Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 17:52

 

Source : rue89.com

 

L’édito 28/11/2013 à 12h18
Retraites chapeau : rien n’est réglé
Pascal Riché | Cofondateur Rue89

 

 


Philippe Varin, le 13 février 2013 (Francois Mori/AP/SIPA)

Quel grand soulagement ! Philippe Varin, ex-président du directoire de PSA, a « abandonné » sa retraite chapeau de 21 millions d’euros. François Hollande, président de la République, vante une « décision sage ». Pierre Gattaz, président du Medef, salue une « décision courageuse ».

Ouf, le feu a été éteint avant qu’il n’embrase le débat public. Tout rentre dans l’ordre ! Ce jeudi matin, sur France Inter, Leonidas Kalogeropoulos, vice-président du mouvement patronal Ethic, se félicitait  :

« Le système [d’autorégulation] a fonctionné. [...] Le problème a été résolu en 24 heures. »

Quand la poussière médiatique sera balayée

Eh bien non : rien n’entre dans l’ordre.

Cet épisode tragi-comique n’aura rien changé au désordre des mœurs patronales. Le seul progrès de l’affaire, c’est l’invention d’une sorte de « gouvernance par le scandale ». N’en déplaise à Leonidas Kalogeropoulos, ce n’est pas idéal.

Passons rapidement sur le cas de Philippe Varin lui-même. Quand on lit bien son communiqué, son « sage » abandon est accompagné d’un paragraphe codicille :

« Je m’en remets au conseil de surveillance du groupe pour décider, quand le moment sera venu, et après avis du haut comité de gouvernement d’entreprise, des conditions appropriées de mon départ à la retraite. »

Par « quand le moment sera venu », il faut entendre « quand le soufflet sera retombé ». Il suffit d’attendre que la poussière médiatique soit balayée par de nouveaux vents.

Légiférer ? Un jour, peut-être

Ce qui me semble plus gênant, c’est le soulagement du gouvernement. Montebourg est monté sur ses grands chevaux ( « inadmissible ! »), Moscovici sur ses petits chevaux ( « inapproprié ! »), et puis plus rien. Le ministre du Redressement productif envisage de légiférer... un jour... peut-être :

« Si l’inefficacité [de l’autodiscipline] est démontrée dans le prochain cas à venir, il faudra légiférer. »

Les rémunérations indécentes du « 1% » (la crème des riches) sont pourtant un problème auquel le candidat Hollande avait promis de s’attaquer. Seule mesure concrète prise : les salaires des patrons du public ont été limités à 450 000 euros par an.

Le projet d’imposer des salariés dans les comités de rémunération, avec voix délibérative, n’est pas sorti des cartons de campagne. Et la taxe de 75% sur les revenus de plus de un million d’euros a été aménagée et limitée à deux ans.

En mai, Pierre Moscovici a renoncé à introduire une loi pour encadrer les rémunérations dans le privé, préférant s’en remettre à l’autorégulation : autant demander à des chats de veiller ensemble au pot de crème.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22