Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 14:13


Objet : Assemblée générale RDM Paris ce jour
Informations sur les marches d’Indignés qui convergent vers Paris le 17 sept et le 8 oct à Bruxelles


Cher amis


1) Marche depuis Toulouse
Leur blog: http://roadtobrussels.blogspot.com/


Ils sont partis le 24 juillet de Toulouse
Ils en sont à leur 27ième journée de marche et une journée de repos soit environ 550 km parcourus.
Ils sont une dizaine de marcheurs.
Ils ont eu en général de très bons accueils sur la route et lors des étapes jusqu’à hier soir à Argenton-sur-Creuse.
Plus ils progressent vers le nord, moins la sympathie est présente.
Ils seront quand même bien reçus à Reuilly et Châteauroux ou ils sont attendus.
Ils devraient converger avec la marche Madrid >> Pays Basque>> Paris >> Bruxelles vers Tours et vers le 03 sept. Cela reste à confirmer.


2) Marche depuis Madrid >> Pays-Basque
Site des Indignés de Bayonne : http://acampadabaiona.com/


Environ 80 marcheurs ont franchi la frontière à Irun le 17 août vers 8/.9h. Ils ont été reçus à bras ouvert par les indignés de Bayonne. Puis la première étape en France vers Bayonne démarrait A l’arrivée le comité d’acceuil était là, des bataillons de CRS ! !


"Ce mercredi matin la délégation des citoyens indignés espagnols en partance pour Bruxelles est arrivéee en France. Symbolique et important, ce franchissement plein d’engouement augure une union des peuples qui surpasse les délimitations géographiques.
Sur le pont piéton d’Irun, les espagnols, trépignant de leur côté, portaient de leur bras levés et de leur voix, les slogans de la démocratie en marche. Les français de l’autre côté, en joie de les accueillir, se tenaient banderoles et sourires aux lèvres. Notion de partage improvisée, les français soutenaient tantôt les slogans espagnols, tantôt leurs offraient une traduction française qui trouvait écho dans l’instant.
A 8h15, les indignés espagnols ont traversé le pont dans la liesse, et une grande accolade franco espagnole sous les voix criant « abrazo colectivo ! » «(accolade collective) a eu lieu. Beaucoup d’émotion et de force sesont échangés, et sans perdre de temps dans une joie renouvelée la marche a foulé les premiers mètres françaisà Hendaye.
Leur rythme soutenu les fait arriver à St Jean de Luz à 11h30, puis à Biarritz à 15h pour un casse-croûte au Rocher de la Vierge, où malheureusement devra se tenir une AG exceptionnelle !
En effet, la première étape française, Bayonne, a choisi son camp ! À 12h30 les trois voitures, et 6 espagnols de la marche venus décharger une vingtaine de caissettes de nourriture près du mail en vue d’un pique nique citoyen se sont vu nez à nez avec un cortège de policiers croissant. A 13h, 5 voitures, 2 camions de la police nationale, une douzaines d’agents, un tracto-pelle, deux poids lourds se trouvaient autour du mail Chao Pelletier.
Les premiers exerçant une pression douteuse sur des citoyens venus se sustenter, les seconds barrant tous types d’accès au mail à grand renfort de blocs de béton.
« Nous nous demandons si leur agissement est légal sans arrêté municipal. Il doivent avoir eu la crainte que les citoyens s’emparent de nouveau de la place publique, et sans doute que, recourir encore à la menace, comme la première fois que nous l’avions occupé, est une possibilité qui les met mal à l’aise, malheureusement pour eux, nous voulions juste nous asseoir et discuter ensemble… »
Comme nous à Bastille, interdiction de planter les tentes. Nuit à la belle étoile.


Messages que j’ai reçu sur Face-book depuis Bayonne :


· 17 aout 2011 16h50 « J'apelle a tout les indigné de france les marche qui vienne d'éspagne manque de
voiture est de monde au jour d'hui a l'arriver en france la police nous a interdit de dormir pour
deux jours ! contactez moi en pv pour des reponse positif !!! »


· 17 aout 2011 22h30 ( ?? ) : "La situation est pénible à Bayonne, une provocation continue, et la
repression est demoralisante....On savait que la France ne voulais pas d'indignés, mais pas à ce point.
Plusieurs voitures de CRS + voitures de police nationale + voitures banalisés. Ils suivent les
ordres de la préfecture. Les indignés de la marche sont fatigués et hallucinent avec la répression.
Il faut que l'on se rend compte que l'on vit aujourd'hui quelque chose qui ressemble de très près à une
dictature (en fait, c'est une dictature constitutionnelle)."


· 18 aout 2011 00h26 « La situation est pénible à Bayonne, une provocation continue, et la
repression est demoralisante.... »


· 18 aout 2011 vers 10h00 du matin : « En fait, on s'est renseignés, et il faut un arrêté préfectoral pour
pouvoir interdire le campement, donc on a demandé à la police s'il en avait un, et il parait que c'est une
décision préfectoral, alors on attends un chef de la police qui arrive pour nous dire ce qui se passe.. »


Info de Bayonne le 12h15 par téléphone (ma pomme) : « Apres avoir attendu un document officiel de la
Préfecture et l'avoir réclamé plusieurs fois à l'officier de police, ce dernier a avoué que ce ne serrait pas
un arrête, mais une DÉCISION de la Préfecture, ce qui me semble tout à fait illégal.
De plus il y aurait un truc régional sur l'Aquitaine pour empêcher les marcheurs de planter la tente.
J'ai parlé à la copine de l'expérience de Paris Bastille au 14 juillet.
Je pense et je leur ai proposé de faire un référé au tribunal administratif. Mais je ne suis pas un
spécialiste du droit...
Ils sont actuellement en AG »
A partir de cet instant s’est formé un groupe informel sur FB entre Lille Paris ma pomme, Bayonne et Espagne
des infos ont circulé…. Règlementations…coordonnées d’avocats…. Soutient divers et toute la nuit de mercredi
à jeudi
Je reviendrais sur celle-ci…

Ils ont passé la journée à Bayonne après de nouveau pour dormir…. à la belle étoile…. Et sous la pluie….
19 aout au matin « Les marcheurs ont quitté Bayonne ce matin après une nuit difficile car les forces de l'ordre étaient contre toute installation de tente malgré les fortes pluies »


Le 19 au soir, étape à St. Vincent de Tyrosse
Le 20 au soir, étape à Dax…
Ils n’ont eu aucun souci depuis le départ de Bayonne, ils ont avec eux les compagnons de Bayonne et de Pau Depuis, pas de nouvelles, donc tout semble aller….


Itinéraire prévu :


· Domingo 21/08: Dax – Lévignacq (35km)
· Lunes 22/08: Lévignacq – Ponteaux les Forges (28km)
· Martes 23/08: Ponteaux les Forges – Sillac (30km)
· Miércoles 24/08: Sillac – Le Barp (28km)
· Jueves 25/08: Le Barp – Léognan (18km)
· Viernes 25/08: Léognan – Bordeaux (15km)
· Saintes (un groupe est en place) quand ¿


3) Marche depuis Barcelone >> Catalogne
Environ 30 marcheurs ont franchi la frontière au Perthus le 17 août vers 8/.9h.
« Les marcheurs venant de Barcelone sont arrivée à Perthus.
Ils ont contacté Madame le maire (Mr Claude Picas), leur expliquant qu'ils étaient ni syndicalistes ni membres d’un parti politique, etc.…
Et le maire leur a proposé une aire de jeux à 100m d’un gymnase pour camper. Il leur a ouvert les douches publiques de sorte qu'ils peuvent se laver.
Demain, à Perpignan, un camion de soutien logistique et les gens de Le Boulou sont prêt à les recevoir !


(Site de la ville du Perthus : http://www.le-perthus.com/. Vous pouvez en page contact remercier M. Le Maire et la municipalité pour leur accueil) » https://www.facebook.com/notes/15m-marcha-bruselas/llegada-y-acogidamarcha-mediterr%C3%A1nea-en-le-perthus-primer-pueblo-de-francia-en-/125860460844435 (en espagnol)


Le 18, étape Perthus Le Boulou :
« Nous sommes arrivées (ées) au Boulou à 11h30 où nous avons été accueilli par les autorités locales et la population.
La marche a été courte mais gratifiante quand on a été accueilli par les sifflets et les voitures qui nous ont reconnus. La mairie du Boulou nous offre l’hospitalité et nous approvisionnant en nourriture au centre sportif avec toutes les facilités sanitaires. Elle nous donne toutes les autorisations pour le mouvement et un endroit pour l’assemblée populaire pour les citoyens (ennes) du lieu. La police locale nous aide dans les problèmes logistiques que nous pouvons rencontrer »


https://www.facebook.com/notes/15m-marcha-bruselas/15m-marcha-bruselas-rutamediterr%
C3%A1nea/126285964135218

Le 19, étape vers Perpignan
12h27 : « Nous sommes partis de LE Boulou pour nous diriger vers Perpignan, nous arriverons à 14h. Le point de rencontre sera le Château Rouge (le Castillet) , lieu emblématique de la ville. Nous mangerons et camperons dans un lieu publique occupé depuis 20 jours par les indigné(e)s d'ici c est une ancienne école primaire, aujourd' hui abandonné par la mairie. Une infrastructure publique revendiquée par le mouvement local des indignad@s car pas d'endroit pour se rassembler; maintenant c'est un espace local syndical de la CNT66. L'Assemblée Générale sera dans le Château Rouge (le Castillet) à 20h. Après la manif publique devant la mairie et autre entités officielles. »


Arrivée triomphale à Perpignan !
Avec entre autre :
· Un compagnon qui est parti d’Avignon en TGV les rejoindre, il est encore dans la marche
· Un jeune homme qui a pris sa voiture de Marseille pour arriver après 320 km de route à l’AG. Il a fait
voiture de soutien jusqu’à samedi, puis a dû retourner à Marseille.
· Et surement d’autres
« La marche des indignés d'Espagne passe par Perpignan le vendredi 19 août. Une assemblée générale
citoyenne est prévue le même soir à 19 h, devant le Castillet. Un pique-nique solidaire est prévu après l'AG avec
les indignés espagnols.
Chacun peut amener de quoi manger et boire (alcool déconseillé), pour soi-même et aussi pour nos amis.
Vous pouvez également amener des instruments de musique !
Merci de faire passer le message à vos contacts.
Un forum et un campement européen seront organisés sur place. »


Compte-rendu de l'agora citoyenne du 19 août
Site de Perpignan : http://democracia-real-ya-perpignan.over-blog.com/


« Il y avait plus de 120 personnes sur la place de la Victoire.
L'assemblée générale était bilingue. Nous avons fait un tour de paroles.
Ordre du jour :
Présentation des 3 marches des indignés espagnols :
Celle qui est passée par Bayonne, une autre par Irùn et celle de ce soir.
Elles devraient toutes arriver à Paris le 17 septembre, journée d'action contre les banques (35 Km par jour en moyenne). Les indignés américains organisent aussi plusieurs marches pour arriver le même jour à Wall-Street.
Un cahier de doléances est disponible pendant chaque AG.
Il sera amené au parlement européen, le 15 octobre à Bruxelles.
Selon les demandes et les évènements, les trajets de ces marches pourraient être légèrement modifiés.
La marche a besoin de perpignanais(e)s dans ses rangs.
Des indignés perpignanais sont prêts à rejoindre celle-ci.
Un indigné soulève une contradiction entre les revendications des citoyens et le fait que la marche arrive à Bruxelles, capitale politique européenne.
Une espagnole a répondu qu'elle considère ce mouvement comme diplomatique entre les citoyens et les
dirigeants politiques.

Il ne s'agit pas de soumettre mais d'exiger des revendications au parlement européen.
La marche a toujours trouvé des soutiens logistiques et humains dans chaque ville étape : accompagnement en
voiture, dons de cartes sim, PC portables (même hors d'usage), aliments...
Elle accepte toutes les donations en nature mais refuse l'argent.
La marche reprendra ce samedi à 6 h au départ du Castillet et se rendra à Durban (Aude).
(…)
La marche des indignés espagnols remercie tous les indignés pour leur accueil.
Il faut que les indignés de Perpignan prennent exemple sur l'AG de ce soir pour que le mouvement fonctionne mieux.


Les indignés ont monté un campement pour la nuit, sur la place de la Victoire, devant le Castillet. »
23h30 ma pomme : « J'ai eu Perpignan au bout du fil. Je vous assure que j'avais du mal à entendre au téléphone avec le bruit de fond de l'assemblé. Il y a de l'ambiance et ça doit être chaleureux grave de grave.
Ils sont en contact avec les copains de Narbonne pour préparer l'itinéraire de leurs prochaines étapes.
Ils préfèrent suivre les grands axes, quitte à respirer du gas-oil. Ils souhaitent se montrer, papoter, tracter le long de la route. D'ou ce choix. »
20 aout 2011 ma pomme « Ils suivent la route vers Narbonne. Les copains de Durban-Corbières (qui se trouvent plus à l'ouest) vont organiser un co-voiturage depuis cette route jusqu'à leur village, enfin de raccourcir leur étape et de les accueillir comme il se doit. Bravo à eux ! Ils sont entre 30 et 40 marcheurs et sont fatigués car ils marchent depuis un mois. L'appui de tous est nécessaire.


Une anecdote, des marcheurs de Valencia sont heureux de passer à Valence dans la Drôme et d'y rencontrer les Indigné locaux. Il s'agirait d'un nouveau "derby" Barcelone- Valence..... mais dans la Drôme »


20 aout 2011 Etape à Durban-Corbières
https://www.facebook.com/notes/15m-marcha-bruselas/marcha-bruselas-mediterr%C3%A1nea-natalia-informaespfran%C3%A7aisenglish/127337404030074


« Nous avons campé à Durban-Corbières, un village situé à une bonne trotte depuis Perpignan. Il se distingue par une hospitalité qui ne peut se mesurer par année lumière au carré.
Cet après-midi à 18h30 ou à 19h00, assemblée populaire dans le centre d'activités ... Si quelqu'un veut venir manger, de rejoindre la marche ou de participer aux campements des Indignés, nous sommes à côte du fleuve et les tables de pique-nique


Demain nous serons à Narbonne.
Mous pourrions y d'arriver plus détendu si vous pouviez:
- à court terme, venir avec des voitures transporter de l'équipement et les personnes fortement fatigué de Durban à Narbonne;
- à moyen terme, venir avec des voitures nous rejoindre pour quelques jours (ou jusqu'à ce que Bruxelles) pour transporter notre matériel et avec du carburant.
- pour une durée indéterminée, tout ce qui va sur la liste des besoins, avec un accent particulier sur les chargeurs solaires pour téléphones, ordinateurs portables et des stylos et des pots (NDLR : ??)
- A long terme, la boule de cristal est en panne de batterie et nous ne savons pas encore ce que nous aurons besoin après-demain »

Itinéraire prévu :


· 19-8-2011 : Perpignan
· 20-8-2011 : Durban
· 21-8-2011: Narbonne
· 22-8-2011 : Bèziers
· 23-8-2011 : Villeveyrac
· 24-8-2011 : Montpellier
· 25-8-2011 : Lunel
· 26-8-2011 : Nîmes


4) Besoins pour les marches
« Le plus nécessaire à court terme: équipement informatique (pardessus tout une imprimante et modems 3G pour le peu d'ordinateurs qu'il y a), des bons d'essence pour le véhicule de soutien. A moyen terme: les chaussures ne vont pas tenir très... longtemps, les gens qui dorment à la fraîche auront besoin de tentes, il n'y a jamais assez de vêtements pour se couvrir, etc...


ALIMENTS: lait, céréales/muesli, fruits secs, chocolat en poudre, café, infusions, soupe en sachets, sucre, miel, fructose, édulcorants, sel et poivre, fruits, jus de fruits, riz/pâtes, pommes de terre, oignons, ail,
huile/vinaigre/épices. Conserves: tomate/tout type de conserves. Crudités: salade, carottes, maïs... Légumes.


PAIN.charcuterie/fromage/viande/poisson/oeufs... Tout type de boissons. Sauces. Bouillon cube. Soja.


ELEMENTS DE CUISINE: Des bruleurs et du gaz; marmites et grandes poêles; Ustensiles de cuisine: écumoire, louche... Assiettes, verres, couverts en plastique dur. Matériel pour nettoyer: balais, chiffons laveurs, torchons, détergent, lessive, gants de cuisine, etc...


COMMUNICATION: Téléphones-clés internet français, modem 3G, imprimante, ordinateurs, carte routière,
dictionnaire espagnol/français, mégaphone, équipement sono, rétroprojecteur, draps blancs, sources d'énergie (générateur, dynamo), MP3/REC.


AUTRES: Gilets fluorescents, essence, véhicule qui puisse gérer l'essence, bidons pour l'essence, grande
fougonnette qui se joigne à la Marche. Dentifrice (?), savon (si possible biodégradable), crèmes de protection solaire, spray anti-moustiques, soins de toutes sortes pour les pieds (pansements pour ampoules, talc, etc) -


TAGS: Bombes de peinture, carnets, stylos, papier cartonné, ciseaux... - Vêtements de toutes sortes, tentes, lampes.


N'hésitez pas à venir apporter votre soutien aux différentes marches qui passent près de chez vous.
Les besoins peuvent être communs aux différentes marches.
Ne nous regardez pas, rejoignez nous !!! »


! ! Comment organiser un « pont aérien » vers les marches depuis Paris et les alentours ?
! ! Comment organiser la collecte ?

5) Mise en place d’une Coordination sur Facebook
Face aux difficultés à Bayonne, une première coordination s’est mise en place sur facebook.
Puis Ben Mendes Borges (Coordination européenne et de Bruxelles) nous ont convié à une audio sur skype le 19 au soir.


Avec Bernat , nous nous somme mis d’accord :
https://www.facebook.com/groups/organisationpourlamarche/doc/261580063871272/
« La page "Groupe d'organisation pour la marches des indignés" est le Forum et lieu de débat, où chacun peut poster des questions, des informations, ou autre SUR LES MARCHES ! !
http://www.facebook.com/groups/organisationpourlamarche/doc/261580063871272/
La page ""La marche vers Paris 17S - March to Brussels" est une page facebook fermé ou vos informations seront publier par les administrateurs de cette page. Il n'y aura donc que des informations que tout à chacun pourront découvrir et consulter
http://www.facebook.com/marcheparis »


Nous proposons à chaque groupe d'indigné ou les marches feront ETAPE de proposer qu'un de leur membre soit aussi administrateurs de la page "La marche vers Paris 17S - March to Brussels »
Bernat à crée un groupe courriel avec des correspondants de chaque ville étape.
D’autre contacts, surtout sur la marche Barcelone >> Méditerranée >> Vallée du Rhône >> etc, se sont joints à nous
Nous avons beaucoup débattu sur le trajet Nimes >> St Etienne/ Lyon, puis fait des propositions aux marcheurs. Il en est sorti que :


· Les compagnons de Narbonne sont prêts pour recevoir les marcheurs. BIG UP ! !
· Les compagnons de Montpellier seraient en train aussi de préparer l’étape. J’ai peu d’info. BIG UP ! !
· Les compagnons de Nîmes sont très actifs. Ils travaillent et sur l’itinéraires, et sur l’étape. BIG UP ! !
· A coté de Montélimar, un projet est en train de se monter ; J’attends plus d’info de leur part. BIG UP ! !
· Les ReDeMe de Valence, St Etienne et Lyon se sont coordonnés pour organiser les étapes et
l’itinéraire. BIG UP
· Le groupe de Lille s’organise aussi BIG UP ! !


6) Radio Planète Union
Tous les soirs la web-radio "Radio Planète Union" http://www.wix.com/collectif/radio-planeteunion#!
diffuse un bulletin d'information à 21h sur les marches (pas celles de l'Opéra Bastille à Paris, il s'entend)
J'indique à sa chroniqueuse sur FM ou se trouvent les infos et elle prépare son audio pour le soir
Vous pouvez lui communiquer aussi vos informations PUBLIQUES, elle et la rédaction de cette radio ne
demandent que ça ! !
Elle espère bientôt diffuser via skype des émissions en direct live ! Attention, j'ai essayé, les clefs 3G ne sont pas assez puissantes, il me semble, pour faire du direct depuis la Place...
Ils ont aussi une excellente programmation musicale.
Merci et BIG UP à eux

7) Points généraux en suspens
Pour la marche Barcelone >> Méditerranée >> Vallée du Rhône >> etc. c’est le flou le plus complet pour trouver
des groupes de compagnons Indignés ou sympathisants pour les étapes entre St Etienne et Melun.
Il devrait faire 35 km par jour pour arriver le 17 septembre à Paris, ce n’est pas gagné ! De plus, elle semble la moins préparée (ce n’est pas péjoratif, loin de là)
Nous y travaillons….


8) Points spécifiques en I.D.F
Laissons les compagnons de Paris s’occuper des arrivées le 17 septembre. Ils maitrisent le terrain et les
administrations. BIG UP ! !
Pour les marches Toulouse >> Paris >> etc et Madrid >> Pays Basque>> Paris >> etc
· A quatre voir à deux les ReDeme de Chartres se proposent de préparer les étapes d’Orléans jusqu’à
l’entrée des Yvelines. Et nous pourrons avec une grosse berlingo faire la logistique et le miam miam
durant les étapes. Mais si des personnes du cru veulent nous aider, ils seront les bienvenus
· Nous n’avons aucune nouvelles du groupe d’Orléans.
· Le groupe de Choisel dans les Yvelines et proche de l’Essonne proposent d’organiser une étape à St
Quentin en Yvelines. Ils y travaillent.


Pour les marches Barcelone >> Vallée du Rhône>> Paris >> etc
· Je recherche un contact sur Melun avec l’idée qu’ils pourraient organiser la dernière étape de cette
marche avant Paris ? Par avance, merci
Ensuite il faudra coordonnér les arrivées sur Paris…


9) Points juridique
La commission juridique pourrait elle m’aider sur une réglementation particulière en direct live ou via téléphone
ou skype. C’est pressé, je pense
YES WE CAMP AND YES WE WALK
Amitié à tous

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les marches des indignés vers Bruxelles
commenter cet article
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 12:17

carte centrale

Vendredi, 19 Août 2011 14:57- News26

Après le nouveau tremblement de terre de Fukushima c’est le parc vieillissant des 58 réacteurs nucléaires français qui est la légitime raison d'une certaine peur de la population. Il y a au moins 5 centrales nucléaires qui font craindre aux français qu’un accident majeur ne se produise sous peu dans notre pays. Ce sont les centrales du Blayais, de Fessenheim, de Bugey et enfin celles du Tricastin et de Cruas Meysse sa voisine.

 

Par Olivier Cabanel

La centrale nucléaire du Blayais, inaugurée en 1983, a frôlé la catastrophe un certain 27 décembre 1999, où lors d’une tempête, qualifiée « tempête du siècle », le site se trouvant inondé, le refroidissement du réacteur se trouvant tellement problématique qu’il fallut déclencher le plan d’urgence interne, à tel point qu’Alain Juppé, maire alors de Bordeaux, avait été sur le point de faire évacuer la ville laquelle se trouve à  50 km de la centrale. lien

Comme l’affirme Hervé Kempf, « on est passé à 2 doigts de la catastrophe  ». lien

Après la catastrophe de Fukushima, un audit a été ordonné afin d’évaluer l’état de la sécurité de toutes les centrales du pays, et celle du Blayais est en première ligne. lien

Il a donc été décidé de remonter le niveau des digues, ce qui ne rassure pas la CLIN (commission locale d’information nucléaire), qui trouve la mesure insuffisante, et affirme qu’il faut absolument « que la route d’accès à la centrale soit mise hors d’eau », ajoutant qu’il faut réétudier le risque sismique. lien

Rappelons que 2 réacteurs de cette centrale fonctionnent avec du Mox, lequel est un mélange d’uranium enrichi, et de plutonium.

Depuis le mois de mai 2000 jusqu’à aujourd’hui, ce sont près de 50 « incidents » qui se sont produits dans cette centrale, allant de l’arrêt d’urgence d’un réacteur, à des rejets incontrôlés d’effluents radioactifs, en passant par l’indisponibilité des groupes électrogènes de secours durant 5 jours, ou par l’indisponibilité du turboalternateur de secours. lien

Que ce serait-il passé si ces deux dernières pannes s’étaient produites au moment de l’inondation ?

Pour Jean Pierre Dufour, professeur de physique nucléaire, qui évoque « l’imprévu majuscule », « on ne peut pas se cacher derrière des slogans du style « on a le nucléaire le plus sûr du monde » et ce qui s’est passé à Braud ne relève pas d’une défaillance dite normale (…) un jour ou l’autre il y aura une fusion d’un cœur de centrale en France ». lien

Quittons le Blayais pour Fessenheim.

Entrée en fonction il y a 34 ans, cette vieille centrale à mi-chemin entre Freiburg, la ville universitaire allemande, et Colmar pose une quantité de problèmes dont sa faiblesse en cas de séisme important,

Nathalie Kosciusko-Morizet, Fessenheim indique qu’elle est prévue pour résister à un séisme de 6,7 sur l’échelle de Richter, soit 0,5 de plus que celui qu’a connu la zone.

Or la base de ce calcul est plutôt fragile puisque ce séisme remonte au 12ème siècle et qu’on l’on cherche à savoir comment il ait pu être estimé si précisément.

De plus, cette marge de sécurité de 0,5 est totalement illusoire, car l’échelle de Richter est logarithmique : un séisme de 7 n’est pas « un tout petit peu plus puissant qu’un séisme de 6 : il se traduit par 10 fois plus d’amplitude et dégage 30 fois plus d’énergie (Lien) et donc une centrale qui résisterait à un séisme de 6,7 serait gravement endommagée s’il atteignait 7. lien

Depuis sa mise en service, la centrale a déjà connu 6 séismes allant de 3,4 à 6,5, mais de plus, le réseau « sortir du nucléaire » affirme que « EDF à falsifié des données sismologiques établies afin de s’éviter des travaux onéreux et pourtant indispensables pour la sûreté des centrales nucléaires  ». lien

Pourtant le tribunal administratif de Strasbourg à débouté les élus qui demandaient la fermeture du site pour cause de vétusté et de dangerosité, et une pétition ayant déjà recueilli 85 000 signatures, est lancée pour dire stop à l’exploitation du réacteur. lien

Quand à la liste des « incidents » qu’a connus cette centrale, celle que nous en propose l’ASN bien qu’elle soit sujette à caution, est déjà très révélatrice de l’état de délabrement de l’installation (lien) le dernier en date s’étant produit en avril 2011. lien

Ce n’est que 3 jours après que l’on a appris que 7 agents EDF ont été contaminés suite au « problème » survenu le 24 janvier 2004, incident qui a tout de suite été minimisé par la direction de la centrale, ce qui n’est pas une nouveauté. lien

Allons maintenant à Bugey, l’une des plus vieilles centrales française (1979) qui, ce qui est peu connu, comme toutes les centrales nucléaires, rejette une pollution radioactive lorsqu’elle est en fonctionnement normal (lien) et dans laquelle, le 28 juin dernier, 7 intervenants ont été « légèrement » contaminés sans que l’on puisse en expliquer la raison. lien

Plus récemment, la centrale a encore fait parler d’elle puisque des gravats radioactifs ont été déversés « par erreur » dans une décharge. lien

Elle est aussi menacée par deux évènements possibles, un séisme et la rupture du barrage de Vouglans qui la noierait sous 9 mètres d’eau, ainsi que l’explique Frédéric Boudouresque dans un article du « Progrès  ». lien

Allons à la centrale du Tricastin, ouverte en 1981 et qui a beaucoup défrayé la chronique ces dernières années (lien) à tel point qu’une évacuation de la région avait été envisagée. lien

Du rejet d’uranium de juillet 2008, qui a pulvérisé la limite règlementaire (lien) à l’accident de mai 2009 lors duquel 4 tonnes sont tombées d’une hauteur de 15 mètres dans le local ou se trouvait entreposé le couvercle de la cuve du réacteur, (lien) en passant par un « incident » de niveau 2 pour une usure prématurée de coussinets sur des groupes électrogènes de secours constatée en février 2011 (lien), l’activité de la centrale semble n’être qu’une longue suite d’accidents, (lien) ce qui n’avait pas empêché l’ASN (autorité de sureté nucléaire) de prolonger, en novembre 2010 l’exploitation de la centrale pour 10 années supplémentaires. lien

Cerise sur le gâteau, AREVA a refusé que des observateurs indépendants se joignent aux contrôleurs chargés d’inspecter la centrale. lien


Un mystère entoure le réacteur n°1, puisque après l’explosion et l’incendie du transformateur qui se sont produits le 2 juillet 2011, on constate qu’une imposante grue vient d’être installée à l’arrière des bâtiments turbines et alternateurs des réacteurs 3 et 4.

Or le réacteur n°1 était à l’arrêt depuis le 4 mai 2011 sans que l’on connaisse la cause de cet arrêt.

Il ne s’agit pas d’un arrêt programmé : celui-ci avait eu lieu du 3 juillet au 12 aout 2010, ce qui fait supposer que l’arrêt du réacteur le 4 mai pourrait être la suite d’un accident caché.

Le réacteur étant à l’arrêt, le transformateur ne pouvait être « alimenté » et on ne comprend pas les raisons de son explosion.

Il faut lire les prescriptions complémentaires de l’ASN, pour comprendre qu’il y a un (ou plusieurs) problèmes, puisque l’exploitant à jusqu’au 31 décembre 2012 pour répondre aux prescriptions demandées

Il y est question d’alarmes, de maitrise des risques d’accident…. lien

Nous sommes donc une fois de plus dans l’opacité chère au petit monde du nucléaire. lien

La C.A.N (coordination Anti-nucléaire) du Sud-Est a une explication : elle évoque la défaillance sur le réseau d’alimentation électrique principal, lequel aurait provoqué le blocage d’un groupe de grappes de contrôle, et conduit à arrêter manuellement le réacteur.

Suite à différentes manipulations, il y aurait eu montée en pression du circuit primaire, entrainant l’ouverture d’une soupape de sûreté, puis la rupture d’une membrane de protection, provoquant une fuite d’eau primaire, et la contamination du sol à un niveau de 60 Bq/cm2 sur trois étages du bâtiment réacteur. La C.A.N. affirme qu’il y a eu là les prémices d’un déroulement inéluctable et emblématique d’une potentielle explosion atomique. lien

Entre le béton des murs éclaté, les lacunes en matière de surveillance, et l’absence de procédures dans le cas d’une indisponibilité prolongée d’une source principale externe, la C.A.N Sud-Est est plus que jamais légitime lorsqu’elle demande la fermeture immédiate de la centrale. lien. La centrale de Cruas Meysse ferme la marche avec ses 33 ans bien sonnés, et comme l’a constaté « Next-up organisation », l’enceinte de confinement est fissurée (lien) : sur cette photo, on aperçoit les ouvriers au travail et il est possible que le séisme du 3 aout (3,8 ou 4,5 ( ?) sur l’échelle de Richter) n’ait rien arrangé. lien

Si d’autres centrales auraient pu être montrées du doigt, soit à cause de leur vétusté, soit suite aux différents « incidents » qui émaillent leur parcours, une certitude s’impose : toutes ces centrales représentent un danger potentiel et la grande majorité des français se trouve menacée comme on peut le constater sur cette carte.

Heureusement, il semble que depuis Fukushima, l’opinion mondiale sur les dangers du nucléaire se réveille enfin. lien

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Nucléaire
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 13:19

Vincent Beaufils, directeur de la rédaction de Challenges

19.08.2011


Dans le silence souvent assourdissant des patrons sur les sujets tabous, la proposition de Maurice Lévy, dans Le Monde du 17 août, d’une « contribution des plus riches, des plus favorisés, des nantis » mérite d’être saluée. Car bien rares sont les dirigeants à avoir pris des positions dans le même sens que le président de l’Association française des entreprises privées (Afep) : dans Challenges, Franck Riboud, première feuille de paye de France en 2010 (4,4 millions d’euros) devant Bernard Arnault (3,9 millions) et Jean-Paul Agon (3,8 milllions), avait déjà déclaré qu’il était prêt à payer davantage d’impôts ; et Pierre Bellon, le fondateur de Sodexo bien introduit au Medef, avait pris position dans notre « Club Business » contre le bouclier fiscal, alors que la présidente de l’organisation patronale, Laurence Parisot, s’est toujours bien gardée de s’engager sur le sujet.

Certes, le PDG de Publicis a souligné que cette « contribution pour participer au nécessaire effort national pour en finir avec le déficit des finances publiques » sera  « exceptionnelle ». Et surtout, il s’est bien gardé de donner la moindre piste pour en délimiter les contours. Mais contrairement à l’opinion communément admise, les sommes en jeu ne sont pas si symboliques. Un rapide calcul montre ainsi que si on répertorie  comme cible des « plus favorisés » les 1 % les plus riches (que l’Insee appelle les « très hauts revenus », soit au-dessus de 200 000 euros de revenus annuels déclarés pour un famille de deux parents et deux enfants), et que l’on augmente leur imposition de 10 %, cela produit environ 10 milliards d’euros de recettes fiscales supplémentaires…  Pas si nul en regard du déficit budgétaire (90 milliards d’euros prévus pour 2011).

Bien sûr, pour la population concernée, le supplément d’imposition peut paraître énorme, car il s’appliquerait à tous les types de revenus. Mais après tout, il ne représente que la différence de taux entre les tranches maximum de l’impôt sur le revenu observé en France (41 %) et en Grande Bretagne (50 %, taux « exceptionnel » pour les revenus de plus de 150 000 livres, que les conservateurs britanniques se sont bien gardés de remettre en question). Et surtout, il ne faut pas oublier que la plus grande injustice fiscale tient à ce constat, fait par l’Insee : globalement, ces 1 % les plus riches ne payent en France que 20 % d’impôt.

C’est précisément cette réalité inéquitable qui a poussé le milliardaire Warren Buffett à préconiser,  le 14 août dans le New York Times, le même remède que celui proposé par Maurice Lévy : « Je ne paye que 17,4 % d’impôt, alors que les 20 personnes qui travaillent autour de moi, dans mon bureau à Omaha, acquittent au fisc entre 33 et 41 % de leurs revenus. » Et de prôner pour une taxation plus élevé appliquée à tous ceux qui gagnent plus d’un million de dollars. Rapporté à la France, et converti en euros (700 000 euros), ce seuil cible une population cependant largement plus restreinte que celle que l’Insee qualifie de « très hauts revenus ».

Vincent Beaufils

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 12:57

Nous sommes arrivés à Perpignan, on nous attendait avec bcp d attente/impatience/curiosité, d'un côté les indignés de Perpignan (qui compte avec le soutien inconditionnel du syndicat cnt-66) comme de la part d'autres associations en lutte ainsi que la presse locale. En ce moment ils sont en train de manger, prenant un "appéritif" et dans pas longtemps ils mangeront.
MERCI PERPIGNAN POUR VOTRE ACCUEIL !!!

Marcha Mediterránea ya ha llegado a Perpignan, les esperaban con mucha expectación, tanto los indignados de Perpignan (que cuentan con el apoyo incondicional del sindicato cnt-66 como otras asociaciones en lucha) como la prensa local. En estos momentos están comiendo, tomando un "aperitive" y en breve van a comer. GRACIAS PERPIGNAN por este recibimiento!!!!

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les marches des indignés vers Bruxelles
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 12:53

Les marcheurs ont quitté Bayonne ce matin après une nuit difficile car les forces de l'ordre etaient contre toute installation de tente malgré les fortes pluies. Rien n'arrête un peuple en marche…En route pour Tyrosse et Dax…

marcheurs bayone marcheurs mairie Bayonne marcheurs a bayonne marcheurs assemblée bayonne marcheurs mail bayonne [gallery]

 

Vendredi 19, St. Vincent de Tyrosse

Ils arriveront de Bayonne en début d’après-midi au gymnase du lycée de Saint Vincent de Tyrosse – direction Burry .
18h : assemblée citoyenne bilingue (avec traducteur français-espagnol et espagnol-français)

Le mode de prise de parole sera expliqué en début de réunion :
Comment demande-t-on la parole ?
Comment peut-on manifester son approbation ou son désaccord ?
Comment demander une traduction ?…
Les indignés ont instauré un langage composé de quatre ou cinq signes pour permettre à chacun de s’exprimer, de développer sa pensée en évitant les confrontations directes.

20 h : nous partagerons un verre et un pique-nique grâce aux salades et gâteaux que nous aurons préparés.

+ Projection du film sur la lutte et les campement de la rue de la banque en soirée.

Samedi 20, Dax

Rejoignez le collectif de soutien des sans abris «La Fraternité» créé en 2004 par les jeunes du squat du même nom.

Le matin stand au marché et collecte aux pompe à essence, préparation du campement (nettoyage des berges après la grande beuverie), expo et atelier de banderoles (si vous avez des vieux pots! Et des vieux potes!).

Arrivée des marcheurs-es vers 14-15hoo. Collations buffet repas.

17 h : Action Logement avec le DalDax. Marche des indignés solidaires avec la journée d’action du collectif «urgence un toit» à Paris. Solidaire avec le G.P.S. (groupe pour le travail social) en réquisition à Toulouse depuis avril. Solidaire avec les indiens de la vallée d’Aspe et la Goutte d’eau toujours en attente d’une expulsion et d’un jugement en septembre. Solidaires avec les demandeurs d’asile de Bordeaux. Solidaires avec les « ré-approprieurs » de Notre Dame des Landes. Solidaires avec Les immigrés de la jungle de Calais. Solidaires avec les gens du voyages et les rooms.
Solidaires avec les familles et les enfants de la rue de la banque et des campements du Dal

19 h: assemblée populaire, présentation du mouvement 15-M et des indigné-es.
20 h30 : agapes.
21 h : début du concert de « l’orchestre poétique d’avant guerre » sous la plus belle scène du Sud Ouest : le pont de la Fraternité. http://www.wat.tv/video/myriam-orchestre-poetique-35pid_2irvp_.html
23 h00 : extinction de la sono, guitares et feux de camp.

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les marches des indignés vers Bruxelles
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 12:33
 

Cette marche vers Bruxelles a pour but de réclamer la démocratie directe en Europe. Elle dénonce le monopole des technocrates non élus, des oligarchies politiques qui détiennent tous les pouvoirs et elle exige leur départ. L'arrivée à Paris est prévue le 17 septembre 2011. L'arrivée à Bruxelles est prévue le 08 octobre.

Pour nous contacter : roadtobrussels@gmail.com

vendredi 19 août 2011- 26e étape Azerable - Eguzon-Chantôme

Trois marcheurs et deux éclaireurs ont quitté Azerable au matin, après une petite panne d’oreiller au bord de l’étang.
L’étape s’est bien déroulée, peu de rencontres sur la route, les marcheurs se sont sentis un peu seuls au monde .La marche  a quitté aujourd’hui la Creuse pour entrer  dans l’Indre, après un passage agréable en forêt, la marche a posé son camp à Eguzon-Chantôme.
Il nous était encore impossible de tenir un assemblée populaire digne de ce nom compte  tenu le peu de personnes ayant eu l'écho de notre passage. Deux personnes avaient quand même pris l’initiative de venir nous saluer.
Nous appelons à une mobilisation plus massive .Nous avons besoin du soutien de chacun pour aider à informer de notre arrivée, et pour activer les réseaux locaux, afin de pouvoir réaliser une assemblée sur chaque étape. Le manque d’accueil et de visibilité commence à jouer sur le moral des marcheurs.
De plus la municipalité d’Eguzon nous a refusé son aide pour nous accueillir. Nous avons simplement reçu la promesse d’un contact direct avec les prochaines étapes dans l’Indre.
Le petit indi se porte bien. Il grandit et devient un bon explorateur.
La marcha mediteranea  reçoit un meilleur accueil que la marcha meseta. Arrivée aujourd’hui au Boulou, elle a été accueillie chaleureusement par la population .Les autorités locales ont mis à leur disposition sanitaires et terrains pour poser leur camp.
Cela contraste avec la situation de la marcha meseta, la police refusant toujours l’établissement du matériel de campement et de la cuisine sur le parc où ils se sont installés. La démonstration de force démesurée offerte par les autorités n’entame pas la détermination de tous les marcheurs, bien au contraire. Ils ont quand même reçu un accueil incroyable de la part des Bayonnais qui leur ont offert un grand repas et qui se sont mobilisés en masse pour leur venir en aide.

Suite du programme:
19/08: Argenton-sur-Creuse   rdv 20h00
20/08: Neuillay-sous-Bois      rdv 20h00
21/08: Châteauroux                rdv 20h00
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les marches des indignés vers Bruxelles
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 12:28

Description:Film d'animation conçu et réalisé par William Gosselin, Yoann Gourdon et Renaud Vignal-Ranz : Bip, jeune robot fraîchement assemblé, est enrôlé comme simple pion dans l'armée du Roi. Terrifié par le combat qui s'engage, il déserte précipitamment le champ de bataille, malgré les ordres. Il découvre dans sa fuite un monde fait d'électronique et de robotique, une société industrielle ....

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Photos - Vidéos - Sons
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 11:55

19-08-11 à 15:11 par la rédaction de Challenges.fr 

Le gouvernement helvétique proposait de conclure un accord similaire à celui mis en œuvre dernièrement avec l'Allemagne. Pas question, laisse-t-on entendre à Paris, car cela obligerait la France à abandonner ses poursuites contre les évadés fiscaux.

La France s'oppose pour l'instant à un accord avec la Suisse pour lutter contre l'évasion fiscale (c) Sipa  
La France s'oppose pour l'instant à un accord avec la Suisse pour lutter contre l'évasion fiscale (c) Sipa

Contrairement à ses voisins allemand ou britannique, la France s'oppose pour l'instant à toute proposition de la Suisse visant à taxer les avoirs des citoyens français dissimulés dans les établissements bancaires helvétiques, a révélé jeudi 18 août une source du ministère du Budget. Le gouvernement helvétique proposait à Paris de conclure un accord similaire à celui mis en œuvre dernièrement avec l'Allemagne.

Mais au dire d'un porte-parole suisse du Secrétariat d'Etat aux questions financières internationales, la France reste "sceptique" sur la solution proposée par la Suisse pour régler la question de l'évasion fiscale des citoyens français dans le pays. "Il n'y a plus de contacts depuis plusieurs mois" sur le sujet entre les deux pays, a-t-il ajouté.

Berlin et Londres convaincus

Berlin et Berne se sont notamment entendus pour appliquer une taxe sur les avoirs détenus par des Allemands sur des comptes secrets en Suisse. Le système Rubik, ainsi baptisé par la Suisse, propose un impôt libératoire, qui maintient l'anonymat des détenteurs de comptes: l'impôt prélevé à la source par les banques suisses est reversé au fisc allemand sans que les noms des épargnants ne soit mentionnées. Les évadés fiscaux garderont donc leur anonymat.

Un accord basé sur le même modèle est en passe d'être conclu avec la Grande-Bretagne et pourrait être envisagé par d'autres pays de l'Union européenne. "Nous sommes dans la phase finale des négociations, nous devrions conclure dans quelques semaines", a précisé le porte-parole.

Une question de principe

A l'heure où le gouvernement français s'interroge sur les mesures à prendre pour réduire au maximum le déficit budgétaire, une taxation des avoirs secrets des Français en Suisse représenterait une manne substantielle. Selon les médias outre-Rhin, l'accord passé avec la Suisse permettrait à l'Allemagne de récupérer plusieurs dizaines de milliards d'euros.

"Nous observons ce que font nos partenaires européens et nous étudions la compatibilité de cette proposition avec nos principes", a expliqué la source au ministère du Budget. Selon le journal Le Monde, qui a été le premier a révéler que la France a décliné cette proposition, Paris a considéré qu'un accord avec la Suisse sur le modèle allemand reviendrait à abandonner les poursuites contre les évadés fiscaux. Une situation qui entrerait en contradiction avec la politique de transparence menée ces dernières années par le gouvernement français.

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 09:03

MarchestoBrussels - August 19, 4:17 PM

Marche Méditerranéenne en Perpignan/Marcha Mediterránea llega a Perpignan #walktobrussels #marchabruselas

Nous sommes arrivés à Perpignan, on nous attendait avec bcp d attente/impatience/curiosité, d'un côté les indignés de Perpignan (qui compte avec le soutien inconditionnel du syndicat cnt-66) comme de la part d'autres associations en lutte ainsi que la presse locale. En ce moment ils sont en train de manger, prenant un "appéritif" et dans pas longtemps ils mangeront.
MERCI PERPIGNAN POUR VOTRE ACCUEIL !!!

Marcha Mediterránea ya ha llegado a Perpignan, les esperaban con mucha expectación, tanto los indignados de Perpignan (que cuentan con el apoyo incondicional del sindicato cnt-66 como otras asociaciones en lucha) como la prensa local. En estos momentos están comiendo, tomando un "aperitive" y en breve van a comer. GRACIAS PERPIGNAN por este recibimiento!!!!

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les marches des indignés vers Bruxelles
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 22:27
Midi Libre
19/08/2011, 19 h 17 | Mis à jour le 19/08/2011, 21 h 29

La manifestation des agriculteurs a tourné à la bagarre générale.
La manifestation des agriculteurs a tourné à la bagarre générale. (MICHAEL ESDOURRUBAILH )

Une trentaine d’agriculteurs gardois, ulcérés par une vente flash, à grand renfort de publicité, de raisins blancs italiens au prix de 1,19 € le kg dans un supermarché nîmois, ont rendu visite au magasin en fin d’après-midi. L’un d’entre eux a pris le micro et a annoncé aux clients le début d’une vente flash exceptionnelle : "Tout est gratuit pendant dix minutes. Servez-vous. Vous pouvez remplir vos chariots et sortir, vous ne paierez pas".

Certains clients ne se le sont pas fait dire deux fois et, malgré l’extrême colère (un agriculteur a pris un coup de barre) des caissières et des responsables de la sécurité du magasin, plusieurs personnes sont sorties sans payer avec leur chariot, provoquant la rage des surveillants du magasin qui se sont lancés à leur poursuite, sur le parking, pour récupérer la marchandise, ce qui a engendré de nouvelles bousculades dans un climat proche de l’hystérie.

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Ils réagissent
commenter cet article

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22