Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 18:21

 

Le Monde.fr avec AFP | 18.01.2013 à 15h43

 

 
 
Le PDG éponyme du groupe pharmaceutique a été mis en examen le 11 décembre 2012 pour "homicides et blessures involontaires" dans le cadre de l'enquête menée par le parquet de Paris.

Les laboratoires Servier ont perdu, vendredi 18 janvier, leur procès en diffamation contre le député PS Gérard Bapt, mais ont obtenu la condamnation du directeur de Libération, Nicolas Demorand, pour son édito, ainsi que la "une" du quotidien du 7 septembre 2011 relative au scandale du Mediator.

Dans ce numéro, le journal évoquait un autre médicament des laboratoires, le Protelos, et publiait une interview du député de la Haute-Garonne, président de la mission d'information sur le Mediator. Gérard Bapt déclarait notamment que les laboratoires Servier "ont érigé en système le fait de minorer les déclarations indésirables, au point de falsifier des cas pour que le décès de patients n'apparaisse pas".

Lire : Servier poursuit le quotidien "Libération" en diffamation

"RÉCIDIVE"

La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a retenu la "bonne foi" du député et l'a relaxé, tout comme le journaliste auteur de l'interview et d'autres articles. En revanche, les magistrats ont estimé que les propos dans l'éditorial de Nicolas Demorand, qui accusait entre autres Servier de "transformer des poisons violents en machines à cash", étaient "notoirement plus définitifs et outranciers" que ceux de ses deux coprévenus.

Si l'édito "relève d'un genre particulier", cela ne saurait permettre à son auteur "d'asséner [...] des faits diffamatoires insuffisamment établis sans aucune mesure dans l'expression", a jugé le tribunal. Celui-ci a également sanctionné M. Demorand pour la "une" du journal, intitulée "Récidive", en le condamnant à 2 000 euros d'amende et à verser un euro de dommages et intérêts aux laboratoires et 3 500 euros pour les frais de justice.

Le directeur de Libération va faire appel, selon son avocate Sophie Honorin, estimant que le jugement rendu marque un "recul" par rapport à la jurisprudence sur l'éditorial. De son côté, le conseil de Servier, Yves Baudelot, s'est dit "tout à fait satisfait" du jugement, prenant acte de la relaxe du député Gérard Bapt.

Lire également en édition abonnés : Mediator, responsable d'au moins 500 décès

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22