Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 14:59

 

Rue89

 

Dans la lettre 31/08/2013 à 15h07
Mathieu Deslandes | Rédacteur en chef adjoint Rue89

 

 


Josef Ackermann à Francfort, le 31 mai 2012 (Michael Probst/AP/SIPA)

 

Josef Ackermann, 65 ans, est l’un des banquiers les plus célèbres d’Europe. L’un des plus controversés, aussi.

Ancien patron de la Deutsche Bank, il était depuis l’an dernier président du Zurich Insurance Group (ZIG). Il a démissionné jeudi.

Une décision qui fait suite au suicide, trois jours plus tôt, du directeur financier du groupe d’assurances suisse.

Avant de se donner la mort, cet homme, Pierre Wauthier, un Franco-Britannique de 53 ans, a rédigé une lettre. Le ZIG a admis que le nom de Josef Ackermann y est mentionné.

Des « pressions démesurées » ?

Dans le communiqué par lequel Ackermann annonce sa démission, motivée par sa volonté de « ne pas porter atteinte à la réputation de Zurich », il écrit :

« La mort inattendue de Pierre Wauthier m’a profondément bouleversé. J’ai des raisons de croire que sa famille considère que je dois prendre ma part de responsabilité, en dépit du caractère totalement injustifié que peuvent avoir de telles allégations. »

Vendredi, le successeur par intérim de Josef Ackermann a indiqué que le conseil d’administration du ZIG essayait de vérifier si des « pressions démesurées » avaient pu être exercées sur le directeur financier.

C’est tourné de façon très diplomatique.

En Suisse, il reste considéré comme un enfant du pays qui a réussi à l’étranger, comme le rappelle le New York Times, il est vu comme l’homme qui est devenu le banquier le plus puissant d’Allemagne (au point d’être invité par Angela Merkel à fêter son anniversaire à la Chancellerie !).

La presse allemande retient davantage son arrogance et ses méthodes de management très musclées. Un style qui a fait l’objet de critiques récurrentes quand il était à la tête de la Deutsche Bank.

Le Süddeutsche Zeitung l’avait même décrit comme « un des patrons les plus détestés d’Allemagne ».

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22