Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 20:51

Demain matin à 8h30, nous serons quelques militant-es de la CNT 30 à être présent-es au Tribunal de Nîmes aux côtés des ouvriers de Ducros.

L'enjeu du jugement en appel attendu : Fayat, le groupe qui a racheté entreprise Ducros sur Alès, sera-t-il obligé de payer les 12 millions d’indemnités aux salariés licencié-es comme cela avait décidé par le même tribunal au printemps dernier ? 

Vous vous en doutez ces 12 millions (à se partager entre les 350 ouvriers du site) ne serait pas rien pour ces ouvriers à qui on avait promis une reconversion, des départs négociés en pré-retraite mais qui au final n'ont rien vu venir. Pour rappel aussi, Alès et plus généralement le bassin alèsien, est particulièrement sinistré depuis la fermeture des mines au début des années 80 et par la multiplication des plans sociaux depuis dix ans dans la ZI de la ville.

On vous tient au courant de l'issue du jugement en appel...

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 17:59


MASAVI
Affiche créé par Guy  MASSAVI


 Vaunage.net Tout savoir sur la Vaunage



Chers amis visibles et invisibles
 

Voici la lettre N° 2 de ce mois de Novembre  

Cette lettre est un peu exceptionnelle !

 
 Nous avons deux informations importantes à vous communiquer

 

1) Un projet de construction d'un restaurant Mac Donald à été demandé à la commune de Saint Dionisy (Plein coeur de la Vaunage)

 

 

Les jeunes de Saint Dionisy ainsi que ses habitants ne souhaitent pas cette implantation dans leur commune.

Vaunage.net s'associe à cette action et a mis en ligne une pétition

Signez la pétition en cliquant sur le lien ou bien connectez vous à http://www.vaunage.net

 
Mobilisons nous contre la mal bouffe ! Il y aura une manifestation de la population le Dimanche 20 novembre à 10h30 à Saint Dionisy . Départ du Chemin d'Azord .

 

2) La deuxième information concerne l'Association Alter Anagia

C'est une bonne nouvelle et nous sommes heureux de vous la communiquer. Ce mois de Novembre Alter Anagia devient

« Editions Alter Anagia » Brèves de plume de l'écrivain Jey de Vergèze . Il devient adhérant de l'association est publie son premier livre chez Alter Anagia .  Nous l'avons édité à 100 exemplaires et nous les avons déjà tous vendus. Nous préparons une deuxième édition de 250 exemplaires pour le mois prochain. Nous vous tiendrons au courant...

 

Voilà pour cette lettre

A bientôt

 

*POUR SIGNER LA PETITION, APPUYER SUR LA TOUCHE "Ctrl" (de votre clavier) + CLIQUER SUR LE LIEN "Signez la pétition" (ci-dessus)

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 13:01

LEMONDE.FR avec AFP | 13.11.11 | 08h54

 
 

 

Un bureau de Pôle emploi.

Un bureau de Pôle emploi.AFP/JEAN-FRANCOIS MONIER

Le principal syndicat de Pôle emploi, le SNU, a appelé à une grève reconductible lundi 14 novembre, pour manifester l'exaspération des personnels du service public de l'emploi face à leur manque de moyens. "Nous appelons à une mobilisation pour infléchir sur les orientations budgétaires", a expliqué Jean-Charles Steyger, délégué syndical.

Aujourd'hui les syndicats se disent alarmés par la hausse du nombre des demandeurs d'emploi qui dépasse les 4 millions en comptabilisant ceux qui ont une activité réduite. Le nombre des chômeurs sans aucune activité a atteint 2,78 millions en septembre, un plus haut depuis janvier 2000. Les syndicats déplorent également un manque de moyens et d'effectifs et une dégradation des services rendus aux demandeurs d'emploi. Une analyse confortée ces derniers mois par une série de rapports peu amènes pour le service public de l'emploi.

CONDITIONS DE TRAVAIL DÉGRADÉES

De ce manque de moyens découlent aussi des conditions de travail dégradées pour les personnels de Pôle emploi, dont la charge de travail a explosé et qui ne bénéficient plus des 1 800 postes supplémentaires en CDD accordés lorsque la crise a éclaté. Dans un projet de budget pour l'emploi globalement en baisse – de 12% selon des économistes – le budget de Pôle emploi est maintenu pour 2012, ce que le SNU assimile à "une baisse de fait", dans le contexte actuel.

Le SNU est cette fois le seul syndicat représentatif à avoir appelé à ce mouvement, même si les autres organisations syndicales se font également régulièrement l'écho du mécontentement des agents de l'entité née, il y a trois ans, de la fusion de l'ANPE (chargée du placement des chômeurs) et des Assedic (indemnisation).
 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 23:30

27 septembre : grève et manifestation, 14h, Nîmes

A l’initiative de la FSU, de la FERC-CGT, de l’UNSA-éducation et du SGEN-CFDT


 GREVE NATIONALE DANS L’ÉDUCATION
MARDI 27 SEPTEMBRE

MANIFESTATION DÉPARTEMENTALE

NÎMES, 14h, Maison Carrée

Avec le SNES, (ré)agir pour nos métiers et pour le second degré :
➜ POUR un plan pluriannuel de recrutement massif à la hauteur des enjeux des services publics
➜ POUR le respect de nos métiers et de nos missions
➜ POUR la revalorisation de nos professions et de nos salaires
➜ POUR donner un avenir au collège
➜ POUR construire un lycée démocratique
➜ POUR une réelle relance de l’éducation prioritaire
➜ POUR une autre réforme de la formation des enseignants
➜ POUR développer une véritable orientation scolaire


Communiqués de presse

Journée de grève dans l’éducation le 27 septembre 2011

Communiqué commun des Fédérations de l’Education nationale
FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT et UNSA Education
Paris, le 10 juin 2011

Depuis 4 ans, le Ministère de l’Education nationale a supprimé plus de 52 000 postes.

Le dogme du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux met l’Ecole publique à genoux, ne lui permettant plus d’assurer ses missions de Service public. Ce dogme ne permet plus aux personnels d’exercer leur métier avec sérénité et professionnalisme.

Les personnels de l’Education, les parents et les jeunes se sont mobilisés régulièrement au cours de cette année pour dénoncer les 16 000 nouvelles suppressions de postes effectives à la prochaine rentrée scolaire alors même que plus de 60 000 élèves supplémentaires sont attendus. Ces suppressions associées au manque d’ambition éducative dégradent encore plus les conditions d’apprentissage des élèves et de travail des personnels.

Dans ce contexte, la campagne publicitaire sur les recrutements lancée par le Ministre de l’Education nationale sonne comme une provocation d’autant que la préparation du prochain budget prévoit de nouvelles suppressions d’emplois et n’affiche d’autre objectif pour le système éducatif que la recherche d’économies.

Si le gouvernement cherche à tromper l’opinion en affirmant sans cesse, comme si cela pouvait convaincre, que l’on peut faire « plus avec moins », la France reste un des pays qui investit le moins dans son éducation et donc dans l’avenir.

En plus de la question fondamentale des postes, la politique éducative, l’avalanche de mesures inadaptées, incohérentes et précipitées maintiennent un système éducatif inégalitaire qui ne permet pas de lutter réellement contre l’échec scolaire.

La nécessité d’une toute autre politique éducative passe aussi par un budget plus volontaire. Pour cela, les organisations FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA Education appellent les personnels de l’Education nationale et de l’enseignement agricole public à se mettre en grève le 27 septembre prochain. Elles exigent l’arrêt des suppressions d’emplois, une autre logique pour le prochain budget et une transformation démocratique du système éducatif afin d’assurer la réussite de tous les élèves.

Aujourd’hui plus que jamais, notre pays a besoin d’un système éducatif qui s’attaque réellement aux inégalités scolaires et traite la situation des élèves en grande difficulté. D’autres choix pour la réussite de tous les jeunes sont nécessaires afin que l’École remplisse les objectifs d’une École démocratique, ambitieuse et émancipatrice.

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 12:07

Publié le 13-09-11 à 19:03    Modifié le 14-09-11 à 23:19     par Le Nouvel Observateur     

Le "Nouvel Observateur" publie en exclusivité des extraits du "Manifeste pour une santé égalitaire et solidaire" (Odile Jacob) rédigé par cinq professeurs de médecine et experts et co-signé par 123 personnalités.

Le service de réanimation médicale de l'hôpital central de Nancy (HUMBERT NICOLETTE/SIPA) Le Le service de réanimation médicale de l'hôpital central de Nancy (HUMBERT NICOLETTE/SIPA)

 

(Cet article est publié dans l'hebdomadaire daté du 14 septembre 2011)

 C’est un formidable pavé dans la mare électorale. Cinq éminents professeurs de médecine et experts en politique de santé publient un "Manifeste pour une santé égalitaire et solidaire" (Odile Jacob), co-signé par 123 personnalités du monde médical et de la société civile. Leur diagnostic est sévère : le modèle français est malade ; faute d’un traitement de choc, il est condamné. En exclusivité, l’"Obs" publie les extraits de cet appel.

Après la création de la Sécurité sociale en 1945 en application du programme du Conseil national de la résistance, les générations de l’après-guerre ont fait le choix de la solidarité et d’un investissement collectif exceptionnel pour protéger la santé de la population.(…) Cet investissement financé pour l’essentiel par les cotisations sociales et l’impôt a permis d’établir un système de santé classé premier par l’Organisation mondiale de la santé en 2000, avec un niveau de prise en charge de 80% en 1980, des prestations en fonction des besoins de chacun, et la création de la couverture médicale universelle (CMU) en 1999. Pourtant, depuis les années 1980, ce bien collectif auquel la population est particulièrement attachée est confronté à des crises sans précédent.

- Une crise économique et un ralentissement de la croissance. (…)

- Des crises de santé publique (le sang contaminé, (…) les récentes crises de la grippe H1N1, et du médicament à la suite de l’affaire Mediator).

- Des crises d’identité professionnelle. Les différents professionnels de santé, à l’hôpital comme en ville, expriment un malaise profond. (…) Ils dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail. Les médecins généralistes, médecins de premier recours, vivent une crise sans précédent. (…) Il existe une authentique crise des vocations des étudiants pour la médecine générale.

- Des crises démographiques. Les mauvais choix politiques de régulation de la démographie médicale, ayant entraîné une réduction du nombre de médecins formés chaque année - de 8500 dans les années 1970 à 3.500 dans les années 1990 -, font apparaitre aujourd’hui des situations de pénurie dans certaines spécialités et sur certains territoires. Cette pénurie relative, qui va s’aggraver jusqu’en 2020, invite à une redéfinition de l’organisation du système de santé et notamment de la place respective des différents professionnels, d’autant plus que dans le même temps la population française augmente et vieillit. (…)

Confronté à de tels bouleversements, le secteur de la santé dépend plus que jamais des choix politiques. (…) Pendant la phase de croissance du système de santé, le débat public sur la politique de santé a occupé une place modeste lors des grandes échéances électorales. (…) Cette dépolitisation relative (…) a permis (…) d’entrer insidieusement dans une logique de déconstruction des services publics concourant à la protection de la santé.

C’est tout d’abord la volonté affichée depuis peu de ne plus distinguer hôpitaux publics, établissements privés à but non lucratif et cliniques commerciales. Cette confusion a conduit à la suppression de la notion de service public hospitalier dans la loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires (HPST). (…) Dans le même temps, la généralisation à marche forcée de la tarification à l’activité (T2A) - la Sécurité sociale verse, pour chaque malade hospitalisé, une somme forfaitaire en fonction de sa pathologie - déstabilise le cadre budgétaire des établissements publics, sous couvert d’une convergence tarifaire entre les cliniques commerciales et les hôpitaux. (…) Cette politique se nourrit également d’une "idéologie gestionnaire" convaincue des bienfaits de la rentabilité et de la concurrence à tout prix. Dans le même temps, de nombreux opérateurs privés, notamment des groupes internationaux, investissent massivement le champ de la santé, jugeant qu’il y est possible de faire du profit. (…)

C’est ensuite la lente dérive des dépassements d’honoraires non régulés et les lacunes de la démographie professionnelle. (…) C’est aussi (…) une politique qui hésite entre avancées et renoncements sur la sécurité routière, sur la lutte contre le tabagisme ou l’alcoolisme. (…) C’est la diminution des moyens attribués aux centres d’interruption volontaire de grossesse (IVG). C’est l’instauration d’un forfait annuel d’entrée pour bénéficier de l’aide médicale d’Etat (AME), rendant encore plus hasardeux l’accès aux soins pour les plus démunis. C’est la baisse effective des financements de la lutte contre le sida. C’est le renoncement au développement de la promotion de la santé. C’est la remise en cause de l’autonomie de la médecine du travail ou le désengagement de la médecine scolaire et de la protection maternelle et infantile. (…) C’est, en matière de démocratie sanitaire, la timidité à reconnaître leur place aux associations de patients. (…) C’est enfin, pour l’assurance-maladie, le choix, sous couvert de "responsabilisation" des patients, d’augmenter le reste à charge par le biais de l’institution de forfaits et franchises, de l’accroissement du ticket modérateur et du développement de dépassements d’honoraires.

Le débat actuel sur la prise en charge de la dépendance pourrait confirmer la logique à l’œuvre en proposant le développement d’assurances privées au lieu de créer un cinquième risque au sein de la protection sociale. (…)

Notre système de santé, construit historiquement sur les valeurs de solidarité et d’égalité, doit reposer aujourd’hui sur six principes essentiels : la solidarité, l’égalité, la prévention, la qualité des soins, l’éthique médicale, la démocratie sanitaire. (…) Ces valeurs clés doivent se traduire concrètement dans une politique visant à renforcer les services publics de santé pour répondre aux besoins de la population contre la logique actuelle de privatisation et de marchandisation. (…)

Sous des formes diverses, une entreprise de déconstruction des services publics de santé paraît engagée. Le refus de toute augmentation des prélèvements obligatoires, quel qu’en soit le motif, est la clé de cette entreprise de privatisation de la santé. (…)

Pour répondre aux défis de la santé publique des prochaines décennies, il faut conforter et développer résolument les services publics et donc :

- Améliorer le remboursement par la Sécurité sociale des soins courants (au-delà des 55% actuels), à côté de la prise en charge dite à 100% des affections de longues durées.

- Reconstruire le système conventionnel pour la médecine libérale (…) en garantissant notamment l’égalité d’accès à des soins aux tarifs de la Sécurité sociale, (…) développer la médecine de proximité de premier recours dans les centres de santé , des maisons médicales pluri-professionnelles et multidisciplinaires ou des pôles de santé et de soins correspondant à des bassins de vie. Le paiement à l’acte exclusif doit être remplacé par un paiement mixte comportant des paiements forfaitaires pour la prise en charge des patients atteints de maladie chronique et la réalisation de missions de service public.

- Refonder le service public hospitalier en redéfinissant ses missions, ses moyens et ses perspectives dans un partenariat renouvelé et organisé entre les établissements publics et les établissements privés à but non lucratif et en revoyant la répartition des tâches entre l’hôpital et la ville.

- Instituer un véritable service public de sécurité sanitaire et de prévention collective intégrant notamment la santé scolaire, la PMI et la médecine du travail. (…)

- Les signataires se prononcent pour un financement de l’augmentation des dépenses de santé médicalement justifiées par l’accroissement des recettes de l’assurance-maladie solidaire (et non par un transfert aux assurances complémentaires et une augmentation du reste à charge). Cela suppose de réviser le "panier de soins" financé par la solidarité, en ne payant plus les fausses nouveautés et en ne remboursant plus les prescriptions inutiles.

 

Olivier Lyon-Caen, professeur de neurologie (Pitié-Salpêtrière).

André Grimaldi, professeur de diabétologie (Pitié-Salpêtrière).

Didier Tabuteau, responsable de la chaire santé à Sciences Po.

François Bourdillon, médecin de santé publique

Frédéric Pierru, sociologue chercheur au CNRS

© Odile Jacob 2011

 

Le Nouvel Observateur

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 15:06
http://www.facebook.com/notes/lorette-grison/mon-fr%C3%A8re-%C3%A0-disparue/2056113165687

Mon frère à disparu!!!!!

par Lorette Grison, vendredi 2 septembre 2011, 20:45

Nous recherchons mon petit frère REMI GRISON disparue depuis trois semaines!!!!!!!!!!il a été vu pour la derniere fois à la gare d'Avignon il aurait apparament dit à un copain qu'il partait voir sa famille dans le maine et loire!!!!!Mais là c'est le vide totale depuis trois semaines après des recherches de notre coté il y a rien pas d'indices,pas de preuve tout simplement pas un signe de vie!!!!!Jeudi 1er septembre c'était le jour de la reprise pour sa formation qui avait l'air poutant de lui plaire, mais rien Rémi n'a pas été en cours!!!!!!!!!Mon frère fesait également partit du groupe des indignées de Nimes de se coté la pas de nouvelle non plus!!!!!!!!!!Aujourd'hui je fait appelle à vous j'ai vraiment besoin que sa photo et mon article soit diffusés aux plus grand nombre de personnes possible faites tourner à tout vos contacts et à tout les contacts de vos contacts possible!!!!!!!!!On veut tout simplement savoir si tout va bien pour lui et juste avoir un signe de vie  de sa part!!!!si vous l'apercevez,si vous l'avez vu , si vous avez le moindre indice merci de me tenir au courant en me laissant un commentaire ou msg privés et je vous ferez part de mes coordonées téléphonique!!!!c' est vraiment très important pour nous alors commentaires déplacés s'abstenir!!!!!!!Tous le monde s'inquiète petit frère alors dit nous que tout va bien pour toi c'est la seul chose qu'on veut savoir!!!!!!!!

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 20:56

MEDIAPART

18 Août 2011 Par Les invités de Mediapart

Cet Appel est une initiative citoyenne née d'échanges entre lectrices et lecteurs de Mediapart. Il est proposé à la signature des citoyennes et citoyens européens. Il peut être imprimé, mis en ligne et diffusé sur tout support à la condition expresse que son intégrité soit respectée. Une charte lui est annexée afin que chaque signataire puisse prendre connaissance des conditions de signature, de publication, de diffusion et de suivi de la pétition.

 

APPEL EUROPÉEN CONTRE LA DICTATURE FINANCIÈRE

 

Une crise sans précédent aggrave les inégalités sociales et la pauvreté et entraîne l’Europe vers une catastrophe imminente

Nous, citoyennes et citoyens d’Europe, affirmons que cette crise n’est pas fatale comme on voudrait nous le faire croire : des solutions existent et elles doivent aujourd’hui être imposées par les peuples. Devant l’irresponsabilité de nombreux gouvernements qui font payer aux citoyens la folie des vrais responsables de la crise de la dette, à savoir les Marchés financiers, nous appelons à refuser la dictature de la spéculation financière et ses terribles conséquences sur nos vies.

Les politiques actuelles conduisent à une impasse économique

Prétextant la crise de la dette, les gouvernements imposent partout des plans de réduction des dépenses publiques qui détruisent des institutions vitales pour le bien commun : École, Hôpital, Justice, Recherche, Sécurité sociale...

Après la crise de 2008, nos dirigeants nationaux et européens s’étaient fermement engagés à limiter les effets dévastateurs de la spéculation financière : ces engagements n’ont pas été tenus ! Pire : la spéculation la plus débridée se déchaîne impunément et mine toute chance de relance économique et de réduction du chômage.

Nous refusons que la finance soit une arme qui broie les peuples au profit des plus riches

Les organismes financiers doivent être au service de la vie sociale et de l’économie, et non l’inverse. Aussi, nous affirmons qu’il faut aujourd’hui changer de politique et de modèle économique.

Nous appelons les citoyennes et citoyens des pays européens à user de tous les moyens démocratiques et pacifiques dont ils disposent pour imposer les cinq premières mesures suivantes à leurs gouvernements et aux institutions européennes :

  • l’annulation des plans d’austérité ;
  • l’interdiction de toute spéculation financière aux banques de dépôts ;
  • une taxe substantielle sur les transactions financières harmonisée à l'échelle européenne ;
  • l’audit indépendant des dettes publiques en vue de leur résorption ou de leur annulation ;
  • des réformes fiscales visant à redistribuer équitablement les richesses.

Nous nous déclarons solidaires de tous les Indignés et nous appelons à soutenir, développer et fédérer au niveau européen tous les mouvements de protestation.

À cette fin, nous appelons à occuper chaque dimanche, massivement et pacifiquement, les places publiques des grandes villes. Ces rassemblements hebdomadaires se répéteront aussi longtemps que la volonté des peuples n’aura pas été entendue et respectée. Ils ont vocation à se transformer en véritables forums citoyens pour la reconquête de la souveraineté des peuples.  Reprenons en main nos destins pour lutter de façon unie et solidaire contre la dictature financière !

Mille rassemblements populaires pour une Europe des citoyens !

Mille forums citoyens contre la dictature financière !

Télécharger ici le texte de l'Appel au format PDF

Télécharger ici la Charte de l'Appel au format PDF

 

*POUR SIGNER L'APPEL "Ctrl" + CLIC GAUCHE SUR LA LIGNE "TELECHARGER ICI LE TEXTE DE L'APPEL AU   FORMAT PDF" CI-DESSUS

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 13:05

Et si on ?

par Bruno San Marco, mardi 26 juillet 2011, 12:02

Partir, sourire aux étoiles, se lever et marcher, rejoindre les insoumis, les rebelles, les apatrides, les sans-étiquette, les indigents, les magiciens, les saltimbanques, les dissidents, les bateleurs, les bohémiens, les vagabonds, les fantasques, les alchimistes, les rocamboles, les hurluberlus, les gavroches, les boutefeu, les sans-toit, les dilettantes, les anticonformistes, les réfractaires, les insurgés, les trublions, les indignés.... tous ceux qui courent dans les marges... tous ceux qui voient les choses derrière les choses... tous ceux qui se moquent des règles et des normes... tous ceux qui dès le matin inventent, créent, explorent, dérangent, réveillent... tous ceux qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent rendre le monde moins fou !

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 10:46

link

Cyber action N° 424 : Mr Fillon: retrait immédiat de tous les permis d'extraction des hydrocarbures de roche mère !

Cyber action mise en ligne le 20/07/2011 , proposée par : STOPAUGAZDESCHISTE69
Elle sera envoyée à : Mr François Fillon Premier Ministre et à votre député

Elle prendra fin le : 14/09/2011



Cette cyber action vise à exprimer l'opposition des signataires au forage sur leurs territoires en demandant le retrait des permis délivrés de 2003 à 2011 et ce quelle que soit la méthode employée, conventionnelle ou non, dont le but est d' extraire les hydrocarbures de roche, de schiste, d' argile ou autre.
L'ensemble des collectifs contre les gaz de schiste et la coordination nationale des collectifs s'associent pour soutenir la Lettre argumentée, envoyée par Maitre Muriel Bodin au Premier Ministre François FILLON pour un retrait de tous les permis d'exploration et d'exploitation de tous les hydrocarbures de roche mère sur tous les territoires de France et ce, quelle qu'en soit la méthode !

[ 451 participations ]

explicatif

Des opposants à l’exploration et l'exploitation du gaz de schiste en France lancent une campagne de signatures musclée, sous la forme d'une lettre d’avocats argumentée juridiquement et techniquement, envoyée au Premier Ministre français, Monsieur François FILLON, demandant le retrait immédiat de tous les permis d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures de roche sur tout le territoire français et ce, quelle que soit la méthode utilisée.
L'utilisation de produits de forage dangereux et dont certains composant sont interdits en Europe n’est pas contrôlée ni contrôlable tant par les industriels que par les pouvoirs publics. 

La lettre se base sur des directives, les règlements européens et des articles du Code minier, du Code de l’environnement et du Code pénal, pour pointer l’utilisation non contrôlée de produits toxiques (biocides) reconnus et interdits d’utilisation dans toute l’Union Européenne ou sur la base de dérogations sollicitées auprès de l’administration, posant alors des conditions d'utilisation rigoureuses.

Cette lettre répertorie les produits visés et leur dangerosité et rappelle que l’administration a l’obligation de faire jouer soit le principe de précaution, soit le principe de prévention face aux risques de cette activité pétrolière. Les sociétés détentrices de permis d’exploration ou d’exploitation, très discrètes sur l’emploi de ces biocides, pourraient se voir accusées de tromperie, voire de fraude pour obtenir ces permis, ce qui déchargerait alors l’État d'une quelconque indemnité !

Comme dans l’affaire du sang contaminé, le fait de ne pas avoir interdit leur utilisation alors que les risques pour l’homme et l’environnement sont connus, permettrait en cas de pollution des nappes phréatiques ou d’empoisonnement des personnes ou de l’environnement, de poursuivre en justice toutes les personnes qui ont mis en œuvre ou permis l’exploration ou l’exploitation des gaz de schiste et donc l’emploi de ces produits, y compris ceux qui ont autorisé ou délivré ces permis. Les infractions pour lesquelles les poursuites pourraient être envisagées sont notamment la non assistance à personne en danger, la complicité de tromperie, la complicité de tentative d’empoisonnement et la mise en danger de la vie d’autrui par tromperie ou négligence.

Pour les élus, il y aussi le rappel d’un certain nombre de prérogatives pour permettre d’éviter des pollutions de l’eau ou des sols. Il est donc demandé à ce que ces élus locaux, mais aussi les agriculteurs, les organismes de gestion de l'eau s’associent à cette cyberaction citoyenne afin de lui faire prendre la dimension qu'elle mérite eût égard aux conséquences désastreuses d'une telle exploitation sur une ressource de plus en plus fragilisée et de sa nécessaire préservation comme ressource vitale !

Signer, c’est dire NON au Gaz de Schiste mais surtout au saccage de nos territoires et à sa pollution durable…

Ni ici, ni ailleurs, ni maintenant, ni demain…PDF à télécharger

Participation cyber action

[?]

Vous pouvez signer en quelques clics seulement en étant inscrit.
Cela vous permet également de visualiser les cyber actions ou pétitions auxquelles vous avez participé et de modifier votre profil.

L'inscription est libre et gratuite, et ne vous engage à rien : elle n'inclut pas de recevoir de messages de notre part. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Vous pouvez également signer sans vous inscrire, toutefois, il vous faudra valider votre signature : vous recevrez un courriel de confirmation dont il faudra suivre les indications.




Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 16:27

Hello

 

We are contacting you from Increable.com to request your response ahead of the Friday, 15 July 2011 deadline. The initiative we are implementing may be of interest to you as it is related to your organisation's purpose.

 

Increable comprises of an international team which includes Spaniards, Greeks and other nationalities, who are fully aware of the general sense of dissatisfaction their fellow citizens have with the current state of democratic and political systems.

 

As specialists in field of visual communication, the initiative we are coordinating recognises that although many of the international movements aiming for change have common objectives, their message remains dispersed for lack of a common visual link. The aim is not to create a single symbol for a global organisation, but a visual link that strengthens all movements which puts the interest of people before profit and seek more just democracies.

 

Increable disposes of a medium with an international following of specialists in the field of visual communication and we are organising the contest to create this symbol which goes beyond borders and any groups, as upon production it will immediately enter the public domain.

 

The aim is for the symbol to be a visual icon, optional and secondary to the identity of all the national and international groups, and whose purpose is to demonstrate the mutual support between groups that are promoting the need for a change to a more just society.

 

The contest will focus on the creation of a positive icon which

 

  • will be the product of international collaboration

  • will be in the public domain and not represent any specific group or organisation

  • will be available for use, download, saving, sharing and distributing freely

  • will be available in multiple languages to reinforce individual groups all over the world

 

Once the contest is finalised and the symbol is chosen, to facilitate its distribution on the net and other media, it will be published with the label/reference/hashtag “International Real Democracy Now”, with versions in different languages. For example in Spanish “Democracia Real Ya Internacional” or in Greek “Διεθνή πραγματική δημοκρατία τώρα”.

 

Neither the label nor the initiative belong to or represent any specific group operating under this or similar labels. To the contrary, the label“International Real Democracy Now” was chosen because there are many organisations that use variations of this slogan, and the symbol will remain in the public domain. The label will simply serve as a reference to find, download and distribute the symbol.

 

The contest will be accessible to all who wish to participate and will be broadcast internationally. The term to send designs will be 1 month and following this period there will follow a voting process to choose the winning designer. The contest will have a symbolic prize financed by donations and Increable will contribute an initial donation which anyone will be able to increase during the contest term.

 

All invited groups expressing their support for the contest by the Friday 15 July 2011 deadline (the contest can be previewed here: http://www.increable.com/es-es/irdn_en) will be mentioned in the all official international communication broadcast about this initiative.

 

We are not asking for your financial support or any commitments. We simply request you confirm your backing for the intiative with a simple email to actnow@increable.com. International media will be informed of this initiative on 18 July 2011, so please ensure you confirm support by email before Friday 15 July 2011.

 

Increable.com

actnow@increable.com

 

No responsibility can be accepted over any views expressed by any organisation, group or movement, given the open nature of this initiative.

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22