Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 16:25
Plus de 1 400 personnes ont été arrêtées samedi 9 juillet en Malaisie à Kuala Lumpur avant une manifestation de l'opposition réclamant des réformes électorales. "Ils ont été arrêtés principalement pour des rassemblements illégaux dans divers endroits de la capitale," a indiqué un porte-parole de la police.
Elles réclament que les prochaines élections générales, prévues d'ici 2013, soient "libres et transparentes".

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/07/09/vague-d-arrestations-a-kuala-lumpur-avant-une-manifestation-interdite_1546718_3216.html



L’esprit de la révolution égyptienne renaît place Tahrir

<<..."Aussi longtemps que nous n'aurons pas de parlement élu, la place Tahrir sera notre assemblée du peuple. Inshallah...>>

http://printempsarabe.blog.lemonde.fr/2011/07/08/lesprit-de-la-revolution-egyptienne-renait-place-tahrir/
  
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Ailleurs dans le monde
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 16:24

Appel du 20 juin 2011

Assemblée Constituante, Maintenant!

 



Signer la pétition   -   Voir les signataires

 


Assez!
Assez des confiscations de la démocratie!
Non et non aux diktats des agences de notations qui veulent voir les peuples payer pour la crise des marchés financiers!
Il est temps de redonner tout le pouvoir aux citoyens.

Les révolutions populaires secouent aujourd’hui plusieurs régimes dans le monde et représentent un espoir historique, car elles sont susceptibles de le transformer.
Manifestement, les peuples n’ont pas comme seul pouvoir de choisir leurs maîtres : unis, les citoyens ont leur destinée en main.

Mais toute révolte doit s’accompagner de propositions politiques.

Comment organiser les choses pour que la transition rapide vers un régime réellement démocratique soit l'œuvre des citoyens eux-mêmes, sans récupération possible par une caste dirigeante ou par des intérêts particuliers ?

Comment, autrement que par la convocation d'une assemblée constituante?

Dans ce but, nous, signataires de cet appel, nous engageons à travailler à la création de cette Assemblée Constituante, couronnement d'un processus dont le rôle est d'écrire les nouvelles règles d'un régime plus juste et plus humain capable d’amener des solutions aux urgences démocratiques, sociales et environnementales auxquelles nous devons faire face.

Nous visons la mise en place, par le peuple et pour le peuple, d'un processus constituant le plus transparent, le plus participatif et le plus démocratique possible. Une Constitution écrite par et pour le peuple.

Dans un esprit de rassemblement de toutes les composantes du corps social, nous voulons recueillir le soutien de tous les membres des organisations (partis, syndicats et associations) qui se sont déjà prononcées en faveur de cette construction.

Ce travail, long et difficile, demande, partout dans le pays, l'engagement des citoyens eux-mêmes, c'est à dire leur participation aux débats qui doivent précéder la création de cette Assemblée. Des collectifs locaux doivent s’organiser.
Il en existe déjà.

En lançant, en relayant et en signant le présent appel, nous nous engageons à travailler, sans nous séparer, à ce nouveau contrat social, et acceptons d’être régulièrement informés de son avancement jusqu’à ce que l’Assemblée Constituante soit convoquée.


http://assembleeconstituante.fr

 


Signer la pétition - Voir les signataires

Courriel envoyé avec le logiciel EMA http://emailingautomate.free.fr
EMA est gratuit pour une utilisation non-commerciale

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 16:11

                                                    Salut à tous les indignés.

 

 Après plusieurs jours d’absences et quelques problèmes à résoudre, nous revoilà !!! Nous n’étions point résignés, nous rédigeons ce compte rendu en binôme car nous sommes plus performants à plusieurs.

 

      Début d’A.G. : environ 8 personnes présentes ( 15 ensuite) On ne lâche rien !!! Qu’on se le dise !!!

 

  • Les personnes intéressées pour Avignon cet après-midi : RDV à 16H00 place de la Maison Carré.
  • Lecture du manifeste des Indignés, à chaque point une personne différente.
  • Le disquaire, 340 M.S. se propose de faire des badges à moindre coût avec dépôt-vente et dépôt de tract dans son  magasin.
  • Les personnes ayant des idées pour le logo du futur badge, sont cordialement invitées à les soumettre à l’assemblée.
  • Jeudi 14 juillet prévoir pour la journée des indignés a Marseille : maillot de bain, parasol, repas tiré du sac, vaisselles, couverts, serviettes de table, glacière, eau et trousse de secours.
  • Savoir quel conducteur revient tôt ou tard de Marseille.
  • Brocantes :

1)      Prévision d’une brocante le 31 juillet à Alès et profitons de cette occasion pour rencontrer les Indignés d’Alès.                                                                                                                     

2)      Prévoir une matinée chez Marleen pour trier les affaires des puces.

  • Communiqué de Thomas :

1)      Très bonne proposition, appréciée de tous les Indignés présents. Le contenu sera diffusé sur le net et débattu en assemblée.

2)      Faire une demande officielle pour un lieu de parole publique.

3)      Si refus de notre démarche, la médiatisée et entreprendre pierre par pierre la construction de notre édifice.

4)      Création d’une commission lettre pour notre première demande (Joëlle, Thomas, Rémi en option, Johnatann). Si des personnes veulent s’inscrirent, elles seront les bien venues. RDV Mercredi 20 juillet à 17H00 place de la Maison Carré.

  • Une partie de la cagnotte a été distribué : 

1)      Pour les repas du soir : 25€ Marleen et 25€ Fanny.

2)      Pour les brocantes : 25€ seront remis à Vincent.

3)      10€ à Rémi pour l’achat des bombes de peintures.

 

 

 

 

PS :pour la rédaction de ce premier compte rendu en binôme, soyez tolérants !!! LOL

Repost 0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 16:04

Nous étions encore une vingtaine

 

Deux déplacements-action prévus :

Avignon : Mercredi 13.07, en soutien aux Indignés de là-bas, après les avoir rencontrés Samedi lors de l’action Anti nucléaire. Départ à 16 heures, Place de la Maison Carrée, arriver donc à 16 h moins deux…Il resterait une place pour qui veut (4-5 partants).

Marseille : Jeudi 14. Manif là-bas pour le départ de la marche, comme indiqué dans les mails qui ont circulés sur la liste. Donc départ à 9 h Jeudi matin, toujours de la Place Tahrir. Emmener les banderoles, des tracts …Il y a plusieurs véhicules et donc encore de la place. Prévoir à boire et à manger.

 

Le déplacement de Samedi a permis de participer à une assez grosse manifestation anti-nucléaire, un certain succès donc. Contact a été pris avec les Indignés d’Avignon, groupe assez faible mais donc valeureux.

 

Présence à l’assemblée de plusieurs nouvelles personnes qui par leurs questions ont lancés plusieurs débats.

 

La violence, encore, j’y reviendrais.

Le nucléaire, son rôle, son origine. Débat sur le problème énergétique global.

Le but fondamental des Indignés, pas seulement à Nîmes. Il a été dit que le problème premier était bien le problème du pouvoir et que c’est probablement à partir de là qu’on pourras commencer à apporter des réponses aux autres problèmes. Le combat pour une démocratie réelle est donc central. Reste à savoir ce que veut dire « pouvoir » et comment définir une démocratie réelle. Ce sont de vastes cases à remplir. Continuons le débat !

 

Thomas, nouvel Indignés Nîmois a assisté aux assemblées à Paris. Il nous a fortement encouragé à continuer comme nous sommes, avec la constatation qu’être peu nombreux est aussi une force, disons pas un handicap fondamental et permet d’avancer. Certes, mais on aimerait bien être un peu plus…

 

Questions d’organisation :

Badges Nîmois. Dans un but d’auto financement et de reconnaissance. On avait une proposition de la part d’une personne en fabriquant (coût 1 €, à revendre 2 €, raisonnable). Ce qui coince est la taille, pas autre chose que 8 cm de diamètre, jugée trop grande. 5 cm paraissent la bonne taille.

On cherche d’autres alternatives (c’est congénital). Que chacun viennent avec une proposition de graphisme et des choses réalisées, peu importe comment.

Badges international. Il y a une initiative en cours pour tenter d’unifier la représentation du mouvement de manière internationale. On a envoyé notre accord de principe sans trop se préoccuper des détails (on verra plus tard). Un mail de Marleen explique tout ça. Si il y a des objections qu’elles se manifestent, mais c’est pas un sujet vital. On verra bien ce que ça donne.

Organisations des discussions : Il a été souligné qu’il y a deux niveaux possibles aux conversations en assemblée. Un mode qui doit répondre à tout le monde, pas seulement à une personne en particulier, en évitant un débat de personne à personne qui se répondent du tac au tac.

Un mode où une réponse particulière est sollicitée pour une réponse immédiate d’une personne précise. Il existe un signe pour cela, il va falloir l’apprendre. Cela permet d’établir une information précise ou amener quelqu’un à préciser un terme ou une idée.

 

Propositions d’ordre du jour :

A rajouter sur la Charte :

Ne pourrait-on pas entamer ou renverser le débat sur la violence par une affirmation : nous voulons fondamentalement ne pas contraindre par violence ou autoritarisme, nous voulons faire appel à l’approbation par la raison et par la conviction. Ce n’est donc pas notre but d’utiliser la violence, celle-ci ne peut-être que de l’auto défense où réponse à une violence qu’on nous fait, illégitime.

 

Le vol et ses conséquences. De même que nous avons établit un consensus sur l’usage des drogues et alcool, il me paraît indispensable d’être aussi très clair sur la question du vol et autres chapardages. C’est bien au respect des gens et à leur liberté qu’on porte atteinte en le pratiquant. La liste est longue des nuisances et dérives qu’entraînent de telles pratiques dont la moindre n’est pas la création ou le besoin d’une police. Celle ci est bien sûr au service des puissants, faite pour les défendre. Nous nous battons contre le vol organisé et légal du fait des rapports de pouvoir au sein de la société. En ce sens la phrase de Proudhon est exacte : « la propriété, c’est le vol ». C’est le vol des gros féroces mais il y a petits et grands requins. Je voudrais que l’on soit clair aussi sur le vol « inorganisé », de détail, de délinquance ou de manière de vivre. Nous ne pouvons l’accepter non plus, nous voulons une société basée sur la confiance et pas sur la méfiance généralisée, sans portes ni clefs ni police. Nous savons tous que derrière le vol il y a aussi des organisations mafieuses ou des confréries plus ou moins structurées et implicites basée sur des distinctions d’appartenance à un groupe, famille, clan, tribu, quartier, position sociale etc…

Voler ou ne pas voler quelqu’un selon qu’il appartiennent  ou non à un groupe particulier est aussi une façon de nier son humanité fondamentale, son droit à être ce qu’il est. Tout ceci est totalement antinomique avec ce que défendent Les Indignés il faut être ferme là-dessus et pas aller se perdre dans des discussions sans cadre et avec beaucoup d’excuses faciles sur la nécessité ou l’inéluctabilité du vol dans une société inégalitaire. Il ne faut pas se tromper de cibles.

Nous posons des principes, à chacun d’en tirer toutes les conséquences pour lui-même et de ne pas être élastique avec sa conscience, au gré du vent et des circonstances. Je répète, le débat est similaire à celui de l’alcool. Il ne peut être accepté que des vols se commettent au nom des Indignés ni parmi les indignés d’ailleurs. Qui le fait s’exclut et retourne hurler parmi les loups.

Ce genre de problème peut se poser concrètement, par exemple sur la manière de se procurer des objets pour les brocantes…

Il ne s’agit pas de condamner ni d’exclure à priori, il s’agit simplement de demander aux gens d’être cohérents tout en reconnaissant que nous avons tous du mal à mettre nos actes en concordance avec nos paroles, à des degrés divers. Mais efforçons nous honnêtement de le faire.

 

Si vous pensez qu’un un monde sans vol n’est qu’un rêve, oubliez tout, retournez vous résigner ailleurs…

 

Autre chose : peut-on affecter une partie des sommes collectées à payer de l’encre à une Nîmoise ou à un Nîmois possédant une imprimante et venant très régulièrement aux Assemblées pour impression des comptes rendus et autre proposition de textes…au hasard…Fanny ?

 

Je suis pas là ce soir, j’ai le cahier de bord, il va falloir noter puis recopier. Je le ramène demain

Repost 0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 14:48

 

Nos besoins énergétiques quand l’heure est au gaspillage :


Nos besoins énergétiques ne cessent de croître : informatique, électroménager de plus en plus varié, chauffage, climatisation...Depuis les années 70 de nouveaux besoins ont été fabriqués de toute pièces par les marchés afin d’écouler les surplus de production énergétique, notamment celle issue du nucléaire.

Le gaspillage dans les lieux publics est considérable : éclairage des rues, des zones commerciales et industrielles, des bureaux. Les bâtiments ne sont conçus ni pour se protéger du froid ni de la chaleur.

Les transports, privilégiant les autoroutes, les TGV et l’avion sont inadaptés aux besoins réels des personnes.

Les plus grands gaspilleurs restent cependant l’industrie, le transport et l’agriculture.

L’organisation actuelle du commerce mondial mobilise d’énormes ressources dans la fabrication, le transport et la gestion des déchets générés par la production d’objets à l’obsolescence programmée, à la fois parce qu’ils sont conçus pour ne pas durer mais aussi parce qu’il faut les renouveler sans cesse pour stimuler le désir de consommation effréné qui est la condition de l’expansion de la société industrielle et marchande.

Nous avons investi massivement dans des pays comme la Chine où les rendements énergétiques sont catastrophiques et où le faible coût de la main d’œuvre compense plus que largement les dépenses supplémentaires d’énergie.

L’agriculture mécanisée, grosse consommatrice de produits dérivés du pétrole (gas-oil, plastiques, pesticides…), tout en épuisant les sols gaspille l’énergie dans le transport des produits, le chauffage des serres, la transformation industrielles des aliments.

Pour résumer on nous demande d’éteindre quelques ampoules et on nous incite à prendre l’avion pour aller passer un week-end aux quatre coins du monde.

 

Doit-on continuer dans ce sens ?

Une réflexion collective et un débat public doivent avoir lieu pour arrêter ce gaspillage. Et pourquoi pas, à l’heure où les ressources énergétiques s’épuisent, les étendre à une redéfinition de nos besoins ? Nous ne devons pas, sous ce prétexte, continuer à utiliser et à développer des énergies dangereuses et nuisibles comme le nucléaire où les gaz de schistes, simplement pour satisfaire la loi du marché et les profits des multinationales bien cotées en bourse.

C’est dans l’opacité la plus totale, sans débat public, que sont décidées les grandes orientations qui conditionneront notre futur. Nous sommes fermement appelés à consommer toujours plus et maintenus dans l’aveuglement le plus total quand aux conséquences de ces choix.

Il n’est jamais question de remettre sérieusement en cause un mode de production et l’organisation de la société, comme ils disent : un mode de vie non négociable, sans autre alternative.

Toute nouvelle source d’énergie est conçue comme énergie additionnelle et non pas de substitution à d’autres polluantes et dangereuses. C’est le cas des gaz de schistes mais aussi du nucléaire. Dans ce cas précis, le débat n’est pas faut-il oui ou non arrêter les réacteurs nucléaires. Ils vont tous devenir trop vieux, il faudra tous les démanteler et donc la question réelle est : faut-il en reconstruire ?

 

Les solutions alternatives ?

Eolien, solaire… dans les conditions actuelles ne resteront que des paravents pour cacher l’essentiel : le fait que nous dépendrons toujours du nucléaire pour produire notre électricité et que cette technologie est à terme catastrophique et ruineuse. Au niveau actuel des besoins ces énergies ne peuvent prétendre les couvrir que de manière anecdotique et marginale. A noter que le nucléaire ne couvre que 2% de l'électricité mondiale, et que la France fournit, par ses 58 réacteurs, les autres pays d'Europe qui ont dit "non" au nucléaire.

L’alternative est donc massivement dans les économies d’énergies et la remise en cause d’un système qui court à sa ruine et à notre perte.

La production doit être gérée localement, déterminée par les ressources locales pour réduire les coûts exorbitants liés aux transports. Nous devons réorganiser les territoires, l’urbanisme, les transports, l’habitat. Nous devons également privilégier les installations collectives par rapport à celles servant uniquement à des fins individuelles. Ce sont des enjeux dont nous devons nous emparer au plan local, tous ensemble.

Nous devrons donc réviser nos modes de vie et de consommation, ce qui n’est pas un retour à la bougie mais une avancée vers un monde plus sobre et plus sain pour la vie en général.

 

Quel type d’énergie voulons nous ?

Une énergie non polluante, respectueuse de l’environnement, de la santé humaine, accessible à tous selon leurs besoins. Nous voulons des technologies simples dont la maîtrise et la compréhension peut être à la portée de tout un chacun. Nous ne voulons plus reporter sur les épaules des générations futures la gestion des conséquences désastreuses du gaspillage et de la gestion à court terme, déterminée par le profit immédiat de quelques uns au détriment de tous. Les compagnies privées ne doivent plus gérer des ressources qui sont le bien commun.

Nous voulons enfin la transparence pour pouvoir décider de ce qui nous concerne et de l’avenir de nos enfants.

 

Les gouvernements, les banques, les marchés ont trop décidé à notre place.

Reprenons nos énergies en main !


Repost 0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 14:38



14 JUILLET DU MOUVEMENT DES INDIGNES
INVITE : Etienne CHOUARD

- Pique nique - Animations - Atelier eco citoyen pour les enfants - Scene Artistique
Invitez votre famille, vos amis..

Lieu : Prado " Bateau Ivre " à partir de 11h jusqu'au soir..


Agrandir le plan


LE PROGRAMME

11 H Arrivée des indignés
12 H Aperitif, puis Pique Nique

de 14 a 18 h

ATELIER ECO CITOYENS
- Arts plastiques et origamis
- Projet Emaki Textevolution
- Environnement - Nucleaire
- L'Eau (prevoir maillot de bain)

a partir de 18 h jusqu'au soir
Scene Artistique : musiciens, changeurs, slameurs
la scene est a vous

Democratie Reelle
Animation proposée par Mr Etienne CHOUARD - Economiste

Diner : Pique nique
-------------------------------------------------------

S'inscrire sur Facebook , invitez vos amis
: https://www.facebook.com/event.php?eid=214926941879553

Animation/Atelier
le materiel : table pliante, parasol, chaise, rabanne, livres, instrument de musique, feutres , papiers,
emmenez ce qu'il vous plaira pour soutenir les activités pour la journée

Pique nique & Auberge espagnole : chacun apporte a boire ou manger quelques choses


RDV ICI SUR LE FORUM DANS LE FIL DES PREPARATIFS DE LA JOURNEE

VISUELS A TELECHARGER/IMPRIMER ICI


Vous desirez rejoindre le mouvement,
apporter soutien, participer aux rassemblements, ateliers, rejoignez
nous sur le forum des indignes de Marseille..

http://www.provencedemocratie.com/
A bientot

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les Actions
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 14:21

 

Retour sur les grèves générales en Grèce 28-29 juin 2011

Manifestations violemment attaquées par la police pendant le vote du nouveau plan d’austérité

Un nouveau plan d’austérité a été présenté par le gouvernement socialiste grec (PASSOK) mardi, mercredi et jeudi dernier. Il comprend des nouvelles diminutions des salaires, des nouvelles augmentations des taxes et des privatisations des services publics (eau, électricité, grands ports, etc, etc…). N’était pas ça d’ailleurs le plan dès le début ? D’arriver au point où la Grèce n’aurait aucune autre solution que de vendre à moindre prix ses plus importantes ressources.

Le nouveau plan d’austérité a été exigé, sous forme de chantage, par la fameuse Troika  (Union Européenne, FMI et Banque Centrale Européenne) afin de donner la prochaine partie du prêt.

Le chantage a été adopté de la part du gouvernement : le vice président Theodoros Pagalos a souligné dans un entretien au journal espagnol El Mundo que si ce nouveau plan ne passe pas, le pays va droit vers la fallite, la police ne pourrait plus protéger les banques suite à la rage du peuple, et les tanks de l’armée devront sortir dans les rues !

Plan d’austérité ou tanks ! Par ailleurs, la démocratie n’a pas d’impasses !

Une grève générale de 48 heures a été appelée par les grands syndicats pour le 28 et 29 juin, la première depuis très longtemps. Le mouvement des Indignés, qui existe depuis le 25 mai, et qui a réussi à rassembler des masses énormes dans les places partout dans le pays, appelé également à la participation à la grève et à un siège du parlement pendant les heures du vote. Le mot ‘pacifique’ n’apparait pas à leur dernier communiqué. 

Les manifestants ont du faire face à une répression policière sans précédent. Une guerre chimique a été lancée les deux jours afin de disperser les masses pendant plusieurs heures. Des attaques très violentes et sans pitiés sont observables dans de nombreuses vidéos.

Une image vaut milles mots, donc ne bavardons plus…

Vidéo

Sans paroles…

Les MAT (CRS) jettent des pierres aux manifestants suite aux ordres de leur chef!

Pareil

 

Les MAT attaquent l’entrée du métro, créant un mouvement de foule, risquant de s’avérer dangereux . Ils n’hésitent pas à jeter des lacrymo dans le métro (1:32)

Même attaque et réponse des manifestants

Lacrymo dans le métro

Blessure d’un manifestant par les MAT

Les forces motorisées DELTA envahissent la partie pédestre de la rue touristique Mitropoleos – parmis des restaurants

Les forces motorisées DELTA attaquent des gens dans une cafétéria

Attaque de MAT dans une épicerie (!) rue Nikis

Arrestation de Sifis Kafkalas (militant de gauche pendant la dictature des colonels)  …et coopération bizarre entre MAT et personnes cagoulées – 4:32 (plus tard prouvé d’appartenir à des groupes de l’extrême droite)

Attaque sur la place Syntagma pendant que les manifestants dansaient (vidéo qui date du 15/6/2011)

Quelques vidéos encore sur Indymedia Athens : 1, 2

Photos

Indymedia athens : 1,  2,  3,  4,  5,  6,  7,  8,   9,  10,  11.

babylonia

realdemocracygr.wordpress.com

alepouda.blogspot.com

alexiptwto

news.gr.msn.com

guardian

cryptome : 1,  2,  34

boston

nytimes

demotix : 1,  2

enet

igpapadimitriou’s Photos

Le gouvernement grec a finalement voté ce plan monstrueux. La classe gouvernante a gagné cette bataille… Mais c’était une victoire à la Pyrrhus. De plus en plus le gouvernement se décrédibilise dans les yeux de la société grecque. De plus en plus de gens en Grèce comprennent qu’ils ne vivent pas dans un pays démocratique. Comme c’est écrit sur les murs d’Athènes :

Quand l’injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.

 

La situation semble se calmer pour l’instant. Des nouvelles batailles vont arriver. Le peuple grec sera prêt à les donner, armé de solidarité, de détermination et de maturité prévenante des luttes de ces dernières années.

Une grande partie de la société a compris que le pays est déjà en faillite et que les ‘plans de sauvetages’ sont conçus et appliqués que pour aider les banques.

Une grande partie de la société est prête à vivre sans le luxe du monde capitaliste et à faire tous les sacrifices nécessaires pour le détruire et à en construire un nouveau.

Et l’Europe ?

L’Europe vit toujours dans sa boule capitaliste (sauf quelques exceptions). Exactement comme le faisait la Grèce ces dernières années, pendant la période de l’insertion à la zone euro et la réalisation des Jeux Olympiques (2004).

Mais l’Europe ne reste pas là. C’est elle qui impose les politiques d’austérité et qui divise les peuples entre productifs et paresseux. C’est elle qui cache le fait que la crise en Grèce est une conséquence du capitalisme.

La Grèce aura besoin de l’aide de l’Europe. Non pas une nouvelle aide financière qui ne sers à rien au final (et qui poussera encore plus le pays dans la flaque), mais d’une vrai solidarité. D’une solidarité venant de la rue et qui quand le temps viendra, soutiendra les luttes qui se passent en Grèce et aidera à les propager dans d’autres pays.

Et pour commencer dès aujourd’hui, nous vous invitons à diffuser ces images le plus largement possible pour aller à l’encontre de la propagande de l’État grec.

Il en va de même pour l’article « La crise grecque au-delà de la mythologie », qui démonte  les préjugés véhiculés par l’Union Européenne sur la Grèce.

Ps : Pour avoir un suivi détaillé des événements de ces 48 heures, voir le site Contra Info:

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 15:18

 

Chris Huhne, ministre de l'Energie et du Changement climatique, en visite dans une centrale nucléaire à Edimbourg, en Ecosse, le 12 janvier 2011 (David Moir/Reuters).

(De Londres) Areva et EDF ont été étroitement associés à une campagne de communication visant à minimiser les risques de la catastrophe nucléaire au Japon. Plusieurs élus réclament la démission du ministre britannique de l'Energie et du Changement climatique.

Que le lobby pro-nucléaire ait ses entrées dans les ministères à Londres n'est pas vraiment une surprise. Mais l'enquête publiée vendredi 1er juillet par le Guardian révèle bien plus qu'une simple connivence.

Les échanges de mails entre hauts fonctionnaires et représentants des trois grands groupes du secteur (les Français Areva et EDF, l'Américain Westinghouse) décrivent un pouvoir politique entièrement à la solde des marchands de centrales nucléaires. Ces documents à usage interne ont été rendus publics en vertu de la loi sur la liberté de l'information, promulguée en 2000.

« Nous devons montrer que le nucléaire est sûr »

Dans un e-mail stupéfiant daté du 13 mars 2011, 48 heures seulement après le tremblement de terre et le tsunami au Japon, un membre non identifié du ministère du Commerce soumet un véritable plan de bataille aux multinationales de l'atome :

« Nous devons travailler ensemble et coordonner notre message. Il y a un vrai risque que cet événement puisse nuire à l'industrie à l'échelle mondiale.

Nous devons tout faire pour que les gars et les filles du mouvement antinucléaire ne marquent pas des points avec ça. Il nous faut occuper le terrain et tenir nos positions. Nous devons vraiment montrer que le nucléaire est sûr. »

« Il y a toujours un risque dans la vie »

Au moment où cette note est rédigée, tous les experts sont dans le brouillard le plus complet sur ce qui est en train de se passer à l'intérieur du réacteur de Fukushima. Deux nouvelles explosions vont avoir lieu dans les jours qui suivent. Mais rien n'ébranle les certitudes du zélé fonctionnaire :

« Il faut remettre les choses dans leur contexte. Les événements du Japon, bien qu'ils semblent dramatiques, font partie des procédures de sûreté. […] Ce qui se passe à l'intérieur du réacteur reste dans le réacteur. […] Les radiations émises sont sous contrôle. Le réacteur est protégé.

Il y a toujours un risque dans la vie – mais l'atténuation est tellement grande avec le nucléaire que le risque est minimal. C'est ce qui est démontré au Japon, en dépit du contexte extraordinaire auquel a dû faire face la centrale. »

Clouer le bec aux antinucléaires

Avec quatre mois de recul, les propos de cet éminent spécialiste du nucléaire au sein du gouvernement britannique apparaissent au mieux irresponsables, au pire criminels. Il semble bien moins soucieux des failles mises en lumière à Fukushima que de la préservation des intérêts d'une industrie juteuse.

L'obsession de son plan com, c'est de clouer le bec aux adversaires de l'atome :

« Les antinucléaires n'ont pas perdu de temps pour semer la confusion et faire des parallèles avec Tchernobyl. Il nous faut étouffer toutes les tentatives de comparer ça avec Tchernobyl, en s'appuyant sur des faits pour les discréditer. »

Le cynisme de tels propos n'aurait rien de choquant s'ils émanaient d'une cellule de crise mise en place par Areva. Mais le scandale vient du fait que c'est un représentant du pouvoir exécutif, censé jouer le rôle d'arbitre, au-dessus de la mêlée, qui prodigue ses conseils à l'une des équipes en jeu.

La correspondance révèle aussi l'aisance avec laquelle l'industrie nucléaire se permet de distribuer les bons et les mauvais points aux politiques. Le vice-premier ministre Nick Clegg est ainsi critiqué par Westinghouse pour avoir tenu des propos « inutiles et un peu prématurés » sur le coût des nouvelles centrales nucléaires que la société projette de construire en Grande-Bretagne.

EDF exploite quinze des dix-neuf réacteurs britanniques

Un représentant d'EDF – qui exploite quinze des dix-neuf réacteurs actuellement en service au Royaume-Uni – enjoint son correspondant au gouvernement de faire en sorte que les ministres ne diffèrent pas l'autorisation pour un nouveau site de stockage de déchets radioactifs dans le Suffolk.

Industrie et gouvernement sont à ce point « embedded » (traduction littérale : au lit avec) qu'ils organisent une table ronde conjointe, le 7 avril, pour élaborer « une stratégie de communication commune pour s'assurer que le public britannique a encore confiance en la sûreté des centrales nucléaires à la lumière des événements de Fukushima ».

Les révélations du Guardian sont d'autant plus éclairantes qu'elles interviennent quelques jours après le feu vert donné par le gouvernement à la construction de huit nouvelles centrales nucléaires. La décision a aussitôt été saluée avec enthousiasme par la Nuclear Industry Association, le lobby britannique des industriels de l'atome.

Plusieurs élus réclament aujourd'hui la démission du ministre de l'Energie et du Changement climatique, Chris Huhne, un libéral-démocrate fraîchement converti aux bienfaits du nucléaire. En 2007, il estimait encore que cette industrie n'avait aucun avenir. C'était avant qu'il ne décroche un maroquin au gouvernement.

Le Royaume-Uni, nouvel eldorado pour l'industrie nucléaire

« Ce serait désolant si le gouvernement avait tenté de minimiser l'impact de Fukushima », estime le député conservateur Zac Goldsmith, ancienne éminence grise de David Cameron sur les questions environnementales.

La seule élue verte au Parlement, Caroline Lucas, déplore que « même un accident nucléaire de grande ampleur ne parvienne pas à mettre un frein à l'obsession idéologique du gouvernement avec le nucléaire ».

Après Fukushima, l'opinion publique mondiale se montre de plus en plus méfiante à l'égard du nucléaire. 62% des personnes interrogées dans 24 pays par Ipsos-Mori sont opposées à ce type d'énergie. Plus d'un quart d'entre elles disent avoir changé d'avis à cause de la catastrophe japonaise.

L'Allemagne, la Suisse, l'Italie et la Thaïlande amorcent une sortie du nucléaire. A contre-courant, le Royaume-Uni est en train de devenir l'eldorado des marchands de centrales atomiques. Areva espère y fourguer son EPR.

Près de 20% de l'électricité est actuellement d'origine nucléaire dans le pays. Suivant la voie ouverte par Tony Blair en 2006, le gouvernement de coalition conservateur-libdem ambitionne de doubler la mise. On est encore loin du record français de 77%.

Photo : Chris Huhne, ministre de l'Energie et du Changement climatique, en visite dans une centrale nucléaire à Edimbourg, en Ecosse, le 12 janvier 2011 (David Moir/Reuters).

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Nucléaire
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 15:07

Les Japonais sont en train de crever dans l’indifférence des médias !

Appeal for Fukushima

Très mauvaise nouvelle. Pour le moment et compte tenu des technologies aujourd’hui disponibles, l’objectif d’empècher l’explosion nucléaire de l’ensemble du site de Fukushima paraît hors de portée alors que le processus cataclysmique ne cesse de prendre de l’ampleur.


APPEL POUR FUKUSHIMA :LES JAPONAIS SONT EN TRAIN DE CREVER DANS INDIFFERENCE DES MEDIAS !!!

PETITION MONDIALE "APPEL POUR FUKUSHIMA"

Signez la PETITION !! LES JAPONAIS SONT EN TRAIN DE CREVER DANS INDIFFERENCE DES MEDIAS !!!

www.appeldefukushima.com

site international Appeal for Fukushima

http://www.appealforfukushima.com/fr

Le scandaleux silence au sujet de Fukushima. Fukushima : It’s much worse than you think

Très mauvaise nouvelle. Pour le moment et compte tenu des technologies aujourd’hui disponibles, l’objectif d’empècher l’explosion nucléaire de l’ensemble du site de Fukushima paraît hors de portée alors que le processus cataclysmique ne cesse de prendre de l’ampleur.

par Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin - 19/06/2011

....Pour d’autres experts au contraire, la situation n’a jamais cessé depuis le début de s’aggraver. Aujourd’hui il y aurait de forte probabilités (certains disent 50/50) pour que le pire se produise. Un article récent de Aljazeera.net cité ci-dessous vient de faire un bilan assez terrifiant de la situation. On pourrait suspecter la neutralité de Aljazeera mais la chaîne se borne à reprendre les diagnostics de deux experts confirmés du nucléaire, l’américain Arnorld Gundersen (photo) et le japonais Shoji Sawada. L’un et l’autre, à première vue semblent parfaitement objectifs et bien informés. Certes ils sont tous les deux devenus des whistle-blowers alertant sur les dangers du nucléaire. Le site Fairewinds auquel participe Arnorld Gundersen est un leurs représentants les plus influents aux Etats-Unis. Mais cela ne devrait pas être une raison pour disqualifier leurs analyses.

Pour Arnold Gundersen, notamment, la fusion des réacteurs touchés constitue désormais un processus sans doute impossible à empêcher, compte tenu encore une fois des connaissances scientifiques et technologiques du moment. Le refroidissement par eau ne pourra que le retarder de quelques temps, tout en noyant la région et la mer environnante sous des milliers de tonnes d’eau fortement contaminées. Une fois les nappes phréatiques ou les couches terrestres profondes atteintes, ce ne serait pas seulement une large périphérie autour de Fukushima qui deviendrait inhabitable, mais sans doute la ville de Tokyo elle-même. Dans l’hypothèse la plus grave, celui de l’explosion des centaines de tonnes de combustibles nucléaires présents sur le site, le Japon tout entier puis très vite des zones étendues de l’hémisphère nord pourraient être interdits à la vie humaine.

D’ores et déjà, deux experts de santé publique américains estiment avoir observé une augmentation anormale de la morbidité des nouveaux nés dans une dizaine de villes de la cote ouest des Etats-Unis situés approximativement sous le vent de Fukushima (voir ci dessous le rapport Sherman-Mangano). On s’étonne que, devant une observation aussi troublante, des inquiétudes beaucoup plus nombreuses ne se soient pas encore manifestées, notamment aux Etats-Unis, si soucieux en général de la santé publique.

La situation paraît en voie de devenir si grave que le silence des autorités nationales et internationales est véritablement inexplicable. Même si peu de remèdes ne paraissent pour le moment disponibles, il conviendrait néanmoins que les scientifiques du monde entier y réfléchissent et travaillent à la mise au point de solutions. L’inaction actuelle donne beaucoup d’arguments à ceux dénonçant une conspiration du silence de la part des gouvernements et des industriels impliqués, non seulement au Japon mais aux Etats-Unis. La complicité objective entre Barack Obama et l’Exelon Corporation, le plus gros fournisseur d’énergie nucléaire et un des plus importants contributeurs de sa campagne, est dénoncée.

Article d’Aljazeera :

http://english.aljazeera.net/indepth/features/2011/06/201161...

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/le-s...

L’article du 16 juin annonce l’equivalent de 20 coeurs en fusion et depuis, l’internet bruisse de la rumeur que la structure inclinée du reacteur 4,se serait effondrée (suite a l’explosion, dans la nuit du 13 au 14 juin, un feu et divers phénomènes se sont manifestés au réacteur 4). :

"Fukushima has three nuclear reactors exposed and four fuel cores exposed," he said, "You probably have the equivalent of 20 nuclear reactor cores because of the fuel cores, and they are all in desperate need of being cooled, and there is no means to cool them effectively.".....

L’actualité confirme que la situation empire aussi autour de la centrale nucleaire US au bord du Missouri inondée depuis debut juin, une seconde centrale plus au sud touchée aussi.....

liste des liens informants sur Fukushima

Mercredi 22 juin 2011

Les veilleurs de Fukushima

http://fukushima.over-blog.fr/

BLACKOUT COMPLET SUR LES CENTRALES US EN DANGER de la vallée du Missouri

US orders news blackout over crippled Nebraska Nuclear Plant : report

June 18, 2011

http://nation.com.pk/pakistan-news-newspaper-daily-english-o...

L’incident de la centrale US du Nebraska aussi previsible que Fukushima,les regles de securité ignorées :

Tuesday, June 21, 2011

Nebraska Nuclear Threat : As Predictable as Fukushima

Nuclear accidents - like oil spills and financial meltdowns - happen because big companies push to make more money by cutting every safety measure in the books.

The accident at Fukushima was predictable.

Likewise, the potential problem at the Fort Calhoun reactor in Nebraska was predictable. (For background, see this and this.).....

http://www.washingtonsblog.com/2011/06/nebraska-nuclear-thre...

Chaque nouvelle secousse deglingue un peu plus Fukushima :

Séisme dans le Pacifique : alerte au tsunami levée

Le Japon a émis brièvement une alerte au tsunami tôt jeudi matin après un séisme de magnitude 6,7 au large des côtes nord-est du pays, a annoncé l’agence météorologique nationale. La mise en garde a été levée environ 50 minutes après avoir été lancée, selon la télévision publique NHK.

La secousse s’est produite à 50 kilomètres de la côte, à une profondeur de 20 kilomètres dans le Pacifique. Elle a été enregistrée jeudi à 06h51, soit peu avant minuit mercredi en Suisse......

(ats / 23.06.2011 09h39)

http://www.romandie.com/news/n/Seisme_dans_le_Pacifique_aler...

URL de cet article 14056
http://www.legrandsoir.info/les-japonais-sont-en-train-de-crever-dans-l-indifference-des-medias.html
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Fukushima
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 13:15

Ordre du jour :
- Commission « non-violence » à créer, ou plutot débat ensemble, à la place d'une AG ?
- Clé USB pour passer les compte-rendus à tout le monde. Il manque des CR.
- Braderie mecredi 6 juillet : diff de tracts.
- Action anti-nuke pendant les « jeudis de nimes ».
- Brocante à st charles dimanche 10 juillet.
- Tracts en plusieurs langues.
- Sketches.
- Commission charte.
- manif anti-nucléaire à avignon samedi 9 juillet.
Commission « non-violence » à créer, ou plutot débat ensemble, à la place
d'une AG ?
Tout le monde est d'accord de débattre du sujet ensemble, courant de semaine prochaine.
Contact à prendre avec les indignés de montpellier, ils ont sûrement un avis sur la
question (plusieurs expulsions accompagnées de violences policières).
Date avancée : mercredi 13 juillet 2011 à 19H.
Clé USB pour passer les compte-rendus à tout le monde. Il manque des CR.
Répertorier les compte-rendus qui manquent pour les mettre sur la clé USB. Dates
manquantes : 21, 22, 23, 25, 26, 29 et 30 juin et 1er et 3 juillet, plus le résumé de la
brocante du 2 juillet.
Braderie mecredi 6 juillet : diff de tracts.
La braderie a lieu de 8H à 19H. Un « emploi du temps » est en circulation à la maison
carrée, pendant les réunions pour diffuser des tracts des indignés.
les inscriptions sont encore possibles, on peut même y venir sans etre inscrit.
Action anti-nuke pendant les « jeudis de nimes ».
Action type « happening théatral » jeudi 7 juillet, et jeudis suivants, aux « jeudis de
nimes ». l'action elle-meme dure près de 5 minutes, on peut la faire plusieurs fois dans
des endroits différents du centre-ville.
rendez-vous place d'assas (proche maison carrée) à 18H pour répétition.
19H : AG des indignés.
20H : départ pour l'action en ville.
Brocante à st charles dimanche 10 juillet.
Inscription à faire mardi (demain) après-midi : cath et johnatann.
Pour ramasser les objets à vendre, vincent fera la tournée vendredi soir, en fonction de la
place dans son camion.
Tracts en plusieurs langues.
Texte trouvé, déjà traduit, sur internet. langues : anglais, allemand, italien, espagnol,
arabe.
Sketches.
3 sketches de 2 minutes, et le tract de martin.
Le principe a déjà été acté, une commission « théatre » est définie : Muriel v, bruno, liz,
rémi1, marie (arbres).
commission ouverte, répétitions tous les jours.
Commission charte.
membres : muriel v, philippe b, vincent, rémi1, cath.
trouver un créneau « en interne » pour dégrossir et proposer un texte.
wait and see...
manif anti-nucléaire à avignon samedi 9 juillet.
manif prévue : 15H rendez-vous place de l'horloge, chaine humaine « citoyenne » jusqu'au
palais des papes.
lien site : creavignon.org
8 volontaires pour covoiturage. 13H départ de nimes, pour retrouver les indignés
d'avignon avant al manif.
on en reparle demain.
cath

Repost 0

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22