Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 19:37

 

 

 

 

La découverte de l’incorporation frauduleuse de viande de cheval dans des plats congelés étiquetés « viande de bœuf » montre qu’on ne peut plus traiter les questions de risque avec les outils classiques. Avant même que cette affaire soit complètement élucidée, des enseignements peuvent en être tirés.

Certains de ces enseignements sont positifs. Ainsi, ce qui a permis la révélation de cette tromperie est la pratique de tests d’ADN qui ont signé l’origine chevaline. Les progrès des biotechnologies sont ici favorables. Cependant, il semble que cette fraude ait commencé l’été 2012. Il a donc fallu plus de six mois pour la découvrir. Un autre élément qui révèle une maturité certaine des gestionnaires de risques est l’attitude britannique qui s’est bien gardée de rassurer prématurément sur la possibilité d’un risque sanitaire. Rassurer sans disposer de données solides provoque inévitablement un effondrement de la confiance qu’il est très difficile de restaurer.

Mais les premiers éléments de l’enquête en cours révèlent aussi des faits inquiétants qui font s’interroger sur la capacité des sociétés complexes à maîtriser les risques qu’elles fabriquent. Comme ce fut le cas avec la contamination de la viande de bœuf par le prion, comme ce fut le cas il y a deux ans avec l’épidémie due à une bactérie E. Coli dans des graines germées importées d’Égypte, la défaillance d’un seul acteur peut, du fait de l’industrialisation de la fabrication des aliments et de la mondialisation des circuits de distribution, provoquer l’exposition de millions de personnes. Or la chaîne des intervenants impliqués est ici d’une complexité stupéfiante.

On y repère (voir Le Monde du 12 février 2013) un groupe français dont l’usine qui prépare la viande est au Luxembourg ; il sous-traite une commande à un trader situé aux Pays-Bas, ce dernier s'étant fourni auprès d'un abattoir et d'un atelier de découpe en Roumanie après l’intervention d'un trader chypriote. Le groupe français approvisionne 16 pays. Évidemment, tout le monde prétend avoir fait consciencieusement son travail, cela est d’ailleurs bien possible. Mais si c’est le cas et que cette fraude n’a pas pu être empêchée, c’est bien que quelque chose est mal organisé.

Il est clair que face à cette internationalisation des circuits, les capacités de contrôle de qualité sont insuffisantes. La chaîne alimentaire a la qualité de son maillon le plus faible.

En laissant le marché de l’industrie alimentaire s’organiser de façon aussi fragmentée, on rend impossible l’exercice d’une véritable responsabilité. Il faut sans doute renforcer les procédures de traçabilité, de qualité et d’étiquetage. Cela ne suffira pas surtout si, comme le veut l’Union européenne, on fait reposer la gestion du risque sur les industriels. Ces outils classiques sont désormais un bouclier dérisoire face à des pratiques frauduleuses d’autant plus tentantes qu’il est patent que le filet de sécurité comporte de grosses mailles. On met l’accent sur la qualité microbiologique des aliments sans s’interroger sur la nature des ingrédients qui entrent dans notre alimentation. S’il devient plus facile de s’enrichir en fraudant dans le secteur alimentaire qu’en trafiquant de la drogue, un accident de grande ampleur est inévitable.

C’est à l’organisation d’une chaîne de production intégrée ayant un responsable clairement identifié qu’il faut s’atteler. Sinon, c’est une société sans responsabilités qui se prépare et qui produira nécessairement des risques de grande ampleur.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22