Mardi 3 juillet 2012 2 03 /07 /Juil /2012 23:30
3 juillet 2012 - 14:58
Par Okeanos

Amnesty International était en conférence de presse aujourd’hui à Athènes concernant son dernier rapport sur les violences policières en Grèce. Ce rapport est disponible en fin d’article.

OkeaNews a retranscrit en live sur twitter (voir dans le Fil Info) les annonces d’Amnesty International et des représentants du syndicats des journalistes (via Dora de chez RadioBubble).

Résumé de la conférence de presse 

Ce rapport est le deuxième en 10 ans concernant les brutalités de la police grecque. Après avoir indiqué l’importance de ce rapport, les journalistes présents ont indiqué être eux aussi les victimes de ces violences :

- « Nous aurions souhaité ne pas avoir à admettre que les journalistes dans la Grèce d’aujourd’hui ont besoin de l’attention d’Amnesty International ».

- « Les journalistes sont sans aucun doute ciblés lors de la couverture des manifestations contre l’austérité ».

Après avoir réumé le contenu des conclusions du rapport, le chercheur pour Amnesty en Grèce et à Chypre a indiqué :

- « Les brutalités policières ont augmenté depuis que les mesures d’austérité ont commencé. Les problèmes principaux sont la brutalité pendant les manifestations, les détentions aléatoires, les mauvais traitements des détenus et l’impunité des forces de polices. ».

Amnesty International a rappelé que le contenu du rapport ne dit rien de plus que le précédent d’il y a 10 ans. L’association observe que rien n’a été fait par les gouvernements pour changer ces attitudes :

- « Le rapport ne concerne pas seulement les préoccupations d’Amnesty International sur la brutalité policière, il est aussi un constat de l’échec de l’Etat pour y faire face. »

Amnesty propose d’ailleurs des recommandations :

  1. Les violences policières ne devraient pas être traitées comme des cas isolés ;

 2. L’utilisation d’outils de contrôle des foules conformément aux normes Internationales. Les policiers devraient porter des marqueurs d’identité ;

 3. Mécanisme de plainte confidentielle pour les migrants en détention ;

 4. Enquêtes sur la violence raciale ;

 5. Les enquêtes doivent être menées par des membres de la magistrature, pas par la police ;

 6. Mettre en place un mécanisme de plainte véritablement indépendant de la police et ayant des pouvoirs étendus

Trois journalistes ayant subis de graves violences par la police ont eu l’occasion de témoigner, dont Marios Lolos qui avait été gravement blessé il y a quelques mois (voir ici).

Premier journaliste :

- « L’impunité n’est pas seulement un échec du système politique, c’est un choix stratégique délibéré. Que la responsabilité de l’enquête sur mon attaque ait été donnée à la police est une farce. »

Le 2ème journaliste,  Manolis Kypraios :

- « De nombreuses lois sont violées par des policiers qui se cachent derrière le système juridique opaque. C’est un fait reconnu par la police que la formation et l’évaluation psycho logique des policiers est insuffisante »

Kypraios citera avec colère l’ex-ministre Papoutsis « Pour un flic, un appareil photo est perçu comme une arme ».

- »Le dossier pour mon affaire a été fermé sans qu’aucun responsable n’ait été d’identifié. »

Kypraios exige un système judiciaire juste et efficace contre la brutalité policière.

Enfin, Marios Lolos :

- « Amnesty International peut donner toutes les recommandation au gouvernement, le gouvernement ne fera rien. La police prend les photoreporters pour cible de manière délibérée. Si les policiers perçoivent les caméras comme des armes, ils ont besoin d’une psychothérapie collective.

Une recherche interne de l’union des photoreporters montre que 46% ont été battus par la police : 25% par un seul policier, 21% par un groupe de policiers.

Comme photoreporters, nous continuerons d’être des témoins, même si ils ne le veulent pas. »

Amnesty International a par ailleurs indiqué avoir rencontré la magistrature et une rencontre est prévue avec la police.

Par contre, il semble que le gouvernement ait refusé de rencontre l’association.


Le document d’Amnesty International (document PDF en anglais):

Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Grèce
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Présentation

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Images Aléatoires

  • 5
  • 18
  • DSCF1152
  • DSC00504
  • DSC00720
  • 35

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés