Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 15:52

 

Rue89

Publié le 24/06/2013 à 16h33

 

 

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné un opposant au « mariage pour tous » à quatre mois de prison dont deux mois ferme. Le tribunal a jugé utile d’ordonner un mandat de dépôt à l’encontre de ce jeune homme de 23 ans, coupable de « rébellion » et qui se trouve donc écroué à la maison d’arrêt indigne et surpeuplée de Fleury-Mérogis.

L’opposition se mobilise car ce garçon, Nicolas, serait un « prisonnier politique ». C’est vrai. Prisonnier d’une politique pénale instituée par la droite et que l’actuelle ministre de la Justice Christiane Taubira ne destitue pas.

Cette politique pénale fait qu’aux comparutions immédiates de Paris, on n’attend pas « trois fois rien » pour incarcérer, une fois rien suffit : un vol à l’étalage ou un mot trop haut et c’est le mandat de dépôt.

La droite découvre que la justice n’est pas laxiste

Fière en son temps de brandir le nombre croissant d’interpellations, on pourrait croire que la droite se réjouirait de ce cas exemplaire : infraction-arrestation-sanction. Mais théoricienne du complot, elle préfère dénoncer « les harcèlements arbitraires des forces de l’ordre dont seraient victimes les manifestants contre la loi Taubira ».

Les anti-mariage pour tous se mobilisent, ils sont choqués par une condamnation choquante : deux mois ferme pour une rébellion… Ils ont raison. La droite découvre donc que la justice n’est pas laxiste.

Ludovine de la Rochère, présidente du mouvement anti, est « bouleversée par ce qui est arrivé à ce jeune homme » : il lui fallait donc un frère de droite pour s’identifier. Mais que dit-elle sur tous ceux qui ont précédé, ceux qui ont suivi, qui prennent quatre mois pour un petit délit ? Est-ce que pour eux, la prison sert de leçon ?

Justice pour tous

A la prochaine manifestation, Nicolas encourra le double de la peine maximale prévue, donc deux ans d’emprisonnement, c’est le lot des récidivistes. Mais il ne risquera pas de peine plancher car il faut que le délit commis en récidive soit au moins puni de trois d’emprisonnement. Et pourtant, cette loi – que les gens de droite veulent tellement garder et que les gens de gauche n’osent pas abroger – est si absurde qu’elle aurait pu le concerner.

La droite apprend les manifestations et leurs condamnations. Jusqu’à présent, ce sont plutôt les militants de gauche qui se couvrent de peines de prisons. Ils savent à quel point il est dangereux, pour la virginité de son casier, de manifester.

Quand la manifestation dégénère en jets de pierre ou de bouteilles, les tribunaux condamnent pour des « violences avec arme et en réunion ». Le manifestant peut ne pas avoir jeté de projectiles lui-même, pour les magistrats, il « participe à une scène unique de violence ».

En somme, « si ce n’est toi, c’est donc ton frère ». Voici donc que les frères de droite et les frères de gauche se retrouvent frères en manifestation. Et en prison. Justice pour tous.

Lors d’un regroupement de soutien au malheureux anti, on pouvait lire : « Nicolas prisonnier, la justice en danger. » Mais il fallait vous le dire comment ?

 


Le rassemblement de soutien à Nicolas B., vendredi 21 juin, place du Panthéon à Paris (Elian Peltier/Rue89)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22