Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 14:46

Alaa Shukrallah confie dans un entretien au Monde : "Je crois que l'on peut parler à la fois de violences spontanées et de manipulation politique" - ici, manifestation au Caire le 10 octobre 2010.

 

ENTRETIEN | LEMONDE | 11.10.11 | 16h00

Célèbre militant de gauche, le pédiatre Alaa Shukrallah est membre de l'Initiative égyptienne contre les discriminations, ONG de défense des droits de l'homme.

 

Pourquoi cette recrudescence des violences communautaires dans l'Egypte post-Moubarak ?

On peut parler à la fois de violences spontanées et de manipulation politique. Les dissensions entre chrétiens et musulmans existent depuis longtemps et l'angoisse des coptes augmente dans un contexte d'insécurité généralisée. Cela fait près de quarante ans que le régime égyptien attise les sentiments sectaires, au moment où un discours islamiste fondamentaliste se répand dans la région. Mais les faits prouvent que cette violence est aussi organisée, alors que la révolution a été un mouvement spontané.

Pourquoi les généraux au pouvoir auraient-ils intérêt à déstabiliser le pays ?

Des forces au sein de la clique au pouvoir utilisent de tels incidents pour casser le mouvement révolutionnaire, qui n'est pas satisfait par le processus actuel et demande plus de réformes. Ces affrontements peuvent être exploités pour diviser la rue égyptienne et pousser le jeune musulman moyen à soutenir une reprise en main des activités politiques par les forces de l'ordre. Des gouvernements étrangers ont aussi un intérêt à ce que le chaos se répande, notamment l'Arabie saoudite. Celle-ci finance à coups de millions de livres égyptiennes des groupes salafistes ouvertement hostiles aux coptes, qui ont participé aux affrontements.

Lutter contre les discriminations anticoptes doit-il être une priorité ?

C'est urgent. Il faut les autoriser à construire des églises sans avoir besoin d'un décret présidentiel, supprimer la mention de la religion sur les cartes d'identité, qui est une source de discrimination dans l'accès à l'emploi. Rétablir aussi une réciprocité dans les conversions (les chrétiens peuvent se convertir à l'islam, mais l'inverse est interdit par la loi). Seule une démocratie véritable peut nous permettre d'échapper à la violence communautaire.

Quel rôle joue l'Eglise copte ?

Le pape Chenouda a toujours recherché la protection du régime en place. Lors de la révolution, il n'a pas pris position en faveur des révolutionnaires, et les coptes n'étaient pas présents en masse dans les manifestations, contrairement aux chrétiens anglicans. Mais Moubarak jouait un jeu pervers qui consistait à se présenter comme le protecteur des coptes tout en attisant la violence sectaire quand il se sentait menacé.

Propos recueillis par C. T.

Article paru dans l'édition du 12.10.11

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Egypte
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 16:03

Publié le 29-09-11 à 07:45    Modifié à 08:11     par Le Nouvel Observateur avec AFP     

La coalition des Frères musulmans réclame l'amendement de la loi électorale qui prévoit qu'un tiers des députés soient élus par scrutin nominal et craint un retour au premier plan de personnalités du régime Moubarak.

Le premier tour des premières élections législatives en Egypte depuis la chute du président Hosni Moubarak aura lieu le 28 novembre, a annoncé mardi l'agence officielle Mena. (c) Afp
Le premier tour des premières élections législatives en Egypte depuis la chute du président Hosni Moubarak aura lieu le 28 novembre, a annoncé mardi l'agence officielle Mena. (c) Afp

La coalition électorale dirigée par le parti des Frères musulmans a menacé mercredi soir de boycotter les législatives de novembre si la loi électorale n'est pas amendée.

"Nous refusons de participer aux élections si l'article 5 de la loi électorale (interdisant aux partis de présenter des candidats pour le tiers des sièges du Parlement) n'est pas annulé", a affirmé un communiqué publié au terme d'une réunion des partis membres de "la coalition démocratique" qui comprend une trentaine de formations dont notamment le Parti de la liberté et la justice issu des Frères musulmans et le Parti liberal al-Waf.

La loi électorale promulguée par un décret de l'armée mardi prévoit "l'élection des deux tiers des députés des deux chambres selon mode de scrutin de listes fermées à la proportionnelle, et le dernier tiers par scrutin uninominal" réservé aux indépendants.

Risque de retour de proches de Moubarak

L'article 5 de ce décret stipule que seuls les indépendants pourront se présenter au tiers des sièges qui seront élus selon le mode uninominal et qu'une fois élus les députés indépendants ne pourront pas se joindre au bloc parlementaire d'un quelconque parti sinon ils perdront leurs sièges.

"La coalition démocratique" se déclare également "étonnée par la positon du Conseil suprême des forces armées (CSFA) qui a refusé la demande des forces politique d'élire tous les membres du Parlement selon le mode de listes proportionnelles fermées (..) et a choisi un système qui prive les partis politiques de présenter des candidats aux siège qui seront élus selon le mode uninominal ce qui signifie que la la concurrence sur ces sièges sera uniquement entre les indépendants et les candidats de l'ancien régime", selon le communiqué.

Ce système électoral mixte fait déjà l'objet d'une vive polémique depuis plusieurs semaines. Le scrutin uninominal est accusé par de nombreux partis politiques de favoriser le retour de personnalités proches de l'ancien pouvoir, qui pourraient se faire élire comme "indépendants" en bénéficiant de leurs réseaux locaux toujours puissants.

Pas encore de date pour la présidentielle

Les premières élections législatives en Egypte depuis la chute d'Hosni Moubarak commenceront le 28 novembre prochain, marquant le début d'un processus électoral chargé au terme duquel l'armée promet le retour à un pouvoir civil. La date a été officiellement annoncée mardi par le CSFA, qui dirige le pays depuis la chute du régime le 11 février dernier.

La "coalition démocratique" dirigée par les Frères devrait faire face lors des législatives à une coalition regroupant des partis libéraux et de gauche "le bloc égyptien".

Des dizaines de partis, allant des salafistes (islamistes fondamentalistes) aux libéraux, souvent très peu structurés et encore mal connus, sont apparus après la chute du régime Moubarak.

Le futur parlement égyptien sera chargé de rédiger une nouvelle constitution pour le pays. La date de l'élection présidentielle, à l'issue de laquelle l'armée a promis de remettre la totalité du pouvoir aux civils, n'est pas encore connue.

Si une nouvelle constitution devait être adoptée en préalable, le vote pour le prochain président pourrait ne pas intervenir avant la fin août 2012.

Intervention américaine pour lever l'état d'urgence

L'armée égyptienne a promis que les prochaines élections ne se dérouleraient pas sous le régime de la loi d'état d'urgence, une législation répressive en vigueur tout au long des 30 ans de pouvoir de Hosni Moubarak.

Le champ d'application de cette loi vient toutefois d'être élargi, et l'armée a laissé planer, en invoquant des considérations sécuritaires, la possibilité qu'elle reste en vigueur jusqu'à la mi-2012, son échéance légale.

Les Etats-Unis ont appelé mercredi l'Egypte à lever l'état d'urgence au plus tôt, et non en juin 2012.

"C'est une étape importante vers l'état de droit (et) pour créer le contexte d'élections libres et démocratiques. Nous voulons voir cela le plus tôt possible", a déclaré la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton au côté de son homologue égyptien Mohammed Kamel Amr.

Le Nouvel Observateur - AFP

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Egypte
commenter cet article

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22