Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 22:49

Actualité Lille


vendredi 23.03.2012, 05:22  - La Voix du Nord

 En juin dernier, place Richebé, le camp des Indignés est resté un mois. Ce week-end marquera le retour de ces militants.
En juin dernier, place Richebé, le camp des Indignés est resté un mois. Ce week-end marquera le retour de ces militants.

|  ON EN PARLE |

En juin dernier, on avait pris l'habitude de les voir sur la place Richebé.

 

Sur des lambeaux d'étoffe ou des plaques de carton, les Indignés lillois se faisaient fort d'exposer leurs utopies. Rendre (plus) humaine une société marchande rythmée par les à-coups du CAC 40. Imposer le débat face à un avenir marqué par la crise économique. Réinventer le dialogue, avant de relancer la société. Place Richebé, le camp des Indignés est resté un mois. Avec ses assemblées générales nocturnes et ses animations citoyennes. Ce week-end marquera le retour de la visibilité de ces militants.

« Les actions ne se sont jamais arrêtées, précise Cédric Joly, l'un des animateurs lillois du mouvement.

Après la levée du campement, nous avons poursuivi les réunions. Les assemblées populaires reprennent. » En juin dernier, les Indignés lillois soulignaient que même en Espagne, berceau du mouvement, une pause avait été faite dans le campement de Madrid. Ils n'avaient pas tort. Un mois plus tard, fin juillet, une marche démarrait de Madrid et rejoignait Bruxelles le 8 octobre. Celle-ci avait d'ailleurs effectué une escale à Lille le 3 octobre.

Ce week-end, un nouveau groupe d'Indignés s'ébranlera de Lille. « Cette fois, c'est direction Paris, indique Cédric Joly. On part samedi vers 10 h. » En tout, un périple de 261 kilomètres étalés sur plusieurs jours, marqué par une série d'étapes (Lens, Arras, Albert, Amiens, Argenteuil, etc.). Chaque arrêt sera l'occasion d'un campement ou, en tout cas, d'un point de rencontre permettant débats et moments de convivialité. « À Lille, avant le départ, on renouera avec les assemblées, tout comme avec les auberges espagnoles », complète Cédric Joly. Une façon de mêler le militantisme et l'art de la fête.

Après les lieux de vie à la fois stables et éphémères que représentaient les campements, les Indignés tablent désormais sur des villages mobiles. Une façon de provoquer les rencontres autant que les prises de parole. L'action lilloise ne démarre pas par hasard. À partir d'autres métropoles (Marseille, Toulouse, Bayonne...), des groupes de marcheurs se mettront également en route vers la capitale. Toutes devraient converger à Paris le 21 avril. Dans la région, la première étape sera donc lensoise. Là-bas, les manifestants, qui espèrent voir des citoyens se joindre à eux, seront accueillis par le groupe des Objecteurs de croissance. Les événements s'enchaîneront jusqu'au lendemain avec le signal de départ. Destination Arras, où la ville a déjà prévu de mettre des douches et des toilettes à leur disposition. Les Indignés rappellent que ces manifestations à longue distance sont des marches « citoyennes ». Elles sont donc ouvertes à tous. • L. B.

PHOTO ARCHIVES CHRISTOPHE LEFEBVRE

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Marche Paris 2012
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 20:03

Le réveil à Concots ce Dimanche matin est laborieux, mais plusieurs habitants sont déjà là avec des sourires, des boissons chaudes et des gâteaux… Quel accueil !

L’étape du jour : Concots-Cahors. Au départ de l’étape, nous sommes amenés jusqu’au bout du village par les habitants. Merci !

Pour cette étape plusieurs marcheurs et marcheuses d’un jour nous accompagnent, et ça nous fait bien plaisir… Le ciel semble un peu menaçant, mais nous sommes équipés.

 

Pas de problème ni d’intempéries pour ce matin, ouf ! Nous nous arrêtons pour manger chez Thierry et Fréderique, qui nous accueillent à bras ouverts, et nous préparent une omelette succulente. A chaque étape, on rencontre des personnes formidables ! En voilà une bonne raison de marcher !

 

L’après midi s’annonce plus difficile, l’averse semble inévitable… Et après une bonne petite douche de quelques minutes, nous assistons à un spectacle grandiose : un arc-en-ciel juste pour nous ! On en profite pour prendre la pose. Inoubliable !

 

Nous longeons le lot en direction de Cahors, là encore, les paysages sont superbes.

Enfin nous arrivons, et encore une fois, un beau comité d’accueil d’une trentaine de personnes nous attend. Nous avons même le droit au tapis rouge pour faire l’assemblée populaire avec les habitants de Cahors. L’assemblée tourne autour du sujet des gaz de schiste, et des différentes formes de luttes possible. Les Caduciens, trouvent que l’idée de l’assemblée populaire est intéressante et vont s’organiser pour en faire régulièrement dorénavant. Affaire à suivre…

 

Quelques gouttes de pluie mettent fin à l’assemblée, et nous sommes accueillis au « bar ouf », bar alternatif de Cahors ou nous pouvons partager un bon repas et quelques verres. Quelques marcheurs quittent provisoirement la marche, d’autres la rejoignent, Kevin est maintenant parmi nous. Une bonne nuit de sommeil nous attend, en attendant la journée de demain. Patouf, militante rencontrée à l’assemblée populaire, propose de nous aider sur Catus, tout est donc prêt pour une belle journée de marche…

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Marche Paris 2012
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 19:58

Lundi 19 mars: Un policier rural, s’étant pris pour un cow-boy est venu nous gueuler dessus dès le matin. Il nous a bien fait rire, et a retardé le rangement d’une bonne heure. Il criait sur tout le monde, les propos plein d’injures etc, pendant que nous nous tordions et de rire sur un air d’accordéon. Il s’est au passage donné en spectacle à tout les lycéens attendant d’aller en cours, pour finir par se ridiculiser devant la gendarmerie! Bref, un lundi matin vraiment comique! La marche s’est ensuite bien déroulée, nous sommes passés par des petites routes, et nous avons pu faire un max de diffusion. A St Savin, cependant, quelques problèmes avec la police municipale, car nous avions installés les tentes sur la place du monument aux morts, le jour même de la commémoration de la fin de la guerre d’Algérie. Bref, nous avons tout rangés le temps du recueillement, puis avons tout remis. Soirée tranquille, assemblée, et au lit!

Mardi 20 mars: Les deux étudiants en journalisme, devant nous rejoindre à la base à dix heures, ne sont pas arrivés. Cela nous a cependant offert l’occasion d’une grasse matinée jusqu’à neuf heures, puis un rangement tranquille du campement en les attendant. Finalement, les marcheurs se sont motivés vers midi, direction Montendre. Encore une fois des petites routes bien agréables à travers la campagne du Nord de l’Aquitaine, avec une voiture de gendarmerie nous collant aux fesses, surement pour nous protéger d’une éventuelle attaque de vigne carnivore. Merci à eux! Les deux étudiants nous ont finalement rattrapés pendant le repas (pris à l’heure espagnole), et ont fini la route avec nous. Nous sommes finalement arrivés en fin d’après midi au sud du village, où nous nous sommes posés entre un stade de foot et un lac. Malgré le fait que camper là nous a empêché de faire de la diffusion, nous avons profité du cadre très agréable pour faire une bonne soirée musicale autour d’un grand feu de camp, entre nous, plus quelques personnes de Montendre, et les deux étudiants en journalisme.

Mercredi 21 mars: Il faut savoir ce que l’on veut: faire la fête ou marcher. Nous l’avons bien compris ce matin: presque personne s’est levé. Certains ont tentés de donner un coup de motivation au groupe en commençant à ranger, mais peine perdue. Nous avons donc décidés, vers onze heure, de rester sur place une journée, afin de travailler un maximum les actions de Saintes (faire les banderoles etc), peindre la caravane, continuer la diffusion et l’organisation des actions de Saintes et d’après… Bref, une journée de repos sans un minute de repos. Pour rattraper le retard pris aujourd’hui, la commission route a organisé un plan pour faire parcourir les 40 kilomètre de demain, par deux groupes, faisant chacun 20 bornes. Et la journée n’est pas finie…

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Marche Paris 2012
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 19:54

Saintes

 

Les Indignés bayonnais avaient fait escale à Bordeaux.

Les Indignés bayonnais avaient fait escale à Bordeaux. (photo « so »)

Ils sont partis de Lille, de Marseille, de Toulouse, d'Angers et de Bayonne. Plusieurs petits groupes d'Indignés ont pris leur bâton de pèlerin pour rejoindre, à pied, la capitale un jour avant les échéances présidentielles. Le 21 avril, ceux qui se disent « indignés » se rassembleront à Paris pour « dénoncer cette mascarade électorale ».

Adrien, membre des indignés bayonnais était à Saintes mardi matin pour préparer l'arrivée de ses compagnons. Le collectif saintais s'est rassemblé pour les accueillir comme il se doit. « Chacun est libre de rejoindre le mouvement quand il le souhaite, raconte Adrien. Soit pour une journée de marche, nous marchons une vingtaine de kilomètres par jour, soit sur tout le trajet mais on sait très bien qu'il est difficile de lâcher toutes ses activités pour deux mois. »

QG à Bassompierre

Après avoir passé Jonzac hier, ils sont à Pons aujourd'hui. Ensuite, les Indignés de la marche Baiona-Paris arriveront à Saintes demain à 15 heures. Rien n'est encore très calé du côté collectif saintais mais l'idée est d'occuper le plus possible la place Bassompierre. « Nous essayons de rester deux jours dans les grandes villes pour communiquer sur notre action », précise Adrien. Nous faisons circuler l'appel au rassemblement des peuples le 12 mai afin que les voix du peuple se fassent entendre ».

Demain soir, des projections devraient également être proposées à la salle Saintonge en coopération avec les associations Amitiés franco chilienne et Saintonge-Palestine. Samedi, une action dans les supermarchés est envisagée mais le collectif sait d'ores et déjà que dans l'après-midi, sur la place Bassompierre, une assemblée citoyenne sera tenue avec les marcheurs. Le soir, ceux qui le souhaitent pourront partager, au même endroit, une soupe et échanger avec les Indignés.

La marche Baiona-Paris devrait se remettre en mouvement le dimanche matin. Leur arrivée est prévue à Poitiers le vendredi 30 mars.

Saintes · Jonzac

 

sudouest.fr

06h00

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Marche Paris 2012
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 19:44

lyoncapitale.fr

Posté le 22/03/2012  à 09:46
   
arton52 ()

 

La marche des possibles, fera une escale à Lyon samedi 24 et dimanche 25 mars. Depuis le début du mois, 6 cortèges d'indignés ont commencé un périple pour rejoindre Paris avant le 22 avril, jour du 1er tour de l'élection présidentielle. Ce week-end, les participants partis de Marseille font étape à Lyon. L'objectif : ''ramener le plus de monde possible'' pour poursuivre la marche jusqu'à la capitale et ''occuper l'espace public''. Des actions directes sont prévues, notamment des occupations non-violentes de grandes surfaces ainsi que des ''ateliers d'information et d'échange''.

Si le lieu de leur campement n'est pas encore établi, les indignés devraient arriver Place Carnot (Lyon 2e) sur les coups de 16 heures samedi. Ils repartiront lundi matin en direction de Paris accompagnés d'indignés lyonnais pour véhiculer, comme ils le disent, des ''alternatives aux manières de vivre que voudraient nous imposer la classe politique et les lobbys''.

J.E.M

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Marche Paris 2012
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 15:01

 

 

marches populaires paris 2012

 

 


        Contacts généraux :

      Site internet: http://www.marche-paris-2012.com/

      Blog général : http://www.scoop.it/t/marches-lille-paris-2012 

      Courriel de contact général: marcheparis2012@gmail.com 

      Courriel de contact pour le blog : marchesparis2012normandie@gmail.com  

      Facebook: https://www.facebook.com/pages/Marches-Paris-2012/151214914989073 

      Twitter: http://twitter.com/MarcheParis2012 

 

        Contacts de la marche Marseille >> Paris

      Page du site : http://www.marche-paris-2012.com/category/marches/marseille/ 

      Carnet de route: http://marche-marseille-paris.blogspot.com/  

        07 51 24 65 31

        marche2012marseilleparis@gmail.com

 

        Contacts de la marche Bayonne >> Paris

      Page du site :  http://www.marche-paris-2012.com/category/marches/marche-baiona/

      Blog de Peleran: http://peleran.over-blog.com/

        marchebaiona2012@gmail.com

 

        Contacts de la marche Toulouse >> Paris

      Page du site : http://www.marche-paris-2012.com/category/marches/toulouse/

      Coordinateur de marche: http://www.occupytoulouse.net/

        06 38 36 21 87

        marchetoulouseparis2012@gmail.com


        Contacts de la marche Lille >> Paris

      Page du site : http://www.marche-paris-2012.com/category/marches/marche-lille/

        06 75 14 40 24

        marchesversparis2012@gmail.com

 

        Contacts de la marche Angers >> Paris

      Page du site :

         02 41 88 51 60

        indignesangevins@mailoo.org

 

          Contact à Paris

     Mathilde 06 50 39 68 70

     lathildoushka@hotmail.fr

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Marche Paris 2012
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 14:55
Today, 7:06 AM

Dimanche 18 mars: journée plutôt difficile: les giboulés de mars nous ont trempés dès le matin (certains se sont réveillés avec une tente transformée en piscine). Nous avons pris la route vers midi. La Garonne a été franchie, ainsi que la Dordogne. Les giboulés sont venus à allure régulière, nous trempant dès que nous pensions avoir un peu séché. Nous campons ce soir à St André de Cubzac, sur un terrain de foot. La mairie nous a finalement autorisés. La pluie s'est arrêté depuis la fin de l'aprèm, et nous avons donc pu faire une longue et pénible assemblée de restructuration, pour définir les rôles; l'organisation de la marche en générale, et la journée de demain. Déja, un lycée se trouve devant nous, donc pas mal de diffusion va pouvoir être organisée dès le levé. Etape de demain soir: St Savin.

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Marche Paris 2012
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 14:52

Première bonne surprise de la journée : un passant anonyme a déposé un sac rempli de viennoiseries pour notre petit déj’. D’après notre enquête minutieuse, il s’agit, et oui, des 2 gendarmes avec qui nous avons longuement échangé et qui finissaient leur service à 8H. Cela nous a fait bien plaisir !

Après le café apporté par Ninon, militante qui nous suit depuis quelques jours et nous est d’une grande aide, nous nous mettons en route… « à la bourre » pour changer ! Il est 10H20 et la chaleur ne tarde pas à se faire ressentir.

 

 

De Montricoux à Saint Antonin, nous marchons le long d’une départementale croisant de temps à autres des voitures à qui nous montrons notre pancarte : cela provoque souvent des signes d’encouragement et des petits coups de klaxon.

Trouver de l’ombre pour partager notre casse-croute n’est pas facile mais après une bonne pause déjeuner sous une bâche qui nous a servi de parasol, Jacques et Brigitte nous rejoignent pour terminer l’étape et nous confient leur voiture pour assurer un soutien logistique.

 

Les marcheurs arrivent finalement à destination et constatent la beauté des paysages environnants.

Les 2 personnes venues en éclaireurs ont déjà disposé des banderoles et annoncé l’assemblée populaire. Les habitants ont répondu présent et cette assemblée a été très intéressante. Le principal thème a été le revenu inconditionnel et nous avons pu profiter de l’avis éclairé de Boris.

Suite à l’assemblée, 3 personnes décident de marcher avec nous les prochains jours.

Un bon barbecue fait office de repas dans un cadre idéal : sur les berges de l’Aveyron et sous un ciel étoilé. Le campement s’installe à quelques centaines de mètres et une Assemblée Générale se met en place. Nous avons discuté de plusieurs points avant l’arrivée d’Arthur et Anouk qui marcherons avec nous pendant presque une semaine.

 

Il est déjà 1 heure du mat’ et l’heure de se coucher, bonne nuit !

 

PS : le cadeau du jour est une boite d’œuf avec inscrit « pour un monde meilleur»

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Marche Paris 2012
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 14:47

Le Barp

Les marcheurs devant Mégajoule

 

Les manifestants devant le Laser Mégajoule.

Les manifestants devant le Laser Mégajoule. (Photo S. B.)

Une des marches populaires, celle de Baiona-Paris, est passée par Le Barp, ce 14 mars.

Elle a participé à l'action du jour de l'association Négajoule, qui consistait en l'implantation d'un mémorial « au nom des victimes du nucléaire militaire en face du Laser Mégajoule où seront développées de nouvelles armes atomiques ».

L'association Négajoule exige : « L'arrêt immédiat des recherches nucléaires au Barp, la reconversion des moyens financiers, techniques et scientifiques pour les soins aux victimes du nucléaire, les recherches et l'application des techniques de démantèlement des centrales, de l'armement nucléaires et enfin la décontamination des zones irradiées dans le monde. »

Dépôt de gerbe

C'est vers 13 heures que la gerbe en mémoire des victimes militaires du nucléaire fut déposée sur le rond-point de Mégajoule, sous la surveillance discrète des forces de l'ordre présentes en cette circonstance.

Après les prises de parole, un pique-nique a été organisé sur les lieux mêmes de la manifestation qui réunissait une cinquantaine de sympathisants venus pour la plupart à pied, depuis Salles, par la route d'Argilas.

Le Barp

sudouest.fr - Publié le 17/03/2012 à 06h00 Par Serge Brillon


Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Marche Paris 2012
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 16:34

Les "indignés" du Pays basque font une halte à Bordeaux

Après des jours de marche, des « indignés » partis du Pays basque faisaient une pause à la Victoire.

 

Les marcheurs de Bayonne réunis place de la Victoire.

Les marcheurs de Bayonne réunis place de la Victoire. (Photo B. F.)

 

Ils sont partis le 5 mars de Bayonne et depuis ils marchent. Une trentaine de personnes parcourent environ 20 km par jour : point d'arrivée Paris, le 21 avril. La date n'est pas un hasard, c'est la veille du premier tour de l'élection présidentielle. Idée : dénoncer la « mascarade électorale » en appelant à l'« insurrection populaire » et organiser une « votation citoyenne » pour une nouvelle constitution.

Le mouvement Indignados de Bayonne s'est essoufflé, alors Adrien, Jean-Christophe, Vincent et d'autres ont décidé d'entreprendre une marche citoyenne pour semer les idées d'égalité et de justice sociale sur leur route. Ils étaient samedi à Bordeaux place de la Victoire avant de rejoindre le parvis de l'hôtel de ville pour une assemblée à micro-ouvert. Un moment d'échanges et de discussions sur les défaillances du système politique. Avant de passer la nuit sous la tente, au pied de la flèche.

À Marseille, Lille, Toulouse ou Angers d'autres marches sont parties. Point de convergence : Paris.

Bordeaux

 

sudouest.fr

06h00 | Mise à jour : 09h15
Par Béatrice Fainzang


2
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Marche Paris 2012
commenter cet article

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22