Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 15:45

 

Source : www.mediapart.fr

 

Ukraine : une centaine de morts dans de nouveaux affrontements jeudi

|  Par La rédaction de Mediapart

 

 

Alors qu'une délégation européenne est à Kiev pour tenter de trouver une solution politique à une situation devenue incontrôlable, de nouveaux affrontements jeudi matin ont fait une centaine de morts près de la place de l'Indépendance de la capitale. La situation heure par heure.

La trêve proposée par le pouvoir n'aura donc pas vu le jour. Le centre-ville de Kiev est de nouveau jeudi le théâtre de violents affrontements entre manifestants et policiers anti-émeute, alors que la présidence reçoit une délégation européenne composée de plusieurs ministres des affaires étrangères. Les affrontements, avec tirs à balles réelles, ont déjà fait 100, selon le chef du service médical de la place Maïdan. Les cadavres ont été découverts devant la poste centrale et dans les halls d'hôtels devenus des hôpitaux de fortune.

Accusée par l'opposition de tirer sur son peuple, la présidence ukrainienne, qui reçoit actuellement les ministres des affaires étrangères allemand, français et polonais, a affirmé que « des dizaines de policiers » ont également été tués, accusant des snipers de l'opposition de se livrer à des tirs isolés : « Ils sont passés à l'offensive. Ils fonctionnent en groupes organisés. Ils utilisent des armes à feu, notamment des fusils de snipers. Ils tirent pour tuer. » Des propos non corroborés par d'autres sources. Amnesty International affirme de son côté que des snipers sont présents, mais du côté des forces de l'ordre.

16H15 - Kiev : Les ministres des affaires étrangères allemand, français et polonais sortent d'une réunion de plusieurs heures avec le président ukrainien Ianoukovitch. La délégation européenne doit désormais rejoindre l'opposition pour de nouveaux pourparlers. Les affrontements sont toujours aussi violents autour de la place Maïdan. L'AFP et Le Monde ont confirmé la mort de plus de 100 manifestants lors des violences de jeudi. 

 

Laurent Fabius         @LaurentFabius

Après 5 heures de discussion avec Viktor Ianoukovitch, nous allons rencontrer à nouveau les trois leaders de l'opposition

 

15H20 - Kiev : L'Union européenne étudierait un embargo sur les armes et le matériel utilisés pour la répression. Ces mesures de rétorsion pourraient également s'accompagner de sanctions ciblées contre les responsables du pouvoir. Washington annonce avoir interdit de visas une vingtaine de hauts responsables ukrainiens et envisage un gel de leurs avoirs économiques.

15H00 - Kiev : Citant le chef du service médical de la place Maïdan, Oleg Musi, le correspondant de CNN annonce que les affrontements de jeudi ont déjà fait «100 morts et 500 blessés ».

14H00 - Kiev : Le premier ministre russe Dmitri Medvedev exprime son soutien à Viktor Ianoukovitch : « Il faut que le pouvoir en exercice en Ukraine soit légitime et efficace (...) Le pouvoir doit se concentrer sur la défense des gens, des forces de l'ordre qui préservent les intérêts de l'État. »

13H55 - Kiev : La chancelière allemande, Angela Merkel, presse le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, d'accepter une médiation internationale entre le gouvernement et l'opposition. « Chercher à gagner du temps ne ferait qu’alimenter un peu plus le conflit », a déclaré un porte-parole d’Angela Merkel dans un communiqué.

12H55 - Kiev : Le bilan des affrontements s'alourdit. Selon plusieurs sources citées par l'AFP, au moins 50 cadavres ont été découverts.

 

 

12H50 - Kiev : Le maire de Kiev, Vladimir Makeenko, annonce sa démission, dénonçant un « bain de sang » dans la capitale.

12H45 - Kiev : Le ministre russe des affaires étrangères, cité par le Guardian, critique la promesse de sanctions de l'UE, parlant de chantage. Son porte-parole, Alexander Lukashevich, estime dans un communiqué que les menaces ne feraient qu'aggraver la situation.

12H30 - Kiev : Les blessés affluent dans des hôpitaux de fortune et les halls de bâtiments aux mains des manifestants pro-européens. Plusieurs dizaines de personnes touchées par des tirs de balles et l'explosion de grenades assourdissantes, selon Reuters.

 

Voir l'image sur Twitter

Bloody hell, literally, in Ukraine hotel lobby that was turned into makeshift hospital for the protesters

 

11H20 - Kiev : Les Berkout, les forces de police anti-émeute armées de kalachnikov, de bombes lacrymogènes et de grenades assourdissantes, tentent de reprendre la place “Maïdan” aux manifestants. L'envoyé spécial du Monde a retrouvé des douilles et des goupilles de grenades utilisées par les policiers contre les manifestants armés de battes et boucliers.

 

Voir l'image sur Twitter

Restes des balles de Kalashnikov et de grenades utilisées ce matin par la police. Tirs pour tuer.

 

11H15 - Kiev : Les forces de l'ordre ont lancé une contre-offensive sur la place Maïdan. L'AFP dénombre officiellement une dizaine de morts après les 28 recensés mercredi. Selon l'organisation internationale Amnesty international, plusieurs snipers de la police ont été positionnés sur le toit des immeubles entourant la place “Maïdan” pour tirer sur l'opposition.

11H05 - Kiev : Le pouvoir ukrainien impute les violences du matin aux opposants. « Ils sont passés à l'offensive. Ils fonctionnent en groupes organisés. Ils utilisent des armes à feu, notamment des fusils de snipers. Ils tirent pour tuer », écrit la présidence dans un communiqué. « Le nombre de morts et de blessés parmi les policiers se chiffre en dizaines », ajoute la présidence sur son site internet.

11H00 - Kiev : Les manifestants reprennent les barricades de la place “Maïdan” et se réarment avant l'offensive des forces anti-émeute. Planches de bois, métaux, meubles et poubelles permettent aux manifestants de se protéger d'un assaut des forces de police pour leur reprendre la place de l'Indépendance.

09H00 - Kiev : Dix corps découverts après le premier assaut des manifestants. Les manifestants les ont recouverts de couvertures dans un recoin de la place, théâtre d'une recrudescence de violences entre manifestants et policiers. 

09H00 - Kiev : Les ministres des affaires étrangères allemand, français et polonais arrivent à Kiev pour rencontrer le président, Viktor Ianoukovitch, et trouver une sortie de crise au conflit. Ils doivent également rencontré les représentants de l'opposition.

 

Voir l'image sur Twitter

, earlier today: FM @LaurentFabius @sikorskiradek arrive at the office of Pres.

 

08H15 : Des centaines de manifestants chargent le cordon des policiers anti-émeute sur la place Maïdan à Kiev, reprenant le contrôle du centre névralgique de la capitale. La trêve proposée après une nuit de violence, qui a fait 28 morts, prend officiellement fin.

Pour suivre la situation en direct dans la capitale :

 

 


Source : www.mediapart.fr

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22