Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 17:07

 

 

 

Médiapart - Blog

Le 21 juin, le son d’une fête de la musique bien particulière retentit dans la nuit stambouliote. Une pleine lune inonde de lumière les parcs d’Istanbul, qui accueillent les citoyens venus pour une fête de la démocratie directe et participative. Nous sommes à au parc Abbasaga, à Besiktas, l’un des plus grands centres névralgiques de la côte européenne de la ville. Au départ, nous allions rejoindre le groupe du parc d’un autre quartier, Yenikoy, agressé la veille par des fascistes-conservateurs. A 18h00, nous avons appris  que la réunion avait été annulée et que « l’équipe » de Yenikoy allait rejoindre le parc Abbasaga.

 

 

Juste avant 21h00, l’amphithéâtre de ce grand parc stambouliote est plein à craquer, les gens débordent de partout, sur les pelouses, sur les hauteurs, sur la scène. Ils sont là pour se faire entendre et continuer ainsi de  protester, malgré le refus violent de la part du pouvoir incarné par Erdogan. Les jeunes, eux, sont venus nombreux. A l’entrée, les gens saluent un jeune homme. C’est Erdem Gunduz, le danseur qui a lancé la vague des « hommes debout », devenu l’un des icônes de Gezi Park.

Sans slogans et sans applaudissements, le forum des citoyens commence. D’abord, une représentante de Yenikoy témoigne des événements de la veille. « Depuis les violences d’hier soir, on n’entend plus le concert des casseroles, de Emirgan jusqu’à Sariyer. C’est très grave. Les gens qui tambourinaient joyeusement pour montrer leur soutien au mouvement de contestation ont peur.  Leurs voisins, sympathisants de l’AKP, les ont ouvertement intimidés ».  Les CRS turcs et des policiers en civil « gardent » le parc depuis le matin. Elle confirme également les propos xénophobes lancés par le maire de la bourgade visant les Grecs d’Istanbul. La foule, mains levées, approuve et remercie la dame de Yenikoy.

 Un des jeunes qui mènent le débat annonce les règles du forum :

-Pas de revendication d’appartenance (politique, adhésion de tel ou tel parti, sociale etc.)

-Pas de propos discriminatoire

-C’est l’assemblée qui donne les consignes : quand il faut écourter la séance, quand il faut décider ce qu’on approuve et ce qu’on désapprouve, quand il faut s’arrêter…

-Les interventions doivent porter sur des sujets dans la lignée des revendications que les centaines de milliers de résistants ont exprimées,

-Le forum des citoyens rejette toute discrimination et toute appartenance à un groupe d’intérêt

-Le forum refuse toute hiérarchie, mais il élira des représentants. Il n’y aura pas de dirigeant, président etc.

-Le forum restera pacifique et condamne toute sorte de violence.

Le but est d’aboutir à une feuille de route pour changer la loi électorale. La loi actuelle impose aux partis d’obtenir un minimum de 10 pour cent des voix au niveau national. Le forum du parc est convaincu que s’ils réussissent à faire basculer les voix de l’AKP lors des prochaines élections municipales (mars 2014), cela pourrait se faire. Et cette nouvelle forme de démocratie directe en serait le moyen.

« Changeons le monde, mes amis ! » lance-t-il avant de lister les groupes de conseil (communication et médias, juridique, médical, éducation etc.), formés pour aider les « résistants ».

Ensuite, les propositions sont exprimées et votées dans la foulée. Presque toutes portent sur des nouvelles formes de désobéissance civile. Par exemple, faire le signe d’applaudissement muet (les deux mains en l’air et remuées) tous les jours à chaque passage de la carte orange dans les transports en commun. Proposition acceptée. Ou encore, l’envoi d’un paquet de pâtes à chaque élu de l’AKP, pour qu’il puissent ensuite les distribuer aux plus démunis—ce qu’il font déjà lors des élections. Avec les pâtes, envoyer à tous les commissariats de Turquie un poivron, pour parodier les gaz lacrymogènes (en turc, le gaz lacrymogène s’appelle « le gaz de piment »). Une femme d’un certain âge appelle à une prière improvisée pour la suite des contestations, un jeune nationaliste est invité à quitter le plateau, l’appel à participer massivement à la Gay Pride le 23 juin est unanimement accepté. (Voir notre article sur la Gay Pride)

Deux grands axes se dessinent : l’organisation d’un « Congrès de la démocratie », souhaitant réunir au moins un demi-million de personnes. La création par les jeunes d’un nouveau parti, qui représenterait leurs diverses couleurs, en redéfinissant les codes politiques usités. Le nom de « Çapulcu Parti » (Le parti des vandales, comme les a appelé M. Erdogan) a même été proposé !

Bref, les « résistants » sont décidés, ils continueront jusqu’au bout leurs manifestations pacifiques dans les parcs et investiront les rues.

Istanbul, 22 juin 2013

 


Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Turquie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22