Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 15:49

 

Source : www.marianne.net

 

Quand la Sécu paie les fautes de Sanofi

Lundi 24 Mars 2014 à 13:00

 

Journaliste à Marianne, notamment en charge des questions de santé En savoir plus sur cet auteur

 

A sept reprises, le géant pharmaceutique français Sanofi a été condamné pour avoir exposé à l'amiante sept anciens salariés dans son usine de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Et à sept reprises, l'industriel a gardé son carnet de chèques au chaud...

 

Jacques Brinon/AP/SIPA
Jacques Brinon/AP/SIPA

 

 

On peut être reconnu responsable d'une faute inexcusable et ne pas avoir à verser un sou. A sept reprises, le géant pharmaceutique français Sanofi a été condamné pour avoir exposé à l'amiante sept anciens salariés dans son usine de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Et à sept reprises, l'industriel a gardé son carnet de chèques au chaud, à la faveur d'erreurs administratives commises par la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) du Val-de-Marne : dossier envoyé à une mauvaise adresse, délais dépassés...
 
 
 


Une possibilité jusque-là légale qui oblige la Sécu, quand elle cafouille, à payer les indemnités aux victimes à la place de l'employeur. Coût de ces bévues pour la collectivité : au moins 1 million d'euros, selon les estimations de Serge Franceschina, de l'Association nationale de défense des victimes de l'amiante (Andeva).

Pas de quoi, pour autant, satisfaire Sanofi qui, en dépit des jugements de première instance, fait régulièrement appel. Le 27 février dernier, l'entreprise contestait ainsi devant la cour d'appel de Paris sa responsabilité dans le décès d'Amar Berkane, un ex-employé mort d'un cancer broncho-pulmonaire, estimant que celui-ci n'avait pas été exposé à l'amiante. «Sanofi doit arrêter de refuser de reconnaître sa faute», s'agace Soraya Berkane, la fille de la victime.

Depuis la disparition de son père, la jeune femme mène un combat acharné pour que Sanofi et tous les employeurs qui profitent de cette brèche reconnaissent leurs torts et ne fassent plus payer la Sécu. Fin 2012, une loi a été votée en ce sens. Enfin.

Paru dans le numéro 882
Source : www.marianne.net


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22