Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 19:21

 

 

http://zad.nadir.org

jeudi 10 janvier 2013, par zadist

 


Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français]

Ces dernières semaines , à deux endroits différents en Europe, des arbress qui auraient du être la proie des constructeurs d’autoroutes ont été squatté. Le 22 décembre des activistes à Bexhill, en Angleterre, ont occupé des arbres pour protester contre la construction de la route Bexhill - Hastings, ils ont maintenant érigé un camp entier. A Berlin des activistes des espaces libres, uniEs aves des activistes pour l’environnement ont occupé des arbres pour lutter contre l’ A100 qui doit être construit et traverser le milieu de Berlin.

Nous, squatteurs de la forêt de Hambach, apportons notre solidarité à ces luttes et appelons à un soutien technique, ’à la création d’un réseau de ces espaces de résistance émergents ainsi qu’à la création de nombreux autres espaces de résistance.

le mouvement anti route au Royaume-Uni and les années 90, qui est une réponse aux infrastructures politiques néolibérales de Margaret Thatcher (’il n’y a pas d’alternative) était l’un des mouvements sociaux et de lutte pour l’environnement les plus puissants de ces dernières décennies en Europe. A partir de lui de nombreuses et nouvelles formes d’action se sont développées : les villages de maisons dans les arbres, avec des techniques spécialisées de blocage sur les sites où les routes doivent être construites, les "masses critiques" et les fêtes "reclaim the street -" (reprends la rue) afin de reprendre l’’espace public urbain contre la folie automobile et une manière générale d’envisager l’action directe comme une dynamique se donnant de la force en partant de la base. Même le mouvement radical pour l’environnement en Angleterre, qui s’est développé après le tournant du siècle et a inspiré les luttes contre le changement climatique à travers toute l’Europe, a ses racines dans le mouvement anti-route.

Maintenant, plus de 20 ans après, le gouvernement au Royaume-Uni, prépare un nouveau programme concerté de construction de route (alors même que les services sociaux subissent des coupes claires). 1244 kms de nouvelles routes sont en projet. A travers ces constructions, et l’amélioration des infractructures existantes, ils espèrent faire sortir l’économie de la crise. En même temps de nouvelles routes amènent de plus en plus de trafics et ainsi de tels projets poussera aussi le climat global prêt de son point de rupture. Pour cette raison, le 22 décembre, des activistes ont accroché des plateformes sur des arbres devant être coupé au nom de la route Bexhill-Hastings. Bexhill est situé entre Dover et Brighton. Il y a même un tunnel de blocage complètement opérationnel !

Deux semaines après des activistes ont occupé des arbres à Berlin, Neukölln, afin de résister à la contruction de l’A100. Nous pensons que la chose intéressante par rapport à cette action est qu’elle est portée par une alliance entre les activistes pour les espaces libres et les activistes pour l’environnement. Ce n’est que trop peu souvent que les résistances à ces deux aspects du capitalisme, social et environnemental, parviennent à s’unir dans des actions communes. Exactement là où le besoin s’en fait sentir d’une manière vitale : le discours dominant veut nous faire croire que la protection du climat ou de l’environnement n’est possible qu’à travers des choix personnels de renoncement à la consommmation. L’opposé est souvent vrai : en dépassant le système capitaliste, la majorité des consommations sans raisons de ressources va disparaître, alors une vie où nous feronsnos propres choix et un libre développement deviendra possible. Prenons l’exemple du fordisme comme victoire des voitures dans les villes : ce n’est pas une demande de voiture qui a été à l’origine de la consommation de masse, mais bien des plans urbains favorisant le développement automobile et qui, selon les concepts de Ford, l’ami d’Hitler, éloignait sciemment les différentes zones de travail, d’habitation et de consommation si bien qu’une vie sans voiture devenait de plus en plus difficile. Ainsi le temps que les gens prenaient pour changer de lieu ne devenait pas plus court mais au contraire, au fur et à mesure que les villes se remplissaient de ces boites en métal puantes affectaient la vie urbaine de manière profonde on arrivait à une détérioration de la vie ainsi qu’à une consommation d’énergie accrue. Une tendance inverse serait le but des lutte environnementales émancipatrices, de même que pour les luttes sociales, sans pour autant se voiler la face devant les problèmes climatiques actuels auquels nous sommes confronté. Nous avons besoin de manière urgente d’un mouvement pour le climat radical et puissant à travers la planète. Par exemple le conflit de ces derniers mouvements sur la ZAD, en France, contre un prétendu “aéroport vert” qui doit être construit. Sur des mobilisations temporaires jusqu’à 40 000 activistes se sont mobilisés. Nous avons besoin de places de cristallisation comme celle ci, où nous pouveons expérimenter ce qui est possible et ensuite diffuser la résistance afin ques centaines d’autres lieux de cristallisation voient le jour, ce qui en inspirera sans cesse d’autres.

Nous appelons à soutenir les nouvelles occupations à Bexhill et Berlin avec de l’aide concète, tout comme nous appelons à soutenir notre occupation de la forêt de Hambach avec une assistance pratique. Mais nous nous appelons aussi à créer de tels lieux vous mêmes, qui soient des lieux où se focalisent la résistance. Des lieux où les gens puissent se réunir, planifier des choses mais aussi imaginer quel monde serait possible avec de nouvelles formes de vie et d’organisation, au delà du capitalisme et des systèmes de domination. Et nous appelons à lier ces lieux de résistance, parce que les feux bruts qui émergent cà et là doivent se connecter en un feu sauvage, celui qui permettra de surmonter ces projets destructeurs, que ce soit des routes, des pipelines ou des mines à ciel ouvert.

Agissons, afin qu’il soit trop tard !

https://combehavendefenders.wordpre...

http://www.robinwood.de/Newsdetails...

http://wirbleibenalle.org/

http://hambacherforst.blogsport.de/

hambacherforst@riseup.net

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22