Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 18:51

 

 

Marianne

Jeudi 25 Juillet 2013 à 05:00

 

 

Dans l’affaire du Mediator, cinq nouvelles mises en examen visant des médecins viennent d’être signifiées à Paris, portant à vingt et un le nombre de mis en cause. Tout un écheveau de conflits d’intérêts est en train d’être déroulé. « De corruption » estime même Irène Frachon, pneumologue à Brest, celle par qui le scandale a éclaté.

 

Irène Frachon - REVELLI-BEAUMONT/SIPA
Irène Frachon - REVELLI-BEAUMONT/SIPA
Les juges du pôle santé de Paris Pascal Gand, Sylvie Lefaix et Claire Thépaut ne faiblissent pas dans leur traitement du dossier du Médiator.  Avant de partir en vacances, ils viennent de signifier cinq nouvelles mises en examen, portant à 21 le nombre de mises en cause.
 
Depuis les 16 et 17 juillet, quatre médecins sont offciellement soupçonnés de « prise illégales d’intérêts » ou de « participation illégale de fonctionnaire dans un entreprise précédemment contrôlée ».  Il leur est reproché d’avoir tous été appointés par Servier comme consultants alors qu’ils siégeaient ou avaient siégé fraîchement à la commission d’AMM (Autorisation de mise sur le marché) à des périodes où les dossiers de Servier étaient en cours d’examen. Le cinquième, un professeur de médecine, est soupçonné de « corruption » et de « complicité d’obtention d’autorisation ».

 

Selon nos informations, les juges ont mis à jour tous ces conflits d’intérêts en examinant les comptes de la société de lobbying Cris basée en Allemagne, où la police allemande a effectué une perquisition à la fin 2012. Elle a été créée par Marlène May Garnier – mise en examen - et financée par les laboratoires Servier, Sanofi et Takeda. En réalité, elle servait de société écran entre des fonctionnaires, des médecins et Servier qui cherchait à s’attacher leurs faveurs. Jean-Michel Alexandre, pharmacologue de renom et président de la Commission d’évaluation des médicaments de l’Afssaps de 1993 à 2000 a largement profité du système. Il a été mis en examen en janvier dernier par les juges qui le soupçonnent d’avoir touché plus de 1 million d’euros entre 2001 et 2009.

 

L’un des quatre médecins mis en examen il y a quelques jours, le docteur Bernard Rouveix, médecin à l’hôpital Cochin, semble avoir érigé le conflit d’intérêts en système. Dans les factures de Cris, les enquêteurs auraient découvert qu’il était rémunéré comme consultant par Servier tout en siégeant à la commission d’AMM de 2004 à 2008.
 
Le laboratoire inventeur du Mediator n’a pas été son seul employeur. Selon l’association de malades Cadus, le docteur Rouveix a rédigé en 2010 une expertise à la demande du cabinet d’avocats Simons et Simons, pour le compte du laboratoire GSK, et produite lors d’un procès contre le laboratoire intenté par un malade atteint de la maladie de Parkinson.

L’expertise dégageait le laboratoire de sa responsabilité dans les graves effets secondaires constatés d’un de ses médicaments, le Réquip. Le laboratoire a été néanmoins été condamné définitivement. Or, dans sa déclaration d’intérêt de 2010, aucune mention de sa collaboration avec GSK n’était mentionnée. L’association remarque qu’en 2007, lors du débat sur la demande d’AMM du Réquip, le docteur Rouveix a fait partie des experts chargés de donner leur avis sur le médicament. Remarque perfide…

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22