Mardi 24 avril 2012 2 24 /04 /Avr /2012 17:07

 

 

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 24.04.2012 à 13h55 • Mis à jour le 24.04.2012 à 16h19

 
 

L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine a annoncé, mardi 24 avril, avoir été mis en examen pour blanchiment d'argent par les juges instruisant le volet financier de l'affaire Karachi.

"Ma mise en examen est inconstitutionnelle et je ne répondrai plus aux convocations des juges", a-t-il déclaré à sa sortie du pôle financier du tribunal de grande instance de Paris, dans le 9e arrondissement de la capitale.

Déjà mis en examen en 2011 pour complicité et recel d'abus de biens sociaux et faux témoignage, M. Takieddine a dénoncé "un acharnement ridicule" de la justice. "Allez chercher ailleurs", a-t-il lancé à l'adresse des magistrats instructeurs Roger Le Loire et Renaud van Ruymbeke, qui ont obtenu l'élargissement de leur enquête à de possibles faits de blanchiment aggravé de 1993 à mars 2012.

 

TAKIEDDINE ACCUSE NICOLAS SARKOZY

"Les juges évitent de chercher là où se trouve" le détournement d'argent, a-t-il ajouté, tout en jugeant par ailleurs suspect que sa convocation ait eu lieu entre les deux tours de l'élection présidentielle.

Ziad Takieddine s'en est par ailleurs pris à Nicolas Sarkozy - dont plusieurs proches sont mis en examen aussi dans ce dossier -, n'hésitant pas à s'adresser aux électeurs pour leur demander de le chasser de l'Elysée. "Je m'adresserai aux Français pour leur dire à qui ils vont avoir affaire s'ils ne font pas les choses qu'on leur offre de faire (...) : éradiquer ce système de corruption qui [les] mène depuis quelques années, depuis 1995, (...)  fortifié aujourd'hui", a-t-il dit aux journalistes.

Il a ainsi proposé aux électeurs de voter pour quelqu'un de "propre", sous-entendu François Hollande, pour lequel il avait déjà annoncé sa préférence auparavant. Il publiera des documents à l'adresse www.takieddine.fr pour "mettre la vérité en face des Français", a-t-il dit à Reuters.

Consulter l'infographie Comprendre l'affaire Karachi en trois minutes

L'avocate de M. Takieddine, Me Samia Maktouf, avait déjà soulevé la nullité du réquisitoire du parquet autorisant l'extension des investigations. "Il vise des faits supposés de blanchiment antérieurs à la loi de 1996, il est donc entaché de nullité", avait-elle déclaré en dénonçant "une procédure inique et un acharnement" contre son client.

Le juges Le Loire et van Ruymbeke enquêtent sur un éventuel détournement de commissions sur des contrats d'armement avec l'Arabie saoudite (Sawari II) et le Pakistan (Agosta) au profit de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995.  


 

 

Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Informations diverses
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

        

      A partir du 17 Mai 2014

                     RV

      chaque mercredi à 18h

        devant la maison carrée

         et samedi à 13h

   sur le terrain de Caveirac

           Rejoignez-nous  !


  Th-o indign-(1)

55

9b22

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Images Aléatoires

  • DSC00511
  • 6
  • DSCF1039
  • DSCF1030
  • DSC00675
  • DSC00706

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés