Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 12:29

Le Nouvel Observateur-

Modifié le 07-09-11 à 13:03

La Cour d'appel de Paris a décidé de la fermeture de l'enquête sur le nuage de Tchernobyl, dont le ministère public requiérait la clôture. Et tant pis pour les victimes et les citoyens qui réclament une transparence sur le nucléaire.
Sélectionné et édité par Amandine Schmitt

 

Le non-lieu qui vient d’être prononcé sur l’attitude des autorités sanitaires françaises lors de la catastrophe de Tchernobyl est inquiétant.

Manifestation anti-nucléaire pour les 25 ans de Tchernobyl à Nicosie (Chypre) / 26 avril 2011 / Petros Karadjias/AP/SIPA
Manifestation anti-nucléaire à l'occasion des 25 ans de la catastrophe de Tchernobyl, le 26 avril 2011 à Nicosie (Chypre) / Sipa.

 

Pour qu’une bonne justice soit administrée, encore faut-il ne pas lui mettre des bâtons dans les roues. Or tout au long de la procédure de dix ans menée par le juge Marie-Odile Bertella-Geoffroy, l’accès aux documents primaires de mesure de la radioactivité dans le sud-est de la France et en Corse, a été savamment brouillé et entravé.

Rétention d'information

Alors que dans le même temps, un rapport de l’Académie des sciences puis un autre de l’IIRSN, venaient relativiser les retombées, notamment du césium, dans les jours qui suivaient le 26 avril 1986. Ces mêmes retombées que le Professeur Pellerin, alors patron de du Service Central de Protection contre les Rayons ionisants (SCPRI), avait d’autorité minoré en évoquant "l’élévation relative de la radioactivité".

 

On pourrait se rassurer en estimant qu’il s’agit d’une vieille histoire, que la sensibilité de l’opinion française aux risques nucléaires était alors moindre, que la connivence entre l’appareil d’État et l’establishment nucléaire était en revanche maximal et que le SCPRI, qui n’existe plus, a été remplacé par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire auquel son directeur, Jacques Repussard, ambitionne de donner une autonomie réelle.

Des victimes du nucléaire avérées

 

Oui, on pourrait. Sauf que l’ennui avec la radioactivité, c’est son effet retard. La preuve de l’iode 131, c’est la maladie. Les traces qu’on ne discerne pas dans les expertises officielles, on les retrouve peu à peu dans les organismes selon des experts − le docteur Pierre-Marie Bras, expert près la cour d’appel de Toulouse, le professeur Gilbert Mouthon, expert près les cours administratives d’appel de Paris et le Dr Laurence Gabrielli, endocrinologue à Bastia −, qui ont dénombré des affectations thyroïdiennes sur quelque 2096 patients suite au passage du nuage radioactif de 1986.

Auto-tamponneuses abandonnées à Pripyat, proche Tchernobyl / 25 avril 2011 / CATERS NEWS AGENCY/SIPA

 

Auto-tamponneuses abandonnées à Pripiat (Ukraine), ville située à 3 km de la centrale de Tchernobyl (Sipa).

 

Ces hommes et ces femmes se retrouvent aujourd’hui devant un mur. Un mur d’État. Car il n’a échappé à personne que le parquet, théoriquement garant de l’intérêt général, avait appelé la Cour d’appel à un non-lieu général.

 

Bonne nouvelle pour M. Pellerin, pour le ministre alors en charge, Alain Carignon, et le chef du gouvernement Jacques Chirac. Pas pour les citoyens qui ne cessent d’exiger sur le nucléaire une transparence absolue de l’expertise et de la prévention publique.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Nucléaire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22