Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 15:26

 

 

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 17.05.2012 à 15h15 • Mis à jour le 17.05.2012 à 16h47

 
 
Manifestation devant Equitalia, le 11 mai 2012 à Naples.

Le gouvernement italien a annoncé, jeudi 17 mai, la mise en place d'une série de mesures visant à renforcer la sécurité dans le pays, secoué ces deux dernières semaines par une série d'attaques visant des symboles de la politique d'austérité. "Il y a au total plus de 14 000 cibles à risque surveillées par les forces de police avec l'utilisation d'environ 18 000 agents. Il y a plus de 550 personnes protégées (...) et plus de 2 000 policiers affectés à cette tâche", indique un communiqué du ministère de l'intérieur.

Le président du Conseil, Mario Monti, s'est rendu au siège de l'agence de collecte des impôts Equitalia, dont les agents ont été visés par plusieurs attaques, pour leur apporter son soutien "inconditionnel". Le successeur de Silvio Berlusconi les a assurés du "soutien inconditionnel du gouvernement  face aux actes nombreux et répétés d'intimidation et d'agression ces derniers jours, qui doivent être condamnés avec la plus grande fermeté".

"NEUTRALISER LES RISQUES D'ACTIONS SUBVERSIVES"

Les attaques, qui ont été revendiquées par un petit groupe anarchiste, ont ravivé les craintes d'une résurgence des violences des groupes extrémistes de gauche et de droite qui ont rythmé la vie politique transalpine pendant les années 1970 et 1980. Face à l'urgence de la situation, la ministre de l'intérieur, Anna Maria Cancellieri, a convoqué un comité de sécurité nationale pour convenir des mesures de protection à mettre en place autour des potentielles cibles.

Le plan prévoit de renforcer la sécurité autour de 14 000 sites dans la péninsule, notamment autour des bureaux de Finmeccanica, maison mère de la société Ansaldo Nucleare dont le dirigeant, Roberto Adinolfi, a été blessé à la jambe lors d'une attaque à Gênes le 7 mai. L'armée devrait également apporter son soutien à la police et les moyens des services de renseignement devraient être renforcés pour "neutraliser les risques d'actions subversives potentielles susceptibles d'alimenter les tensions", indique le ministère de l'intérieur dans un communiqué.

La cellule Olga de la Fédération anarchiste informelle-Front révolutionnaire international, qui a revendiqué l'attaque du 7 mai, a prévenu que les attaques menées contre les bureaux d'Equitalia se poursuivraient tant que le gouvernement mettrait en œuvre une politique d'austérité. Le groupe anarchiste a également menacé de s'en prendre à Mario Monti.

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Italie
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 15:26

 

URL Courte : http://11446.lapetition.be/



Cette pétition tend à soutenir Alexis Tsipras et de son parti Syriza, afin de lui témoigner notre soutien contre les attaques dont ils sont l'objet :

REJOIGNONS CEUX QUI VONT DANS LA MÊME DIRECTION : DÉFENDRE L'HUMAIN ET LE RESPECT DU PEUPLE. AGISSONS, IL N'EST JAMAIS TROP TARD !!!


La situation en Grèce est de plus en plus critique. Syriza et Alexis Tsipras sont le cible des pressions et d'attaques inimaginables par tous les grands médias et l'ensemble des autres partis pour qu'ils renoncent a leurs engagements de ne payer la dette et d'annuler les mesures d’austérité, mais pour le moment ils tiennent bon. Et cela bien que les autres partis et organisations de la gauche grecque persistent a ne pas exprimer la moindre solidarité a Syriza et Alexis Tsipras, quand évidemment ils ne les attaquent pas (c'est le cas surtout du PC grec) avec une violence inouie.

C'est donc a ce moment, c'est à dire maintenant, que Syriza a besoin de votre solidarité, de la solidarité des mouvements sociaux et de la gauche partout en Europe! Alors, c'est a vous d'exprimer cette solidarité, mais l'essentiel est de la manifester le plus vite possible.

Merci !

Signer la pétition / De petitie ondertekenen. Signer la pétition / De petitie ondertekenen.

 

*Pour accéder à la pétition, appuyer sur la touche "Ctrl" de votre clavier + cliquer gauche sur la ligne du lien)


 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 15:19

Paris, le 9 mai 2012

Appel aux réseaux, publications, organisations engagés pour La Transition Énergétique

 
Énergie Partagée, mouvement citoyen qui accompagne et finance des projets locaux de production d'énergies renouvelables et de maîtrise de l'énergie, a lancé sa première collecte d’investissement citoyen auprès des particuliers et des organisations à l'automne 2011.
 
Cet appel à l'épargne solidaire s’achèvera en septembre
20121, avec un objectif de 3 millions d'euros. Nous en sommes aujourd'hui à près de 800 000€.
 
Il nous reste donc encore à mobiliser et informer largement autour de cette opération afin de collecter plus de 2 millions supplémentaires dans les 4 mois à venir.
Les 3 millions d'euros rassemblés permettront, par effet de levier, de financer de 27 à 30 millions d'euros de projets d'énergies renouvelables et d'efficacité énergétique d'initiative citoyenne2  .
 
Atteindre l'objectif de cette première collecte constitue un enjeu majeur.
Nous démontrerons ainsi que l'implication citoyenne est une réalité, une voie nouvelle, innovante, dynamique pour accompagner la production décentralisée de l'énergie.
La Transition Énergétique implique une réappropriation sociale de ces problématiques, historiquement confisquées au nom d'une politique énergétique centralisée exclusive, au détriment des territoires. L'implication publique et citoyenne dans les projets d'énergies renouvelables et d'économies d'énergie permettra d'améliorer les retombées économiques locales et de conforter leur bonne intégration territoriale.
La Transition Énergétique est une nécessité, l'implication citoyenne via Energie Partagée représente une des conditions permettant d'opérer le basculement des politiques énergétiques.
Au-delà de la réponse nécessaire aux besoins de financement des projets actuellement accompagnés par le mouvement Énergie Partagée, il est déterminant de réussir ce premier appel à souscriptions pour poursuivre sereinement la collecte et faire émerger d'autres projets citoyens, comme le fait Terre de Liens pour les terres agricoles3.
 
Énergie Partagée soutient déjà des projets par des apports en fonds propres, par exemple :
 
Énergie Partagée est en France le seul outil d'investissement dans les énergies renouvelables et de maîtrise de l'énergie qui soit Citoyen4 et Solidaire5.
 
APPEL est donc lancé à tous les réseaux, publications, organisations, ONG... pour relayer le message d’Énergie Partagée :
 
Ensemble, devenons coproducteurs des énergies citoyennes !
 
Vous le pouvez ! A vous d'opter pour le mode de communication le plus adapté !
 
·         envoi d'un Emailing de souscription réalisé par nos soins à votre base de donateurs / adhérents,
·         article de fond /brève d'info, dans votre revue, sur votre site Internet,
·         interview de fondateurs et/ou de porteurs de projets soutenus par Énergie Partagée,
·         diffusion de documents (flyer, affiches, bulletin de souscription) Énergie Partagée lors de vos événements, conférences, stand, AG...
·         encartage du dépliant de souscription dans votre revue,
·         sollicitation de notre réseau d'ambassadeurs pour vos conférences, débats, salons...,
·         co-organisation de conférences publiques autour de la transition énergétique et de ses solutions locales,
·         mise en place de liens vers le site Énergie Partagée sur vos supports Internet (site, pages Facebook, Twitter...),
·         affichage de bandeaux animés sur vos sites Internet, blogs...,
·         transfert de ce message à vos propres réseaux.
 
Quel que soit votre engagement pour cet Appel, il sera utile !
Pour concrétiser la Transition Énergétique,
pour lutter contre le gaspillage et la précarité énergétique,
pour lutter contre le gaspillage des ressources non renouvelables,
pour la santé et l'environnement,
pour contrecarrer le réchauffement climatique,
pour des énergies renouvelables au cœur des territoires,
pour des énergies renouvelables citoyennes, non contrôlées par les forces financières du marché mondial,
pour une finance citoyenne au service des biens communs.
 
 
Nous comptons sur vous, EnéRgétiquement votre.
 
 
 
Thierry Salomon, président, association NégaWatt,
Benjamin Dessus, président, Global Chance,
Marc Jedliczka, directeur général, Hespul,
Christel Sauvage, présidente, Energie Partagée Association & Enercoop Ardennes-Champagne,
Jacky Blanc, président, Energie Partagée Investissement,
Patrick Behm & Julien Noé, directeurs, Enercoop,
Jean-Marc De Boni, président du directoire, Nef,
Madeleine Charru, présidente, Cler,
Bernard Laponche, Global Chance, Amis d'Enercoop,
Anne Bringault, présidente, Les Amis d'Enercoop,
Alain Golfier, gérant, Site à Watts,
Alain Ridard, président, Éoliennes en Pays de Vilaine,
Emmanuel Julien, président du directoire, Sergies,
Annick Mortier, président, ALE 08,
Christophe Berard, président, Inddigo,
Philippe Vachette, fondateur, Solira,
Jacques Quantin, gérant, Confluences.
 
Contact :
Olivier Berland, en charge de la mobilisation Appel à souscription,
association@energie-partagee.org
Portable : 06 87 46 70 73, Direct 01 80 18 92 29
www.energie-partagee.org / Twitter : EnergiePartagee / Facebook : Energie Partagée
9/11 avenue de Villars, 75007 Paris
1 Visa n°11-417 de l'Autorité des Marchés financiers délivré le 19 septembre 2011, valant jusqu'au 18 septembre 2012.
2Énergie Partagée soutenant les projets à hauteur de 10 à 15% de l’investissement total nécessaire.
3A ce jour Terre de Liens à ainsi collecté 25 millions d'euros en 5 appels, qui ont permis de soutenir de nombreux projets d'agriculture biologique.
4Avec une Charte fondatrice.
5Le capital d'Énergie Partagée a reçu le Label Finansol
 




  
Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 15:13

 

Campagne contre le traité européen TSCG


 En tant que salariés, retraités, chômeurs, militants, syndicalistes, nous  savons que nous allons avoir besoin, de nous rassembler contre l’austérité qui ferait  payer aux salariés la dette faite par les financiers.

  Il faut donc nous organiser pour interdire que soit ratifié le nouveau traité de Bruxelles, dit TSCG (de solidarité, coordination et gouvernance) qui prévoit, comme en Grèce, l’application d’une politique de rigueur, la fermeture de plus de  services publics, plus d’entreprises et la disparition plus rapide de nos acquis sociaux…

  Comme en 2005 nous pouvons créer une dynamique pour défendre les intérêts des salariés, de la population, en regroupant toutes les forces pour peser dans cette bataille, en mettant de côté nos différences.

 Nous proposons de nous réunir à Nîmes et de créer  un Comité contre la ratification du TSCG pour débattre des actions et de la mobilisation, pour une bataille d’envergure nationale sur cet objectif.

 

Premiers signataires pour la création d’un comité de Nîmes contre la ratification du TSCG:

 

Ezzahi Abderrahhmane (syndicaliste) - Bertrand Dany - Bex Jacqueline (syndicaliste) - Beneito (postier) - Caocolo Roland (syndicaliste enseignant) - Carbonnell Evelyne      ( documentaliste) - Carbonnell Georges ( syndicaliste) - Couderc Martine ( agent administratif ) - Durand Catherine ( retraitée recherche) - Beatrice L ( syndicaliste) -Girardi Marylène (syndicaliste) - Levy Michel ( écrivain) - Marino Bacha (syndicaliste) -  Harlet Véronique (enseignante retraitée) - Mounier Regis (syndicaliste cheminot) - Roger Mathieu ( retraité électricien) - Sophie L (syndicaliste) – Tabani Lucrece

 

Une salle est réservée pour nous réunir le :

24 mai de 18H30 à 22H30 :Espace Pablo Neruda


Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 15:08

 

http://www.youtube.com/watch?v=SkO4zqIB8nA&feature=youtube_gdata_player

Publiée le 16 mai 2012 par KayLevin1

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 13:14

 

à la caisse 16/05/2012 à 19h16

Martin Untersinger | Journaliste Rue89 

 

« C’est gratuit et cela le sera toujours », claironne Facebook sur sa page d’accueil. Une mention sans doute apparue pour faire taire les rumeurs qui se propagent régulièrement et qui annoncent la fin de la gratuité du réseau social.

Mais depuis quelques jours, la rumeur est presque devenue réalité : le réseau social aux 900 millions de membres expérimente – en Nouvelle-Zélande – une fonctionnalité payante pour les utilisateurs. Une première.

Aujourd’hui, seuls 12% de vos amis voient ce que vous postez sur le réseau. La faute à un algorithme : plus vos photos de vacances ou vos état d’âmes seront « aimés » et commentés, plus ils apparaîtront à un grand nombre de vos amis.

Contre quelques dollars, les utilisateurs néo-zélandais peuvent donc diminuer les chances que leurs amis passent à côté de leur nouveau statut amoureux ou leur dernière vidéo de chat rigolote.


Un exemple de la fonctionnalité, selon le site Stuff.co.nz

Vue sur la Bourse

Cette nouvelle fonctionnalité, même testée dans un petit pays et sans fanfare, n’a rien d’anodin. Facebook entre en Bourse ce vendredi et vise une valorisation de 100 milliards de dollars. Quatre fois ce que pesait le mastodonte Google lors de son entrée sur le Nasdaq en 2004.

100 milliards, c’est 26 fois son chiffre d’affaire 2011 et 100 fois son bénéfice pour la même année. Certains craignent une bulle, à l’image de celle qui a éclaté au début des années 2000.

Cet émoi du marché est à la mesure d’un « business exceptionnel », selon Pierre-Emmanuel Gobry, analyste pour Business insider intelligence. Selon lui, Facebook souffre d’un paradoxe :

« Le business de Facebook est un très bon business, mais ce n’est pas un business “magique” à la Google. Ce qu’on attend de Facebook, c’est pas juste “très bon”, c’est “incroyablement exceptionnel”.

C’est un business formidable à tout point de vue, sauf du point de vue des attentes faramineuses qui pèsent sur lui. »

Le réseau social n’a donc d’autre choix que de se transformer en machine à billets. Un pari risqué qui rend nécessaire la diversification des sources de revenus : ce que Facebook a déjà commencé à faire, avec les jeux en ligne, dont il tire aujourd’hui 12% de son chiffre d’affaires.

Facebook a pris d’autres initiatives similaires : les entreprises qui proposent des coupons (de réduction, d’offres spéciales...) à leurs clients peuvent depuis peu payer pour les mettre en avant.

Difficile de gagner de l’argent avec de la pub

Cette nécessité est d’autant plus d’actualité que le réseau social peine à s’assurer un destin viable avec les seuls revenus de la publicité.

General Motors, un des principaux annonceurs américains, a récemment annoncé abandonner les publicités sur Facebook, les jugeant trop peu efficaces. Procter & Gamble, un autre des trois principaux annonceurs américains, a lui aussi annoncé en janvier renoncer aux publicités Facebook pour faire des économies.

Même si Facebook gagne de plus en plus d’argent par utilisateur grâce à la pub (2,4 euros en 2009, 3,4 en 2011), il est encore très loin de Google, qui lui en gagne environ 23.

Le réseau social reconnaît lui-même, dans un des documents préalables à son introduction en Bourse, avoir de la peine à gagner de l’argent avec ses utilisateurs sur mobile. L’usage nomade des services de Facebook est pourtant appelé à exploser.

Des habitudes bousculées

Cette annonce, qui revient à mettre un prix sur ce que l’on poste sur le réseau, est opposée au principe d’égalité et de « neutralité » de ce qui se déroule sur Facebook. Difficile de savoir ce qui va se passer lorsque l’argent s’invite dans votre cercle d’amis.

C’est ce que déplore Josh Constine, sur le site spécialisé TechCrunch :

« Le problème, c’est que ces statuts payants vont réduire la pertinence générale de ce qu’on voit sur Facebook. L’algorithme de page d’accueil est censé vous montrer les statuts de vos amis qui ont reçu le plus de commentaires ou de “J’aime”. Cela va distordre ce principe et encourager le spam.

Sur Facebook, ce qui est censé compter, c’est à quel point ce que vous postez est intéressant et pas la taille de votre porte-monnaie. »

Encore moins enthousiaste, Emil Protalinski, sur le site non moins spécialisé ZDnet :

« Mes amis Facebook décident si mon dernier post est suffisamment important pour que mes autres amis le voient. Si je poste quelque chose d’ennuyeux, ça n’est pas rendu visible parce que moins de gens l’aiment, le commentent...

Cette fonctionnalité détruirait cela. Elle détruirait Facebook. »

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Alertes- Ce que vous devriez savoir
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 21:43

 

 

LES INDIGNE/E/S  AG Lundi et Mercredi à 18h /Samedi 13h / Maison Carrée assemblée + repas partagé

Chaque 1er samedi du mois : Tour de Vélo  RV Palais de justice à 11h

Chaque mardi Repas à l’Assoc Côté Jardins Solidaires

Dates

Evènement

Lieu

heure

Du 10au 19 mai

Musiques Expérimentales : DELCO Festival

Divers lieux

 

16 au 19 mai

Festival films documentaires « même pas peur »

Site festivaldelasale.org

Lasalle

 

17 au 19/5 mai

Occupons Francfort contre le régime de crise de la Troïka

Francfort

 

Jeudi 17 mai

Rassemblement SOUTIEN aux prisonniers Palestiniens avec l’AFPS  Nîmes

Carré d’Art

10h30

Vendredi 18/5

Contes Teddie Alin

Chez Moi Chez toi

21h

Samedi 19 mai

Femmes en Noir pour la Palestine

Place de l’Horloge

11 à 12h

19/5

Nuit des Musées aussi Chez Moi Chez Toi

Galerie associative

21h ++

Mardi 22 mai

A.G. ATP

Auditorium du Conseil Général

18h30

Mardi 22 mai

Université Citoyenne et Critique de Nîmes : avec F.Demougin «  Cité des femmes »

IUFM

19 à 21h

Jeudi 24 mai

Procès copains suite action BDS pour Palestine

Perpignan

 

Jeudi 24 mai

 Quelle agriculture pour demain ? M. Tessier Les structures du Pacte Agricole Commun J.L.Sustrac EE-LV

Centre Léo Lagrange, Bagnols sur Cèze

18h

23 au 28 mai

Féria de Nîmes / vernissage Bodega Chez Jany

Rue Fresque

19h

Vendr 25 mai

Samedi 26 mai

BODEGA RESF

La Placette

19h +++

26 et 27/5

Rassemblement sur le Plateau des Glières : résistance

 

 

Mardi 29/5

Cercles de Silence : délégations Alès, Béziers,Le Vigan…

Pl. de la Comédie Montpellier

18h

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Réunions - conférences et débats
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 21:39

 

Toutes et tous à Nîmes mardi 22 mai 2012 à 14h devant la Préfecture de Nîmes

    Venez accompagner, appuyer et soutenir la délégation du Collectif anti-OGM gardois le mardi 22 mai 2012 à 14 h qui sera reçue à la préfecture de Nîmes pour que Monsanto réponde à nos questions.

     Depuis plusieurs années nous demandons à connaître l'activité de Monsanto Nîmes. Trois mobilisations citoyennes ont réuni plus d'une cinquantaine de personnes à chaque fois. Jusqu'alors, Monsanto n'a pu ou n'a voulu répondre à une question simple : "Que faites-vous sur les 33 hectares de culture et que stockez-vous dans vos entrepôts ?"

     Grâce à ces mobilisations nous avons obtenu un rendez-vous avec Monsanto, nous avons des questions à poser sur les aspects sociaux et environnementaux, les recherches, les espèces potagères concernées, les brevets ...

     Nous comptons à nouveau sur votre présence nombreuse et solidaire. Paysans, syndicalistes, consommateurs etc. toutes et tous concernés, à bientôt.

--
Collectif des Faucheurs volontaires Gard/Lozère

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Appels et pétitions
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 14:37

 

 

18 présents

 

Samedi 12 Mai les Indignés ont fêté leur première année d'existence à travers le monde. Forts de leur présence quasi quotidienne sur le terrain depuis un an, les Indignés nîmois ne sont pas passés à travers. Lors de l'assemblée générale qui regroupait une trentaine de personnes issue de différents mouvements ou associations, un bilan a été fait. Le constat est clair et net. C'est en effet quand même peu commun qu'un mouvement de rue puisse vivre aussi longtemps avec autant d'énergie. Et ce n'est pas fini !


Des thèmes abordés lors de cette AG est ressorti le "Mal vivre à Nîmes" pour une certaine catégorie de la population. En effet, le nombre de "mal logés", le nombre grandissant de SDF à comparer avec le nombre de logements inoccupés ne cessent de croître. Cette situation est à mettre en lien avec la situation économique du pays et ses retombées sur la région et ses villes dont on chante qu'il "semble que la misère serait moins pénible au soleil" !


Oui, mais cette misère existe et est bien réelle. On la touche du doigt, on la côtoie lorsqu'un mouvement comme le nôtre occupe les espaces publics. C'est pourquoi A/G et Indignés ont remis à l'ordre du jour de l'assemblée de ce lundi 14 Mai le problème du logement.

 

- Objectifs

 

: éviter les expulsions;

: trouver un lieu, un squatt pour réaliser un genre de "Maison du peuple, ou des   associations..."

: lutter contre la spéculation immobilière galopante et ses conséquences;

 

 

- Modes opératoires proposés :

 

: recenser les logements fermés mais salubres sur la ville;

: contacter les associations comme l' ADIL, les comités de quartiers, les sociétés d' HLM.....

: définir les biens publics, les biens privés;

: définir la spéculation immobilière et mettre en place les moyens pour lutter contre;

: se rapprocher des associations nationales telles que : "Jeudi Noir", le "DAL", la "Fondation Abbé Pierre"... pour profiter de leurs expériences;

: mettre en place une légitimité pour se protéger et protéger les gens concernés par les problèmes de logement;

: définir les actions pour "faire appliquer la loi" un toit pour tous;

: profiter des législatives pour solliciter les candidats;

: contacter les édiles comme nous l'avons fait pour le M.E.S. par exemple;

: travailler sur les informations à diffuser auprès de la population pour créer un "rapport de force" favorable;

: ......

 

Au travers de cette liste non exhaustive, il va de soit qu'il y a des actions à court terme et d'autres à plus long terme. Cependant elles ne s'opposent pas tout comme ne s'opposent pas les lois pour protéger les personnes concernées et leur suivi et notre pratique de la désobéissance civile. Mais on ne peut pas faire contre les gens ou les entraîner en galère.

 

 

- Etat des lieux sur la ville de Nîmes:

 

Cet état "statistique"est issu du dernier recensement fait en 2007 et disponible sur le NET rubrique "Logement Nîmes Statistiques 2007"

 

- 66 628 résidences principales;

- 1 592 résidences secondaires ou occasionnelles;

- 7 474 logements vacants;

- 143 468 habitants

 

Ces chiffres sont à opposer à la politique de l'habitat de la ville pour la période 2006-2011

 

- construction de logements neufs : 5700 soit 950 par an;

- remise sur le marché de logements vacants: 409 soit 68 par an;

- réhabilitation de logements indécents : 160 soit 26 par an;

 

Nous ne pouvons pas savoir le nombre de nouveaux arrivants bien sûr.

Cependant ces simples chiffres laissent deviner la base du capitalisme et de la

spéculation: en maintenant une offre inférieure à la demande les prix augmentent. CQFD !

 

 

- Appel aux bonnes volontés :

 

Le travail social complet à fournir n'est pas facile. Aussi il est nécessaire de mobiliser "large" parmi nos contacts pour ne pas faire d'erreur.

Toute personne ayant des connaissances sur les lois, ayant déjà travaillé sur ces sujets ou ayant une certaine expérience voire une expérience certaine sera la

bienvenue.

 

 

Bonne lecture et................. à bientôt pour continuer à faire avancer ce dossier !

 


Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 14:25

 

 

Publiée le  5 mai 2012 par asambleasmalaga

n'y aura pas de progrès social qui ne soit celui de tous et pour tous.


Note: Ce vidéo contient des images en majeure partie de l'Espagne puisqu'il essaie de décrire le commencement de la "spanish Revolution" qui a commencé le 15 Mai 2011 (la carte montre les tweets envoyé entre les villes pendant ce mois) et sa poursuite vers d'autres pays ainsi que nous reconnaissons notre inspiration du "printemps arabe"

 

http://www.youtube.com/watch?v=RIwvsadba_U

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22