Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 22:13

 

 

Source : www.consoglobe.com

 

Repair café : rien ne se jette, tout se répare !

Repair café : rien ne se jette, tout se répare !

En avez-vous entendu parler ? Repair Café, c’est la tendance durable du moment ! Ces « cafés des réparations » risquent de pousser comme des champignons sur l’hexagone au vu du succès que ces derniers ont eu aux Pays-Bas. On en trouve actuellement 6 en France : à Besançon, Nice, Paris, Saint-Egrève, Sophia-Antipolis et Vauréal. Mais le mouvement s’accélère et fait de nouvelles émules. Enquête sur ces cafés où « rien ne se jette mais tout se répare » ! 

Réparer ses objets plutôt que de les jeter : l’idée lumineuse du repair café !

Martine Postma

Martine Postma, à l’initiative des Repair Cafés

L’idée est née dans l’esprit de la Néerlandaise Martine Postma, ancienne journaliste.

Cette femme, qui a ouvert en 2009, le premier repair Café à Amsterdam et qui est à l’origine des vingt repair cafés au Pays-Bas, remarque à regret que les gens sont bercés par une culture de « ça ne marche plus je jette ».

C’est simple, les gens perdent totalement la culture et la notion de la réparation. L’objectif lorsqu’elle réfléchit aux « cafés des réparations » ? Donner une deuxième vie aux objets en panne, déchirés, troués et qui filent tout droit à la poubelle !

Elle dessine donc ces cafés aux couleurs de lieux qui mettraient en contact deux groupes de personnes :

  • Des réparateurs bénévoles.
  • Des gens qui souhaiteraient réparer leurs objets, mais qui ne savent pas comment ni par où commencer.
Car réparer ensemble, c’est l’objectif fondamental de ces cafés !

C’est simple, les rencontres qui y sont organisées sont ouvertes à tous et l’entrée est libre. Pour le matériel et les outils ? Pas de souci à se faire, il est disponible sur place !

Réparation bicycletteEt toutes les réparations possibles et imaginables y passent : vêtements, meubles, appareils électriques, bicyclettes, vaisselle, jouets etc.

Les réparateurs bénévoles sont experts en la matière : électriciens, couturières ou encore menuisiers proposent leur aide gratuitement aux « réparateurs de fortune ».

Facile : on apporte nos objets en mauvais état et on se met à l’ouvrage avec des gens qui connaissent le métier.

Double avantage : on repart avec l’objet cher à notre coeur réparé et en plus, on apprend ! Mieux encore, si vous n’avez rien en cours à réparer, vous pouvez venir pour regarder et apprendre, mais aussi pour aider les autres ! D’autant que si l’on n’a rien à faire, on ne s’ennuie jamais puisque sur les tables de lecture, des ouvrages sur la réparation et le bricolage pour donner des idées ! Un vrai lieu collaboratif et ludique ! Mais aussi une vraie opportunité de redécouvrir nos objets !

 

Les repair cafés offrent une deuxième vie à nos objets

Poubelles qui débordent

C’est un problème récurrent et souvent décrié : l’obsolescence programmée des produits que nous achetons. Même si elle est très difficile à prouver, on note qu’aujourd’hui les produits sont plus fragiles qu’autrefois, ils sont souvent irréparables ou les pièces détachées servant à leur réparation, introuvables.Des faits qui contribuent largement à une obsolescence rapide des produits.

Les Européens jettent beaucoup : selon les statistiques, un européen produit en moyenne 600 kg de déchets par an.

Des poubelles qui se trouveraient allégées si nous pensions aux « cafés des réparations ». Or, pour nombreux d’entre nous, réparer est presque devenu quelque chose de l’autre monde. D’ailleurs, nous ne savons même plus comment faire !

Retrouver un savoir-faire perdu

repair caféLe savoir-faire en la matière disparaît petit à petit et souvent, les professionnels qui maîtrisent ces connaissances sont rares et peu sollicités. Mais, le repair café oeuvre pour redonner la place qu’elle mérite à la réparation et à ces réparateurs de l’ombre. En plus, le savoir recommence à circuler et à se transmettre, un réel avantage à exploiter.

Car en effet, les objets remis en état sont plus longtemps utilisés et n’encombrent plus inutilement nos poubelles. Ce qui a un effet non-négligeable : la consommation de matières premières et d’énergie nécessaires à la fabrication de nouveaux produits se trouve ainsi réduite. Et les émissions de CO2 également.
Enfin, autre effet positif : le repair café permet aux gens de voir autrement ce qu’ils possèdent et d’en (re)découvrir la vraie valeur. Cela encourage un changement au niveau des façons de penser, et tend à modeler la société pour l’ouvrir au durable.

 

Le repair café : concurrent des réparateurs professionnels ?

La question est parfois soulevée : la réparation bénévole et gratuite de nos objets ne fait-elle pas de l’ombre aux réparateurs professionnels ?

Au contraire, les gens qui participent aux réunions repair café sont en général ceux qui jettent sans se poser vraiment la question de la réparation possible. Ce ne sont pas des clients de réparateurs professionnels et ils avouent jeter généralement les choses cassées de façon immédiate, car les faire réparer serait trop cher.

Qui plus est, ces rencontres se révèlent être un atout pour les réparateurs professionnels car elles leur apportent une visibilité, qu’ils avaient perdue depuis longtemps.

Caisse à outilsAvec le repair café, la notion de « réparation », visiblement oubliée, est remise au goût du jour.

Et souvent, les visiteurs sont orientés vers les quelques réparateurs qui sont encore en exercice lorsqu’ils souhaitent faire réparer leurs objets.

Ainsi, ce système est bénéfique à tous : au consommateur qui redonne une vie à son objet, aux réparateurs professionnels qui trouvent une nouvelle visibilité et à nos poubelles, qui sont moins encombrées !

Repair café : un modèle économique en pleine expansion

etoileAu départ, il s’agissait d’une simple initiative locale à Amsterdam. Mais le succès inattendu a été au-delà des espérances de Martine Postma.

DRepair caféésormais, elle travaille donc à plein temps pour la fondation « Café des réparations », qu’elle a créé en 2010. Cette dernière est subventionnée par l’Etat et chargée de conseiller les bénévoles qui veulent monter un « repair café ».

Organisé selon des permanences bien réglées (un après-midi par mois ou deux soirées par semaine), le repair café est indépendant, notamment au niveau du financement et du recrutement des bénévoles. Le matériel est récupéré ou appartient aux réparateurs et généralement, le local est mis à disposition par la commune ou loué à un particulier.
repair caféIl faut noter que l’objectif initial était de créer dix-huit « cafés des réparations » aux Pays-Bas d’ici à fin 2013. Il en existe déjà 20 et pas loin d’une cinquantaine d’autres sont en préparation. En France, il y en a déjà 6.

Une idée fleurissante qui enthousiasme sa conceptrice : elle rêve même d’un « café » dans chacune des 415 communes des Pays-Bas. Une évolution à suivre de près dans nos contrées françaises !

bandeau_zoom-temoignage1Bruno, 25 ans « L’idée m’a tout de suite plu ! Moi qui suis un touche à tout, ça m’a de suite donné envie. En plus, c’est appréciable de pouvoir discuter avec des gens qui savent de quoi ils parlent et qui vous donnent des conseils utiles pour réparer des objets auxquels on tient »
 

Amandine, 39 ans « Au départ, j’avoue que je n’étais pas trop emballée. C’est une copine qui m’y a tiré un peu de force, et puis je me suis très vite prise au jeu. C’est vrai que je jette souvent lorsque ça ne marche pas, mais à l’avenir je vais faire plus attention ! »
 

*

biodiverCityRepair café – Infos utiles

- Vous souhaitez ouvrir votre repair café ? L’association Stichting Repair Café aide des groupes locaux en Europe à mettre sur pied leur propre Repair Café.
- Le site http://www.repaircafe.fr/ vous informe sur toutes les manifestations dans les « cafés des réparations » et sur leur localisation.

*

Cela me donne une idée

Et aussi :

 

Source : www.consoglobe.com

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22