Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 22:51

 

 

Marianne - Jeudi 31 Janvier 2013 à 16:00

 

Laurence Dequay

 

21,3 milliards d'euros, ce sera le déficit cumulé par les caisses du régime général selon les dernières prévisions du COR, le Conseil d'orientation des retraites.

 

Une agence Pôle Emploi à Paris - FRANCOIS MORI/AP/SIPA
Une agence Pôle Emploi à Paris - FRANCOIS MORI/AP/SIPA

En 2010, en reculant de 60 à 62 ans l'âge légal de la retraite, l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy promettait un retour à l'équilibre des caisses du régime général à l'horizon 2017. Las, à cette date, selon les dernières prévisions du COR, le Conseil d'orientation des retraites, elles accuseront un déficit cumulé de plus de 21,3 milliards d'euros !

Un trou que le Medef entend classiquement combler en repoussant une nouvelle fois à 65, voire 67 ans, l'âge plancher de départ en pension. Sauf que cette injonction paraît quasi surréaliste dans une France qui compte déjà près de 1 million de seniors pointant au chômage, ce depuis 438 jours en moyenne, soit deux fois plus longtemps que l'ensemble des demandeurs d'emploi !

De fait, en 2011, le nombre d'inscrits de plus de 55 ans à Pôle emploi a encore bondi de 22,6 %, après une hausse de 24,2 % en 2010. Surtout, alors que les partenaires sociaux viennent de signer un accord favorisant la gestion prévisionnelle des emplois (GPEC), on peut redouter que, devant l'atonie de la croissance européenne, nombre de grands groupes en voie de mondialisation, dans les transports notamment, n'en fassent une lecture pour le moins défensive.

A l'exemple de Renault qui déjà propose à 3 000 de ses salariés tricolores de partir de façon anticipée à la retraite... afin de supprimer leurs emplois dans l'Hexagone. Ce qui à très court terme signifie autant de cotisations retraite en moins. Alors que d'ici à 2035 le nombre de pensionnés augmentera en France de 30 %.
Devant ce casse-tête, le gouvernement veut s'accorder le temps de la réflexion. Et, pour rester concentré sur la bataille de l'emploi, ne programme aucune réforme d'envergure des pensions en 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22