Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 17:38

 

Sur le terrain 25/12/2011 à 22h43

« Occupy London » : la crèche vivante des « Indignés » (2/2)

Rue89 - Sophie Babaz et Romain Gicquiaux Journalistes

 

 


La crèche de Noël sur le campement d'« Occupy London » (Romain Gicquiaux)

(De Londres) 24 décembre, 16 heures. Une foule ininterrompue longe la cathédrale Saint-Paul. Le campement d'Occupy London est cerné.

La soupe populaire des « Indignés » ? Non. Des centaines de paroissiens qui attendent l'ouverture des portes de l'église pour les « Christmas Eve carols », la messe de Noël donnée à l'église Saint-Paul, où l'on peut entendre les traditionnels chants religieux que les radios et télévisions du pays diffusent en boucle depuis deux jours.

Le campement des « Indignés » devient vite une attraction. On prend des photos, on observe curieusement les campeurs. Un public inédit pour les « Indignés » qui en profitent pour prêcher la bonne parole.

Mais la boîte en fer dédiée aux dons restera bien silencieuse cet après-midi… Les cloches de l'immense dôme de Saint-Paul, elles, résonnent puissamment dans le ciel gris de Londres.

 

 

Les « Indignés », eux, ont eu leurs « carols » il y a quelques jours. Une chorale de sympathisants est venue chanter pour soutenir le mouvement sur les marches de la cathédrale Saint-Paul. 200 personnes entonnant « Enough is enough » (« Assez, y en a assez »). Des chants traditionnels revisités à la sauce « Indignés ».

 

 

Et d'ailleurs, que pense l'église Saint-Paul des manifestants qui campent à ses pieds ? Après avoir demandé à plusieurs reprise une interview au service communication, c'est un vigile de la cathédrale Saint-Paul, athéiste convaincu, qui va nous livrer des informations de l'intérieur du « holly (saint) bunker ».


Les tentes des « Indignés » décorées pour Noël (Romain Gicquiaux)

Nous n'aurons ni nom, ni photos. Les salariés, religieux et laïcs, ont l'interdiction officielle de parler. Le rendez-vous est pris dans un discret café Starbucks du quartier. C'est dire si l'omerta est bien réelle…

Le gardien de la Cathédrale

Ligotée par les largesses que lui accorde la City (Goldman Sachs, UBS et HSBC sont des donateurs), Saint-Paul préfère se taire sur ce sujet polémique.

Seul l'archevêque de Canterbury, le chef de l'Eglise d'Angleterre (après la reine) et plutôt progressiste, a fait référence dans son sermon de Noël à la crise financière et ses conséquence sur la population en ce Noël 2011.

Sur le campement, il y a Ruth, une religieuse franciscaine de 71 ans qui a rejoint le camp des « Indignés ». Elle ne mâche pas ses mots.

Le repas de Noël des « Indignés », c'est une dinde aux marrons offerte, comme tout ce qu'ils mangent, par des donateurs. L'église n'a pas déboursé un sou pour les agneaux égarés sur son parvis...

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22