Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 17:19

 

Avertissement : cette vidéo contient des images qui peuvent choquer

 


 

Un homme botté de caoutchouc se tient debout sur le museau d'une vache noire étendue au sol jusqu'à suffocation. Une vache tachetée sur un tapis roulant vomit un liquide jaune en balançant frénétiquement sa tête de droite à gauche. Des dizaines de bovins qui tiennent à peine sur leurs pattes, s'effondrant sous leur propre poids, se voient administrer des décharges électriques à répétition. D'autres, suspendus par une patte au-dessus du sol, se débattent vigoureusement, en attendant d'être égorgés...

Bienvenue dans un des établissements de Central Valley Meat Company, une chaîne d'abattoirs californienne qui fournit, entre autres, McDonald's, le ministère de l'agriculture américain (USDA) et, à travers lui, les cantines scolaires du pays. Ces images choc ont été diffusées mardi 21 août sur la chaîne américaine ABC, rapporte le Huffington Post. L'abattoir avait été infiltré en juillet et en août par un enquêteur d'une société de défense des animaux, Compassion Over Killing.

Mercredi, McDonald's a interrompu ses achats auprès de Central Valley Meat après que les inspecteurs fédéraux de l'USDA ont temporairement fermé l'abattoir, évoquant des preuves de "traitements inhumains du bétail". Quelques jours plus tôt, une autre chaîne de fast-foods, In-N-Out Burgers, avait, elle aussi, annoncé la résiliation de son contrat avec l'abattoir, qui fournit 20 à 30 % de sa viande.

Si McDonald's et l'USDA ont tous deux suspendu leurs achats, ils assurent que la fermeture de l'abattoir n'est pas motivée par des questions de sécurité alimentaire et que la viande qui en provient ne présente aucun danger.

Dans un communiqué, l'USDA affirme que "si certaines images de la vidéo montrent un traitement inacceptable des bovins, elles ne dévoilent rien qui pourrait remettre en question la sécurité alimentaire". Le ministère de l'agriculture américain, qui fournit les cantines du pays, certaines réserves indiennes et des banques alimentaires communautaires, aurait acheté l'an passé 15,7 % de sa viande bovine à cet abattoir.

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Alertes- Ce que vous devriez savoir
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 17:11

 

Dix milliards de mètres cubes d'eau, soit un quart du volume du Huang He, le second plus long fleuve chinois. C'est ce que vont engloutir chaque année les 16 immenses centrales à charbon que la Chine est en train de construire dans le nord du pays, déclenchant ainsi une sévère crise de l'eau dans ces contrées des plus arides, préviennent des experts de Greenpeace.

 

Selon un rapport de l'ONG, Thirsty Coal : A Water Crisis Exacerbated, ces centrales d'une capacité totale installée de 600 gigawatts, qui doivent être achevées en 2015, s'avéreront cruciales pour un pays dont la croissance effrénée, et donc la soif d'énergie, repose à 70 % sur ce combustible fossile.

Pour les alimenter, Pékin prévoit de stimuler la production de charbon dans le nord du pays, dans des provinces telles que la Mongolie intérieure, Shanxi, Shaanxi et Ningxia, où la production devra atteindre 2,2 milliards de tonnes, soit 56 % de la production prévue du pays de 3,9 milliards de tonnes d’ici 2015.

La contre-partie de ce boom énergétique, c'est la gigantesque consommation d'eau : 9,975 milliards de m3 seront ainsi engloutis en 2015 par les centrales et les mines, soit 27 millions de m3 par jour, ce qui correspond à un cinquième de la consommation quotidienne nationale en 2009, selon cette enquête de l'Institut chinois des sciences et des ressources naturelles, commandée par Greenpeace. Environ deux-tiers de cette énorme quantité d'eau sera utilisée pour extraire le combustible, le reste servant à faire fonctionner les centrales électriques, notamment à l'aide de barrages.

En conséquence, les provinces du Nord verront leur capacité d'approvisionnement en eau fortement menacée dans trois ans, entraînant des pénuries pour l'agriculture, la consommation des habitants et le fonctionnement des écosystèmes.

Selon l'ONG, les centrales à charbon existantes sont déjà en train de conduire à une désertification de la région. Une récente enquête a ainsi révélé que la superficie affectée par la désertification atteignait 3,98 millions d'hectares au début des années 2000, contre 2,10 millions dans les années 1980. Les ressources en eau par habitant dans ces régions représentent seulement un dixième de la moyenne nationale.

"Dans cette partie du pays, même une seule goutte d'eau est trop précieuse pour être gaspillée. La Chine est en train de vendre le droit de millions de personnes à avoir accès à l'eau pour l'énergie", déplore Li Yan, directeur de campagne énergie et climat de Greenpeace Asie de l'Est.

"Sans compter les énormes émissions de gaz à effet de serre que provoquent ces centrales, et les poussières qui entraînent une pollution dangereuse pour la santé", ajoute-t-il.

"Pour la Chine, l'énergie est vitale, mais l'eau est la vie. Alors que l'énergie peut être, et est déjà générée par des sources renouvelables, l'épuisement de l'eau, lui, est irréversible, poursuit Li Yan. Le gouvernement chinois doit trouver un moyen de sortir de ce dilemme et de protéger cette ressource vraiment indispensable."

Greenpeace exhorte alors Pékin à procéder à une évaluation rigoureuse de l'offre et de  demande en eau, et de reconsidérer son plan énergétique, en fonction la taille et l'emplacement des mines et des centrales électriques.

Audrey Garric

Suivez mon blog sur Facebook et sur Twitter : @audreygarric.

Photos : Lu Guang / Greenpeace

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Alertes- Ce que vous devriez savoir
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 17:01

 

 

Le Monde.fr avec AFP | 23.08.2012 à 11h55 • Mis à jour le 23.08.2012 à 15h22

 
Mine de charbon en Australie, près de Camberwell.

Le gouvernement fédéral australien a donné, jeudi 23 août, son feu vert au développement d'une gigantesque mine de charbon détenue par le groupe indien GVK, assorti de conditions drastiques pour la protection de l'environnement et de la grande barrière de corail.

Le ministre de l'environnement, Tony Burke, qui avait d'abord émis de sérieuses réserves, a finalement approuvé le projet tout en imposant dix-neuf conditions relatives à la protection de zones humides, d'espèces menacées et de la grande barrière. "Ma décision se fonde sur une évaluation exhaustive et rigoureuse du projet, après consultation de mes services et d'avis scientifiques indépendants", a justifié le ministre.

Lire le reportage en Australie : La grande barrière de corail mise en péril par le charbon

 POUSSIÈRE ET BIODIVERSITÉ

GVK et son associé, le groupe minier australien Hancock Coal, devront notamment établir un programme spécifique de protection du dugong, un gros mammifère marin, des tortues et des oiseaux migrateurs. Ils devront également couvrir les wagons pour limiter la propagation de poussière et consulter tous les six mois les autorités de conservation de la grande barrière.

Localisation de la mine, au nord-est de l'Australie.

Alpha Coal, situé dans le bassin de Galilée, dans l'Etat du Queensland, devrait produire près de 30 millions de tonnes de charbon thermique par an à partir de 2015, pour un investissement initial de 6,3 milliards de dollars (5 milliards d'euros). Contrôlé à 79 % par GVK et à 21 % par Hancock, la mine devrait voir le jour entre 2013 et 2016. Sa durée de vie est estimée à une trentaine d'années.

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Ailleurs dans le monde
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 16:52

 

Plusieurs mobilisations d’urgence, petit aperçu du calendrier, je vais essayer de rien oublier :

 

TSCG : (Traité pour la Stabilité, la Croissance et la Gouvernance, qu’y disent en Novlangue…en fait c’est Traité pour la Suprématie du Capital et sa Gouvernance)

Vous avez aimé l’amour  tous les cinq ans ? (coïtus interruptus avec Démocratie en Mai-Juin dernier, vous avez déjà oublié, normal, c’était mécanique et très décevant, un peu comme avec une pute…). Préparez vous à l’abstinence totale.

Vous vouliez une démocratie réelle maintenant ou même à la rigueur un peu plus tard? Bougez pas, continuez à dormir et à rêver, l’oligarchie socialo-libérale marche main dans la main avec l’oligarchie ultra-libérale pour confisquer la souveraineté des peuples (enfin ce qui en reste, théoriquement). Indignados, le réveil va être brutal.

Une petite frange du PS s’aperçoit d’ailleurs que le projet TSCG tiens pas la route et va nous mener au désastre économique et démocratique. Faut donc continuer à les encourager, ces grands timides, à ne pas voter ce traité dément, puisqu’ils sont censés nous représenter (faute de mieux et pour s’épargner pire, pas par adhésion ils le savent mais ils préfèrent…’l’oublier’). Pétitions et courriers aux élus circulent.

Cela se vote bientôt, simple formalité législative sans consultation directe du peuple, pas question de recommencer le débat comme en 2005 (horreur !). Rappelons qu’il s’agit d’un des points fondamentaux de la souveraineté populaire, le débat budgétaire. Le Conseil Constitutionnel (Giscard, Chirac, Sarkozy, Charasse et autres ‘sages’ du même acabit) comme par hasard n’y a rien vu qui soit matière à consulter le peuple. On va leur fournir des lunettes, à ces vieillards gâtés : « No Taxation without Representation » (pas d’impôts sans représentation) disaient les colons américains en 1774 et le refus de la Couronne Britannique a déclenché la révolution et la guerre d’Indépendance…quand on vous dit qu’on vit une Grande Récession…on se retrouve 250 ans en arrière !

Si ce projet passe, comptez sur les Indignés pour rappeler à la ‘social-démocratie’ sa collusion avec le Capital…c’est un ‘casus belli’, on seras pas les seuls et les Indignés veulent s’associer à toutes initiatives contre ce projet des psychopathes qui nous gouvernent.

Le comité Nîmois contre le TSCG (contact : tscgnonnimes@gmail.com), avec dedans SUD, FO, CGT, Indignés et autres ‘citoyens’ et ‘électrons libres’, va faire et diffuser des tracts. Muy bien, on peut les aider pour diffusion. Date des réunions à suivre.

 

Vous voulez des infos là-dessus :

http://www.despasperdus.com/index.php?post/2012/06/19/TSCG

ou tout simplement :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_budg%C3%A9taire_europ%C3%A9en

Y’en a ailleurs, c’est des exemples…piochés au hasard (ou presque), sur Gogol.

 

Action ‘Maison du Peuple’ 8 septembre, au Forum des associations.

Une banderole était prévue, pour accompagner l’action. Ceusses qui ont parlé de s’en charger doivent se manifester d’urgence, à l‘assemblée de Mercredi prochain par exemple.

Le Forum, 230 associations présentes, on auras la liste, commence à 8h à l’Esplanade et un rassemblement est prévu à 16 h sur les marches du Palais de Justice (où il était écrit, Maison d’arrêt, (virgule) et de Justice. (point), je sais pas si ça y est encore…).

Pour nous il s’agit pas de s’associer avec l’Association des Anciens Combattants de Dien Bien Phu (en voie de disparition cela dit), des Nostalgiques de l’Algérie Française, des Pêcheurs à la Mouche, de la Pédale Cycliste Nîmoise ou des Quinquagénaires Grassouillettes Adeptes du Fitness…Les associations c’est vaste et varié…tant mieux et ce serait bien que cette diversité, en général respectable, ait un lieu pour elle. C’est un point et une idée très valables à défendre.

Mais nous on veut aussi interpeller et demander si parmi ces associations il y en auraient qui seraient prêtes à agir, pour le logement, pour l’hébergement d’urgence etc…(y’en a qui le font) mais pour nous il ne s’agit pas uniquement de pallier à l’urgence sociale à la place de l’Etat qui est bien trop occupé par ‘ses riches’, il s’agit de susciter l’auto-organisation, d’obtenir ou de s’emparer d’un lieu qui soit un outil de convergence et de synergie pour lutter (excusez du terme ‘martial’ mais en face on a des déguisés en bisounours roses mais pas que…), de faire de la contre propagande (de l’information en fait) et se donner des moyens pour réunir tous ceux qui veulent faire de la solidarité active. On va en avoir besoin…à une échelle jamais vue, allez voir dans les squares, toute la misère d’Europe et du Monde est en errance sur les routes en ce moment même.

C’est donc vaste aussi, on a regroupé ça sous le vocable ‘Maison du Peuple’ pour faire simple et il n’y a donc pas que les associations qui soient concernées. Nous sommes des individus, des gens, des personnes. Il s’agit aussi de ne pas se laisser enfermer dans les carcans légaux et institutionnels. Ces carcans servent à nous domestiquer.

Tout le monde ne s’associera pas à ce genre de projet, c’est clair. Nous verrons bien….

 

Action Mondiale du 13 Octobre

Elle est en cours de démarrage. Il faut bien fixer des dates pour agir ensemble, celle là vaut une autre. C’est, en principe, à l’image de la journée du 15 Octobre de l’année dernière, une journée mondiale de protestations et de propositions.

De tonitruantes casserolades sont prévues mais tout est laissé à l’initiative locale et cela peut aussi passer par la ré appropriation des espaces publics, voir ci-dessous au sujet des ‘Comestibles Incroyables’.

Les Indignés de Nîmes participeront d’une manière ou d’une autre…on va en définir rapidement le cadre et les modalités pour que tous ceux qui veulent s’y associer viennent, avec ou sans drapeaux…(fini les chis-chis électoraux : el pueblo unido…).

Liens : http://interoccupy.net/ttsinternational/minutes/minutes-of-aug-18th-occupy15mindigne-international-network-meeting/

 

Opération ‘Bienvenue en Palestine’

Les Désobéissants réitèrent leur action de ce printemps en solidarité avec la Palestine. Voir sur le site : http://www.desobeir.net/ (y’à de quoi rigoler aussi, voir affichettes des casseurs de pub et action de Bizi contre la BNP, Banque Niquons la Planète…)

C’est du 24 au 31 Août.

Rien de prévu dans l’immédiat (contacts pris ce matin avec France-Palestine qui est en phase d’atterrissage post estival comme tout le monde), on est un peu pris de court pour organiser autre chose que du symbolique (et même ça). On se tient au courant.

 

Marche pour la vie dans le triangle de la mort (Cadarache-Marcoule-Tricastin).

A l’initiative du Comité Anti-Nucléaire CAN84, pour un arrêt immédiat du nucléaire. On peut pas se contenter d’ergoter stupidement pour savoir si il faut fermer Fessenheim ou pas dans 10,15 ou 20 ans : résolution du problème=zéro.

L’appel à participation circule (voir mail de Janie). Des Indigné-e-s (des ‘ -e-‘ en l’occurrence) vont participer au rassemblement de Jeudi à Marcoule.

Lien : http://www.coordination-antinucleaire-sudest.org/

 

L’assemblée a évoqué aussi :

 

1-La rencontre avec les Indigné-e-s de Marseille qui si ils n’étaient pas nombreux (2) ce jour là sont quand même encore actifs à plus vaste échelle d’habitude.

Discussions et échange d’infos.

Les Marseillais veulent se financer au travers d’une association, ont crées des groupes de travail notamment sur une nouvelle constitution (leur dada) et sur la question du revenu de base universel.

Encore un lien: marseille.indigné-e-s.net, par exemple.

 

2. Le déménagement Williamesque (suite)

Il reste en contact avec nous et dès qu’il peut il va prendre contact avec les gens du Vigan et de Ganges et feras le lien. Il se passe pas mal de choses dans le Haut-Gard, on a beaucoup à apprendre et à connaître.

Un des autres William envisage aussi de déménager vers…Notre-Dame de La Rouvière (10 km de Valleraugue)…c’est pas un gag.

 

3.Amap

L’une d’entre nous a un demi panier Amap en trop. On a décidé de le financer provisoirement avec nos fonds (8€50 par semaine pour 7 semaines) et de le distribuer le Mercredi à ceux qui en ont besoin, gratuitement ou contre participation pour ceux qui peuvent, histoire de pas gâcher de la bonne bouffe. On verra à l’usage si notre participation à ce genre d’initiatives ou à des coopératives d’achat peut continuer, parce que dans le fond elle est souhaitable.

 

4.Divers projet à cogiter :

Les « comestibles incroyables » : il s’agit de susciter l’occupation par les gens des espaces verts bêtement inutilisés (à grands frais) par divers gazons et fleurettes non durables. L’idée, en application en Angleterre notamment, est de cultiver des fruits et légumes à l’usage de tous. Au-delà de la fourniture d’aliments il s’agit surtout de créer localement du lien social et de la beauté (on vit aussi d’amour et d’eau fraîche).

Bourse d’échange aux livres : chacun apporte en un lieu des bouquins qu’il ne veut pas garder ou qu’il veut voir circuler. On prend en échange (ou pas) ce qu’on veut si on trouve ce qu’on veut. Idée généreuse et gratuite, pour diffusion du savoir et de la création pluri-millénaire de l’humanité, notre patrimoine commun.

 

 

5. La brocante du 9 septembre

Tombe pas très bien vu que le 8 c’est journée d’action. On peut envisager de remplir le camion le Vendredi. Quoiqu’il en soit il faut renouveler un peu le stock, y reste que des drouilles. Appel est fait aux dons (objets pas trop gros, en état de marche ou pas trop pourris svp). Si vous pouvez amener un carton ou un sac, on collecteras le Mercredi ou stockage (provisoire) chez Joëlle, puis (temporaire) chez Marleen. Si il y a plus on peut envisager un ramassage ‘à la Emmaüs’…

 

6.Revitalisation du site Facebook

Celui qui devait s’en charger (votre serviteur en l’occurrence) n’a strictement rien fait (et a même perdu les codes d’administrateur). Michel reprend le flambeau et il auras pas de mal à mieux faire, c’est cool pour lui…et pour nous.

 

J’en profite pour enfin conclure :

Internet c’est impec, y’a qu’à voir le nombre de liens que je vous ai balancés (sans forcer). Mais…

La démocratie, le lien social, le respect, l’amitié ou la camaraderie c’est face à face, par présence physique que ça s’établit (ou pas mais au moins on sait pourquoi). Pas question de se cacher sous des avatars à la noix, on devrait même se présenter à poil pour bien faire…et pas se cacher sous des nippes préfabriquées qui nous catégorisent. Nous voulons, nous devons nous affranchir de la société technicienne et de ses ersatz à deux balles. Internet devient un préalable indispensable à l’insertion dans la société et donc un facteur d’exclusion de plus pour ceux qui peuvent pas verser sa rente au Capital. Il devrait être gratuit mais Internet bouffe l’énergie de dizaines de centrale nucléaire, de centaines de puits de Gaz de Schistes, par jour et partout dans le monde. Bien qu’on puisse relativiser notre propre impact puisque, paraît-il, 60 à 80% du volume des messages sur le net est de la pub (!!!), c’est pas en utilisant ça qu’on va créer un monde plus sobre, plus résilient, plus humain, meilleur.

Laissez tomber vos égos-carapaces qui vous empêchent de dialoguer sereinement avec vos semblables qui ne vous ressemblent pas et venez vous mêler de la vraie vie.

 

Tous les mercredi, Place de la Maison Ronde, ou bien n’importe où, n’importe quand ailleurs dans le monde…

 

OCCUPONS PARTOUT !

(et en ce moment à l’ombre de préférence, Loïc merci du conseil)

 

 

 

 

Les Indignés de Nîmes

Repost 0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 16:35

 

www.desobeir.net


Amis désobéissants,
 
l'opération BIENVENUE EN PALESTINE, ou flottille des airs pour la
libre-circulation en Palestine, prend un nouveau départ... via la Jordanie !
 
Plus d'une centaine d'entre nous s'apprête à se rendre en Palestine, à l'invitation du Gouverneur de Bethléem, pour accompagner les enfants palestiniens dans leur rentrée scolaire. Cette initiative non violente est menée par nos partenaires de l'association Europalestine.
 
Seulement, comme le 8 juillet 2011 et le 15 avril 2012, il est probable qu'Israël fera tout ce qui est en son pouvoir pour nous empêcher d'arriver en Palestine. Après avoir tenté de pousser la porte via Tel Aviv, au prix de nombreux incidents dans les aéroports d'Europe et de l'emprisonnement de dizaines d'entre nous dans les prisons israéliennes, nous passerons cette fois-ci par la Jordanie et le Pont Allenby (contrôlé par les Israéliens), comme nous y invitait un officiel du gouvernement israélien le 15 avril dernier... On verra comment la Jordanie et Israël traiteront les militants non violents que nous sommes cette fois.
 
Notre action commencera ce week-end, depuis la capitale jordanienne. Si vous le pouvez, nous vous demandons d'interpeller le gouvernement français afin qu'il exige que ses  ressortissants soient traités comme sont traités les Israéliens qui viennent en France.

Merci d'envoyer un message à Monsieur Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères pour qu'il protège "le droit de circuler librement vers la Cisjordanie", et la sécurité de la centaine de ressortissants français (principalement) participant à notre action de solidarité internationale. Vous pouvez utiliser ces adresses mail :

- alexis.lecour-grandmaison@diplomatie.gouv.fr
- Secretariat.CM2@diplomatie.gouv.fr
- alexandre.diebolt@diplomatie.gouv.fr

Merci de suivre les infos sur le site de la mission (http://bienvenuepalestine.com/) et de prévoir des manifestations dans toutes les villes si nous sommes empêchés d'entrer en Cisjordanie, alors que nos hôtes nous attendrons dans la ville de Jéricho, juste à la sortie du Pont Allenby.

Des réunions sont organisées dans plusieurs villes avant le départ pour rassembler les fournitures scolaires (peinture, feutres, petits sacs à dos, jeux) que nous emportons pour les enfants. Contactez-nous pour connaître les
participants à la mission de votre ville si vous voulez nous apporter des choses à remettre aux Palestiniens. Il est aussi possible de nous envoyer un chèque pour que nous puissions les acheter de votre part (à l'ordre de CAPJPO EuroPalestine, au 16 bis rue d'Odessa 75014 Paris. Vous recevrez un reçu si vous envoyez votre adresse).

www.desobeir.net

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Palestine
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 16:23

 

http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2012/05/07/Arr%C3%AAt-imm%C3%A9diat-du-nucl%C3%A9aire-%3A-Marche-pour-la-Vie-en-ao%C3%BBt-2012

 

2012-05-04_affichette_CAN84_Marche-pour-la-vie_72dpi_.jpgA l'appel du Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) une "Marche pour la Vie" aura lieu du 18 au 25 août 2012 sur les routes du Vaucluse, du Gard et de la Drôme, au coeur du triangle de la mort nucléaire Cadarache-Marcoule-Tricastin. Un seul mot d'ordre réunira les marcheurs à pieds, à vélo, à cheval, en rollers, qui relieront les 3 sites nucléaires civils et militaires... : arrêt immédiat du nucléaire! Oui à la vie!

 

 

En finir sans attendre et une bonne fois pour toute avec le crime quotidien de la destruction atomique : tel est le sens et l'objectif de la "Marche pour la Vie" initiée par le CAN84.

Les citoyennes et citoyennes relieront par étapes sur 8 jours les 3 sites emblématiques de l'obscurantisme scientiste et des atteintes à la santé et à la vie qu'ils imposent aux populations et aux territoires. Le trajet pourra s'accomplir en totalité ou par étape le matin ou l'après-midi et selon les modalités de chacun : à pieds, à cheval, à vélo, en rollers, à dos d'âne, ou par tout autre moyen.

. A chaque étape une "escouade" de volontaires se rendra dans le village ou la ville-étape pour rencontrer la population locale, l'informer, la documenter et l'appeler à l'action contre le crime nucléaire. Des photos de victimes du nucléaire seront exposées.

. A chaque étape les élu-e-s locaux seront interpellé-e-s pour prendre position, par une délibération du Conseil municipal, pour la mise à l'arrêt des installations nucléaires qui portent atteinte au quotidien par leur contaminations radioactives à la santé et à la vie.

. A chaque étape sur les lieux nucléaires une rencontre-discussion sera proposée aux salarié-e-s du nucléaire et à leurs organisations syndicales

. A l'étape du soir sera organisée une rencontre favorisant les discussions, projets d'actions, concertations (les musiciens sont invités à apporter leur instrument de musiques à corde, à vent et percussions)

L'auto-gestion est le principe de base de cette initiative, chacun-e étant invité-e à se "gérer" personnellement au niveau de la nourriture, de l'habillement, de sa pharmacie personnelle : un véhicule d'accompagnement permettant le transport des matériels et de soigner les petits "bobos" servira de voiture-ressource.

Les personnes qui souhaitent participer à cette "Marche pour la vie" sont invité-e-s, au regard du programme ci-dessous, à préciser par courriel aux organisateurs ( collectifantinucleaire84@hotmail.fr  )  les étapes auxquelles elles envisagent de participer.

Le CAN84 met (ci-dessous) à la disposition des individuel-les et des groupes et collectifs une affichette (300dpi) à reproduire et apposer dans les localités et lieux-relais, un visuel à faire circuler par internet (72dpi) ainsi qu'un tract-parcours-programme reproductible. Nous invitons les collectifs à s'organiser pour du co-voiturage jusqu'au point de départ de l'étape retenue.

__

Le triangle de la mort Cadarache-Marcoule-Tricastin

Zonage_triangle-Cadarache-Marcoule-Tricastin_PPI.jpg

 

 

 

Photos disponibles sur ce lien
 
 
 

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Nucléaire
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 14:18

 

http://reflets.info/ou-est-letincelle/

21 août 2012
Par kitetoa

Question sans réponse à ce jour : quelle est le seuil de tolérance des peuples ? A partir de quel moment précis, de quelle minute, de quelle seconde, un peuple décide que finalement, le contrat social qu’il acceptait jusque là n’est plus tolérable ? Ou, plus honoré par l’autre partie, celle à qui il délègue son pouvoir. Et corolaire, quelle est l’étincelle qui déclenche une révolution ?

Il y a bien les actions souterraines que l’on découvre des années après et montrent que ce genre de chose n’est pas « spontané ». Mais peu importe. Le résultat est là, tout un peuple se soulève et dit « stop ».

Dans la chaleur et la torpeur de l’été, les « nouvelles » semblent passer inaperçues et les peuples sont particulièrement calmes et silencieux. Visiblement, le seuil de tolérance n’est pas encore dépassé. L’étincelle toujours pas là.

L’Espagne est en passe de devenir le nouveau domino à terre de l’Union Européenne. Personne n’a les moyens de la sauver, encore moins l’Italie qui sera le prochain pays sur la liste avant la France. Si le reste du monde ne s’est pas écroulé avant. Car les faillites bancaires à venir pourraient avoir de sérieuses répercussions ailleurs. De même, le bilan de la BCE devrait commencer à affoler les peuples.

Tout cela est le résultat de la gestion des affaires de la cité à l’échèle européenne. Les politiques qui auraient pu désarmer les marchés il y a belle lurette n’en ont rien fait. Ni même n’en parlent à ce stade alors que le monde s’écroule autour d’eux et qu’ils le savent parfaitement. S’il fallait chercher des responsables de cette crise financière, il serait simple de pointer les politiques ou le secteur de la finance. Pourtant, les principaux responsables sont sans doute les peuples qui ont accepté et continuent d’accepter les décisions ou l’absence de décisions des politiques.

Sale temps

De l’autre côté de la Méditerranée, Bachar el-Assad continue de massacrer. Cet homme qui était l’invité de Nicolas Sarkozy pour le 14 juillet. Ce tyran qui l’était à l’époque comme il l’est aujourd’hui, le nombre de meurtres à son actif étant juste moins important. Pourtant, sachant cela, notre ancien président, via Ziad Takieddine, a tout fait pour se rapprocher de Bachar el-Assad et de Mouammar Kadhafi. Deux dictateurs sanglants notoires.

Ne cherchez pas, cette époque n’est pas révolue, le changement, ce n’est pas pour tout de suite. François Hollande a reçu en moins de 100 jours le roi du Maroc (le mouvement du 20 février appréciera), le roi de Bahreïn (Najib Rajab appréciera), le premier ministre du Qatar, le fils du roi d’Arabie saoudite, le roi de Jordanie et le prince héritier d’Abu Dhabi. Tous pays connus pour leur souci du respect des Droits de l’Homme. Et pour leur goût prononcé pour les technologies de surveillance globale vendues notamment par Amesys.

En Russie, trois punkettes membres du groupe Pussy Riot sont condamnées à deux ans de camp pour avoir poussé la chansonnette contre le dictateur local dans une église. A l’époque soviétique, seule la condamnation aurait été plus longue, mais pour ce qui est de bafouer les Droits de l’Homme, le régime de Vladimir Poutine se pose là. Ceci dit, ce n’est pas une découverte et le triste épisode de l’été n’en est qu’un révélateur de plus.

Plus près de nous, un homme s’immole devant les locaux de la CAF et cela ne provoque que quelques entrefilets dans la presse…

Continuons notre voyage de l’été… Un petit saut en Afrique du Sud où la police a froidement abattu 34 mineurs grévistes. Le président sud-africain a expliqué benoitement que « ces événements ne sont pas ce que nous voulons voir dans une démocratie régie par la loi ».

Sans blague ?

Ça fait un moment qu’il se passe plein de choses « que nous ne voulons pas voir dans une démocratie régie par la loi ». Et ça commence à se voir dangereusement.

Quant aux peuples, ils en pensent quoi de tout ça ?

Est-ce qu’ils pensent que ceux qui devraient se retrouver derrière les barreaux, ce sont des politiques comme Nicolas Sarkozy et ses grognards, qui ont tant œuvré auprès de dictateurs notoires ou comme Vladimir Poutine (que Nicolas Sarkozy avait félicité avec tant de cœur pour sa réélection) qui vient d’avouer avoir préparé la guerre en Géorgie en 2007 (que Nicolas Sarkozy s’était vanté d’avoir réglée) et qui soutient Bachar el-Assad ? Ou bien les punkettes qui chantent dans les églises ?

Ils pensent que c’est normal de voir des familles jetées dehors de leurs appartements en Espagne, par Bankia, une « banque » sauvée in-extremis par… les mêmes contribuables qu’elle met à la rue, probablement pour les punir de ne pas avoir pointé du doigt les conneries faites par la direction de la banque quand il était encore temps ?

Ils pensent que l’on doit expulser les Roms de leurs campements plutôt que de trouver des solutions durables pour améliorer leur situation ? Ou bien que l’on doit continuer à sauver des financiers gavés aux bonus alors qu’ils plongent allègrement le monde dans le chaos ?

Elle est où l’étincelle ?

Reste également à savoir ce qui remplacerait le système actuel. Car ce qui vient après, est rarement mieux…

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Ils réagissent
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 22:03

 

 

2. À propos de la Palestine
 

Le 28 novembre 2011, nous [Assemblée populaire de Real Democracia Ya! Madrid] avons écrit à l’Acampada des Indignés d’Israël et nous avons reçu sa réponse. Au vu des positions politiques exprimées, le groupe de travail a consensué ces trois points :

• Le mouvement de Tel-Aviv est un mouvement qui appelle à résoudre les problèmes sans avoir à supporter les conséquences de ces actes pour la communauté palestinienne ;
• Les personnes les plus radicales d’Israël n’ont pas participé à ce mouvement et n’ont pas essayé ;
• On ne peut pas définir révolutionnaire un mouvement qui ne combat pas les actions d’occupation, le génocide, l’apartheid dont est responsable le gouvernement de son propre pays.

Le consensus au sein du groupe de travail de la politique internationale 15M, SOL conclut que c’est seulement si le mouvement en Israël condamnait l’occupation israélienne de Jérusalem-Est et la Cisjordanie et le blocus de Gaza, appelait à la fin du mur et aux lois discriminatoires contre les Palestiniens, revendiquait les droits des réfugiés, nous pourrions estimer marcher ensemble dans cette longue marche qui nous conduit tous et tous vers un monde meilleur.


Le 4 Décembre 2011 à 24h00 à la Puerta del Sol le groupe de travail sur la politique internationale soutient la concentration, PERFORMANCE ET ASSEMBLÉ THÉMATIQUE OUVERTE sur la cause palestinienne organisée par PalestinaTomaLaCalle.


Appel : « Pour marquer la Journée internationale de solidarité avec la Palestine, nous vous attendons pour faire partager notre soutien au peuple palestinien contre l’occupation, le mur et la politique d’apartheid, le blocus et le bombardement de Gaza, en solidarité avec la lutte de son peuple, avec prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes et pour le droit au retour de tous les réfugiés. »

 

En mai 1948, 800 000 Palestiniens ont été expulsés de leurs terres et propriétés et transformés en réfugiés. Pour cela, le 15 mai, le peuple palestinien commémore la Journée de la catastrophe palestinienne connue sous le nom d’Al-Nakba. Sur un total de 550 villes et villages, 417 ont été totalement ou partiellement détruites et Israël a occupé plus de 78% des territoires, malgré la résolution 181 de l’ONU qui destinait seulement 52% des terres palestiniennes à l’État d’Israël.


Le 14 mai 1948, le mouvement sioniste déclarait unilatéralement l’État d’Israël. Plus tard, en 1967, avec le soutien de l’impérialisme, il s’étend et occupe le reste des terres (Gaza et Cisjordanie) pour prendre le pouvoir sur l’ensemble de la Palestine historique.

 

Aujourd’hui, Israël continue sa politique criminelle de nettoyage ethnique contre le peuple palestinien par le biais de crimes, de meurtres, d’arrestations, de blocus, par les moyens de la construction du mur de séparation raciste, la dévastation des cultures, la destruction des maisons et la judaïsation de Jérusalem.


Le peuple palestinien, à l’intérieur et à l’extérieur de la patrie usurpée, continue inexorablement sur la voie de la lutte contre l’occupation et le colonialisme pour chasser les agresseurs et parvenir à la création d’un État indépendant et souverain avec Jérusalem-Est comme capitale et le le retour des réfugiés en vertu de la résolution 194 de l’ONU.

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 21:54

 

 

Le Monde.fr | 22.08.2012 à 11h48 • Mis à jour le 22.08.2012 à 15h02

Par Albelle Di Napoli

 
Un travailleur marque des rondins provenant des forêts de l'Etat de Sarawak, la partie malaisienne de Bornéo, en 2007. La déforestation touche particulièrement les pays de l'Asie du Sud-Est.

Mauvaise nouvelle pour la planète. Cette année, il n'aura fallu que 234 jours à l'humanité pour consommer toutes les ressources naturelles que la Terre peut produire en un an. Nous avons atteint, mercredi 22 août, le "Global Overshoot Day", le "jour du dépassement". En d'autres termes, nous vivrons à crédit jusqu'à la fin de l'année.

"L'heure du bilan a sonné", estime l'organisation non gouvernementale Global Footprint Network (GFN), qui calcule chaque année cette empreinte écologique. Le processus d'épuisement des ressources naturelles s'accélère : le "jour du dépassement" intervient cette année trente-six jours plus tôt qu'en 2011. En 2005, la limite fut atteinte un 20 octobre ; en 2000, c'était un 1er novembre.

Depuis 2003, les experts de GFN évaluent la quantité de ressources à travers le monde et la manière dont elles sont gérées. Avec pour unité de mesure l'hectare global (hag), la méthode consiste à comparer cette "biocapacité" à la consommation réelle de chaque pays.

 

 UNE SEULE PLANÈTE NE SUFFIT PLUS

Cette année, leur système de calcul a été affiné et a permis de publier de nouveaux chiffres, plus précis, pour les cinquante dernières années. Le résultat ? "Un déficit écologique qui se creuse de manière exponentielle depuis cinquante ans", constate Mathis Wackernagel, fondateur de GFN.

Une seule planète ne suffit plus pour subvenir à nos besoins et absorber nos déchets. Désormais les besoins de l'humanité dépassent de 50 % les ressources disponibles, lesquelles ont quasiment diminué de moitié depuis 1961.

Les experts du Global Footprint Network comparent la biocapacité de chaque pays et sa consommation réelle à l'aide d'une unité de mesure, l'hectare global (hag) par habitant.

Rappelant que les risques de pollution (chimique, radioactive, etc.) ne sont pas comptabilisés dans cette étude, le président de GFN prévient : "La dégradation des milieux naturels se traduit inévitablement par une baisse des surfaces productives et notre dette, qui s'alourdit, condamne aux dépens les générations futures."

En 2008 (les données pour les années suivantes ne sont pas encore traitées), l'empreinte écologique de l'humanité s'élevait à 2,7 hag par habitant pour une capacité limite de 1,8 hag/hab. Principaux responsables du déficit, les rejets de dioxyde de carbone constituent 55 % de l'empreinte écologique mondiale. Le reste revient à l'exploitation des milieux naturels.

 

PRESSION DISPROPORTIONNÉE

La pression des pays riches est disproportionnée. En tête du classement, le Qatar a fini par dépasser le Koweït et les Emirats arabes unis, avec une consommation de 11,68 hag/hab. Il faudrait cinq planètes uniquement pour absorber la production qatarie de C02.

Au total, sur les 149 pays observés, 60 sont responsables de la dette. En 23e position, figure la France, dont la biocapacité a reculé de 20 % entre 2005 et 2008. Désormais, ses besoins dépassent de 70 % les ressources disponibles. C'est bien au-delà de la moyenne mondiale. Le déficit s'est creusé très vite : le score hexagonal s'élevait à 44 % en 1995, à 54 % en 2005.

Excédentaire, la Chine se place au 73e rang du classement. Le géant asiatique est le premier émetteur mondial de gaz carbonique par tonne métrique, mais son empreinte écologique est relativisée une fois rapportée au nombre d'habitants.

Le rapport de 2012 sur l'état de la planète, mené conjointement avec l'ONG WWF, complète ces résultats. Entre 1970 et 2008, la biodiversité a chuté de 30 % à l'échelle du globe, et les chercheurs estiment qu'au moins 0,01 % des espèces vivantes disparaissent chaque année. Le chiffre correspond aux dernières estimations de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). "Il existerait sur Terre entre 15 et 20 millions d'espèces animales et végétales. Parmi elles, 19 817 sont en train de disparaître", témoigne Florian Kirchner, chargé de programme sur l'extinction des espèces.

Pour M. Wackernagel, ni l'austérité ni la croissance n'éviteront la faillite du système, le défaut de régénération de la Terre sera le facteur limitant de notre économie. "Car la tendance finira par se renverser, que ce soit à dessein ou par désastre."

Albelle Di Napoli

 

 

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Alertes- Ce que vous devriez savoir
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 21:45

 

 

 

Exit la promesse du candidat François Hollande de bloquer temporairement les prix des carburants. Pour tenter d'enrayer la hausse des prix à la pompe, lesquels sont désormais très proches de leurs niveaux du printemps, le gouvernement a finalement décidé de jouer sur un autre levier, celui de la fiscalité.

Sur BFMTV-RMC, Jean-Marc Ayrault a annoncé que les taxes sur les carburants allaient connaître une diminution « modeste » et « provisoire ». Le premier ministre n'a pas livré plus de détails mais le plus probable est que cette baisse temporaire concerne la taxe intérieure sur la consommation des produits pétroliers (TICPE) qui remplace depuis 2010 la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP), selon un spécialiste du dossier. La TICPE est, avec la TVA et la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP), l'une des trois taxes afférentes aux carburants.

En 2010, selon les chiffres du ministère de l'écologie, la TICPE a rapporté 23,9 milliards d'euros dont 14,2 milliards à l'Etat, le reliquat revenant aux régions et aux départements, mais le premier ministre a indiqué que la baisse concernerait la part de l'Etat. Ce qui promet donc d'être coûteux pour les finances publiques. L'ancien gouvernement avait chiffré à 1,25 milliard d'euros le manque à gagner fiscal d'une baisse de taxes de 10 centimes par litre durant trois mois.

En acceptant de se priver de recettes, l'exécutif met parallèlement la pression sur les industriels du secteur. Producteurs et distributeurs sont appelés à prendre leur part. « Je souhaite que l'effort soit partagé et que ce soit un effort vrai », a insisté mercredi à la mi-journée Pierre Moscovici. Le ministre de l'économie, à qui sera remis le 24 août un rapport sur la formation des prix des carburants, recevra ensuite le 27 août les associations de consommateurs et le 28 les industriels du secteur. A l'issue de ces rencontres, il devrait annoncer les modalités pratiques arrêtées par le gouvernement pour limiter la hausse des prix à la pompe.

Le secteur pétrolier, qui va déjà devoir acquitter en 2012 une surtaxe de 500 millions d'euros, accueille pour l'instant avec satisfaction les déclarations de Jean-Marc Ayrault, jugeant qu'elles vont « dans le bon sens ». « On avait dit depuis le début que pour atténuer l'augmentation des prix des carburants, il fallait d'abord jouer sur les taxes, le gouvernement reconnaît cette réalité », a dit à Reuters Jean-Louis Schilansky, le président de L'Union française des industries pétrolières.

Selon les chiffres communiqués par le ministère de l'écologie et du développement durable, la fiscalité représentait en 2010 plus de 60 % du prix de l'essence (61,4 % pour le sans plomb 95 et 60,3 % pour le sans plomb 98) et 53,7 % pour le gazole. Pour s'opposer au gel temporaire des prix, les professionnels avaient mis en avant l'argument selon lequel un blocage risquait d'aggraver les difficultés de la filière française du raffinage et d'accélérer les fermetures de stations-service.

Si elles satisfont le secteur, ces annonces suscitent le scepticisme des alliés Verts du gouvernement et l'opposition de l'UMP. Ainsi le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé, qui « ne pense pas que ce soit ce type de mesure circonstancielle qui puisse résoudre le problème extrêmement important que rencontrent nos entreprises et nos ménages par rapport au coût de la facture énergétique, par rapport au prix de l'essence. Nous aurions pu nous tourner vers une aide directe aux ménages les plus défavorisés et qui ont besoin d'une aide publique pour compenser cette baisse dramatique du pouvoir d'achat. Ce qui est intéressant c'est de pouvoir discuter entre nous, et je dis très sincèrement ma perplexité quant à la réalité, à la portée de cette mesure. »

Pour sa part, l'ancienne ministre du budget, Valérie Pécresse, a dénoncé sur RTL « un marché de dupes », expliquant que « si Jean-Marc Ayrault baisse les taxes sur les carburants, il faudra bien qu'un autre contribuable paye pour que le déficit budgétaire ne s'aggrave pas, donc on va donner aux consommateurs d'essence une baisse de taxe, et on fera une hausse d'impôts par ailleurs sur d'autres taxes, donc en réalité on reprendra d'une main ce qu'on donne de l'autre. Aujourd'hui, le gouvernement choisit la démagogie de court terme, les Français payeront. »

Outre l'annonce sur la baisse des taxes, le premier ministre a également indiqué vouloir mettre en place « un organisme de surveillance de l'élaboration des prix » des carburants, à l'image d'un observatoire qui vient d'être instauré en Allemagne. En France, il existe déjà un observatoire des prix et des marges placé sous l'autorité de Bercy et dont l'objet est de scruter chaque mois les prix et les marges de différents produits de consommation, dont les carburants.

Anne Eveno

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22