravagant-Apocalyptico-Jubilatoirement-Impertinamment-Sensationnel-Débilo-Futuristo-Antérieur Défilé De La Fin d’Un Monde" qui peut concerner entre autre la lutte contre l’aéroport de NDDL. "Je ne souhaite pas que l’évènement dont je vous parle ci-dessous devienne une manif-exclusive contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes, cependant ce sujet peut (doit ?) en être une des composantes. N’hésitez pas à balancer vos textes concernant lafin du monde (ce qui pourrait arriver si l’aéroport se faisait...) et n’hésitez pas à me contacter pour plus d’info. Pour la fin du monde de l’aéroport !!"

- Bugarach : fin du monde, pour un autre monde les audois montent à Bugarach pour proclamer la fin de ce monde et pour un autre monde ! Vous pourrez apercevoir les banderoles de soutien aux opposants au projet d’Ayraultport !

- Villefranche :réunion du comité de soutien villefranche à la zad à 18 h au café asso les hauts parleurs.

La proposition d’ordre du jour est la suivante, on fera un point en début de réunion des autres points que vous aimeriez discuter. Compte rendu de la manif et rencontre des comités de soutien à saint affrique compte rendu de la vie de la zad, de la rencontre des comités nationaux, présentation de matériels proposés aux collectifs locaux... Point sur l’action du collectif en cas d’expulsion de la châtaigne ou de répression contre la zad

Mise en place d’actions d’infos régulières à Villlefranche

Proposition d’action théatre de rue informatif, humoristique sur le thème des enjeux de la zad et soupe, gâteaux, thé vendu en soutien par damien


Les rendez-vous réguliers

- Notre Dame des Landes, à partir de 9h : permanence sur la place de la poste (local des Syndicats - angle opposé à la Mairie) pour déplacement sur la zone
- Nantes, à partir de 10h : vigie citoyenne au Pont Morand ; à 19h à présent un soir sur deux : rassemblement devant la préfecture

Partout ailleurs (par ordre alphabétique)

- Brest AG du comité de soutien brestois tous les mercredis à 20h30, le lieu pouvant changer, voir sur le blog http://comitebrestoisdesoutienanotr...
- Blois de 18 à 19 h chaque mardi au Liber’thés, rue Wilson à Blois
- Clermond-Ferrand : tous les mardi à 18h à l’hotel des vil-e-s au 55 avenue de l’union soviétique 63000 Clermont Ferrand.
- Concarneau : Réunion chaque jeudi à 18h, à la maison des associations, derrière les Halles
- Cran-Gevrier :Réunion du comité de soutien zone à défendre 74 tous les lundis depuis le 12 Novembre à 18HOO à l’Alterlocal 3 chemin des grèves 74960 Cran-Gevrier
- Châteaubriant Rassemblement hebdomadaire du collectif de Châteaubriant contre le projet d’aéroport de Notre dame des Landes chaque vendredi à 18h30 devant la mairie ; collecte de provisions pour les zadistes les vendredis soirs de 18 à 20 h ; au même local tous les samedis matins, construction de cabanes sur la place Terre aux Ducs, Quimper
- Nice : RDV tous les samedis 10h à un des marchés niçois. Prochain samedi 1er décembre : la libération RDV devant le jardin de la villatiole
- Paris : rdv hebdomadaire du collectif. Ce sera désormais tous les mardi, 19h, BOURSE DU TRAVAIL, 3 rue du chateau d’eau, 75010 paris, métro république NOTE : les prochains mardis seront "le jour de noël" et "le jour de l’an", en conséquence la prochaine réunion "hebdomadaire" tous ensemble aura lieu le mercredi 02 janvier à 18h30 au CICP (si la salle est disponible) 21 ter rue voltaire 75011 métro rue des boulets ou Alexandre Dumas on peut certainement trouver des informations ici, Contact : collectifnddlparisidf@riseup.net ou là : http://nddl-paris.effraie.org
- Rennes, tous les lundis à 19h30 une réunion aura lieu à la Maison de la Grève (37, rue legraverend) pour informer sur ce qui se passe à la zad et penser ensemble ce que nous pouvons faire depuis Rennes (ravitaillement, organisation des allers-et-venues, actions, etc.). Tous ceux qui sont intéressés, qu’ils soient organisés en collectif ou pas, sont les bienvenus ! et chaque Vendredi à 18H00 : dans tous les cas, rassemblement à 18h00 place de la Mairie.
- Saint-Etienne : Réunion le mercredi à 19h00, au bar l’Excuse au 38 rue de la Résistance (mais cela peut changer).
- Toulouse : AG tous les Mercredi à 19H au SLOLI à Toulouse
- Quimper : réunion tous les jeudis soirs à 18 h au local cyberacteurs, 6 rue Aristide Briand, Quimper
- Vannes  : Le collectif de Vannes se réunit tous les lundi soir à 20h30 au café "l’éloge de la lenteur" pour discuter des actions contre le projet d’aéroport.
- Villefranche de Lauragais  : Tout les vendredi 9h30-12h au marché Permanence collecte de matériel à destination de la ZAD (voir ci-joint)

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 22:13

 

 

Le Monde.fr avec AFP | 20.12.2012 à 19h30 • Mis à jour le 20.12.2012 à 22h38


 

Devant la mairie de Notre-Dame-des-Landes.

 

Le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire a condamné jeudi 20 décembre en comparution immédiate un opposant à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes à un an de prison, dont six mois fermes, pour violences à l'encontre des forces de l'ordre.

Interpellé mardi soir dans la commune de Notre-Dame-des-Landes, présenté en comparution immédiate à Saint-Nazaire, ce Parisien né en 1991 a également été condamné à une interdiction de séjour de cinq ans en Loire-Atlantique, mais il n'a pas été écroué à l'issue de l'audience. Il s'agit de la troisième condamnation à de la prison ferme à l'encontre d'un opposant à l'aéroport depuis le déclenchement à la mi-octobre d'une vaste opération d'expulsion des quelque cent cinquante opposants anticapitalistes alors installés sur le site.

Un autre opposant a été condamné mercredi à huit mois de prison, dont deux mois fermes, et un autre à dix mois, dont cinq fermes, le 28 novembre. Ces deux personnes avaient aussitôt été écrouées. Le tribunal correctionnel de Nantes a en revanche prononcé, jeudi également, la relaxe de deux jeunes femmes, interpellées le 22 octobre dans la commune de Vigneux-de-Bretagne (voisine de celle de Notre-Dame-des-Landes). Elles étaient poursuivies pour la dégradation par jets de projectiles d'un véhicule de gendarmerie, mais les preuves n'ont pas été jugées suffisantes par le tribunal.

 

 UN RECOURS DES OPPOSANTS REJETÉ

Le tribunal administratif de Nantes a rejeté plus tôt dans la journée le recours qu'avaient déposé des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) contre les arrêtés de cessibilité, qui ont permis l'expropriation des terrains destinés au projet, a annoncé leur avocat.
 

"Le tribunal administratif de Nantes rejette les demandes présentées par les propriétaires et les associations contre les arrêtés de cessibilité des 13 septembre 2011 et 26 mai 2012, a indiqué Me Erwan Le Moigne. Les requérants se réservent le droit d'envisager un appel contre cette décision, notamment au regard des développements du rapporteur public."

Vingt-sept requêtes ont été déposées, attaquant les arrêtés préfectoraux, tant sur la forme que sur le fond, en tentant de remettre en cause, au final, la déclaration d'utilité publique du projet d'aéroport, qui date de février 2008.

Lors de l'audience, le 6 décembre, le rapporteur public avait réfuté les uns après les autres les arguments de l'avocat des "anti-aéroport" et avait requis le rejet de toutes ces demandes en annulation, sauf pour un seul arrêté, concernant la parcelle d'une propriétaire qui ne s'était pas vu notifier à temps les éléments de l'arrêté la concernant.

 

 PROTÉGÉS DE L'EXPULSION APRÈS UN ACCORD EN MAI

La procédure d'expropriation des parcelles concernant le projet a débuté en janvier 2012. Elle devrait s'achever complètement en 2013 et, d'ores et déjà, la majorité des propriétaires et exploitants (une vingtaine en tout) qui n'avaient pas accepté de vendre à l'amiable ont été expropriés par la justice. Il restent en revanche protégés de l'expulsion par un accord passé au printemps 2012 avec les collectivités locales socialistes à l'issue d'une grève de la faim. L'accord prévoit qu'ils ne pourront être expulsés qu'à l'issue des recours juridiques contre le projet qui avaient été déposés à la date de la grève de la faim.

En revanche, quelque cent cinquante "occupants sans droits ni titres", opposants à l'aéroport anticapitalistes qui habitaient dans la zone, ont fait l'objet d'une vaste opération d'expulsion depuis la mi-octobre, mais ils n'ont pas quitté les lieux.

Une polémique nationale a débuté du fait des images des interventions massives des forces de l'ordre et de l'implication du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ancien député-maire de Nantes, en faveur du projet. L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est destiné à remplacer en 2017 l'actuel aéroport de Nantes Atlantique. Sa concession a été confiée par l'Etat au groupe Vinci.

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 20:08

 

http://zad.nadir.org

 

jeudi 20 décembre 2012, par zadist

 

Communiqué - [zad-nddl] Recul de la Préfecture sur la châtaigne

Depuis la semaine dernière, la Châtaigne, espace réoccupé avec 40 000 personnes le 17 novembre sur la zad, était menacé d’expulsion suite à une ordonnance sur requête.

Suite à notre annonce de la mise en oeuvre d’un procédure de rétractation, la Préfecture a fait savoir qu’elle n’entendait pas faire usage de l’ordonnance sur requête autorisant l’expulsion de la Châtaigne. Cela signifie qu’une nouvelle procédure, nominative et contradictoire cette fois, sera nécessaire pour obtenir l’expulsion du lieu. Après l’attaque policière de la châtaigne et le vol de nos outils et matériaux le 23 novembre, ainsi que les divers passages en force sur le plan juridique, il apparait que la Préfecture recule.

Il est cocasse de repenser au communiqué officiel de la Préfecture affirmant mercredi dernier que les habitants de la Chataîgne n’avaient "plus aucun droit". Prise à son propre jeu, elle doit bien admettre aujourd’hui qu’il lui sera nécessaire de relancer une procédure pour obtenir le droit d’expulser. Si nous ne nous cachons pas, pour notre part, derrière un "droit" qui se range le plus souvent du coté des puissants, nous ne les lâcherons pas sur ce terrain là, pas plus que sur les autres... Au demeurant, nous n’entendons pas nous reposer sur des procédures hasardeuses : les opposants, paysans, habitants et associations restent prêt sur place à défendre la châtaigne et à réagir si nécessaire dans les villes et bourgs partout ailleurs.

Malgré la multiplication des arrêts préfectoraux interdisant le transport de matériaux, outils, carburants sur la ZAD, malgré les checkpoints, le harcèlement, les contrôles et arrestations à répétition, l’usage illimité des grenades assourdissantes, nous n’avons cessé d’approvisionner les cabanes et de construire. Samedi midi encore, après qu’un pique-nique sur la route ait été gazé, une grande crèche en kit transportée sur des tracteurs a réussi à passer entre les rangs policiers sous la pression. Si ce n’est la volonté de maintenir un point de tension permanent, et de continuer à blesser les opposants, la présence des troupes préfectorales ne leur est plus d’aucune utilité. Il est grand temps qu’elles se retirent de la ZAD.

Alors que la "commission gouvernementale de dialogue" propose un premier rendez-vous à Nantes cette semaine, nous rappelons que les différentes composantes de la lutte sur le terrain sont unies dans le refus d’un dialogue fantôche sur l’aménagement du projet d’aéroport. On ne nous fera pas ce coup là, d’autant que les expulsions des fermes, champs et habitats menacent encore et que Vinci annonce la poursuite des travaux de mise en oeuvre. Nous sommes déterminés à résister jusqu’au retrait du projet.

Si la pression s’éloigne momentanément sur la Châtaigne, la vigilance demeure de mise sur tous les autres habitats occupés, entre autre la maison de la Sécherie (route des fosses noires) qui pourrait être expulsée dès le 27 décembre et qui appelle à se mobiliser.

Les 15 et 16 décembre dernier, un mois après la manifestation de réoccupation, plus de 300 personnes représentant 150 comités de soutien locaux se sont retrouvées à Notre dame des landes pour coordonner les actions et mobilisations des semaines et mois à venir, réaffirmer leur opposition sans concession à ce projet et au monde qui le produit et renforcer les liens avec d’autres luttes locales (THT, Ligne à Grande Vitesse, gaz de schiste, bétonnage des terres agricoles...)

Nos pensées imédiates vont à nos deux camarades en prison depuis leur arrestation sur une barricade et à un checkpoint policier, à notre camarade encore à l’hopital après s’être pris une grenade dans le pied dimanche soir, ainsi qu’à tous les autres blessés ou inculpés depuis le début de l’opération César

Ils ne nous décourageront pas. On résiste, on construit, on cultive, on occupe, on réoccuppe !

Des occupant-e-s de la ZAD.

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 20:05

 

http://zad.nadir.org

jeudi 20 décembre 2012, par zadist

 

Les auteurs de cet article ne sont pas tout-e-s francophones à l’origine. Merci de votre compréhension et tolérance !

Changement d’arrangement du Fil d’Info. Les Infos sont plus bas dans l’article Il y a encore une forte chance que la Site ne marche pas parfaitement. Si cette article ne se renouvelle pas au bout d’une demi heure, allez voir là : lazad.noblogs.org

- 17h45 : on n’a pas trop donné de nouvelles dans la journée, c’est que tout le monde est occupé dans tous les coins : ça construit, ça réfléchit aux prochains appels, festivals, chantiers,... , ça accueille et discute avec tous les gens qui passent par ici plein d’espoirs et d’énergies, ça se remet des émotions judiciaires, ... bref, une journée ordinaire sur la ZAD...

- 16h30

RAPPEL On peut écrire à Cyril au centre pénitentiaire quartier maison d’arrêt Cyril n°d’écrou 57360 rue de la Mainguais 44300 nantes

20/12/12012 On nous a prévenu que des lettres avec prénom et numéro d’écrou lui étaient parvenues. Cependant si vous ne voulez prendre aucun risque vous pouvez transmettre vos courriers et/ou lettres au comité de soutien qui transmettra

Comité de soutien des inculpées, 44220 Coueron.

on peut aussi envoyer des sous pour le comité à cette même adresse avec pour ordre Comité de soutien des inculpées.

- Une personne fait une revue de presse régulière sur ce qui se passe ici. Vous pouvez la trouver ici. Le lien sera dans la rubrique Ressources du site.

http://presse-nddl.e-monsite.com/,

d’autres lectures qu’on nous a envoyé :

- un guide de l’armement des forces de l’ordre, pour pouvoir faire la différence entre une lacrymo et une grenade assourdissante

- un article de Vinci dans le moniteur ( revue du BTP), histoire de voir leur propagande (leur mauvaise foie disent certain-e-s) à l’oeuvre :le transfert de l’aéroport Nantes Atlantique générera une vraie plus value écologique

- le compte-rendu d’une séance d’assemblée nationale :Il s’agit de l’adoption de deux amendements à l’article 15 de la loi de finances pour 2013, relatifs à la limitation de la déduction des charges financières des grandes entreprises, dont le principal a été soumis par le ministre du Budget (le louche Cahuzac). C’est du sur-mesure pour Vinci, Bouygues, Suez, and Co

- http://alternatives-economiques.fr/...

- 14h25 Il n’y a pas eu de comparutions immédiates aujourd’hui.

- 14h10 Un rdv pour ce soir : Reze Soirée Repaire des AMG de l’émission de Là bas si j’y suis sur Notre Dame des Landes, ce jeudi 20 décembre au Canon à Pat à partir de 20h30. Pensez à aller voir les autres rdv en bas de cet article

- 14h un chouette article paru dans CQFD sur la lutte ici :

http://www.cqfd-journal.org/Une-lut...

- 13h40 Ca fait quelques heures que les flics sont aux Ardillères et font ouvrir les coffres sans pour autant demander systématiquement les papiers. Faites attention à vous ! N’hésitez pas à leur réclamer les arrếtés justifiant leur intervention. Pour l’instant ils refoulent le matériel de construction

Petite image du métro parisien :

- 12h12 : pas mal ! Banderolle de 200m2 sur le musée du Louvre (Paris) ce matin : http://presse.greenpeace.fr/energie...

- 11h17 : un point juridique :

Jeudi (aujourd’hui)
- à 14h au tribunal de St Nazaire et celui de Nantes : probablement des comparutions immédiates ; venez assister aux procès.
- à 18h place Bouffay : Rassemblement contre l’enfermement

BILAN DES ARRESTATIONS DES 2 DERNIERS JOURS

Dans la nuit de lundi, 10 personnes ont été arrêtées sur la ZAD. 6 d’entre elles, on en a plus de nouvelles (elles pourraient être relâchées ou maintenues en détention provisoire) ; si vous en avez, appelez la “legal team” au 0675.30.95.45 4 personnes sont passées hier devant le juge à la fin de leur garde-à-vue prolongée, pour une “comparution immédiate” ; l’une d’entre elles a refusé la compa, les 3 autres ne l’ont pas refusé (ce qui revient à l’accepter) : La personne ayant refusé d’être jugée en comparution immédiate a une convocation au tribunal pour janvier. D’ici à son procès, elle est sous “contrôle judiciaire” (elle devra pointer toute les semaines dans la gendarmerie plus proche à son domicile déclaré) + elle a une interdiction de séjour en Loire Atlantique. Une personne s’est pris du ferme avec “mandat de dépôt”, càd il a été emprisonné directement après son procès. Il est condamné à 2 mois de prison ferme + 6 mois de prison avec sursis + à sa sortie, obligation de travailler, interdiction de séjour sur les 6 communes de la ZAD et un an de mise à l’épreuve. Les deux autres personnes ont été condamnées à 3 mois avec sursis + interdiction de séjour dans les 6 commmunes de la ZAD.

Donc encore quelqu’un en prison, des condamnations et un nouveau procès en janvier pour “attroupement après sommations”, “violences sur agent”,... basées sur uniquement des déclarations mensongères des gendarmes !

Dans la journée de mardi, 3 personnes qui s’aprétaient à faire une action d’information sur le marché de noël à Nantes se sont fait interpellées et embarquées en garde-à-vue. Toutes les 3 sont sorties, sans suite judiciaire.

Dans la nuit de mardi, 3 personnes (au moins) ont été arrêtées sur la ZAD : L’un d’entre elles a été relâché hier (avec ou sans suites ?) Un autre a eu sa garde-à-vue prolongée de 24h, avec de fortes chances donc de passer en “comparution immédiate” aujourd’hui à St Nazaire. La dernière personne, aucune nouvelle.

Du coup c’est très probable que cet aprèm certaines de ces personnes détenues en garde-à-vue soient présentées devant le juge pour une compa, à la fois au tribunal de Nantes, comme celui de St Nazaire. Un nouvel emprisonnement est à craindre !

Alors on vous encourage à aller aux tribunaux de ces deux villes pour assister aux audiences (au cas où il y en aurait), pour qu’au moins les personnes jugées ne se sentent pas toutes seules. A St Nazaire comme à Nantes, c’est à partir de 14h que passent les gens en comparution immédiate.

A Nantes sont aussi convoquées cet aprèm deux camarades qui s’étaient faites arrêtées fin octobre (lors des premières arrestations sur la ZAD depuis les expulsions) et qui avaient refusé leur comparution immédiate. Venez donc les soutenir.

- 10h28 : un message de notre copain blessé :
Salut,
J’ai été blessé au pied et au tibia Dimanche soir, pour l’instant rien n’est "tranché" sur une éventuelle amputation, on aura un peu plus d’info à vous donner demain. Mais je voulais quand même remercier tout les gens qui m’ont exprimé leur solidarité sur le site, sur la zad ou ailleurs. Je pense que la magie noire, les sortilèges et le vodou vont beaucoup m’aider ! Malheur SUR eux et à bientôt

- 09h37 : les flics sont toujours au carrefour Fosses Noires Chemin de Suez et s’enfoncent dans leur occupation militaire, meme si tout cela n a toujours aucun sens.
on vous rappelle que ce soir il y a un rassemblement contre l’enfermement à 18h Place Bouffay. on rapelle aussi que demain, c’est la fin du monde alors c’est le moment d en profiter pour faire tout ce que vous avez toujours rever de faire mais que vous n’avez jamais osé faire.
et que vous pouvez aussi toujours repondre à l’appel de l’Etat à faire du lobbying pro aeroport, on vous en voudra pas. Voir ici pour le mode d’emploi et un lecteur nous ajoute : On peut aussi demander un 2ème dossier et le faire envoyer à l’adresse de la préfecture ou sous préfecture la plus proche !!! donc, autre administration encombrée !!!

voila, nous on dit ça, on dit rien on dit surtout aux flics qu’ils n’ont rien à faire ici et que notre patience a des limites.

- 08h33 : Et nous sommes de retour sur le fil info, le rendez vous préféré des zadistes qui ne sont pas à la Zad, special dédicace à toi à l’hopital, tout le monde t’envoie des gros calins, des coucous aussi aux gens de toute la zone qui nous soutiennent et à ceux qui sont en prison, (eh oui, une personne de plus arrétée il y a 2 jours est partie directement en maison d’arret) sachez que nous sommes de tout coeur avec vous meme si nous ne pouvons pas communiquer pour le moment.

et à tous les flics de la zone, espèce de raclure de l’univers :

BARREZ-VOUS !!

2h Parce que les journées précédentes ont été marquées par de trop nombreuses arrestations on voudrait vous rappeler qu’il est essentiel de se munir du numéro de la Légal Team avant de partir en action, et si vous êtes pris, de refuser à tout prix la comparution immédiate.

Une manif aura lieu aujourd’hui : Rassemblement contre l’enfermement, à Nantes, 18H, place du Bouffay

Une réflexion l’anti répression à lire sur le blog du collectif de Rouen

1h30 Et pas encore couchéEs... On voudrait vous rappeler que vous n’avez plus que jusqu’à demain 21 décembre pour le grand jeu concours "toi aussi tu peux pourrir l’appel d’offre ultra couteux de l’Etat pour faire de la pub pro aéroport". Voir ici pour le mode d’emploi

C’est aussi aujourd’hui que la commission de dialogue arrive sur Nantes. Tiens, elle a oublié de nous contacter ?! On vous renvoit à des textes reçus, Commission du dialogue ou compromission du dialogue ? et à notre liste de revendications, publiée pourtant dès réception de la proposition de dialogue.

On rappelle aussi la position, très claire, de l’ACIPA :

L’ACIPA a reçu une invitation à rencontrer la commission du dialogue le vendredi 21 décembre prochain.

L’ACIPA considère que les conditions ne sont pas réunies pour qu’une première rencontre ait lieu.

Ces conditions sont et restent :

1- Retrait des forces de police de la zone afin de restaurer la liberté de circulation des biens et des personnes 2- Arrêt des destructions et expulsions 3- Confirmation écrite qu’il sera effectivement possible d’aborder sans restriction les sujets de fond du dossier lors d’un rendez-vous

L’ACIPA reste ouverte à une rencontre dès les premiers jours de 2013, dès lors que des réponses positives auront été apportées à ces demandes.


Si jamais le Site ne fonctionne pas, on continuera la-bas : http://lazad.noblogs.org/ Contact mail pour le FestiZad : festizad at riseup.net

Point d’info permanent sur le campement "Hors Contrôle" établi le long de la D81 entre le lieu dit Les Domaines (la Vache-Rit) et la Rolandière. Si vous nous rejoignez sur la zone, voyez ici.

Les trucs utiles à prendre en venant ici :

- équipe legale : 06 75 30 95 45 : à contacter uniquement si vous êtes témoins d’arrestation, si vous êtes arrêté-e-s, et après votre libération On peut envoyer des courriers aux personnes incarcérées et/ou au collectif anti rep ainsi que des sous à l’adresse suivante, le chèque libellé à cet ordre :

Comité de soutien des inculpées, 44220 Coueron.

- équipe médicale : 07 60 26 42 14 !! ATTENTION changé le 4/12
- Accueil "hors contrôle" : 06 32 98 78 36
- liste du matos à ramener (mise à jour le 25/11)

Lieux expulsables : Il reste de nombreuses cabanes au sol et dans les arbres expulsables entre le Phare Ouest et la Gare de Vigneux.

A propos de la situation de la Chataigne : communiqué suite aux derniers éléments, point sur la situation avant le procès et appel à occupations en cas de destruction.

Il y 3 nouveaux arrêtés préfectoraux pour Vigneux de Bretagne et Notre dame des Landes : Interdiction pour le transport de carburant ; interdiction pour le transport des explosifs, produits inflammables, feu d’artifices et l’interdiction de véhicules qui contenant des materiaux de construction (routes concernées : "RD81 entre les Ardilières et la commune de Vigneux (carrefour de la Saulce), voie communale 1 (NDDL) des Perrières aux Ardilières, voie communale 11 (NDDL) du Chêne des Perrières à la Boistière, voie communale 5 (Vigneux) de la Boistière à Vigneux".) Il ont été repoussé pour une semaine


On pense fort a celleux qui sont en train de marcher ! Pour plus d’infos sur le marche de Nice à NDDL, ici ou sur leur site


Les rendez-vous du jour

Jeudi 20 décembre

Rassemblement contre l’enfermement, à Nantes,18H, place du Bouffay

Metz projection-débat au café Jehanne d’Arc à 20h.

Paris Représentation de théâtre donné en soutien à la ZAD À La Java, 105 rue du Faubourg du Temple Paris X / M° Répu ou Goncourt

En début de représentation des infos seront données sur la situation à la ZAD et les recettes seront versées pour la lutte.

Venez et faites venir ! Si vous vous sentez régulièrement à l’étroit dans les théâtres, si vous cherchez de nouveaux horizons expressifs et poétiques, vous serez sur le bon chemin avec ces deux solos qui avancent main dans la main au fil d’une écriture joyeuse, baignés d’ironie et d’inquiétude.

Les deux textes présentés dans cette double-performance évoquent les rapports étranges de l’homme à la terre et aux animaux qui l’habitent comme lui, pour lui, mieux que lui… Pour rien.

La spontanéité et la liberté créatrice de ce projet est d’autant plus jubilatoire, qu’elle est de plus en plus invalidée par le circui-cuit culturel.

Tarif : 10/5 euros Réservation 01 42 02 20 52

Dinan projection du film "Notre Dame des Landes stop à l’aéroport" programmée le jeudi 20 décembre à 20h30 au cinéma "vers le large" de Dinan

Blois La prochaine réunion publique aura lieu le JEUDI 20 DECEMBRE à 19h, à l’annexe de la BOURSE du Travail de BLOIS en face de la maison des syndicats, avenue de l’Europe (même lieu que le 6). Pour l’annoncer, un tract va être préparé et sera diffusé au marché de BLOIS le SAMEDI 15/12 de 10h30 à 12h . Préparation du concert pour la mi-janvier . VIGILANCE : RV DEVANT LA PREF. À 13H. LE LENDEMAIN D’UNE ÉVENTUELLE INTERVENTION POLICIÈRE SUR LA ZAD. Le collectif de soutien aux opposants à l’aéroport et son monde 41

- Augan réunion du comité de soutienà 20h30

- Rezé soirée d’info au Canon à Pat à partir de 20h30 51 Rue Alsace Lorraine. Pour un fois, nous allons suivre l’actualité d’autant plus motivé qu’elle se situe à quelques kilomètre de chez nous. Le projet d’aéroport de Nantes dans les cartons depuis 30 ans à déjà fait coulé beaucoup d’encre et nous allons encore trouver à en dire beaucoup. Quels sont les enjeux derrières la réalisation de l’aéroport de Nantes ? Ce grand projet est-il représentatif de ceux qui se montent en Europe où est-ce un village gaulois ? Plusieurs personnes du Collectif de Défense de NdL seront là pour nous informer de la situation actuelle, mais avant nous ferons un petit historique de projet rocambolesque. En espérant vous voir nombreux, ce jeudi 20 décembre

- Nîmes happening devant le Conseil Général du GARD lors de la réunion publique de l’assemblée départementale "Plan Climat" Auditorium du Conseil Général, 3 rue Guillemette à Nîmes Collectif de soutien Nîmois à Notre Dame Des Landes A l’auditorium du conseil général, a lieu une réunion publique sur "le plan climat du conseil général". Nous ferons un rassemblement pour Notre Dame des landes, dénonçant la logique qui amène nos élus à de telles absurdités. Nous ne rentrerons pas dans la salle mais ferons un happening devant l’auditorium : venez nombreux avec vos panneaux etc. et les avions en papier fabriqués la veille. (utile : consulter le "plan-climat" du conseil général du gard pour voir de quoi il en retourne).

- ACCUEIL des MARCHEURS venus de Nice pour NOTRE DAME des LANDES 15h Stand d’info NDDL chants musique et Ateliers confection d’Avions place aux herbes, Nimes 18h accueil des marcheurs du collectif 06 (Nice) à la Gare en musique venir nombreux 19h repas échanges partages avec les marcheurs

Dijon la prochaine réunion du comité local aura lieu le jeudi 20/12 à 18h au local d’EELV (rue Saumaise, à Dijon)

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 23:01

 

http://www.youtube.com/watch?v=nw5Vfqsxw_s&feature=youtu.be

 

 

JoK T

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 22:46

 

http://zad.nadir.org

mercredi 19 décembre 2012, par zadist

 

 

Les auteurs de cet article ne sont pas tout-e-s francophones à l’origine. Merci de votre compréhension et tolérance !

Changement d’arrangement du Fil d’Info. Les Infos sont plus bas dans l’article Il y a encore une forte chance que la Site ne marche pas parfaitement. Si cette article ne se renouvelle pas au bout d’une demi heure, allez voir là : lazad.noblogs.org

Fil d’infos

- 22h48 :

Des infos lues sur ouest france :

Un homme de 42 ans a été condamné, ce mercredi soir, à Nantes, à huit mois de prison dont deux fermes. Il a été écroué dès la fin de l’audience du tribunal correctionnel. Récidiviste, il a été reconnu coupable de violences sur des gendarmes (des jets de projectiles), d’outrage et de rébellion.

Ce militant anti-aéroport avait été interpellé à Vigneux-de-Bretagne lors d’échauffourées survenues vers minuit, mardi. Deux autres militants, de jeunes Allemands de 24 ans, ont été placés en garde à vue ce soir-là. Inconnus de la justice, ils ont été condamnés à trois mois de prison avec sursis.

Tous ont interdiction de fréquenter les six communes concernées par le projet d’aéroport.

et

Un jeune homme de vingt ans, sans domicile fixe et avec des antécédents judiciaires, s’est vu signifier la prolongation de sa garde à vue pour 24h, mercredi soir par la procureure adjointe de Saint-Nazaire, Natacha Rateau. Le temps de procéder à des vérifications supplémentaires sur les photos issues des vidéos tournées par les gendarmes mobiles pendant un affrontement intervenu mardi à Notre-Dame-des-Landes. Si le parquet confirme grace à ces images qu’il est bien l’auteur de jets de projectiles contre les forces de l’ordre, il pourrait comparaître dès ce jeudi en procèdure de comparution immédiate devant le tribunal de Saint-Nazaire.

Un autre jeune homme de 21 ans, étudiant originaire de Nîmes, interpellé pendant le même affrontement a été remis en liberté. Si il est apparu qu’il a bien participé à l’attroupement, il n’est pas été établi qu’il a lancé des projectiles. Il était semble-t-il sur le site pour un reportage photo.

- 20h50

on nous informe que 7 fourgons de GM, un camion de matos et une fourgonnette sont stationnés à L’hôtel "IBIS Budget" rue Gustace Eiffel à Sainte Luce sur Loire (périphérie est de Nantes).

- 18h40

les arrêtés préfectoraux qui sont dispos sur le site courent jusqu’au 17 décembre. Les arrêtés ont depuis été prolongés jusqu’au 24 : arrêté pour les matériaux de construction arrêté pour les explosifs, produits inflammables et feux d’artifice arrêté pour le transport de carburant

- 18h30

Un retour sur le weekend de rencontre à lire ici :

http://bourgogne.eelv.fr/2012/temoi...

où comment la ZAD a permis une jolie remise en question à une élue EELV : "Les jeunes, ils ne viennent pas beaucoup dans nos partis, ils sont où, ils s’en foutent ? Non, ils sont ici et préparent pour lui un monde meilleur. Il est impossible qu’ils ne gagnent pas contre l’aéroport et son monde. Tout faire pour les y aider. Au milieu de ces bois, nous sommes loin des assemblées d’élus, des ministères, des conseils fédéraux. Nos combats internes me paraissent bien inutiles, je suis au milieu d’une terre d’Utopie, un vrai lieu où s’ancre l’avenir. Il n’y a rien de plus précieux. J’ai envie de remercier celles et ceux qui sont là"

- 18h

Tout est calme sur la ZAD, la vie continue à s’organiser. On vous prépare des compte rendu des rencontres inter comités de ce weekend afin de partager l’énorme énergie qu’on en a retiré. On voudrait aussi partager une analyse de Mathieu Rigouste, auteur engagé de La domination policière, une violence industrielle qui montre que "La violence policière est rationnellement produite et régulée par l’Etat"

http://www.lesinrocks.com/2012/12/1...

- 17h

Le directeur du projet AGO chez Vinci continue à baver dans la presse et annonce les premiers transferts d’espèce protégées pour février.

http://www.saint-nazaire.maville.co...

et il parle évidemment de nous : "Je souligne la violence qui émane de l’opposition radicale pour laquelle l’opposition à l’aéroport n’est qu’un prétexte à contester la société. Il est inacceptable de s’attaquer aux biens, aux outils, aux salariés. Nous sommes obligés de prendre des mesures de sécurité pour nos salariés et ceux des entreprises partenaires"

INFOS SUR CE QUI MANQUE PAR ICI : Le groupe communication / auto-média recherche un-e dépanneur-euse de photocopieuse Des copin-es cherchent "un plateau style plateau à foin avec essieu d’au moins 6 mètres pour faire une roulotte"

- 15h04 : Aux Ardillères, les flics contrôlent les voitures, jettent un coup d’oeil dans les coffres sans vraiment fouiller... Et toujours 6 camions de bleus au carrefour du moulin de Rohanne, qui bloquent les gens à pied, mais nous on passe dans les champs !

- 14h57 : On nous apprend que des 3 personnes arrêtées hier à Nantes, les 2 premières ont été renâchées à 23h hier soir et la troisième à été relâchée ce matin à 4h.

- 13h 50 : un 4×4 noir bmwx3 ou 5 à pris des photos de l’acceuil... Faites gaffe à elle !

- 13h38 : Au carrefour du Moulin de Rohanne, les flics se sont avancés sur la route à 300 m au nord au niveau de la Genestière. Ils contrôlent apparement tout le monde. Ils feraient chier parce qu’ile ont trop été emmerdés ces derniers jours...

Lettre d’un cégétiste à l’UD 44

Sacre Jean-Marc : EXCLUSIF - Les drôles de fiches de la mairie de Nantes

- 11h19 : pas trop des Infos a vous donner.

reçu : L’action Vinci a recule de 28.82% sur les 5 dernieres annees, et ne remonte pas en ce moment (en fait, ca bidouille du zero virgule, a monter, puis descendre, puis remonter, reredescendre ...). En fait, on dirait que, cote traders, vinci ne soit pas un produit intetessant. Avenir trop flou ? (A noter pour les camarades anti-nuc que les actions areva et edf se cassent la gueule de facon encore plus magistrale !! Voir boursier.com par ex.)

- 10h45 Fin de l’occupation du chantier Vinci à Rennes mais la journée de travail aura été foutue. Bravo les copin-es, que se multiplient les actions directes contre Vinci, ses filiales et sous traitants !

Notre-Dame-des-Landes : l’Etat coincé par ses concessions à Vinci

Drôle ? Jean-Marc Ayrault a signé une pétition pour sauver les zones humides Plutôt ridicule...Demission Jean-Marc !

reçu : les machines sur les remorques (porte chars) sont peut-être celle des archéologues qui refuserais de travailler pour des raisons "sécuritaire" il doivent intervenir, quand je ne sais pas, mais les force du désordre ne veulent ou ne peuvent sécuriser les mini pelle et les porte chars en même temps

APPEL : Ca sera superbe si on aura des piles AAA et du beurre ! :) ET un coupain paysan cherche a rentrer ce soir à Rennes...contact zad at riseup.net

- 9h56 : Sur le campement hors contrôle, demontage de chapiteau. Faut des bras....

- 9h : Il fait jour ! On aimerai savoir ou il sont passés les machines sur des remorques proche de l’Isolette vus hier soir.....

Merci Klaxon !

La vie s’écoule, la vie s’enfuit Les jours défilent au pas de l’ennui Parti des rouges, parti des gris Nos révolutions sont trahies

Le travail tue, le travail paie Le temps s’achète au supermarché Le temps payé ne revient plus La jeunesse meurt de temps perdu

Les yeux faits pour l’amour d’aimer Sont le reflet d’un monde d’objets. Sans rêve et sans réalité Aux images nous sommes condamnés

Les fusillés, les affamés Viennent vers nous du fond du passé Rien n’a changé mais tout commence Et va mûrir dans la violence

Brûlez, repaires de curés, Nids de marchands, de policiers Au vent qui sème la tempête Se récoltent les jours de fête

Les fusils sur nous dirigés Contre les chefs vont se retourner Plus de dirigeants, plus d’État Pour profiter de nos combats

"le coût de la mobilisation policière est connu : à raison de 500.000 € par semaine depuis deux mois, ce sont entre 3 et 4 millions d’€ qui ont été engloutis dans la ZAD depuis le début de l’opération Cesar le 16 octobre 2012" - Paye ton Ayraultport, Ayrault

Lecture : Notre Dame des Landes : comment répondre à l’appel d’offres de communication

INFO : Action à Rennes en solidarité avec la ZAD contre l’aéroport de Notre-Dame des Landes. Depuis 6h30 ce mercredi matin, 19 décembre 2012, des opposants à l’aéroport de Notre-Dame des Landes, et au monde qui va avec, occupent le chantier VINCI de l’extension du centre commercial ALMA à Rennes. Des personnes occupent une des grues. Le chantier ne pourra pas démarrer ce matin !

- 7h55  : pas des nouvelles par rapport de barrages par exemple aux Ardillières. On aimerai bien savoir ! Par contre, sur sans besoin d’y aller, il y a plein des GMs sur le carrefour Fossses noires /chemin de suez / l’Isolette. Ils ont mis des brutes, ce genre de mecs qui sont devenu GM pour dominer, encore mieux avec leur baton. Humiliations, provocations et aggressions pendant des contrôles signalés bien plus souvent que par habitude. Faites attention a vous les ami-e-s qui passent vers la-bas. Le Préfet joue un jeu pervers et il met en danger tout le monde sur place. Démission !

Je m’excuse par avance pour une matinée peut-être plus enrageé que d’autres. La haine monte incroyablement fort en pensant aux arretéEs, blesséEs, humiliéEs de la zad et d’ailleurs. Ce gouvernement est contrariant Malheur à vous

Le changement, c’est pour maintenant, n’est ce pas Francois ( ta gueule ) : 6 opposants dans l’après-midi, à Lille-Grand Palais, pour s’opposer à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, à l’occasion de la venue du Premier Ministre Jean-Marc AYRAULT, présent aujourd’hui

- 7h01 : Bonjour, Dzieri dobry, Bom dia....SHhhhhhSShhh...LaZad dors encore. On pense fort au camarade a l’hôpital et les autres en taule...Courage !!!


Si jamais le Site ne fonctionne pas, on continuera la-bas : http://lazad.noblogs.org/ Contact mail pour le FestiZad : festizad at riseup.net

Point d’info permanent sur le campement "Hors Contrôle" établi le long de la D81 entre le lieu dit Les Domaines (la Vache-Rit) et la Rolandière. Si vous nous rejoignez sur la zone, voyez ici.

Les trucs utiles à prendre en venant ici :

- équipe legale : 06 75 30 95 45 : à contacter uniquement si vous êtes témoins d’arrestation, si vous êtes arrêté-e-s, et après votre libération
- équipe médicale : 07 60 26 42 14 !! ATTENTION changé le 4/12
- Accueil "hors contrôle" : 06 32 98 78 36
- liste du matos à ramener (mise à jour le 25/11)

Lieux expulsables : Il reste de nombreuses cabanes au sol et dans les arbres expulsables entre le Phare Ouest et la Gare de Vigneux.

A propos de la situation de la Chataigne : communiqué suite aux derniers éléments, point sur la situation avant le procès et appel à occupations en cas de destruction.

Il y 3 nouveaux arrêtés préfectoraux pour Vigneux de Bretagne et Notre dame des Landes : Interdiction pour le transport de carburant ; interdiction pour le transport des explosifs, produits inflammables, feu d’artifices et l’interdiction de véhicules qui contenant des materiaux de construction (routes concernées : "RD81 entre les Ardilières et la commune de Vigneux (carrefour de la Saulce), voie communale 1 (NDDL) des Perrières aux Ardilières, voie communale 11 (NDDL) du Chêne des Perrières à la Boistière, voie communale 5 (Vigneux) de la Boistière à Vigneux".)


On pense fort a celleux qui sont en train de marcher ! Pour plus d’infos sur le marche de Nice à NDDL, ici ou sur leur site


Les rendez-vous du jour

Mercredi 19 décembre

- Comité Blinois

la prochaine réunion du comité, ouverte à tous, se tiendra mercredi 19 décembre à 19h00. Même point de rendez-vous que la semaine passée, salle de la Pinsonette à Saint Omer de Blain.

contact : comitenddl@yahoo.fr

- Chambéry, réunion du comité à la Maison des Associations de Chambéry à 18h30. Pour avoir les infos directement, faites-vous inscrire sur la liste de diffusion par simple courriel à comite73nddl@yahoo.fr

- Nîmes :Réunion publique sur Notre Dame des Landes pour le passage de la marche des tritons à 18h 30 à nimes au local de la CNT 6 rue d’arnal La CNT du Gard et la Confédération Paysanne accueilleront le collectif 06 pour une réunion publique autour de Notre dame des landes > Le collectif 06 est composé de personnes qui ont débuté une marche depuis Nice pour rejoindre NDDL à Nantes. > Leurs buts : S’arrêter dans chaque ville pour organiser des réunions publiques, informer et alerter l’ensemble de la population sur les conséquences désastreuses du projet de la construction de cet aéroport. > A travers cette marche et en soutenant le collectif 06, montrons que nous sommes unis et organisés, que nous voulons ni de cet aéroport, ni de tous les autres grands projets inutiles imposés. Et qu’il est grand temps que les grands trusts cessent de s’approprier les terres qui appartiennent à la collectivité et aux travailleurs. Une projection de deux films aura lieu (sous réserve). Cette réunion sera suivie d’un pot et d’une soupe de l’amitié. (Prix libre et en soutien aux marcheurs).

- Bruxelles

Assemblée du comité à 19h à l’Horloge du Sud (rue du Trone 141, 1050 Bruxelles)

-  Carhaix, manif va se bouger pour vous soutenir : une manifestation contre le projet d’aéroport est en marche pour le mercredi 19 décembre. ça commenceras à 16h devant le lycée Paul Sérusier !

- Carcassonne : réunion du collectif

Réunion du Collectif Audois opposition aéroport Notre Dame des Landes 19 Décembre - 18 h- au 12, avenue Arthur Mullot - Carcassonne

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 20:15

 

Le Monde.fr | 18.12.2012 à 11h12 • Mis à jour le 18.12.2012 à 11h23 Par Angela Bolis

 
Sylvain Fresneau devant le hangar de son exploitation La Vacherie, sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

L'esprit de résistance imprègne tant le bocage de Notre-Dame-des-Landes que tous les toponymes y ont pris des noms de guerre. La ZAD, Zone d'aménagement différé, où doit être construit le futur aéroport, est devenue Zone à défendre ; la Vacherie, une des exploitations agricoles qui y est incluse, s'est métamorphosée en Vache-rit. En lieu et place de ses terres, de ses quatre-vingt-dix vaches laitières et de son hangar peinturluré d'un "NON" sur un avion, doivent être construites la tour de contrôle et l'une des deux pistes du futur Aéroport Grand Ouest (AGO) – qui a cristallisé autour de lui les oppositions les plus variées, face à un projet d'aménagement vécu comme une opération de "bétonnage" aussi autoritaire qu'injustifiée. Au total, ils sont une quinzaine d'agriculteurs dont l'exploitation doit être intégralement touchée par l'aéroport, qui doit couvrir une zone de 1 650 hectares. Une bonne moitié d'entre eux a négocié à l'amiable la vente de ses terres, l'autre a été expropriée.

C'est le cas de Sylvain Fresneau, barbe blanche et yeux bleus, qui est né là, et a repris une ferme que sa famille exploite depuis cinq générations. Début décembre, il a reçu le rendu du jugement. Il est susceptible d'être expulsé dès le 3 janvier 2013, si Vinci – le concessionnaire du futur aéroport – verse le montant de la valeur estimée de son exploitation. Toutefois, il devrait encore pouvoir temporiser : en mai dernier, après une grève de la faim de vingt-huit jours, deux agriculteurs et une élue du Parti de gauche ont obtenu qu'il n'y ait pas d'expulsion tant que tous les recours en justice ne seront pas épuisés. Mais l'épée de Damoclès, suspendue au-dessus de leur tête depuis quarante ans, s'affûte.

Dominique Fresneau, lui aussi, est né sur la ZAD – lorsqu'elle n'était pas encore une ZAD. Président de l'Acipa (Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d'aéroport), en première ligne dans cette opposition, il se bat depuis dix ans contre ce projet, prenant le relais de son père. "La lutte, elle a commencé sur le terrain agricole, et avec les riverains", souligne-t-il. Depuis, elle a pris plus d'un virage, et a bien changé de visage.

"LE ROULEAU COMPRESSEUR" AVANCE

 

Champs dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

 Resté en suspens depuis le début des années 1960 – quand on commence à en parler pour la première fois – le projet est déterré un peu avant l'an 2000, sous le gouvernement de Lionel Jospin, et avec le soutien de l'ancien maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault. En 2003, Dominique Fresneau suit de près le débat public – au fil duquel "on n'a jamais discuté de l'opportunité de construire un nouvel aéroport, mais de comment on le construirait". Suit l'enquête publique, en 2006. Censée évaluer l'avantage économique que représente l'AGO, celle-ci a depuis été accusée de manipuler les chiffres, ce qui a eu pour effet de présenter le projet comme bénéficiaire au lieu de déficitaire.

En 2008, la déclaration d'utilité publique entérine le projet d'aéroport, qui doit entrer en fonction en 2017. "Aujourd'hui, on en est toujours au même stade, même si on a ralenti le rouleau compresseur, et qu'on a soulevé des doutes sur l'incohérence du projet", résume Dominique Fresneau. Reste, en dernier recours, le terrain environnemental et la loi sur l'eau – la ZAD est à 98 % une zone humide, à la riche biodiversité, située dans le "château d'eau de la Loire-Atlantique". La compensation obligatoire des zones détruites fait l'objet de sévères doutes de la part des associations écologistes . 

Lire l'éclairage :  Le projet qui divise depuis quarante an

En parallèle, alors que la joute se poursuit sur le terrain légal et juridique, une autre histoire se dessine, sur les terres même du bocage de Notre-Dame-des-Landes. Il y a trois ans, l'Acipa invite le premier Camp action climat de France. A son issue, des riverains invitent les participants à rester, "pour faire un nouveau Larzac, vivre sur la zone et la défendre contre le projet d'aéroport", explique Dominique Fresneau. Une dizaine de personnes s'implantent, rejointes par d'autres au fil des saisons, dans des maisons laissées à l'abandon par le Conseil général et des cabanes qu'ils construisent. "Ce sont des gens très indépendants, proches de la nature. Ils vivaient très chichement, un couple a passé le premier hiver sous une toile de tente", se souvient le militant. Ce sont eux qui, peu à peu, ont noué des liens avec les habitants et les agriculteurs du coin. Eux qui, lors de l'opération César, qui a débuté à la mi-octobre, se sont fait expulser de leurs habitations – aujourd'hui détruites.      

LA "RÉPRESSION", "ÇA A DÉCLENCHÉ BEAUCOUP DE SYMPATHIE"

Cette opération d'expulsion – qui se poursuit pendant plusieurs semaines et donne lieu à de violents affrontements entre défenseurs de la ZAD et forces de l'ordre – est un tournant dans la lutte contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. "Ça nous a tous ressoudés, dit Sylvain Fresneau. On a ouvert la Vacherie pour les accueillir, c'est devenu leur cantine, le dortoir, le refuge avant de reconstruire d'autres lieux de vie." Ce sera chose faite à la mi-novembre, lors d'une grande "manifestation de réoccupation" qui attirera 30 000 personnes, et lancera les opérations de reconstruction de cabanes sur la ZAD, dans le bois de la Châtaigne. Ces dernières sont de nouveau sous le coup d'une ordonnance de la justice qui autorise la préfecture à en expulser les occupants – même si cinq personnes s'y sont domiciliées en espérant bénéficier de la trêve hivernale.

  • ZONE A DEFENDRE NOTRE DAME DES LANDES MANIFESTATION DE REOCCUPATION SAMEDI 17 NOVEMBRE 2012
Image précédente Image suivante
1 sur 15

Toute la nuit, venant de la France entière, voitures et camping-cars ont convergé vers Notre-Dame-des-Landes, un petit village situé à une vingtaine de kilomètres au nord de Nantes, où l'Etat, la région et Vinci veulent construire un aéroport. Agriculteurs, riverains et "occupants" de la Zone d'aménagement différé (ZAD) devenue "zone à défendre", ont appelé samedi à réoccuper et reconstruire les cabanes et maisons détruites par les gendarmes et les CRS depuis la mi-octobre. Tôt le matin, autour du village, les tracteurs convergent.

Crédits : ROMAIN ETIENNE / ITEM

On comprend mieux, dès lors, pourquoi le hangar de la Vache-rit a pris ces airs de QG de guérilla : affiches aux slogans anticapitalistes, dépôt des grenades usagées, lit de camp pour infirmerie improvisée dans un coin – celle-là même où, le week-end du 24 et 25 novembre, une médecin opposée à l'aéroport voit défiler une centaine de blessés, certains atteints par des balles de flashballs ou des éclats de grenades assourdissantes.

Lire la note de blog : Une médecin alerte sur les blessures des militants à Notre-Dame-des-Landes

Outre le fait de renforcer la solidarité entre agriculteurs et occupants de la ZAD, ces affrontements ont un autre effet : l'afflux de sympathisants de toute la France et même d'Europe, venus prêter main forte à l'opposition au projet d'aéroport. "Les gens se sont rendu compte qu'il y en avait qui résistaient, que ça amenait de la répression, et ça a déclenché beaucoup de sympathies", dit Dominique Fresneau. Alex en est un exemple : ce sont les heurts de la fin novembre qui le décident à rejoindre les "zadistes". Venu des Hautes-Alpes, le jeune homme de 22 ans, dreadlocks blondes qui s'échappent d'une cagoule retroussée en bonnet, est venu ici "tout seul, avec [son] sac de couchage, en train, puis en stop".

Au point "hors contrôle", qui sert d'accueil et de campement pour ces centaines de gens de passage venus rejoindre l'opposition, il tente de dessiner le profil d'un mouvement multiforme et bigarré, qui fuit les généralisations, les mots d'ordre, les hiérarchies : "Ici, il y a des punks, des hippies, des anars, des gauchos, des sans-étiquette... Il y en a qui veulent fonder une famille, et d'autres qui partiront quand la lutte sera finie. C'est un collectif d'individus totalement distincts." Alex s'interrompt. La "radio klaxon", sur les ondes piratées de Vinci autoroutes, diffuse une alerte : "Huit camions de CRS viennent de partir de Vigneux-de-Bretagne en direction de la ZAD... Appelez-nous si vous avez d'autres infos..."

"ON EST EN GUERRE"
 

 

Le camp où s'installent les zadistes de passage, près du point Hors contrôle, à la Rolandière.

Autour du point hors contrôle, sur les routes de la ZAD, on croise des tracteurs, des barricades bien gardées, des camions de gendarmes mobiles, des jeunes en bottes et capuche qui traînent de longs bouts de bois... Certains s'affairent autour de boîtes à pansements et de masques à gaz, d'autres, à la cantine – fournie grâce aux nombreux dons qui arrivent quotidiennement à la ZAD. "On a même trop de légumes, on va en faire des conserves, note Alex. Mais on réfléchit à devenir plus autonomes, monter des jardins collectifs... Car pour l'instant, on dépend de la générosité des gens, et du système."

Ça fourmille, l'atmosphère est à la fois joyeuse et tendue. Les conversations dérivent vite sur les affrontements. "Il y a des provocations des deux côtés, estime Alex. Il y en a qui sont venus ici pour casser du CRS, mais c'est une minorité. Moi je ne suis pas ici pour me battre, mais il ne faut pas oublier qu'on est en guerre. En guerre contre l'Etat." Evasto, 22 ans lui aussi, venu de Belgique, nuance : "On montre toujours les affrontements, mais pas la bonne humeur, les guitares... On est venus pour vivre aussi."

 


 

"Film photographique" tourné du 2 au 7 novembre par Johann Rousselot, photographe à Signature et Laif

Pour les zadistes, la lutte a largement dépassé l'enjeu local. "On veut inventer un nouveau mode de vie", tente Alex. "On s'oppose au projet d'aéroport et au monde qui va avec, au système qui le porte, développe une Camille – pseudonyme dont ils s'affublent tous –, qui occupe la ZAD depuis trois ans. C'est un projet emblématique d'une logique d'aménagement du territoire autoritaire, qui contrôle les vies et détruit les terres, dans une logique de croissance et de profit." 

Lire la tribune des opposants : Notre-Dame-des-Landes, une résistance qui ne se laissera pas dicter sa conduite

"LA BIODIVERSITÉ DE LA LUTTE"

Un peu plus loin, à la Châtaigne, Jean-Paul Juin a enchaîné son tracteur à une cinquantaine d'autres engins, autour des cabanes menacées d'expulsion. L'agriculteur, qui tient une exploitation d'élevage bovin bio près de Saint-Nazaire, n'est pas directement touché par le projet. Mais depuis trois semaines, il relaie ici des collègues de tout le département, 24 heures sur 24 . Lui se dit choqué par la consommation de foncier qu'implique le projet d'aéroport, à l'heure où le monde agricole est en crise, et où l'on parle de relocaliser la production près des consommateurs – Nantes, en l'occurrence, n'est qu'à 30 km. "En Loire-Atlantique, il y a 2 000 hectares de terres artificialisées tous les ans. En France, c'est la surface d'un département qui part sous le béton tous les sept ans. Combien de temps on va tenir à ce rythme ?", interroge-t-il.  

Autre discours, mais même force de conviction, et même objectif de "faire capoter le projet" : Notre-Dame-des-Landes est envahie de ces opposants aux profils divers et variés, et que rien n'aurait prédestiné à se croiser, entre une barricade en bois et un champ détrempé. "Beaucoup d'agriculteurs ont été très étonnés par les jeunes qu'on a rencontrés ici. Ils sont très intéressants, déterminés. La lutte prend corps au travers des échanges entre tous ces gens vraiment différents", poursuit Jean-Paul Juin. Dominique Fresneau a une expression pour décrire cette improbable convergence : "C'est la biodiversité de la lutte."

 

Devant l'exploitation de Sylvain Fresneau, sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

 Certes, la compréhension n'est pas toujours facile. "On a voulu travailler avec eux comme avec les autres, les partis, les associations, les syndicats, se souvient le président de l'Acipa. Mais ce n'était pas possible. D'une, ils n'ont pas de chef. Alors, on parle au 'référent'... et ça marche !" Parfois, Dominique Fresneau trouve toutefois agaçant de devoir "palabrer pendant trois heures avant chaque décision, changer d'avis à l'AG suivante, car ce ne sont pas les mêmes personnes qui y participent, aboutir toujours à des consensus en demi-teinte." "Pour la grande manif de réoccupation, raconte-t-il, eux ne voulaient pas de drapeaux, nous si : moi j'aime bien les couleurs, voir défiler côte à côte les drapeaux noirs des anarchistes, rouges du Parti de gauche, verts des écologistes ! Finalement, on s'est mis d'accord : il y aurait des drapeaux, mais le moins possible."

Même écho du côté de Sylvain Fresneau : "Eux ne comprennent pas qu'on négocie avec les autorités. Moi, je ne comprends pas qu'ils bloquent les routes pour empêcher les gens d'aller travailler. Mais c'est ça qui fait parler de nous... Heureusement qu'ils sont là." Il suffit de suivre quelques minutes les discussions qui animent le local de l'Acipa, ouvert sept jours sur sept devant la mairie de Notre-Dame-des-Landes, pour se convaincre des liens de solidarité qui se sont tissés ici : "Les jeunes, beaucoup disent qu'ils sont végétariens. Mais quand je leur fais de la viande, ils mangent tout, lance un homme aux cheveux grisonnants. Pour Noël, je vais leur préparer un gros pot-au-feu et du bœuf bourguignon, qu'est-ce que vous en pensez ?"

Angela Bolis

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 18:53

 

 

Rassemblement Notre Dame Des Landes

Jeudi 20 décembre à 8h30

 

Conseil Général du GARD lors de la réunion publique de l'assemblée départementale "Plan Climat"

Auditorium du Conseil Général, 3 rue Guillemette à Nîmes

Collectif de soutien Nîmois à Notre Dame Des Landes

A l'auditorium du conseil général, a lieu une réunion publique sur "le plan climat du conseil général". Nous ferons un rassemblement pour Notre Dame des landes, dénonçant la logique qui amène nos élus à de telles absurdités. Nous ne rentrerons pas dans la salle mais ferons un happening devant l'auditorium : venez nombreux avec vos panneaux etc. et les avions en papier fabriqués la veille. (utile : consulter le "plan-climat" du conseil général du gard pour voir de quoi il en retourne).

 

************************************************************************************************************************************************

ACCUEIL des MARCHEURS venus de Nice pour NOTRE DAME des LANDES

15h Stand d'info NDDL chants musique et Ateliers confection d'Avions place aux herbes, Nimes

18h accueil des marcheurs du collectif 06 (Nice) à la Gare en musique venir nombreux

19h repas échanges partages avec les marcheurs

**************************************************************************************************************

 Réunion publique sur Notre Dame des Landes

Mercredi 19 décembre 2012 à 18h30

au local de la CNT (6 rue d'Arnal 30000 Nîmes).

La CNT du Gard et la Confédération Paysanne accueilleront le collectif 06 pour une réunion publique autour de Notre dame des landes

Le collectif 06 est composé de personnes qui ont débuté une marche depuis Nice pour rejoindre NDDL à Nantes.

Leurs buts : S'arrêter dans chaque ville pour organiser des réunions publiques, informer et alerter l'ensemble de la population sur les conséquences désastreuses du projet de la construction de cet aéroport.

A travers cette marche et en soutenant le collectif 06, montrons que nous sommes unis et organisés, que nous voulons ni de cet aéroport, ni de tous les autres grands projets inutiles imposés. Et qu'il est grand temps que les grands trusts cessent de s'approprier les terres qui appartiennent à la collectivité et aux travailleurs. Une projection de deux films aura lieu (sous réserve). Cette réunion sera suivie d'un pot et d'une soupe de l'amitié. (Prix libre et en soutien aux marcheurs).

 



 Marjorie Vanel
06 33 36 53 00
 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 18:49

 

http://zad.nadir.org

mardi 18 décembre 2012, par zadist

 

 

Les auteurs de cet article ne sont pas tout-e-s francophones à l’origine. Merci de votre compréhension et tolérance !

Changement d’arrangement du Fil d’Info. Les Infos sont plus bas dans l’article Il y a encore une forte chance que la Site ne marche pas parfaitement. Si cette article ne se renouvelle pas au bout d’une demi heure, allez voir là : lazad.noblogs.org

Fil d’infos

Appel pour tous les collectifs : est-ce que c’est possible de nous envoyer votre adresse mail (ou numero telephone, adresse) si c’est pas marqué sur la liste des collectifs ici ou ici, pour qu’on peut completer la liste. Merci !

- Petite annonce Vu le manque d’accès sur certaines partie de la ZAD (notamment la Chataîgne) pour les personnes ayant des problèmes de mobilité, on cherche un peu de matos (et autres idées brillantes si vous en avez). Le plus "simple" ce serait sans doute un ou des quads, sans embrayage au pied de préférence. C’est sûrement pas nécessaire que ce soit des grosses cylindrées, et si il y a un peu de mécanique à faire dessus on devrait pouvoir se débrouiller. Sinon il y a cette idée de monter une cavalerie, alors si quelqu’un a un poney pépère et un peu obèse (c’est plus stable), peut-être qu’on pourrait lui trouver un coin tranquille et aller se balader ensemble...

- 18h50 NOUVELLES DU COPAIN BLESSÉ DIMANCHE SOIR

Le copain touché par une grenade assourdissante dimanche soir est encore à l’hopital. Contrairement à ce que nous avions annoncé il n’a pas, pour l’instant, été amputé du gros orteil. Cependant les nouvelles ne sont pas bonnes pour autant : les chirurgiens lui ont posé une broche dans le tibia et le métatarse est cassé. Les chirurgiens ne sont toujours pas surs de pouvoir rétablir correctement l’irrigation du pied, c’est donc possible que cela soit plus grave et qu’une amputation soit finalement nécessaire.

Les gendarmes sont passés dans sa chambre d’hopital hier, prétendant en avoir le droit et en lui cachant qu’il avait le droit de refuser. Apparamment ils cherchent à enterrer l’histoire, en effet comment justifier l’utilisation de grenades assourdissantes , dites de désencerclement, alors que les manifestantEs ne tenaient que 2 des 4 axes du carrefour ? Alors qu’aucune procédure n’a été entamée, ils ont mis ses vêtements sous scellés et sont partis avec. Nous dénonçons fermement cette forme minable de harcèlement, l’intrusion dans sa chambre à peine 24h après sa blessure. Cela ne nous étonne cependant pas de la part des gendarmes.

Nous adressons toute notre solidarité au copain, de nombreux mails nous sont parvenus demandant de ses nouvelles et pour lui envoyer du soutien.

- 18h Les flics ont quitté le carrefour des Ardillères. Bon vent !

- 15h30 Un article sur la convergence ici par une journaliste du Monde, à lire ici : http://www.lemonde.fr/societe/artic...

- 15h15 un lien vers un site de soutien très bien fait http://kalzadud.fr/perche/index.php...

histoire de revoir des photos du Péage Vinci de juin dernier au carrefour des Fosses Noires, l’ambiance y était bien meilleur qu’aujourd’hui où les clowns en bleu ont été remplacé par des militaires en bleu marine

- 15h Les flics, ont décidé de ne plus laisser passer personne à pied ou vélo au carrefour des Fosses Noires. Comment justifient-ils cela ? " circulez y a rien à voir, vous êtes pas chez vous ici". Occupation militaire par des fachos qui assument fièrement les blessés dont ils sont responsables, y compris le copain qui a été amputé du gros orteil ( dimanche soir) et subis plusieurs opérations. "Mais enfin s’il a pris une grenade assourdissante il était à quelle distance d’après vous ? ". "euh... 100 mètres ?". " Et à 100m il vous menaçait comment ?? avec des fusées de farce et attrapes ??? " " euh... circulez on vous a dit".

On n’oublie rien.

Et on est toujours sans nouvelles des 9 personnes arrêtées hier soir sur la ZAD et des 3 arrêtées à Nantes ce matin.

- 12h33
apparement, il y a un fourgon au carrefour des Ardillières mais qui ne controle pas systematiquement.

- 09h37
de nombreux arrétées hier visiblement...dont on n’a pas de nouvelles..
de plus en plus de personnes sont arrétées lors des affrontements et on n’arrive pas toujours à avoir des nouvelles donc des que vous etes témoins d’une arrestation, il faut tout de suite prevenir la Legal Team (06 75 30 95 45) et raconter ce qui s’est passer, sans jamais donner d’information personnelles sur vous ou les personnes arretees.
On aurait envie de dire de limiter au maximum les possibilités d’arrestations. Si vous avez l intention de venir sur la zone, n oubliez pas qu’il y a ce risque et que ca n a rien de drole d’etre arreté.e et d’avoir à faire à la justice, car la justice ne vous aime pas, soyez en certaines, surtout ici en ce moment. Avant d’envisager venir defendre cette lutte, il faut absolument prendre en considération tous les risques et surtout apprendre à se proteger, notemment en evitant de jouer les héros et en connaissant au maximum ses droits et la marche à suivre en cas d’arrestation.
La guerre (meme à petite échelle) n’est pas un jeu. Ce sont de vrais armes que nous avons en face de nous

- 07h30 Yo yo yo, bon matin !
la lutte continue et nos premieres pensées vont à notre camarade à l’hopital, à celleux qui sont enfermées notamment celleux qui ont été hier emportées par la rixe et emmenées au poste hier ou bien etait-ce dejà ce matin ? et tous ceux et celles qui resistent et qui soutiennent la lutte, ici ou ailleurs.
Visiblement certains ont envie de rejouer l’histoire et se prennent pour des milices d’occupation et bien nous, nous seront toujours du coté de la résistance, les pieds dans la boue.
Encore des gendarmes ce matin donc, qui veulent absolument tenir ce carrefour, là ou autrefois, il n y a pas si longtemps flottait une banderole "foire au porc", peut etre pourrions nous superposer quelques images du present avec celle d’un passé proche..
bref ils sont toujours nombreux au carefour Chemin de Suez-Fosses Noires sur la D81. Pour le moment rien à signaler aux Ardillières.


Si jamais le Site ne fonctionne pas, on continuera la-bâs : http://lazad.noblogs.org/ Contact mail pour le FestiZad : festizad at riseup.net

Point d’info permanent sur le campement "Hors Contrôle" établi le long de la D81 entre le lieu dit Les Domaines (la Vache-Rit) et la Rolandière. Si vous nous rejoignez sur la zone, voyez ici.

Les trucs utiles à prendre en venant ici :

- équipe legale : 06 75 30 95 45 : à contacter uniquement si vous êtes témoins d’arrestation, si vous êtes arrêté-e-s, et après votre libération
- équipe médicale : 07 60 26 42 14 !! ATTENTION changé le 4/12
- Accueil "hors contrôle" : 06 32 98 78 36
- liste du matos à ramener (mise à jour le 25/11)

Lieux expulsables : Il reste de nombreuses cabanes au sol et dans les arbres expulsables entre le Phare Ouest et la Gare de Vigneux.

A propos de la situation de la Chataigne : communiqué suite aux derniers éléments, point sur la situation avant le procès et appel à occupations en cas de destruction.

Il y 3 nouveaux arrêtés préfectoraux pour Vigneux de Bretagne et Notre dame des Landes : Interdiction pour le transport de carburant ; interdiction pour le transport des explosifs, produits inflammables, feu d’artifices et l’interdiction de véhicules qui contenant des materiaux de construction (routes concernées : "RD81 entre les Ardilières et la commune de Vigneux (carrefour de la Saulce), voie communale 1 (NDDL) des Perrières aux Ardilières, voie communale 11 (NDDL) du Chêne des Perrières à la Boistière, voie communale 5 (Vigneux) de la Boistière à Vigneux".)


On pense fort a celleux qui sont en train de marcher ! Pour plus d’infos sur le marche de Nice à NDDL, ici ou sur leur site


Les rendez-vous du jour

- Arles : un petit groupe de marcheurs est parti le 08 dec de Nice pour rejoindre Nantes a pied . ils font des étapes d’environs 30km par jours . a chacune de leurs étapes ils proposent aux citoyens des villes dans lesquelles ils s’arrêtent, une discussion autour de NDDL mais aussi des grands projets inutiles de leurs région ils seront présent le 18 dec a 18h sous le kiosque a musique une soupe chaude sera servi en prix libre (ramener son bol et sa cuillère )

PDF - 39.2 ko

- mardi 18 décembre 2012 à 19h à Faites le Vous même 192 rue Eau de Robec 76000 Rouen

réunion du collectif de solidarité des Zones à Défendre – Rouen/Notre-DamesDes-Landes

voir ici pour plus d’info, http://rouen.demosphere.eu/node/532 tiens il y a même un nouveau tract !

- Réunion du collectif à Perpignan mardi 18 décembre 19 h 39 rue des rois de Majorque cour F local au rez de chaussée

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 18:45

 

http://zad.nadir.org

mardi 18 décembre 2012, par zadist

 

Toutes les versions de cet article : [français] [italiano]

Hier, dans l’obscurité, des flambaux sont sortis du bois, des mannequins sur des pics ont été brulés et des incantations ont été dites.
Une tentative comme une autre de nous libérer de la présence policière, de cette occupation militaire qui duuuuuuuuure maintenant depuis plusieurs semaines. Jours et nuit, à 3 ou à 160, les flics sont là, juste pour dire qu ils sont là, même si le gardiennage de carrefour n’ a jamais fait aucun sens.
Hier, après que la cérémonmie vaudou ait pris fin, quelques personnes sont arrivées sur la route et ont pris le relai afin de continuer à emmerder les flics, à leur dire qu’ils devraient vraiment, vraiment partir. Les affrontements ont duré jusqu’à très tard dans la nuit, jusqu’à ce que de très loin meme, on entende des tirs de grenades assourdissantes, plusieurs dizaines d’affilé, encore quelques dizaines de trop.
Hier, quelqu’ un qui croyait dans la confusion des fumées eteindre des lacrymos a en fait mis le pied sur une grenade assourdissante et son pied a explosé.
Aujourd hui cette personne, cet ami a subi trois opérations dont une amputation.

Alors, Cesar, jusqu’où es-tu prêt à mener ton carnage et jusqu’ où les démons de la nuit devront-ils aller pour t’arracher ton ego ?

_

La nuit nous appartient.

Portfolio

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22