Notre Dame des Landes

Jeudi 10 avril 2014 4 10 /04 /Avr /2014 23:22

 

Source : www.reporterre.net


 

Le tribunal nantais assomme les manifestants anti-aéroport et laisse courir la police

Nicolas de La Casinière (Reporterre)

jeudi 10 avril 2014

 

 

 

Le tribunal de Nantes a condamné très lourdement quelques personnes ayant participé à la manifestation du 22 février contre l’aéroport de Notre Dame des Landes. Jugées d’avoir été violentes, mais avec des preuves très ténues. Quant aux policiers qui ont gravement blessé des manifestants avec des flash balls, ils courent toujours.


- Nantes, correspondant

Le 22 février dernier s’est déroulée à Nantes une grande manifestation contre le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Près de 40 000 personnes y avaient participé, ainsi que 520 tracteurs, mais une confrontation avec la police s’était produite. Le lendemain, la police avait annoncé la mise en place d’une cellule spéciale d’enquête d’une trentaine de fonctionnaires pour attraper ceux que les autorités désignaient comme "casseurs".

Cinq semaines plus tard, passée l’échéance politique sensible des municipales, les enquêteurs ont trouvé. À défaut des fameux « blacks blocs qui voulaient casser du policier et s’en prendre aux mobiliers urbains » stigmatisés par Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, on a pris deux militants connus et deux lampistes. Si la préfecture avait annoncé le jour même huit policiers blessés, le chiffre montant à 129 « contusionnés » le lendemain, tous ont disparu des audiences de la justice.

L’urgence, cinq semaines après

Neuf arrestations ont eu lieu au petit matin du 31 mars, le lendemain même du deuxième tour des élections municipales. Mais deux personnes étaient de suite relâchées - l’une n’était pas à Nantes le jour de la manif, les preuves manquant contre le deuxième. Les gardes à vue ont été renouvelées jusqu’au transfert devant le tribunal correctionnel.

La procédure de comparution immédiate est habituellement utilisée en urgence après des flagrants délits. Là, alors que les faits remontent à plus d’un mois, elle a permis de tenir l’audience le 1er avril, dans la continuité des arrestations.

Charges retenues contre les quatre prévenus : des présumées « violences sur personne détentrice de l’autorité publique ». Mais aucun policier n’est venu témoigner avoir été atteint par un des quatre prévenus. Le reste des charges : fabrication d’un engin incendiaire (un fumigène), participation avec arme par destination (un pavé pour l’un, des cailloux ramassés pour les deux autres), dégradation (pour avoir pénétré dans une boutique de la société publique de transport en commun et pris un T-shirt, après avoir été trempé par les canons à eau de la police). Cette récupération d’un T-shirt sec a été qualifiée de « graves exactions » par le juge à l’audience.

Pastilles et bagdes

Philippe, 53 ans, intermittent du spectacle, casier judiciaire vierge, militant de longue date à la CGT et au DAL (Droit au logement), un des quatre dans le box, a bien reconnu avoir fait « retour à l’envoyeur » des « pastilles lacrymogènes ». Mais il souligne : « Il n ’y a aucun lien entre tous les quatre. Alors pourquoi faire un lot, plus d’un mois après ? »

On l’accuse avec trois clichés, captures d’écran d’un film pris au cœur des nuages lacrymogènes par la télévision locale TV Rennes. Sur une capture d’écran, on le reconnaît debout au milieu de gens masqués qui dépavent des rails du tramway. Un autre cliché présente une personne de dos. Une autre image montre une personne non identifiable mais de gabarit similaire. Des badges sur un blouson sombre. Éléments clef de la perquisition, ces « trois badges que tout le monde peut avoir et que les policiers ont reposé en groupe sur un blouson saisi dans la perquisition » pour recouper avec l’image dans la manif.

Fumigène ou engin incendiaire

« La justice était apparemment plutôt contente d’avoir quelques militants investis, plus idéologiquement conformes, qu’on retrouve régulièrement dans des manifs, que les pékins moyens arrêtés le jour même et traduits aussi en comparution immédiate », explique Me Stéphane Vallée, avocat d’Enguerrand, le militant de 22 ans, sans emploi, qui a été condamné à un an ferme. Il a reconnu « quelques pierres et trois fumigènes dans une période de dix minutes, mais contre le mur anti-émeute, pas sur des personnes » explique sa compagne.

Des traces de son ADN sont retrouvés sur un fumigène trouvé par delà des hautes grilles anti-émeutes barrant la rue fixées au devant des camions de police. S’il a admis en garde à vue avoir fabriqué ce fumigène, quoi de répréhensible pour un produit d’artifice en vente libre, utilisé dans toutes les manifestations syndicales ?


- Fumigène dans une manifestation à Metz -

« La justice fait une interprétation pour considérer que, comme on y met le feu pour l’allumer, ça entre dans la catégorie des engins incendiaires ou explosifs », dit Me Vallée à Reporterre, une semaine après l’audience. Son client a aussi été condamné pour violences : « Il reconnaît avoir lancé un pavé en direction des policiers, mais où sont les violences s’il n’y a pas de victimes ? Personne n’a été atteint par ce projectile dans les rangs des forces de l’ordre, on n’a aucun nom de fonctionnaire se disant victime, rien... »

 

 

*Suite de l'article sur reporterre

 

 

Source : www.reporterre.net

 

 


Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Notre Dame des Landes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 8 avril 2014 2 08 /04 /Avr /2014 00:44

 

Source : zad.nadir.org

 

Infos du 7 au 13 avril

lundi 7 avril 2014, par zadist

 


Tant que la situation est calme, on continue les infos régulières, mais sur un rythme plus détendu d’un article par semaine, mis à jour tous les jours. Si quelque chose s’accélère, on donnera de nouveau les nouvelles en temps réel et vous pouvez écouter les nouvelles transmises par radio klaxon en streaming.

Si vous voyez des mouvements de police anormaux autour de la zone n’hésitez pas à nous contacter en appelant le numéro d’urgence au 06.43.92.07.01

Lundi 7 avril

Sur la ZAD

- Plusieurs personnes sont venues hier dans la nuit pour attaquer des Roms qui habitent à La Paquelais (bourg proche de la ZAD). Ces personnes ont détruit une antenne et lancés les poubelles contre la salle collective ainsi qu’un siège en bois qu’ils ont détruits. Courage et solidarité avec nos voisin-e-s Roms.

- Pour l’atelier couture, nous recherchons des tissus (tout coupon), particulièrement pour coudre des toiles de tipi pour les zads, si vous avez des grandes chutes ou des rouleaux, ce serait formidable. Merci de déposer ça à Bellevue.

Dans la lutte contre l’aéroport...

Un reportage sur la lutte de Notre-Dame-des-Landes va être diffusé au journal de 20h sur TF1 ce lundi soir...

...et son monde

- Un Appel aux citadins nantais sans terre soutenu par Sème ta ZAD

- Des nouvelles de la lutte de Belo Monte : Quand les rivières nous enseignent à ignorer les frontières et continuer la lutte

 

 

Source : zad.nadir.org

 

 


Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Notre Dame des Landes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 3 avril 2014 4 03 /04 /Avr /2014 00:21

 

Source : zad.nadir.org

 

Infos du 31 mars au 6 avril

lundi 31 mars 2014, par zadist

 

 


Tant que la situation est calme, on continue les infos régulières, mais sur un rythme plus détendu d’un article par semaine, mis à jour tous les jours. Si quelque chose s’accélère, on donnera de nouveau les nouvelles en temps réel et vous pouvez écouter les nouvelles transmises par radio klaxon en streaming.

Si vous voyez des mouvements de police anormaux autour de la zone n’hésitez pas à nous contacter en appelant le numéro d’urgence au 06.43.92.07.01

Mercredi 3 avril

Sur la zad

- 16h05 : Toujours les 4 fourgons de GM sur la route de "la haie" et plus qu’une clio aux ardillieres devant maison mitoyenne. Mais aussi voiture grise ordinaire devant la maison fermeé (vigiles ?)...

- 15h40 : Controle de flic au fay de bretagne a la coccinelle ! Infos traflics aussi a suivre sur le stream >> http://deathstar.puscii.nl:8000/klaxon.ogg

- Reçu :

Bonjour à tous,

Un peu fatigués vous aussi des débats stériles post-électoraux ? Allez donc faire un tour sur la Zad, vous y verrez le bocage, les moutons, les gens qui vivent au rythme de ces jours printaniers, en attendant voici des images : http://www.presquilegazette.net/presquilegazette-net-pages/environnement/notre-dame-des-landes/reportages/file-la-laine-file-les-jours-sur-la-zad.html

Bonne journée :)

- 14h10 : Encore toujours une 10ene de porc autour de la maison des ardilleres, autre on ete vu se ballader dans le champs autours, et quelques un qui se cachent, la physionomiste aussi sur place, quelque gendarmes en tenu camouflage et civile et encore toujours la pelleteuse et 2 camions porte chars.
- 10h55 : Pour linstant pas de nouvelles des Ardilleres mais ce qui a été dit c est que la veranda de la maison des Ardilleres a été detruite pour pouvoir murer directement la maison et avoir un meilleur controle dessus. La personne qui habite dans la maison mitoyenne n avait evidemment pas l air tres au courant de ce qu’il se passait.
- 10h04 : A priori ils ont casser la véranda de la maison des Ardillères : Vincitation à la révolte. pour pouvoir mieu la barricader
- 09h34 : Rectification il y a des engins près de la maison des ardillères. Ils débroussaillent autour pour l’instant, des gens sont partis voir. On vous tiens au courant
- 09h02 : Camions et pelleteuses ont pris la direction de la haie, village en face du liminbout
- 8h50 : 1 pelleteuse et 10 camions de GM vu au cimetière de NDDL

Ailleurs

- Appel 13 avril : Gaz de schiste, gaz de couche. Ni ici ni ailleurs, ni aujourd’hui ni demain

- APPEL A MOBILISATION MASSIVE : EXPULSION IMMINENTE DE LA ZAD DU TESTET && C’est officiel, la Préfecture a annoncé que le déboisement était reporté.

Mardi 1 avril

19H30 des nouvelles de la legale team

il y a eu plusieurs comparutions immediates aujourd hui, plusieurs personnes ont été condamnées a 5 ou 4 mois ferme sans mandat de depot. une personne a été condamnée a 1 an ferme avec mandat de depot pour port d’arme et engins explosifs et violence sur agent.
en general, les pesonnes ont été condamnées plus fermement que le requistoire de la procureur.
Toutes les condamnationos se basent plus sur les auditions que sur des preuves reelles.
il y aura un bilan plus precis de la legale team demain ou apres demain.


- Il y a des flics qui étaient signalés en début d’aprèm à La Haie (entre les Ardillères et Fay) et La Paquelais et en fin d’aprèm à l’Epine et à La Paquelais puis Vigneux (3 fourgons de GM à chaque fois). Ils étaient sortis de leur camion mais ne faisaient rien.

- Pas encore des nouvelles de camarades qui passent en comparison aujourd’hui !

- POINTS DE VUE de Jacques Bankir, ancien directeur des aéroports à Air France : Notre-Dame-des-Landes, cet aéroport dont on n’a pas besoin

- Voir le CV du remplaçant de Mr Laplouze Laurent Buchaillat http://fr.linkedin.com/pub/laurent-buchaillat/83/631/759

Extrait : Stage ENA / WWF France septembre 2004 – janvier 2005 (5 mois) Région de Paris , France = Développement d’un projet de solidarité internationale en faveur de la protection de la ressource en eau = Développement d’un projet d’échange de dette publique en faveur de l’environnement

Des nouvelles de la lutte anti nuk
- Week end de prépa de l’AG anti nuk du 6 avril de l’ouest à la grange à Montabot les 4 et 5 avril

Lundi 31 mars

Dans la lutte contre l’aéroport

- 19h deux personnes sont sorties à Nantes. L’une n’a pas de charges et l’autre sera convoquée plus tard. Quatre personnes passeraient en comparution immédiate demain mardi, ce qui est confirmé par les médiasbourgoises collabosdupouvoir. Deux mineurs passeraient devant le tribunal pour mineurs. Tous sont accusés de « violences sur les forces de l’ordre » et/ou de « dégradations ». Voir le résumé.

- 17h Des nouvelles du rassemblement à Nantes. Jusqu’en début d’après midi, les flics n’avaient pas confirmé que des garde à vue ont été notifiées. Il semblerait que jusque là les personnes retenues le soient sur le régime de l’audience dans le cadre d’une enquête préliminaire depuis 6 à 8h ce matin. Une personne s’est fait saisir ordinateurs et habits qui auraient été restitués. Deux mineurs feraient partie des personnes retenues. Les autorités n’ont toujours pas communiqué et les médias disent tous a peu près la même chose

Si vous avez des informations qui n’y sont pas publiées sur les arrestations, merci d’appeler la legal team au 06 75 30 95 45

- Sur Indymedia : soutien contre la rafle suite à la manif du 22

- 14h : pas de nouvelles des camarades arrêté-e-s. Les autorités communiqueraient dans l’après-midi. En résumé, au lendemain de la fin des municipales (tiens tiens), la presse, et donc la préfecture, fait l’état de l’arrestation de 8 à 10 personnes en rapport avec la lutte de l’aéroport et plus précisemment de la manif du 22. Peu de détails pour l’instant, rien ne permet d’indiquer qu’elles seront effectivement poursuivies. Il s’agit en tout cas d’un démonstration de force, visant à intimider le mouvement et racheter un peu de crédibilité à ce gouvernement en déroute. Celui là même qui refuse d’écouter "sa" population et préfère la force, comme on s’en apreçoit encore. Un appel est lancé à se retrouver devant le commissariat de Waldeck-Rousseau le plus rapidement possible pour soutenir les personnes qui se sont fait arrêtées.

- APPEL a Manif a 18h devant la #Prefecture #Nantes solidarité avec les 9 arrestations

- Dédicace à Guignol Lapouze ! C’était chouette, dommage que vous allez partir, on se bien amusé ensemble, n’est pas ? Vous vouz rappelez M. Lapouze, le 16 octobre a 10h30 sur le place de marché à la Paquelais ? Vous avez annonce que les expulsions de la zad se déroulait bien et que tout est fini ?  :) Bon, on éspère vous allez travailler plus serieusement sur Grenoble, les camarades sur place vous attendent ! Bon courage.

- TOUTE LA JOURNEE : APPEL A RASSAMBLEMENT DEVANT COMMISARIAT WALDECK-ROUSSEAU !!!

- 12h - APPEL

Y’a proposition de se rassembler devant Waldeck-Rousseau (commisariat nantes) en solidarité. Quelques personnes s’y rendent déjà. C’est tout ce que l’on peut faire pour les personnes arrétées pour le moment. La legal team est déjà au courant.

- Les merdias et la ACAB44 confirmes "9 interpellations suspectées d’exactions le 22.02"

- 9h30 - ATTENTION ! La Police44 viens de annoncer

#Nantes #NDDL Graves exactions du 22.02 : En cours, opération de #police judiciaire d’envergure. Interpellations dans le 44. On en reparle.

Passez l’info et soyons vigilent ! Article France3

- Ne pas oublier : En cas d’interpellation - La Garde à Vue : Recettes théoriques et pratiques

...et son monde

- Communiqué de presse de la ZAD du Testet du 28 Mars 2014.

- Et leur nouvelle première ministre passera au tribunal, pour provocation a la discrimination, la haine ou la violence :

tout le dossier en pdf :

PDF - 1.1 Mo

- GOODBYE AYRAULT ! T’améne ton aéroport avec toi n’est-ce pas !

petite réprise d’une nouvelle autocollante (très moche, ils sont pas douées ! ) pro-aéroport !

Documents joints

 

Source : zad.nadir.org

 

 

Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Notre Dame des Landes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 25 mars 2014 2 25 /03 /Mars /2014 19:06

 

Source : zad.nadir.org


Infos du 24 au 30 mars

mardi 25 mars 2014, par zadist

 


Tant que la situation est calme, on continue les infos régulières, mais sur un rythme plus détendu d’un article par semaine, mis à jour tous les jours. Si quelque chose s’accélère, on donnera de nouveau les nouvelles en temps réel et vous pouvez écouter les nouvelles transmises par radio klaxon en streaming.

Si vous voyez des mouvements de police anormaux autour de la zone n’hésitez pas à nous contacter en appelant le numéro d’urgence au 06.43.92.07.01


Mardi 25mars

- reçu  : Nantaise et photographe, j’ai récemment réalisé quelques photographies de paysages sur la zad. Depuis le 22 février, j’avoue que la zone m’obsède, j’y suis donc venu me promener. J’ai aussi rencontré certains et certaines d’entre vous. Je compte continuer mes images de paysages mais aussi je souhaiterais juxtaposer à mon reportage des portraits. C’est pourquoi je vous sollicite. Révéler la beauté et la richesse du site est une volonté, y apporter des visages de ceux qui défendent et font vivre la zone est important. Tous les militants, agriculteurs, naturalistes, habitants des environs contre le projet d’aéroport seront sollicité. Mon projet porte surtout qu’une autre image de la Zad est possible par des photographies sensibles. Ci-après un lien flickrsur mes images de la manif du 22 février :

- reçu  : bon docu récent sur lamétropolisation à montpellier

- Info reçu de la ZAD d’OLORON : Bonne nouvelle depuis les Pyrénées,les travaux de l’Axe E7 annoncés pour 2015 ne commenceraient pas avant 2016 voir 2017.Le conseil général des P.A. n’a pas les moyens financiers de ses ambitions routières...Cela semble logique tant ce projet de voie rapide entre PAU et OLORON couterait très très chère puisqu’on parle de 450 millions d’euros pour 35 kms !!! Les 5 participants aux journées des 21 22 mars ont quand même réalisé une belle action en faisant réapparaître les rails de la voie férrée OLORON-CANFRANC au milieu d’un rond-point routier et ont tendu une grande banderole où était écrit : NON à l’E7 du XXème siècle capitaliste OUI au CANFRANC du XXIème écologiste

- InfoTraFlic : 2 fourgons de Gms en prochete de la maison aux Ardillières, des gens qui sont autour aussi, petite jeux de chat/souris, dés que les gens s’approchent, les flics font pareil.....

- Quelques infos collectés ...

- Les arrêtés pour le marquage des tritons n’est pas encore signé et AGO veut commencer avant (ils harcèlent la DREAL visiblement) donc se serait bien d’être extrêmement vigilant autour des mares, ce sont des étudiants à priori qui feront les opérations et ils risquent de se faire passer pour des Naturalistes en Luttes donc méfiance. A priori AGO pousse à fond pour démarrer ces opérations juste après le élections ... .

- un ami travaille pour une boite de flexible dans le 49 (désolée je ne m’y connais pas je ne saurai pas dire en quoi ca consiste), apparemment vinci a déjà commencé à envoyer des mails pour informer les sous traitants qu’ils devront prévoir des gens à nddl, sur le chantier, de manière permanente.

- Que fait la justice ? Ça crève les yeux ! Lettre ouverte à Madame Moisson, Procureure de la République au Tribunal de Grande Instance de Bobigny. de collectif 8 Juillet, Montreuil

- InfoTraFlic  : il avait 4 fourgons et plusieurs voitures au parking de la cimitière a NddL. Pourquoi pas pour intervention de fermeture de maison aux Ardillières ? Pas de contrôles.

- il fait moche et aux Ardillières il y a un campement de deux vigiles qui gardent la maison de carrefour.

Lundi 24 mars

- A priori la maison aux Ardillières a été ouverte recemment et aujourd’hui par les forces de désordre et des ouvriers refermé. Pas mal de presence de flics autour de la zad, notamment pour des contrôles routier / ID.

 

Source : zad.nadir.org

 

Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Notre Dame des Landes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 25 mars 2014 2 25 /03 /Mars /2014 16:20

 

Source : rue89.nouvelobs.com

 

Fusion/acquisition 25/03/2014 à 12h10 - Mis à jour le mardi 25 mars 2014 à 14h20 

Fusion PS-EELV à Nantes : et Notre-Dame-des-Landes alors ?

Imanol Corcostegui | Journaliste Rue89

 

Pascale Chiron répond aux questions d’un journaliste, le 7 mars 2014 à Nantes (Loire-Atlantique) (SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA)

Pour la première fois depuis 1989, se présentait aux municipales à Nantes une candidate écolo. En finissant troisième avec 14,54% des voix – derrière la PS Johanna Rolland (34,50%) et l’UMP Laurence Garnier (24,15%), l’abstention a été très élevée (45,50%) – Pascale Chiron et son parti n’ont pas regretté leur choix.

Lundi, à 23h20, la fusion entre les listes PS et EELV a été annoncée au terme de longues heures de négociations. Malgré de gros points de désaccord, notamment sur la question de Notre-Dame-de-Landes.

Comment donc ont-ils pu s’entendre alors que Johanna Rolland, qui succède à Jean-Marc Ayrault, est résolument pour la construction de l’aéroport tandis que Pascale Chiron s’y oppose et réclamait « un moratoire et une étude indépendante sur l’optimisation de Nantes-Atlantique partagée par tous les acteurs » que le PS ne voulait entendre ?

« Une pirouette sémantique »

Par « une pirouette sémantique ». L’accord, qui a été développé lors d’une conférence de presse ce mardi midi, n’inclut pas le terme « moratoire » mais prévoit que la construction de l’aéroport ne peut être reprise tant que tous les recours en justice n’ont pas été épuisés.

Voir le document

(Fichier PDF)

La formulation présente dans l’accord – le texte en intégralité ci-contre – est la suivante :

« Nos divergences sur le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes sont anciennes et connues. Elles demeurent. Nous prenons acte ensemble de l’orientation du gouvernement de ne pas débuter les travaux avant l’épuisement de tous les recours juridiques actuellement déposés. »

EELV n’a donc pas obtenu grand-chose mais « cela renvoie le projet aux calendes grecques », dit un participant aux négociations à Presse Océan qui ajoute que « des ordres sont venus directement de Paris ». « Sur le fond, ça ressemble à quelque chose », nous explique-t-on côté écolo.

Parmi les onze points d’accord, EELV a obtenu de nombreux postes d’élus (quinze dont sept adjoints ainsi que des propositions en matière de transition écologique et de démocratie locale.

Au Parti de Gauche : « Pas surprise »

Contactée par Rue89, Françoise Verchère (Parti de Gauche), du Collectif des élus qui doutent de la pertinence de l’aéroport de Notre-Dame des Landes (CéDpa) :

« Je ne suis pas surprise. L’accord PS/EELV à Nantes est dans la logique de la stratégie nationale. Les Verts préfèrent être à l’intérieur pour agir, quitte à faire parfois le grand écart.

Ne pas faire les travaux tant que les recours en justice n’ont pas été examinés, c’est déjà ce qu’avait annoncé Jean-Marc Ayrault.

Ce que nous souhaitons de toute façon, ce n’est pas ça, ni un moratoire. C’est une expertise indépendante qui permettrait de revenir sur le fond du dossier. En attendant, on n’avance pas. »

 

Source : rue89.nouvelobs.com

 

Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Notre Dame des Landes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 mars 2014 5 21 /03 /Mars /2014 17:05

 

Source : zad.nadir.org

 

Infos du 17 au 23 mars

lundi 17 mars 2014, par zadist

 


Tant que la situation est calme, on continue les infos régulières, mais sur un rythme plus détendu d’un article par semaine, mis à jour tous les jours. Si quelque chose s’accélère, on donnera de nouveau les nouvelles en temps réel et vous pouvez écouter les nouvelles transmises par radio klaxon en streaming.

Si vous voyez des mouvements de police anormaux autour de la zone n’hésitez pas à nous contacter en appelant le numéro d’urgence au 06.43.92.07.01


Vendredi 21 mars

de HAMBACHER FORST en Allemagne : Hier les ami-e-s de l’Hambacher Forst ont été attaqué par des flics qui sont venu dans le campement pour prendre tout les affaires electriques/informatiques, entre autres. En passent, ils ont essayé de faire plus de dégats possibles aux jardins.

SOLIDARITE !

- 11h  : plus de flics aux Ardillières, mais il sont été signalés a nddl devant le cimitière. Sur la D81 y a des gens qui font l’entretien de la route mais c’est pas lie a l’aéroport.

URGENT - RECU : Alerte orange sur le Testet, 10h20 :

4 camions de flics et 1 camion de CRS arrivent depuis Gaillac. On est en alerte, on pense qu’ils accompagnent les naturalistes pour un prélèvement d’amphibiens, plus d’infos dès que ça s’éclaircit. Rejoignez-nous ou tenez-vous prêts à nous rejoindre.

Collectif Tant qu’il y aura des bouilles

Texte  : Zone d’Alliance Décisive

Texte  : JE SUIS UN « CASSEUR » (ET JE SUIS HYPER-SYMPA)

Bonjour ! ce matin vers 9h, deux voitures des gendarmes au carrefour des Ardillières. On ignore qu’est ce qu’ils sont en train de faire.

Jeudi 20 mars

Lu/vu sur la toile

- Le grand port de Guadeloupe ou la contagion de NDDL, article sur médiapart.fr

- Et l’étalement urbain à la campagne ? Le comité lochois Sud Touraine rappelle qu’il ne s’agit pas que de GRANDS projets... Sur la nouvellerépublique.fr

- "Première réaction syndicale nationale (FSU) contre les violences policières le 22 février à Nantes, lors de la manifestation anti-aéroport.

La FSU est la principale fédération de syndicats enseignants (SNES, SNUipp, SNUEP, SNEP, etc) et l’un des premiers représentants des fonctionnaires en France.

Aujourd’hui 19 mars 2014, son CDFN a adopté le texte suivant (Le CDFN, "Conseil délibératif fédéral national" est l’instance qui se réunit entre les congrès de la FSU).

" (....) Le CDFN de la FSU dénonce l’utilisation d’armes dangereuses par les forces de police lors de la manifestation du 22 février dernier à Nantes contre le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. La police a blessé de nombreuses personnes et éborgné deux jeunes manifestants. La FSU demande que toute la lumière soit faite sur ces violences. Le droit à manifestation doit être préservé en garantissant la sécurité de chaque manifestant. "

97 Pour, 11 Contre, 4 Abstentions, 0 Refus de vote. "

Mercredi 19 mars

Rien à signaler à priori aujourd’hui. Le soleil est toujours là, ça s’active un peu partout autour des jardins et potagers.

Reçu

"Bonjour Vous trouverez ci dessous un lien vers quelques photos des destructions commises par Laurent Rivat, un des promoteurs du supermarché Carrefour Market de La Brillanne, ce matin entre 6h15 et 6h45. Les dégâts après estimation rapide s’élèvent à 30 000€, nous allons porter plainte, les gendarmes sont déjà venus et l’ont reconnu sur les photos. Ce monsieur se dit propriétaire depuis peu des terres que nous travaillons depuis 2004. Il est venu nous voir le 6 mars pour nous demander de “dégager immédiatement” de “ses” terres. La saison étant commencée, les terres étaient déjà préparées, fertilisation faite sur la totalité, travail du sol et semis de printemps (radis, oignons, épinards, carottes) finis sur une partie), plus 1200m² de fraisiers plantés en 2013, il ne nous était plus possible de faire demi tour. Toute discussion était impossible, ce monsieur a essayé de plus de nous mettre sous pression pour que nous cédions une parcelle près du supermarché. Nous avons refusé. Il est revenu hier matin et a menacé nos salariés qui travaillaient là et pour finir il était là ce matin avec un tractopelle. Par ailleurs il parie avec son fils, Stéphane sur un changement de municipalité pour faire réviser le PLU et rendre les terres agricoles au nord du village en zone commerciale. Il met actuellement la pression sur tout le monde. N’hésitez pas à faire circuler ce mail. Il nous semble important qu’un maximum de gens sachent ce qui se passe dans le village. Pour voir les dégâts, même en notre absence, en venant du supermarché sur le chemin de Pissaïs, prendre à droite au croisement direction Baraque (Jean Auric), 300m plus loin sur la gauche un petit chemin de terre monte dans les champs direction nos serres, rentrez là. Nous comptons sur votre soutien" Les photos ici

Lu/vu sur la toile

- Des "flics éthiques" républicains demandent au ministère de l’intérieur de suspendre l’usage du flashball et de "diligenter une étude indépendante, transparente et impartiale dont l’objectif sera d’évaluer la pertinence de leurs utilisations dans l’exercice du maintien de l’ordre public et de s’assurer que celles-ci ne contreviennent pas au respect de la déclaration universelle des droits de l’Homme."

Y-a-t-il vraiment besoin d’enquête pour connaître la réponse ? Est-ce qu’on pourrait pas aussi -au passage- se demander si "le maintien de l’ordre public" ne contrevient pas aux valeurs de liberté, égalité, solidarité ? Article ici

- Un point de vue de pilote de ligne sur le projet d’aéroport

- Une étude de la Nasa conclut à la fin de "notre civilisation"... Sauf changement radical... Genre, anticapitalisme et décroissance ? Sur le site du Guardian, en anglais ou sur le sitedu Nouvel Obs ou encore voir le document joint :

OpenDocument Text - 75 ko

- Nouvelle carte

Une nouvelle carte interactive en ligne sur la justice environnementale au niveau mondial, qui paraît très intéressante ! J’ai tout de suite vérifíé si la ZAD y était, mais elle y manque pour le moment ! Pourtant OL Land, Bure et ITER y sont, Elle est ici

Mardi 18 mars

[ZAD]

- Reçu à 8:46

salut,
ce matin, aperçu les 4 fourgons qui trainent a l’hotel IBIS depuis quelques jours rouler en direction de Treillieres.

- Reçu :

Merci à ceux et celles qui ont organisés la vélorution de dimanche dernier.
Merci d’avoir pensé à mettre un canapé sur la remorque de la Barricada. Confort apprécié +++
Merci aux musicien-e-s. Malgré les secousses, illes ont tenus.
Merci aux 96 vélos et aux conducteur-ice-s des 2 tracteurs.
Merci aux cuisinier-e-s pour les gâteaux du soir et merci au théâtre.
La créativité est si belle sur la ZAD.
CB

[Ailleurs]

Lundi 17 mars

[ZAD]

- 21H40 : 2 fourgons de GM sont stationnnés au nord du Chêne des Perrieres, sur la petite route direction Fay au niveau du 1er chemin à gauche. Si ça vous dit d aller y faire un tour, ils sont muets quant à la raison de leur presence mais on s’imagine que peut etre il y aurait quelques "scientifiques amoureux de la Nature" (payés par Vinci) avec eux.

-  Reçu :

Salut les zadistes,

Un petit lien vers la chanson "you make it sound", de notre groupe "Les Spangheros" enregistrée le 22 février (par hasard), et uploadée avec diverses images de la résistance récupérée à droite à gauche...

http://www.youtube.com/watch?v=r-sBpDNXnEA

Bonne journée à toutes et à tous

Les Spangheros

[Ailleurs]

- [Madrid :] Manifeste des marches de la dignité 22 Mars

Nous lançons un appel pour la dignité et contre le mépris de l’Etat Espagnol, dans la capitale, Madrid, le 22 mars  : Non au paiement de la Dette Plus de coupe budgétaire Contre les gouvernements au s…

Pour lire la suite cliquez ici

- [Barton Moss :] Gaz de schiste en Grande Bretagne...

Quelques images récentes du combat de Copains anglais contre les gaz de schiste près de Mancherster UK (Barton Moss)… A Barton Moss comme ailleurs, la police nationale défend les intérêts privés, la fin du 1er film montre le désespoir que cela suscite ! La tension monte alors que chaque jour, inlassablement, les activistes tentent de barrer la route au camions pour le forage du puits…

https://www.youtube.com/watch?v=ZSjHBsD-zaY https://www.youtube.com/watch?v=t8dCiPGJHCA

Documents joints

  • Document(OpenDocument Text – 75 ko)

 

Source : zad.nadir.org

 

 

Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Notre Dame des Landes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 15 mars 2014 6 15 /03 /Mars /2014 17:13

 

Source : zad.nadir.org

 

Vélorution sur les routes qu’ils croient élargir

mercredi 8 janvier 2014, par zadist


Fly + texte d’invitation

« LEUR PROJET NE TIENT PAS LA ROUTE ! »

Invitation à une vélorution sur les routes qu’ils croient élargir

Dimanche 16 mars 2014, 14h à St Jean du Tertre !

Malgré le retard important pris par le projet d’aéroport (inauguration de l’aérogare repoussée de deux ans, un an de retard sur les transferts d’espèces, fouilles archéologiques qui patinent...), la préfecture roule des mécaniques et annonce partout la reprise des travaux. Ici, sur la zone on les attend de pied ferme, et partout en France les comités locaux restent mobilisés !

Le mouvement de résistance multiforme qui a mis en échec les décideurs l’année passé gagne en puissance :
- Les habitats auto-construits fleurissent sur le tracé du barreau routier et sur l’emprise du projet d’aéroport, et toutes les maisons qui se vident suite aux magouilles et coups de pression d’AGO sont immédiatement réoccupées.
- La mise en culture collective des terres, avec le processus Sème ta ZAD, prend de l’ampleur et prépare le terrain pour la poursuite de la lutte sur le front foncier après l’abandon définitif du projet.
- Les entreprises impliqués dans le projet continuent de faire l’objet d’actes de sabotages et de menaces.
- Les recours juridiques et campagnes de sensibilisation suivent leur cours.

La récente publication des arrêtés préfectoraux, et la communication tous azimuts des porteurs du projet, laissent à penser que l’année qui vient sera marquée par de nouvelles tentatives d’avancer sur le terrain : transferts d’espèces, mesures de compensation, campagne de forages et/ou de fouilles, ainsi que l’élargissement des routes.

L’opposition à l’avancée du projet sur le terrain commence par là, nous ne voulons ni de l’aéroport, ni de sa desserte routière ! Comme l’affirme l’appel commun du mouvement (à l’initiative de l’ACIPA, du mouvement d’occupation, de COPAIN 44, de la coordination et des naturalistes en lutte) : « Il faut empêcher ces mesures de se réaliser : mares, transferts d’arbres et d’espèces, ainsi que l’élargissement des routes et la construction du barreau routier. »

Dans le cadre du projet d’aéroport et de sa desserte routière, la DREAL veut élargir les routes suivantes :la VC3 (route communale entre Notre-Dame-des Landes et GrandChamps des Fontaines), la route VC1-VC12 entre Notre-Dame- des-Landes et Temple de Bretagne, la D15 entre Temple de Bretagne et Fay de Bretagne, et une partie du RD326 vers Chanais. Les procédures d’expropriation sont achevés pour ce volet des travaux. Ces élargissements de routes impliquent : l’abattage des haies, le dévoiement des réseaux (notamment le déplacement de lignes électriques et téléphoniques).

Nous ne les laisseront pas faire ! C’est pourquoi, nous appelons à une ballade à vélo sur les routes que les décideurs croient pouvoir élargir, pour traduire en acte l’appel lancé par les différentes composantes du mouvement et concrétiser notre détermination à s’opposer à tout travaux. Ce sera aussi une occasion d’organiser la résistance sur le terrain.

Rendez-vous le dimanche 16 mars 2014 à 14h à St Jean du Tertre : Ballade à vélo, repérage, pose de banderoles et pancartes contre le projet, point info sur les travaux (cartes, documentation...). Ramenez votre gouter !

Documents joints

 

Source : zad.nadir.org

 

 

Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Notre Dame des Landes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 15 mars 2014 6 15 /03 /Mars /2014 17:02

 

Source : rue89.nouvelobs.com

 

 

Sur le terrain 15/03/2014 à 12h06

Un dimanche avec les Naturalistes en lutte de Notre-Dame-des-Landes

Juliette Harau | Rue89

 

 

Biologistes, scientifiques et citoyens amateurs répertorient faune et flore du bocage nantais pour renverser la balance juridique. Au cœur du terrain tant convoité, rencontre avec cet autre maillon de la chaîne militante.

 


Les Naturalistes en lutte, déterminés à protéger tritons à crête et autres campagnols amphibie qui prospèrent dans le bocage nantais, ici le 9 mars 2014 (Juliette Harau/Rue89)

« Surtout, n’oubliez pas de prendre des bottes. » Le néophyte qui n’a pas entendu ce sage conseil découvrira à ses dépens ce que « zone humide » veut dire. Autour de Notre-Dame-des-Landes (NDDL), on patauge même dans les prairies.

Ce dimanche 9 mars, ils sont une cinquantaine à braver la boue avec entrain, le soleil pré-printanier n’enlevant rien au plaisir. Les Naturalistes en lutte accueillent les curieux, comme chaque premier dimanche du mois depuis janvier 2013, devant l’église du bourg.

Ce collectif d’amoureux de la nature propose à tout un chacun de se mêler à leur effort d’inventaire du bocage, une contre-expertise citoyenne qui s’oppose au rapport officiel sur la faune et la flore mené en 2012 sur la zone. C’est en prenant appui sur ces résultats controversés que les arrêtés préfectoraux ouvrant la voie au chantier de l’aéroport ont été publiés en décembre.

Aux champs pour « produire de la donnée »

C’est bien connu, plus on est de fous de la nature, plus on compte. Reptiles, amphibiens, mammifères, ou arbres rares, la petite troupe se divise selon les préférences. Les voitures agrémentées d’autocollants « non à l’aéroport » prennent la route des champs.


Dorian relève le nombre et l’emplacement des pontes de grenouilles. Les données sont ensuite centralisées (Juliette Harau/Rue89)

Dorian, étudiant en gestion et protection de la nature, fait partie des habitués :

« Je ne suis pas là pour faire des travaux pratiques mais pour produire de la donnée contre le projet d’aéroport. Ça ne sert pas à grand-chose si on n’essaye pas de transmettre ce qu’on voit ici et de sensibiliser les gens. »

Munis d’une carte de la zone que les Naturalistes ont eux-même réalisée, Alexis et Camille partent en quête des pontes de grenouilles.

La danse du triton à la lumière de la torche

L’un travaille pour l’association environnementale Bretagne vivante, l’autre est un passionné tout aussi incollable. Pendant la matinée, les deux acolytes font le tour de quinze mares et reportent sur leur carnet de terrain le nombre d’amas gluants de futurs têtards qu’ils ont relevés. Il s’agit de déterminer combien de grenouilles adultes coassent actuellement sur la zone dite impactée par le futur aéroport.

Au gré de la balade, les fleurs se parent de noms scientifiques et les papillons d’histoires fantastiques. Les férus de nature parlent avec passion, aussi bien de la vie familiale des blaireaux, que du sens de l’humour des étourneaux imitateurs. Le triton, marbré ou à crête, n’est pas en reste. Ce petit amphibien, dépendant du bocage s’il en est, est devenu le symbole de toute une lutte.

Entre connaisseurs, on le dit bon danseur. Les naturalistes n’hésitent pas à organiser des excursions nocturnes pour mieux le répertorier, et au passage, observer sous l’eau à la lumière d’une lampe ses parades nuptiales. A travers leurs yeux et le récit qu’ils en font, le bocage s’anime.

« C’est le seul bocage de cette superficie »

On en oublierait presque l’aspect acrobatique de l’exercice. Sans chichis, les Naturalistes s’engagent à pleines bottes, s’enfoncent parfois jusqu’à mi-mollet, se fraient un chemin entre les branchages, quand il ne s’agit pas de ronces. Ils grimpent de talus en talus et se contorsionnent pour faire le tour de chaque mare malgré la végétation abondante.

« Il faut la vouloir la ZAD [la zone prévue pour recevoir le projet d’aéroport, ndlr] », s’amuse Alexis, « c’est du sport. Imaginez un peu le quotidien de ceux qui vivent là ».

Ce n’est pas assez éprouvant pour empêcher Gilbert de soutenir les Naturalistes. A 74 ans, ce Rennais qui se dit lassé des « intérêts politiciens » fait régulièrement le déplacement. « Cette nature-là, vous ne la retrouverez nulle part ailleurs », tranche le retraité balayant le paysage du bras.


De 20 à 74 ans, des amoureux de nature dans le bocage nantais (Juliette Harau/Rue89)

Alexis confirme :

« C’est unique. OK, ce n’est pas une réserve naturelle, c’était même un terrain banal dans les années 50. Mais c’est devenu exceptionnel parce que c’est le seul bocage de cette superficie qui subsiste aujourd’hui. »

Paradoxalement, c’est le projet d’aéroport, dans les années 70, qui a préservé la zone. Partout ailleurs, le système de développement et l’agriculture intensive ont fait disparaître ou ont morcelé les bocages. Au contraire dans cette zone en suspens, tout un écosystème s’est développé librement. La désormais célèbre ZAD : zone d’aménagement différé pour les tenants du projet ; zone à défendre ou zone d’autogestion définitive pour les zadistes qui occupent les lieux.

Vinci et ses compensations « illusoires »

Auprès d’eux aussi, les Naturalistes opèrent un exercice de sensibilisation. Les zadistes avaient entrepris de reboucher les mares de compensations creusées par Vinci. Les spécialistes ont tempéré. Alexis :

« On leur a expliqué que si c’était fait immédiatement après la création de la mare, ils s’attaquaient effectivement au symbole. Mais après un temps, des espèces l’investissent et ça revient à agir comme Vinci, c’est-à-dire détruire leur milieu de vie. »


Alexis présente le graal du jour : les pontes de grenouille, visibles à la surface des mares (Juliette Harau/Rue89)

 

Les Naturalistes critique la démarche de compensation menée par le concessionnaire. Il s’agit de réimplanter des espèces dans un milieu similaire hors de la zone de construction, or les scientifiques estiment que ce dispositif, bien trop mécanique, est une aberration. Alexis, encore :

« C’est rarement viable, alors sur une telle surface [plus de 1 600 hectares], avec une biodiversité si riche, c’est totalement illusoire. Pour protéger les tritons, on les parachuterait dans un espace déjà investi par des espèces concurrentes. Rien ne prouve que la réimplantation de cette espèce protégée aboutira. »

Le fruit de leurs efforts devant les tribunaux

Si les Naturalistes abattent ce travail, c’est pour contredire, preuves à l’appui, l’enquête publique menée par le bureau d’études Biotope. Une analyse scientifique bâclée, faite à la va-vite et dans de mauvaises conditions, entendent-ils prouver. Les Naturalistes sont donc un acteur du combat juridique qui maintient les travaux de l’aéroport en suspens. Dorian Piette :

« Parmi les recours engagés, c’est aujourd’hui sur les recours environnementaux que l’on fonde le plus d’espoir. On va se servir du travail des Naturalistes devant les tribunaux, même si leur expertise n’a pas juridiquement la même valeur que celle d’un cabinet officiel. »

Ce juriste et militant Europe écologie -Les Verts est membre de la commission juridique de l’Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d’aéroport de NDDL (Acipa). Il rappelle que le bras de fer se joue à tous les niveaux : politique, juridique et citoyen.


A la recherche des pontes de grenouilles, Alexis fait le tour de chaque marre avec attention (Juliette Harau/Rue89)

La partie n’est pas terminée. Jean-Marc Ayrault, favorable au projet, confirmait fin février son engagement, « dans un Etat de droit », d’aller au bout des recours. « Si on le prend à la lettre, les travaux ne commenceront pas avant trois ou quatre ans », évalue Dorian Piette au vu des démarches juridiques en cours.

« On nous a volé notre manif »

A l’heure du pique-nique, les différents groupes se rejoignent. Parti à la recherche de traces des loutres, Hervé (le prénom a été modifié : « On est tous Camille ici », du nom de la première personne à avoir été arrêtée sur la ZAD), vétérinaire de profession, a fait choux blanc. Il reprendra sa quête l’après-midi. Les reptiliens à l’inverse ont croisé vipères et orvets. Dans les mares : plus de 400 pontes relevées ce jour, la population de grenouilles serait de plusieurs milliers de spécimens.


A Notre-Dame-des-Landes, les militants anti-aéroport tiennent une permanence tous les week-end (Juliette Harau/Rue89)

Sandwich à la main, la fine équipe cause aéroport et autres « grands projets inutiles », reparle du 22 février. « On nous a volé notre manif », regrette Jean-Louis, qui animait le fameux groupe des reptiles du matin. La faute aux CRS ou aux casseurs exogènes, dit-on par ici.

Les Naturalistes bénéficient eux d’une bonne image. Pour le premier anniversaire du mouvement en janvier, près de 400 personnes ont fait le déplacement, bien au-delà de leurs attentes.

« Eux sans nous, ils n’auraient pas tenu »

Sur le bord de la route, en repartant, il n’est pas rare de croiser un auto-stoppeur qui cherche à rejoindre un squat ou une cabane solidement installée dans la ZAD. Autour de ces habitations, règne comme une ambiance de festival qui n’aurait jamais plié bagages : banderoles, constructions en bois et tambourins qui ne doivent pas laisser croire que l’atmosphère soit toujours à la fête. Par endroits, la route est complètement entravée, rappelant que l’on frôle une forteresse bien gardée.

Julien Durand, paysan de NDDL à la retraite et porte-parole de l’Acipa, se remémore l’opération César de 2012. La police tentait d’évacuer les récalcitrants. Les affrontements violents, les routes contrôlées, les ravitaillements de nuit, la grève de la faim : une résistance qui laisse des traces. Il tempère :

« La cohabitation n’est pas forcément facile, mais nous sans eux ... on n’aurait pas pu faire ce qu’ils ont fait. Et eux sans nous, ils n’auraient pas tenu. »

L’équilibre des forces est un écosystème fragile.


Au delà des rendez-vous dominicaux, le noyaux dur des Naturalistes se réunit régulièrement pour inventorier le bocage (Juliette Harau/Rue89)

 

 

Source : rue89.nouvelobs.com

 

 

 

Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Notre Dame des Landes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 mars 2014 3 12 /03 /Mars /2014 15:58

 

Source : www.reporterre.net

 

Notre Dame des Landes : pour faire plier les opposants, Auxiette fait du chantage aux subventions

Camille Martin (Reporterre)

mercredi 12 mars 2014

 

 

 

Le président du Conseil régional des Pays de la Loire, M. Auxiette enjoint les associations de la région de se désolidariser des occupants de la ZAD en affirmant que ceux-ci seraient des "casseurs et activistes radicaux". Sinon, les subventions qu’elles reçoivent du conseil régional seraient remises en cause. Reporterre publie ce courrier étonnant.

 


 

Le président du Conseil régional des Pays de Loire, Jacques Auxiette, n’a pas fini de surfer sur les violences qui ont marqué la manifestation du 22 février à Nantes, violences dont le terrain a été soigneusement préparé et mis en scène par les autorités, comme l’a montré Reporterre.

Il envoie des courriers menaçants aux associations naturalistes et paysannes de la région qui ont exprimé leur opposition au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes :

Télécharger :

PDF - 498.1 kolien

"L’irruption sur le devant de la scène de casseurs et d’activistes radicaux a décrédibilisé l’action des opposants traditionnels, parmi lesquels figure votre organisation", écrit-il.

 

*Suite de l'article sur reporterre

 

 

Source : www.reporterre.net

 

 

 

Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Notre Dame des Landes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

        

  A partir du 12 Oct 2013

                     RV

    chaque mercredi à 18h

          et samedi à 13h 

toujours devant la maison carrée

         

               Rejoignez-nous  !


  Th-o indign-(1)

55

9b22

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Images Aléatoires

  • DSC00643
  • DSC00640
  • 32
  • 100 2657
  • DSC00620
  • 26

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés