Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 19:50

 

 

 

Stéophane Gatignon rencontre le député MoDem des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle (MEHDI FEDOUACH / AFP)

 

Stéphane Gatignon a été entendu. Il arrête sa grève de la faim. Le maire de Sevran (Seine-Saint-Denis) a été reçu à Matignon dans la soirée de mercredi. Un signe que le gouvernement était très soucieux du mouvement de protestation entamé voici six jours par l'élu devant l'assemblée nationale. M. Gatignon préparait une manifestation samedi pour appuyer ses revendications de crédits d'urgence. Il doit annoncer la fin de sa grève de la faim jeudi matin avec le sourire.

L'élu d'Europe Ecologie-Les Verts a en effet gagné la partie : il y aura bien des crédits spécifiques pour les villes "les plus pauvres des plus pauvres". François Lamy a annoncé jeudi que l’augmentation des dotations de péréquation de l’Etat sera "fléchée" sur les communes les plus pauvres des 100 villes de banlieue dites prioritaires, c'est à dire ciblées par la politique de la ville. Moins d'une cinquantaine de ville devraient bénéficier de ce coupe de pouce, parmi lesquelles Sevran. François Lamy précise que le dispositif reste "transitoire" en attendant qu’un nouveau mécanisme de péréquation intercommunal soit présenté en janvier 2013.

 

Grève de la faim payante

"C'est un bon compromis pour tout le monde", souffle le maire de Sevran. C'est surtout une porte de sortie enfin tournée à une action qui gênait de plus en plus le gouvernement. L'élu de banlieue a ainsi obtenu un appui financier substantiel. Il bénéficiera pleinement de l'augmentation des dotations attribuées aux banlieues avec 9,2 millions d’euros de Dotation de solidarité urbaine (plus un million), 5 millions de dotation venant du fonds de solidarité régional (plus 500 000 euros) et une part de l'augmentation de la Dotation de développement urbain. Au total, Sevran devrait recevoir cinq millions supplémentaires assure le cabinet du maire. Soit la somme qu'il réclamait depuis des semaines pour boucler son budget 2013.

Au-delà des sommes arrachées au gouvernement, Stéphane Gatignon a surtout réussi à mettre sous les projecteurs les difficultés des banlieues pauvres. En focalisant l'attention médiatique sur le sujet, il peut se targuer d'avoir infléchi les discussions parlementaires sur les finances des collectivités locales. La méthode employée - la grève de la faim- a été amplement commentée et critiquée. Elle s'est avérée payante.

Sylvia Zappi


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22