Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 16:51

 

Marianne

Jeudi 11 Juillet 2013 à 10:18
Thomas Schnee - Marianne

 

 

Dans une interview au « Die Zeit », Angela Merkel défend la pratique des écoutes massives des télécommunications par les services de renseignements « démocratiques ». Mais alors, pourquoi les gouvernements allemands et français mettent-ils tant de temps pour admettre que les services secrets sont au courant des pratiques de la NSA ?


DAVID SILPA/NEWSCOM/SIPA
DAVID SILPA/NEWSCOM/SIPA
Des services secrets fiers de collaborer

Mise sous pression par les partis d’opposition sur la question des écoutes massives réalisées par les services de renseignements américains (NSA), Angela Merkel s’est enfin prononcée sur ces pratiques. Il était temps. Surtout après que le dérangeant Edward Snowden ait expliqué le week-end dernier, dans les pages de Der Spiegel, qu’évidemment la NSA et les services de renseignements allemands (BND) sont « de mèche » et coopèrent plus que l’on ne le pense.

Pour le député écologiste Christian Ströbele, membre de la très secrète Commission parlementaire de contrôle des services de renseignements, faire comme si le BND et la NSA n’avaient rien à faire ensemble est d’ailleurs une « idiotie » : « Les services ont toujours été fiers de leur collaboration», a-t-il expliqué au magazine Cicero. Cette collaboration remonte au temps de la guerre froide.

Nous écouter pour nous protéger

Après avoir nié toute coopération et connaissance de l’affaire pendant deux semaines, le gouvernement allemand et la direction du BND ont donc changé de stratégie. Pour la première fois, la chancelière allemande s’explique. Et vu ses propos, il n’y a qu’un pas à franchir pour considérer qu’elle défend les écoutes des services secrets américains.

Pour Mme Merkel, il n’est ainsi pas possible de se protéger des attaques terroristes «sans la possibilité de contrôler les télécommunications ». Elle estime que « le travail des services de renseignements dans des Etats démocratiques a toujours été indispensable, et le sera toujours, pour la protection du citoyen ». Elle maintient, tout comme les responsables du BND, qu’elle a appris l’existence et l’étendue du programme Prism par les médias. Enfin, sur la question de l’attitude à adopter face aux Américains, elle qualifie certes leurs pratiques « d’inacceptables », mais rappelle qu’il ne faut jamais oublier que l’Amérique a montré qu’elle était notre allié le plus fidèle depuis des décennies.

>> Lire la suite de l'article sur le blog de Thomas Schnee : Au cœur de l'Allemagne

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22