Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 17:25

 

 

rue89.com

 

Quelles sont les différences entre l’« Obamacare » et l’Assurance maladie ?

 

Question posée le 03/10/2013 à 16h34 par Rémi Noyon

La réponse de  Paola SchneiderBerangere Mc Neese

03/10/2013 à 16H39

 

 

 

Voté par le Congrès en 2010, l’« Obamacare », ou « loi sur les soins abordables », a dû braver l’opposition. Finalement jugée conforme à la Constitution par la Cour suprême en 2012, elle devait se concrétiser ce mardi 1er octobre. Mais les républicains s’y opposent toujours et la procédure coince. Ils ne veulent pas d’un système de Sécurité sociale à l’européenne. On en est pourtant loin.

Qui en bénéficie ?

Obamacare : pour tous les citoyens américains

Aujourd’hui, nombre d’Américains n’ont aucune couverture santé et renoncent donc à se soigner. Grâce à la « loi sur les soins abordables », ces quelque 50 millions d’Américains devraient pouvoir bénéficier d’une couverture santé minimale, quel que soit leur niveau de vie.

Mais l’Obamacare n’a été conçu que pour les citoyens américains. Pour se soigner, les étrangers ne pourront donc prétendre à aucune aide d’Etat. Sans assurance ou moyen de paiement, pas de prise en charge.

L’ Assurance maladie : un système universel

En France, la couverture santé est universelle. Pas besoin d’être français pour en bénéficier. Si vous êtes étranger, mais résidez et êtes salarié sur le territoire, vous êtes obligé de souscrire à un régime de Sécurité sociale et bénéficiez donc de l’Assurance maladie. Vos ayants droit (conjoint, enfants) en profitent également.

Si vous n’avez pas droit à l’Assurance maladie, c’est la Couverture maladie universelle (CMU) qui vous prend en charge. Elle s’adresse par exemple aux personnes touchant le RSA. Les étrangers qui ont entamé des démarches pour obtenir un titre de séjour, et résident en France de façon régulière depuis au moins trois mois, peuvent également en bénéficier.

Enfin, il existe une Aide médicale d’Etat (AME) pour les personnes en situation irrégulière. Mise en place à titre humanitaire, elle répond surtout à des situations d’urgence.

Qui gère la prise en charge ?

Obamacare : l’Etat met les pieds dans un marché privé

Aujourd’hui, les Américains assurés le sont auprès d’assurances privées très coûteuses. Une fois sur deux, c’est l’employeur qui paie. Mais pour les autres, rien n’est prévu ou presque. L’Obamacare vise à rendre ces assurances privées obligatoires, mais en faisant baisser leur coût.

C’est la hausse du nombre d’assurés qui doit permettre de réduire les prix. Ainsi que la mise en concurrence des assurances sur une plateforme internet. Mais la couverture maladie continue de relever du secteur privé. Là où l’Etat intervient, c’est en accordant des aides aux foyers modestes pour leur permettre de payer une couverture désormais obligatoire.

Il existe toutefois un système de soins public pour les plus démunis : le Medicaid. Avec l’Obamacare, le nombre de citoyens éligibles au Medicaid devrait augmenter.

L’Assurance maladie : un organisme public

En France, l’Assurance maladie est un organisme d’Etat, c’est l’une des quatre branche de la Sécurité sociale. Elle délègue les prises en charge à des organismes de droit privés, mais gérés de façon paritaire, c’est-à-dire entre représentants des employeurs et des salariés.

La couverture maladie ne devient donc un marché qu’à partir d’un certain seuil, lorsque l’on recourt à une complémentaire santé.

Quels remboursements ?

Obamacare : le poids du fédéral

L’Obamacare est une réforme fédérale, mais gérée et cofinancée par les Etats. Chaque Etat doit établir un panel de plans – « or », « argent », « bronze » – proposant une couverture plus ou moins complète. Tous sont forcés d’inclure des remboursements minimums au sein des dix catégories suivantes :

  • services ambulatoires,
  • services d’urgence,
  • hospitalisation,
  • accouchement et prise en charge du nouveau-né,
  • santé mentale,
  • prescriptions médicales,
  • services de rééducation,
  • analyses,
  • prévention et prise en charge des maladies chroniques,
  • services pédiatriques (vue et audition comprises).

Les compagnies d’assurances peuvent en réalité proposer des formules de couverture très variées. En principe, plus vous déboursez, mieux vous serez soigné.

Mais les offres varient d’un Etat à l’autre. Pour le même prix, vous n’aurez pas droit aux même remboursements selon que vous vivez dans le Minnesota ou dans le Wyoming. Dans certains Etats, comme celui de New York, le prix d’un plan d’assurance peu même varier d’une ville à l’autre.

L’Assurance maladie : les complémentaires de plus en plus indispensables


Un examen de l’œil, photomontage (Lewis Minor)

 

L’assurance maladie, c’est garantir à tous le même remboursement des soins de santé. A chacun selon ses besoins plutôt que selon ses moyens. Quel que que soit votre niveau de vie, une consultation chez le médecin vous sera donc remboursée au minimum à 70%. L’Assurance maladie couvre d’ailleurs des prestations dont il n’est pas question dans l’Obamacare de base.

  • interruption volontaire de grossesse (IVG),
  • prestations dentaires,
  • frais d’optique,
  • moyens de contraception,
  • kinésithérapeute,
  • podologue...

Un principe de solidarité visant à réduire les inégalités, mais dont les limites se font sentir. Le « reste à charge » ayant tendance à augmenter, souscrire à une complémentaire santé devient une nécessité. Or si deux tiers des salariés bénéficient d’une mutuelle par le biais de leur entreprise, 4 millions de personnes en France n’en ont pas.

Obamacare ou pas, les soins de santé restent donc moins onéreux et plus égalitaires en France qu’aux Etats-Unis. Mais l’Hexagone glisse peu à peu vers un système à deux vitesses.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Informations diverses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22