Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 18:01
Dunkerque

Les Indignés de plus en plus fort grâce aux associations

Publié le 02/12/2011 à 10:41 | Lu : 84
 

Face aux faillites des gouvernements et contre la crise, les citoyens des Monde se mobilisent de plus en plus.

Mercredi, les Indignés de Dunkerque se sont réunis pour la troisième fois. Et malgré le froid, le mouvement se développe. Partis à cinq il y a deux semaines, les voilà désormais une bonne trentaine à se mobiliser, chaque mercredi, place Jean Bart. Le mouvement commence aussi à structurer, avec une page Facebook, une adresse mail, indignés.dunkerque@gmx.fr. Ils cherchent désormais un local pour se réunir et débattre.

 
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:49
radio-canada.ca
Mise à jour le vendredi 2 décembre 2011 à 10 h 42 HNE
 
Réunion des indignés à Québec Une cinquantaine d'indignés se sont réunis à Québec la semaine dernière.

Les mouvements Occupons de Québec, La Pocatière, Rimouski et Victoriaville comptent ériger un nouveau campement à Québec dans le cadre d'un sommet national de trois jours qui s'amorce vendredi.

Les indignés entendent monter leur campement au parc de l'Esplanade en face de l'édifice du Parlement, à compter de 15 h.

Les indignés souhaitent profiter de ce rassemblement citoyen pour dénoncer le démantèlement des différents campements dans le monde.

Plusieurs ateliers et assemblées sont par ailleurs prévus au cours de la fin de semaine. Les indignés tiendront des ateliers de vulgarisation sur les principales revendications internationales du mouvement Occupons. Ils souhaitent par ailleurs se concerter pour formuler des revendications plus précises au niveau national.

Rappelons que le campement du mouvement Occupons Québec à la place de l'Université-du-Québec a été démantelé par les autorités municipales le 22 novembre dernier, après un mois d'occupation.

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:45

 

vendredi 2 décembre 2011


Publié le 02 décembre 2011 à 05h00 | Mis à jour à 09h44

Expulsés de la place de l'Université-du-Québec, les indignés... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)
Expulsés de la place de l'Université-du-Québec, les indignés ont choisi, le temps d'une fin de semaine, le parc de l'Esplanade pour ériger leur nouveau campement.
PHOTOTHÈQUE LE SOLEIL, PATRICE LAROCHE
(Québec) Les indignés de Québec récidivent et comptent installer un nouveau campement au parc de l'Esplanade, situé devant l'Assemblée nationale, au cours de la fin de semaine, pour un «sommet national» qui réunira aussi leurs confrères d'autres villes de la province.
Le hic? Le lieu appartient à Parcs Canada, qui n'était pas au courant hier des intentions des indignés. L'administration fédérale n'a pas voulu préciser si elle entendait laisser les manifestants ériger des tentes.
De son côté, le porte-parole de la Ville de Québec, Jacques Perron, a indiqué que la mairie savait que les indignés souhaitaient établir un campement, mais qu'ils n'en avaient pas l'autorisation. «C'est clair que nous ne tolérerons plus d'installations de camping», a affirmé M. Perron, précisant que les éventuels campeurs «seront surveillés au départ».
«On verra pour la suite des choses», a-t-il ajouté lorsque questionné sur une éventuelle intervention policière.
Le sommet national des indignés devrait réunir des représentants de mouvements Occupons de Québec, de La Pocatière, de Rimouski et de Victoriaville. Le début des activités est prévu pour 15h aujourd'hui. Le démontage du campement est prévu dimanche à 16h.
 
Annie Mathieu
Le Soleil
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:42

Photo0035.jpg

Le mouvement des IndignéEs américainEs, parti de Wall Street à New York, prend de plus en plus d’ampleur aux États-Unis. La répression policière, loin de décourager les manifestantEs, contribue à amplifier le mouvement et à le rendre plus populaire. Thomas, éducateur investi dans le mouvement « Occupy Wall Street » depuis le début, a répondu à nos questions.

Peux-tu te présenter ? Quelle est ta place dans le mouvement et comment y es-tu entré ?
Je travaille comme éducateur dans un collectif qui emploie des méthodes pédagogiques démocratiques pour la justice sociale et pour la construction de groupes militants.
Je suis dans le mouvement depuis le début, j’ai participé à des réunions d’organisation et je suis dans le militantisme étudiant depuis plusieurs années. J’ai déjà participé à ce type d’occupation. Beaucoup de ceux avec qui j’ai milité se sont engagés dans cette occupation dès le début.
Au départ, j’essayais simplement de comprendre de quoi il s’agissait, de savoir si c’était quelque chose qui pouvait devenir un vrai mouvement. J’étais très sceptique au début.
Je pense que les événements dramatiques des premières semaines, la répression et la manifestation de masse qui a suivi... les flics nous ont vraiment aidés à construire le mouvement ! Cela m’a donné encore plus envie de me battre, et cela a permis aussi de voir le potentiel qui existait pour construire un vrai mouvement.

Que penses-tu des perspectives du mouvement après l’évacuation du square Zucotti ?
Tout d’abord, nous avons perdu une bataille très importante, mais en réalité le mouvement va bien au-delà de ce square, et c’est le cas depuis longtemps. Cela n’a pas affecté le mouvement qui est plus large. Nous avons besoin d’un endroit symbolique où les gens peuvent se réunir, l’idée de l’occupation est de reprendre le contrôle de l’espace public, donc c’est essentiel. En même temps, l’important est de passer de l’action symbolique à l’action réelle, et c’est une opportunité de ce point de vue.
Il faut prendre toutes les merveilleuses idées alternatives que les gens sont en train de créer, comme des écoles démocratiques, ou une façon égalitaire de faire du travail social, ou des logements pour les gens qui en ont vraiment besoin... Il faut faire cela de façon radicale tout en le connectant à un mouvement créatif. Je pense qu’il est important de créer une alternative tout en luttant pour protéger un espace où la créer. L’alternative doit devenir réelle, et pas seulement symbolique.

Quel message à livrer aux autres IndignéEs, européens, français ?
C’est une inspiration incroyable pour nous. Les projecteurs sont sur New York, mais l’important c’est tout le travail d’organisation qui se fait partout, dans les petites villes, dans tout le pays et dans le monde entier. Nous avons été énormément inspirés par... vous ! Par les gens qui se sont soulevés en Europe, au Moyen-Orient et qui continuent de se battre non seulement à des moments politiques importants, mais aussi comme partie d’un mouvement mondial.

Propos recueillis par Olivier Besancenot (traduction : Sylvestre Jaffard)

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:39

Publié le 01 décembre 2011 à 17h17 | Mis à jour le 01 décembre 2011 à 17h17

Des indignés se sont installés au parc du... (Photo: Martin Chamberland, La Presse)


Des indignés se sont installés au parc du Mont-Royal le 25 novembre.

Photo: Martin Chamberland, La Presse

Après avoir été évincés du square Victoria, les indignés du mouvement Occupons Montréal seront forcés de trouver un autre emplacement pour planter leurs tentes, alors que des employés municipaux ont amorcé, jeudi, les travaux pour l'aménagement du futur pavillon Mordecai-Richler, dans le parc du Mont-Royal.

Un petit groupe de manifestants du mouvement s'y était établi vendredi dernier, après que les policiers eurent démantelé le campement occupé pendant six semaines au square Victoria, au coeur du quartier des affaires de Montréal.

Jeudi matin, des cols bleus équipés de tronçonneuses ont toutefois commencé à couper des parties du plancher de bois du petit pavillon qui fait face à l'avenue du Parc.

Les travaux de rénovation du pavillon devraient être complétés à l'été prochain, afin de souligner le dixième anniversaire de la mort du célèbre écrivain montréalais Mordecai Richler, dont la tombe se trouve par ailleurs un peu plus haut, dans le cimetière du Mont-Royal.

Il n'y avait aucune trace, jeudi, d'«indignés» du mouvement Occupons Montréal, et le pavillon était vide lorsque les employés de la Ville ont commencé les travaux.

Le groupe espère maintenir en vie le mouvement en organisant des rassemblements hebdomadaires les samedis, au square Victoria. Les manifestants planifient également tenir des rassemblements plus modestes à divers endroits de la ville.

Les indignés des autres villes canadiennes prévoient par ailleurs des actions semblables. À Edmonton, où le campement des manifestants a été démantelé vendredi dernier, on prévoit notamment organiser des «occupations éclairs».

Les principaux campements du mouvement Occupons au Canada ont été démantelés récemment par les forces policières.

 

Peter Rakobowchuk
La Presse Canadienne
Montréal

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:35

Les indignes de la defense par Boursesdesquartiers

02-12-2011

Reportage de Laure Sizaire

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:31

 

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:27

LEMONDE.FR | 02.12.11 | 09h45   •  Mis à jour le 02.12.11 | 10h06

 
 

Un élu venu vérifier lors d'un exercice de nuit mercredi la sécurité des réacteurs de la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime) a fait état de "situations burlesques" lors de cette alerte fictive, selon Ouest France vendredi.

La centrale de Paluel compte quatre réacteurs de 1 300 W. A la demande de Claude Birraux, député UMP de Haute-Savoie et président de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) simule un accident du type Fukushima dans la centrale de Paluel : "Une perte totale d'électricité et du groupe électrogène de secours du réacteur n° 1. Ce qui nécessite un branchement sur l'installation du réacteur n° 2."

"Les agents d'astreinte arrivent rapidement. A 23 h 30, ils annoncent qu'une clé nécessaire pour ouvrir un panneau d'alimentation électrique est 'en commande'. A minuit, ils pénètrent dans le local électrique de la tranche 1 'mais les indications du document de procédure ne correspondent pas au panneau électrique'", raconte le député.

"Les techniciens décident alors, de leur propre initiative, de se raccorder sur le réseau du réacteur n° 3", rapporte le quotidien. Mais ils se heurtent à nouveau, selon M. Birraux, à des inexactitudes et des ambiguïtés du guide de procédure d'EDF. Le député a félicité le personnel qui "a su se poser de bonnes questions, n'est jamais resté bloqué devant ces situations".

Le Monde.fr

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Nucléaire
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:23

LEMONDE.FR | 02.12.11 | 10h56   •  Mis à jour le 02.12.11 | 13h54

 
 

 

Le Conseil national de l'alimentation préconise un retour progressif à l'usage des farines animales.

Le Conseil national de l'alimentation préconise un retour progressif à l'usage des farines animales.AFP/SEBASTIEN BERDA

Nous l'évoquions en juin. L'hypothèse d'une réintroduction des farines animales, cause de la maladie de la vache folle, était envisagée. A en croire le Conseil national de l'alimentation (CNA), l'hypothèse de ce retour se concrétise. Le CNA a en effet donné son aval, vendredi 2 décembre, à une réintroduction partielle des farines animales, interdites depuis une quizaine d'années en France et en Europe.

Selon le CNA, instance consultative des ministères de l'agriculture, de la santé et de l'économie, les farines animales pourraient donc être réintroduites en France sous de nouvelles formes dénomées "PAT", pour protéines animales transformées.

Pour autant, cette préconisation du CNA n'a pas reçu l'approbation du ministre de l'agriculture, Bruno Le Maire. Joint par Le Monde, son cabinet réaffirme la position que ce dernier avait tenu en juin sur les ondes de RTL"Tant que je serai ministre de l'agriculture, les farines animales ne seront pas réintroduites en France." Cette déclaration intervenait à la suite de la publication d'un document de travail du CNA faisant valoir que la situation sanitaire était désormais maîtrisée, concluant à "l'absence de risques pour la santé humaine" des farines animales transformées.

Le ministre avait également saisi l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) afin de connaître son expertise sur la question. Le 16 novembre, l'Anses a finalement émis un avis défavorable à la réintroduction des farines animales pour l'alimentation des animaux d'élevage. Tout en constatant des "progrès dans l'organisation des filières", l'agence a considéré que "les conditions permettant une utilisation sécurisée des protéines animales transformées" n'étaient pas réunies.

LE CNA RESTE PRUDENT

Cela dit, si les PAT venait à être réintroduites en France, le CNA fait preuve de prudence. Il prévient notamment que serait exclue l'utilisation d'un animal malade comme base d'une farine destinée à en nourrir d'autres et affirme que ces farines animales seraient interdites aux ruminants, comme les vaches ou les moutons. Seuls les poissons, les porcs et les volailles seraient ainsi concernés tout en précisant qu'il y'aurait interdiction de nourrir un animal avec des farines de son espèce.

Ceux, comme le CNA, qui appellent à la réintroduction des farines animales motivent leur volonté par une série d'arguments, notamment économiques. Ainsi, l'alimentation du bétail reviendrait moins cher qu'en utilisant les protéines végétales actuellement sur le marché. Selon le document de travail du CNA de mai, cette réintroduction pourrait aussi être une réponse aux "besoins croissants en protéines pour l'alimentation animale" avec même des "avantages environnementaux probables", notamment dans l'élevage aquacole, qui autorise toujours certaines farines animales et pour lequel "la question de la préservation des ressources halieutiques se pose avec de plus en plus d'acuité".

Le scandale de l'encéphalopathie spongiforme bovine et de la variante de la maladie de Creutzfeld-Jakob qu'elle pouvait induire chez l'homme est encore présent dans toutes les têtes. Il avait conduit à l'interdiction de ces farines en 1996 au Royaume-Unis puis dans le reste de l'Union européenne. Selon les données du CNA, l'encéphalopathie spongiforme avait provoqué la mort de 221 personnes dans le monde, dont 174 au Royaume-Uni.


Le Monde.fr

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Alertes- Ce que vous devriez savoir
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:17

LEMONDE.FR | 02.12.11 | 13h33   •  Mis à jour le 02.12.11 | 13h33

 
 

 

Le miel contenant du pollen issu de plantes OGM ne peut être commercialisé.

Le miel contenant du pollen issu de plantes OGM ne peut être commercialisé.AFP/DAMIEN MEYER

Dénonçant "l'impossibilité d'une coexistence" entre les cultures génétiquement modifiées et l'élevage des abeilles, dix-sept organisations apicoles, agricoles et environnementales ont lancé une pétition pour la suspension immédiate de la culture du maïs OGM Monsanto en Europe.

Elles demandent également que Bruxelles ne renouvelle pas l'année prochaine l'autorisation de culture en plein champ de la variété de maïs MON 810. La France a promis de déposer une nouvelle clause de sauvegarde pour empêcher ce type de culture sur son territoire, après l'annulation lundi par le Conseil d'Etat du moratoire instauré en 2008.

MIEL DE MAÏS OGM MON 810

Les organisations, dont le réseau France nature environnement, les Amis de la Terre et Greenpeace, demandent à la "Commission européenne de ne pas prendre le risque de sacrifier délibérément l'abeille au profit des intérêts des multinationales". "L'abeille est un atout incontournable pour la pollinisation de nombreuses cultures et l'apiculture, déjà mise à mal par la pression des pesticides, pourrait tout bonnement disparaître des campagnes européennes par décision politique, ou être accusée de disséminer les pollens OGM", affirment-elles.

Les associations rappellent qu'en septembre la Cour de justice européenne avait décidé que du miel contenant du pollen de maïs OGM MON 810 ne pouvait être commercialisé faute d'autorisation de ce pollen dans le miel. "Cela menace toutes les productions apicoles situées dans un rayon de 10 kilomètres autour d'un champ d'OGM, le miel, le pollen, ou tout complément alimentaire contenant du pollen", précisent-elles.

Les 17 associations ajoutent que la Commission européenne devrait proposer le 12 décembre prochain des pistes pour remédier à cette situation. Elles affirment aussi "que des manipulations juridiques qui permettraient de contourner la décision" de la Cour de justice dans le cas du miel "sont à l'étude".

AFP

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Ils réagissent
commenter cet article

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22