Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 15:23

http://moinscplus.blogspot.com/2012/02/le-trouble-que-suscitent-les-indignes.html

 

mardi 21 février 2012

Source : NPA 82

"Nous allons lentement parce que nous allons loin !"

Extraits

  • Mais à la réflexion, ce caractère indéterminé, imprévisible, immature de toute assemblée générale des Indignés français est sans doute la marque d'un profond renouvellement des modes d'agir politiquement. Car même si ce mot de « politique » semble condamné par une majorité des Indignés – tant le terme même de parti politique est rejeté ou accueilli avec la plus grande méfiance – , c'est bien de politique qu'il s'agit.
  • On notera cependant qu'il n'est pas nécessaire qu'un discours organisé et cohérent soit donné pour qu'il y ait une idée : il suffit qu'il y ait suffisamment de morceaux ou de bribes de discours vrais pour que commence le travail de vérité, c'est-à-dire l'effectivité de l'idée
  • Le mouvement des indignés ce n’est pas un mouvement d’idéologie mais de méthodologie. Le premier travail à faire c’est l’autogestion,
  • Faisons que les choses ne soient pas des ALTERNATIVES mais que ce soit la NORMALITÉ.
  • les trois concepts par lesquels Gandhi définissait la démocratie : « swaraj, ou le droit à l'autonomie de chacun ; sarvodaya, ou le droit de chacun à s'organiser en coopérative ; et ahimsa, ou le principe de non-violence ».
Partager cet article
Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 15:18
Quelqu'un d'Indigné  
 

Quelqu'un d'Indigné
 

Les indignés et les anonymous sont deux mouvements qui ont des revendications très proches! Voici une petite information concernant les indignés!


Tout d'abord, qu'est ce que "Les indignés"?

  Le mouvement des indignés est un mouvement international se déclarant être les "99%" (le peuple). Ce mouvement est né très récemment en Espagne sous le nom "Los Indignados", il est devenu très célèbre après la grande action "Occupy Wall Street" qui visait à "camper" à Wall Street, pour montrer leur indignation face au monde de la finance et des spéculations.

 

Il n'y a aucun porte-parole officiel des indignés car ce mouvement se veut égalitaire, solidaire et unis! Ce mouvement conteste toute autorité dans ces rangs, chacun est en quelque sorte un porte parole, c'est une  façon de penser partagée par bon nombre d'entre eux (peut-être la majorité), d'ailleurs c'est peut-être le point le plus problématique de ce mouvement pour se faire entendre.

 

Les indignés ont pour unique objectif de montrer ce qui (selon eux) ne va pas dans le monde, ils ne veulent en aucun cas être récupéré par un quelconque parti politique!

 

Les actions qui sont menées par les indignés:

 

 

Les indignés ont "occupés" des places symboliques dans beaucoup de grandes villes du monde, (par exemple New-York, Madrid, Londres...). Ils ont organisé de nombreuses manifestations partout autour du monde pour de nombreuses causes.

   Ils ont très largement participé à organiser la première manifestation mondiale de toute l'histoire de l'humanité le 15 octobre 2011, sur tous les continents et dans plus de 1000 villes! Ils participent à l'information sur la désinformation menée par les médias "traditionnels" et permettent une alternative à ces derniers.

 

 

Pourquoi doit-on s'indigner?

  

 

  Beaucoup de gens ne savent pas concrètement ce que recherche ce mouvement et quel est leur objectif, quelles sont les choses contre lesquelles "les indignés s'indignent". Comme je vous l'expliquais plus haut, il n'y a pas de porte-parole à ce mouvement, tous les sympathisants peuvent ainsi se déclarer être porte-parole. Ainsi je vais profiter de  ce système pour vous faire part des choses contre lesquelles on DOIT s'indigner (selon moi et j'espère de nombreux sympathisants du mouvement):

 

- On doit s'indigner du fait qu'actuellement on produit assez de nourriture pour 9 milliards de personnes, et que nous sommes 7 milliards dont 1 milliard qui souffre de la faim!

 

- On peut s'indigner lorsque les médias nous mentent, nous manipulent, pratiquent la désinformation, se rapprochent de certains partis politique en ne donnant pas un avis subjectif ou en ne respectant pas les temps de parole (dans le cas d'élections par exemple)!

 

- On doit s'indigner du fait qu'en France on laisse des gens mourir de froid. (Le mouvement des indignés contribue à mettre en relation via les réseaux sociaux des personnes dans le besoin avec des personnes volontaires pour les aider)

 

- On peut s'indigner du fait qu'il y ait des spéculations financières sur les produits alimentaire.

- On doit s'indigner qu'il soit ILLÉGAL de donner à des gens dans le besoin des produits non-consommé dans les restaurants,  les cantines...

 

- On peut s'indigner de la loi Hadopi (et de son futur durcissement via les accords ACTA), qui vise à interdire tout échange de produits sous copyright via internet. Beaucoup ne seront pas d'accord sur ce point mais selon moi, les musiciens et les réalisateurs célèbre gagnent énormément d'argent. Dans le monde actuel la plupart des investissements fais dans le milieu de la musique et du cinéma sont rentabilisés malgré le téléchargement illégal! Si les gens qui n'ont pas assez de moyens pour se nourrir correctement et se chauffer l'hiver n'ont plus accès au téléchargement illégal, seront-ils obligés de ne pas voir de films ni d'écouter de musique? Seulement ce qui passe à la TV et Radio?

    Personnellement je pense, que l'on doit laisser le téléchargement illégal rester illégal mais offrir des "bons de consommation culturelle" aux personnes en dessous du seuil de pauvreté. Ces bons de consommations culturelle pourrait être un montant  constant à déterminer, ou un montant progressif selon les revenus! (Ceci n'est que mon avis personnel, comme le reste, mais j'attends de votre part, vous lecteurs, votre avis)

 

- On doit s'indigner que l'homme a créé "l'enfer" sur terre pour certains animaux en pratiquant, la méthode ignoble de l'élevage hors-sol.

 

 

- On peut s'indigner du fait que l'on nous demande de regarder dans la direction de l'énergie nucléaire malgré les risques  connus de tous (mais oubliés moins d'un an après la catastrophe de Fukushima!), que l'on devrais plutôt nous inciter à économiser l'électricité. On doit produire de l'énergie électrique via d'autres moyens, quitte à ce qu'elle deviennent en moyenne plus cher,  mais soit moins cher pour les personnes en dessous du seuil de pauvreté (encore une fois).

 

- On peux s'indigner du fais que l'on ne peut pas taxer plus les riches en France car sinon ils partent. "En temps de guerre on fusille les déserteur, en temps de crise pourquoi il n'en est pas de même pour les riches qui partent" Un indigné. Une infime partie de la population peu tout se permettre tandis qu'une grande partie ne parvient pas à se nourrir correctement. Nous humains, qui aimons tant parler avec des chiffres, savez-vous que l'homme le plus riche au monde possède 76milliards de dollars et pourrait ainsi exiger que tous les Français (70millions) travaillent pour lui au smic pendant un mois!

 

- On peut s'indigner du fait que les OGM soient légales alors que ces derniers pourraient détériorer la biodiversité de manière irréversible! Selon moi, avant d'autoriser la culture des OGM on devrais imposer de faire de plus longues recherches sur la dangerosité de ceux-ci et informer la population en toute transparence.

 

- On doit s'indigner de la construction de l'immense barrage qui va inonder une grande partie de la forêt amazonienne. ce barrage va être construit par le groupe "Belo Monte" malgré les centaines de milliers de signatures de pétitions et les larmes du chef indigène Raoni.

 

- On doit s'indigner du fait qu'en France le budget de l'éducation et de la santé est de plus en plus réduit. Que dans le pays de la devise "Liberté Égalité Fraternité", l'éducation/santé gratuite ET de qualité doit être obligatoire et est même la base de l'EGALITE des hommes!

 

Et vous quelle sont vos raisons de vous indigner?

 

http://www.newsring.fr/medias-tech/181-les-anonymous-sont-ils-des-revolutionnaires/5842-les-anonymous-sont-en-collaboration-avec-les-indignes


Partager cet article
Repost0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 17:42
Partager cet article
Repost0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 17:35
zinfos974.com
Mardi 21 Février 2012 - 15:28

 

 

10h30: Une grande surface de Saint-Benoît prise d'assaut par des manifestants

 

 

Après les barrages filtrants sur les ronds-points de l'île, les indignés péi de Saint-Benoît, avec l'appui de l'ARCP et de Jean-Hugues Ratenon, se sont mis aux barrages filtrants… au niveau des caisses de supermarché. Une technique pour faire prendre conscience aux consommateurs Réunionnais les écarts de prix constatés entre la métropole et la Réunion. Après cette opération coup de poing, les indignés de Saint-Benoît se donnent rendez-vous ce soir devant la mairie pour continuer le combat.

 

Le point de rendez-vous a été donné ce matin aux alentours de 10 heures devant une grande surface de Saint-Benoît. Une quarantaine d'indignés péi et l'ARCP, emmenée par Jean-Hugues Ratenon, se sont rendus à l'intérieur du magasin pour dire "stop" à la vie chère et dénoncer les différences de prix qui existent entre la métropole et la Réunion.

"Je suis suis habitante de Saint-Benoît et je suis venue pour faire le comparatif des prix dans les grandes surfaces dans ma ville", explique Laëtitia. Pour cela, elle a demandé à l'ARCP et Jean-Hugues Ratenon de venir soutenir le mouvement qu'elle a démarré ce week-end. Objectif de l'action de ce matin, bloquer les caisses pendant quelques minutes en utilisant la méthode des "barrages filtrants".

Si beaucoup de clients ont compris, d'autres ont protesté face à une "prise d'otage". Des consommateurs qui ne se sentaient pas concernés. Pourtant, un peu plus tôt, Eric Parlier, membre de l'ARCP, rappelait avant de pénétrer dans le magasin la différence de prix qu'il existe entre les produits achetés à la Réunion et en métropole. "Si vous voulez que ça change, il faut que toute la population boycotte les plus gros supermarchés de l'île", a-t-il expliqué.

Après ce mouvement pacifiste, l'ARCP est partie vers le Port pour soutenir les transporteurs et les indignés de Saint-Benoît se sont donnés rendez-vous ce soir devant la mairie pour ne pas faire retomber la "pression".

 

Mardi 21 Février 2012 - 15:28
Julien Delarue

1

 


Partager cet article
Repost0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 16:01

 

cyberpresse.ca

publié le 20 février 2012 à 05h30 | Mis à jour à 05h30

 

Les «indignés du parc de la Gatineau» ont... (Archives, Le Droit)

Les «indignés du parc de la Gatineau» ont pris comme symbole un arbre tricentenaire qui doit être abattu pour faire place à l'autoroute.

 

Les « indignés du parc de la Gatineau » sont en état d'alerte.

Plus de 70 personnes ont encore une fois défié l'avis d'expulsion du ministère des Transports du Québec (MTQ) samedi, sur le terrain destiné à accueillir le nouveau tronçon de l'autoroute 5, entre Chelsea et La Pêche.

Le groupe ad hoc AX5 ne compte toutefois pas en rester là. La machinerie du MTQ, qui doit en toute vraisemblance arriver sur le site aujourd'hui, se butera inévitablement aux manifestants, soutient le porte-parole Jean-Paul Murray.

« Nous avons des gens qui rodent dans les alentours pour savoir qu'est ce qui en est, dit-il. On appréhende d'avertir tous les membres de grimper dans les arbres lorsque les bulldozers arriveront. Nous serons prêts à réagir rapidement. »

Par leur action, le groupe dit vouloir protéger des arbres tricentenaires. Environ 75 acres de forêt mature seront rasées dans le cadre des travaux.

 

Plus de détails dans LeDroit du 20 février ou sur ledroitsurmonordi.ca

 


 

Guillaume St-Pierre
Le Droit

Partager cet article
Repost0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 15:54
Publié par : Charles le fév 19, 2012

Bonjour à tous,

 

Ce jeudi 23 février aura lieu une soirée d’indignation festive avec le groupe de musique la ritournelle http://www.myspace.com/groupelaritournelle Cette soirée sera l’occasion de récolter les derniers voeux des indignés pour l’année 2012. Des voeux qui nous permettront de faire état de l’indignation actuelle des Québécois. L’entrée de la soirée est de 5$ et débutera à 20h30 au bar l’Ostradamus,  29 Rue Couillard, Quebec.

En espérant vous voir nombreux pour discuter, s’amuser et s’indigner.

Pascale-Marie MILAN, une des indignées de Québec.

Partager cet article
Repost0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 15:51

A!C! et les Indigné(e)s d’Quimper/Cornouaille


Rendez-vous à TY DOUAR à partir de 9heures 30…… Grande journée !!!! Avec animations et restauration, théatre….rencontre avec les « clients » du Pole Emploi…. On se rejoint mercredi 29 à Ty Douar…Si vous bossez, essayez de passer entre midi et 2, il y aura à boire et à manger…. Si vous avez des idées….
Rendez-vous, pour ceux qui peuvent, mardi 21 février à partir de 14 heures au local d’A!C! pour préparer l’action….

 

Page facebook occupons « Pole Emploi » Quimper:

http://www.facebook.com/profile.php?id=100002659644870&ref=tn_tnmn#!/groups/164364783668954/

 

http://www.indignonsnous-cornouaille.net/2012/02/occupons-pole-emploi-le-29-fevrier/

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 15:37

 

 

Des milliers de manifestants se sont réunis dans des dizaines de villes en solidarité au peuple Grec
Actualutte - 18 février 2012 Écrit par  Raphaël Rezvanpour

  •     Ce samedi 18 février, des milliers de manifestants se sont rassemblés dans quelques 15 pays (France, Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, Islande, Irlande, Italie, Pays Bas, Portugal, Grande Bretagne, Etats Unis, Suède) et plusieurs dizaines de ville en solidarité au peuple Grec qui subit des plans d'austérité de plus en plus violents pour satisfaire ses prêteurs.


Auclair Delphine


Le mouvement organisé sur les réseaux sociaux, notamment facebook a réunis beaucoup de Grecs expatriés, des indignés et des militants de gauche (NPA, Parti de Gauche, Parti Communiste..) A Paris, ils étaient 1500 selon les organisateurs à défiler jusqu'à l'ambassade de Grèce. Sur les banderoles, on pouvait lire "Ils ne nous représentent pas" ou "Indignez vous, Rejoignez nous". Ils étaient 250 à Marseille selon la préfecture à défiler aux cris de "nous sommes tous le peuple grec" et "solidarité" jusqu'au Consulat Grec. A Nantes, le rassemblement de 150  personnes a pris une autre tournure lorsqu'un manifestant à été arrêté, des accrochages ont alors éclaté et l'atmosphère est restée particulièrement tendue jusqu'à sa libération. A Grenoble entre 50 et 70 personnes se sont rassemblées; Christine Favaro, une indignée nous raconte :

Nous avons déambulé dans les rues de Grenoble avec un cercueil du peuple grec, une banderole des Indigné(e)s, une autre en grec traduite sur une dernière qui disait en gros "On n'a pas à payer votre dette. Travail, Santé, Education pour tous". Les slogans étaient : "Nous sommes tous des travailleurs grecs, non à l'austérité", "Solidarité au peuple grec", "On avait de la musique en et des chants grecs (après information: chant révolutionnaire) et aussi un lecteur CD avec du Sirtaki.

Les protestataires réunis aujourd'hui dénoncent la rigueur toujours plus forte imposée par la Troïka et le couple franco-allemand aux Grecs alors que l'on compte 4000 chômeurs supplémentaires chaque jour dans ce pays de 10 millions d'habitants. Les dernières mesures d'austérité ont diminué le salaire minimum de 22% et 15 000 personnes vont être licenciées dans la fonction publique.  Un important rassemblement est prévu demain à Athènes pour reprendre la place de Syntagma. Un autre appel mondial à occuper les banques le 2 mars à été lancé sur facebook.


Auclair Delphine


Vidéo du Rassemblement Parisien :

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 15:27

Contre la dictature des marchés - Solidarité avec le peuple grec


La nuit du 12 février, 199 députés grecs ont voté les nouvelles mesures imposées par la Troika (LM, BCE, FMI) qui plongent le pays dans un chaos et une misère encore plus profonde. 101 député-e-s ont désapprouvé soit la totalité, soit une partie de ce nouvel accord. Sous la menace de la faillite et absolument conscients que le parlement n'allait pas décider, mais seulement ratifier les diktats, la majorité des députés a cédé au chantage. Alors que dans tout le pays le peuple exprimait son opposition aux projets monstrueux des créanciers, le parlement accordait aux banques le droit de vie sur le peuple grec, tout en admettant que ce n'est plus aux institutions politiques ni aux élus de gouverner. Au-delà du drame que vit la Grèce, cette évolution constitue le renversement le plus flagrant du système et des traditions politiques européennes ; et, en tant que tel, il annonce l'avenir de toute l'Europe. Contrairement à ses députés, la population du pays n'a pas cédé face à ce chantage. A.Athènes et partout dans le pays, le peuple qui résiste a inondé les rues. Encore une fois la seule réponse du gouvernement a été la répression.
Alors que les politiques d'austérité ne font qu'exploser la dette publique, on impose au peuple grec encore plus de mesures suicidaires :


•    La réduction du SMIC de 22%, pour gagner 450 euros par mois net et 586 brut, contre 751 euros brut jusqu'alors ; pour les jeunes, la réduction s'élève à 35%.


•    L'abolition des conventions collectives, par branche et par métier, qui sont remplacées par des contrats individuels au niveau de l'entreprise.


•    L'application rétroactive de toutes les réductions à partir de janvier 2012, des salaires, retraites et allocations chômage (qui passent de 461 euros/mois à 359. percevable uniquement pendant un an).


•    La baisse de la retraite minimum à 392 euros/mois (contre 503 euros aujourd'hui).


•    Le licenciement de 150.000 fonctionnaires de 2012-2015, dont 15.000 d'ici la fin 2012.


•    L'abolition du statut du fonctionnaire.


•    Le démantèlement de l'Etat social et la liquidation de toute la richesse du pays pour 50 milliards d'euros par la privatisation.


Ces mesures viennent s'ajouter à bien d'autres imposées et appliquées depuis plus de deux ans. Les salaires et les retraites ne font que baisser, les impôts directs et indirects ne font qu'augmenter, alors que le chômage devient le quotidien de plus en plus de grecs.
Le Premier Ministre grec, Loukâs Papadimos, nommé en novembre 2011 pour "régler la crise de la dette", a été gouverneur de la Banque Centrale Grecque entre 1994 et 2002, et a participé à ce titre à l'opération de trucage des comptes perpétrée par la banque Goldman Sachs, avec MM. Mario Draghi et Mario Monti, qui sont désormais respectivement président de la Banque Centrale Européenne et Premier ministre italien. Jusqu'en 2009, Goldman Sachs a aidé le Gouvernement grec à camoufler sa dette grâce à des outils financiers qui lui ont permis de dissimuler ses transactions, tout en renflouant ses comptes avec l'aide d'autres banques américaines. Goldman Sachs en a tiré 300 millions de Dollars de bénéfices. Etrangement, c'est un ancien collaborateur de cette même banque qui a été nommé Premier Ministre quelques mois après !


Les députés grecs qui ont voté ce plan d'austérité sont loin d'être concernés par ce dernier, tout comme les armateurs et l'église orthodoxe. Et où est le peuple dans tout ça ? Au niveau social, le peuple grec fait face à des phénomènes de misère et de pauvreté qu'il n'avait pas vécus depuis l'occupation. Les faits sont accablants, selon « Médecins du monde » le centre-ville d'Athènes vit une véritable crise humanitaire : une personne sur dix se nourrit aux soupes populaires, le Ministre de l'Éducation met en place la distribution de repas gratuits dans certaines écoles en réponse aux nombreux évanouissements d'élèves pour cause de malnutrition.


Les nouvelles mesures imposées vont non seulement perpétuer le cycle infernal de la récession qui conduit tout droit à l'explosion du déficit public et au défaut de paiement, mais elles vont, partout en Europe, accentuer la baisse des salaires et des dépenses publiques, et ce à un moment où le nombre de pauvres ne cesse d'augmenter dans tous les pays, y compris en Allemagne. Ce que les élites de la finance n'ont pas envie de comprendre c'est que c'est le modèle économique qui ne fonctionne pas.


La Grèce est le laboratoire de l'austérité en Europe !

Résistons partout en Europe !

Solidarité avec le peuple grec !

Non au sacrifice des peuples sur l'autel de la finance !


20120218_142900.jpg

20120218_142920.jpg

20120218_142931.jpg

20120218_142954.jpg

20120218_143011.jpg

20120218_143044.jpg

20120218_143156.jpg

20120218_143218.jpg

20120218_143322.jpg

20120218_143456.jpg

20120218_143650.jpg

20120218_143702.jpg

20120218_144744.jpg

20120218_153902.jpg

20120218_160843.jpg

20120218_160935.jpg

20120218_161427.jpg

20120218_161437.jpg

20120218_161450.jpg

20120218_161514.jpg

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 15:23
  • Clicanoo.re - publié le 19 février 2012 - 07h07

 

 

Les indignés péi commencent à se mobiliser

Au Chaudron, le barrage a été levé en début d’après-midi (photos Stéphan Laï-Yu).

Hier soir, des mouvements pacifistes de protestation se sont tenus à Saint-Pierre, Saint-Louis, Saint-André et Saint-Denis. Aux quatre coins de la Réunion, un seul mot à la bouche des manifestants : « La vie lé trop chère ! »


9 heures. Rond-point Cadjee, au Chaudron. Ils sont une dizaine à organiser le blocage de la route. Poubelles, branches, vieux lavabo… Tout ce qui peut servir est utilisé pour empêcher le passage des voitures. Ces premiers arrivants constituent le noyau dur du mouvement, « pacifiste », insiste Frédéric. « On peut se faire entendre sans être violent. Depuis 1991, le Chaudron a une mauvaise image, mais là, on ne veut pas de ça, pas de violence. On rêve d’un nouveau 91 mais sans les galets, avec intelligence ». Ils ne sont pas violents, mais ils n’en mâchent pas moins leurs mots. « L’essence pour roulé, mangé pou nou vivre ! Pas tout le monde possède une voiture, mais on doit tous faire des courses pour se nourrir. Mais la vie lé trop chère, Madame ! », lance Frédéric. Debout, à l’ombre des flamboyants, d’autres manifestants acquiescent.

Ils arrivent au compte-gouttes. Certains ont reçu un SMS leur annonçant la tenue du mouvement. D’autres passent par là, s’arrêtent et finalement restent. D’autres encore ont fait marcher le bouche-à-oreille. Comme Liliane, 36 ans, maman de trois enfants. « Je dois vivre avec 700 euros par mois. Après avoir payé les charges, il ne me reste plus rien. Le mois dernier, j’ai dû faire appel à la Croix-Rouge pour donner à manger à mes enfants. Et croyez-moi, c’est dur ! », explique-t-elle. Tout à côté, Corine Arlandon, qui a été colistière de Michel Tamaya lors des municipales de 2008, venue « sans étiquette politique, mais en tant que citoyenne. Quand je vais faire mes courses au supermarché, mon porte-monnaie i fé mal ! Ma Carte bleue y prend feu ! », lance-t-elle avant de rejoindre le reste du groupe.

« L’essence pou roulé, mangé pou vivre »

Un automobiliste essaye de passer, compréhensif et solidaire, le conducteur fait demi-tour. Comme ce monsieur, certains montrent leur soutien en klaxonnant ou en adressant un signe de la main aux manifestants. D’autres, au contraire, refusent de changer de route. Une dame, excédée, n’a pas hésité à pousser une poubelle pour passer. Petit à petit, le nombre des manifestants grandit pour atteindre une centaine de personnes en fin de matinée. Même discours. « Pour ma part, j’ai à manger, j’ai à boire, je ne manque de rien, mais j’ai faim de justice », confie Cyril. En fin de matinée, une sono est montée.

En début d’après midi, le barrage est levé. « Notre objectif n’était pas de bloquer pour embêter les gens, mais de les informer », assure Corine Arlandon. Par petits groupes, les manifestants prennent la direction des immeubles situés aux alentours. « On essaye d’expliquer l’objet de notre manifestation aux résidants », souligne l’un d’eux. Expliquer et mobiliser. Si aujourd’hui les manifestants se « ressourcent en famille », ils n’en restent pas moins mobilisés. « Nous allons nous réunir pour décider de la suite à donner à notre mouvement », conclut Corine Arlandon.

Gabrielle Séry

 

http://www.clicanoo.re/11-actualites/Societe/313788-les-indignes-pei-commencent-a-se.html


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22