Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 11:25

jeudi 25 août 2011

compte rendu ag 24/8 arrivée de la marche des indignés espagnols à Montpellier

Si vous avez des remarques, ou vous voyez des erreurs, n’hésitez pas, j’ai fait de mon mieux !


Présents : dans la soirée nous avons pu compter de 130 jusqu’à 200 personne présentes ! une réussite

Apres le diner-banquet partagé, qui a finalement eu lieu avec un peu en retard, l’assemblée a pu commencer, avec une traductrice.

A la lecture du témoignage du lieu ressource de Perpignan a suivi celle du tract qui présente la marche. Les marcheurs, dont la plupart espagnols, sont enchantés par l’accueil qu’ils sont reçu en France !

Nous avons rappelé les signes pour bien communiquer (avec quelques ajouts !), souligné que le plus important est d’écouter (nous avons besoin d’apprendre!) et décidé l’ordre du jour, qui a quand même été validé mais modifié en cours d’ag cause timing.
1. explication de la marche et premier tour de parole ouvert

2. parole données aux personnes de Montpellier concernant les propositions à amener a Bruxelles

3. discussion en Ag pour voir si on dort sur la place
1. la marche.

les marcheurs ont pu témoigner de leur parcours :

Ivan a connu le mouvement a Matarò (alentours de Barcelone), ils ont fait beaucoup de travail, avec une bonne organisation, maintenant c’est le moment que d’autres villages travaillent et s’organisent pour mettre en marche le mouvement. Au cours de la marche, qui passe de village en village, les Assemblées sont faites afin d’écouter les personnes, collecter les propositions, leurs problèmes et les amener à Bruxelles . Ils marchent beaucoup, dorment pas beaucoup, tous les soir il y a les assemblées générales. Afin que le peuple s’organise, il faut continuer les AG, mener le mouvement. Il est désolé s’ils sont un peu fatigués. L’expérience de la marche est merveilleuse, parce que les espagnols sont Indignés mais les Français aussi !!
Lecture des questions les plus fréquentes qu’ils ont entendus :

« ici commence la révolution » c’est le cri du début du mouvement dans chaque ville. Le mouvement a commencé il y a 3 mois, il est arrivé jusqu’ici, c’est parce que le mouvement a des bases solides : la NON VIOLENCE ACTIVE ; ils ne cherchent jamais le conflit violent, ils font des assemblées, des rassemblements, ils convoquent beaucoup de gens, font des actions pacifiques… cela leur a donné beaucoup de force parce que les gens se sont identifiées avec le mouvement et cela a alimenté encore plus de force le mouvement! la violence s’accroit rapidement, fait beaucoup de bruit, et rapidement disparaît. La non violence : c’est une vague qui s’accroit toujours plus, jusqu’à inonder le monde !
1er tour de parole ouvert :

• quelqu’un demande s’ils pensent que la marche va changer les choses ? En France pas vraiment il n’y a pas beaucoup d’espoir


* ce n’est pas sur que ca va changer les choses, mais au moins on essaye. les choses sont déjà en train de changer ; cette petite organisation est déjà un changement : 40 villes se sont mobilisées en France depuis mai 2011, le mouvement existe même s’il est marginale: ça n’a pas encore pris en France parce que le contexte politique et social est différent de celui de l’Espagne .. mais le Plan d’austérité va arriver bientôt ici aussi… il faut s’organiser même si nous ne sommes pas (encore) nombreux : le plus important est d’exister !

• 1 personne est enchantée de les recevoir ici a Montpellier, sur que malgré la fatigue, les marcheurs pourraient nous donner de la motivation, richesse d’expériences. Ne pouvant pas rejoindre la 1ère manifestation nationale des indignés dans son pays (Italie) elle a décidé d’organiser quand même une manifestation, dans son village de 20.000 habitants, elle était toute seule, sous la pluie, mais c’est pas grave le changement commencer avec 1 seule personne : ici ce soir nous sommes nombreux… allons y!

* le mouvement s’est un peu arrêté ici à Montpellier depuis 1 mois et demi, il faut remettre le mouvement en marche, se remotiver, continuer les AG tous les soir ici sur la place à19h.

• Qu’est ce que la liberté ? l’égalité ? la fraternité ? ce monde ?

• Juan un marcheur : il faut faire le point, créer un débat, écouter les nécessités de la France. On peut en profiter pour expliquer les difficultés de la marche, et avec les difficultés de la France, on s’unit plus. Ces nécessités ne sont plus (que) des pétitions, mais des EXIGENCES parce que ça fait longtemps qu’ils ne nous écoutent plus.

• Témoignage d’un jeune de 18 ans, qui est à la rue depuis 4 ans, et personne ne l’aide, et il ne trouve pas cela normal ! Il faut aider les jeunes, qui sont tous seuls et se trouvent à la rue, car c’est pas normal

• Pour connaître la situation des Français, il y en a beaucoup qui se retrouvent à la rue, avant leur 25 ans, sans possibilité de niveau social, ni de travail, c’est un problème social très important, à régler

• 1 % de la population française possède le 33% des richesses immobilières : ok s’enrichir, sans limites, tant qu’il y en a de quoi nourrir tout le monde… mais là ce n’est plus le cas. Il faut limiter la propriété. Si s’enrichir nuit aux frères humains, il faudrait interdire d’atteindre cette limite et repartir les richesses

• Proposition est faite par un marcheur au gens de la rue : qu’il y ait une prise de conscience un changement qui parte de ça : que le gens qui vivent dans la rue se mettent en marche, pour donner visibilité et se soustraire à la répression du système. Ça peut paraître une utopie, mais les gens aident, il y a de l’humanité !

• Parmi les problèmes qu’il y a en France c’est que il n’y a pas beaucoup de monde à la rue, qui a faim ; beaucoup de personnes gagnent (encore) un salaire suffisant pour ne pas descendre dans la rue, la mobilisation n’est pas suffisante, il y a quelques personnes qui se motivent et prennent conscience du système. La plupart achètent et vivent en pensant d’avoir plus que les autres. Comment mobiliser en France ?

• 1 proposition pour des gens créatif, ouvert d’esprit, qui ont envie de changer les choses : quand une personne a la chance d’avoir un travail, un CDI, avec fiche de paye, qu’il aille faire un emprunt dans une banque, pour par exemple acheter une voiture, sans jamais la payer ni rembourse l’emprunt ! les banques perdent de l’argent, ne retournent pas au travail


• Ici il y a trop d’argent mais c’est parce que les autres crèvent la faim de l’autre côté du monde


• Comment trouver le consensus quand chacun de nous a ses idées et ses raisons, et chacun pense d’avoir raison ? Il n’y a pas de chef dans le mouvement, nous sommes tous acteurs et responsables, comment arriver alors a trouver le consensus parmi d’opinions différentes ?

* en Espagne il y a beaucoup d’idées il faut lire les protocoles (compte rendus) ; il y a une idée basique : il faut savoir écouter, chacun pense différemment et a ses opinions, et nous devons inclure les différentes positions et en tenir compte ! seulement générant une pensée collective, pensant en groupe, on peut trouver : important c’est inclure toutes les propositions dans 1 phrase finale, concilier les propositions en 1

• que pense la France d’utiliser l’échange et non l’apport ? c’est la seule façon d’inclure les animaux et non seulement 4 personnes


• nous avons les mêmes problèmes dans le monde entier : la misère sociale, la précarité, le chômage…la meilleur façon d’être solidaires avec le tiers monde est l’annulation de la dette qui a été imposée au Tiers monde. Il y a une main mise sur ces pays de la part de l’UE, Usa et de la Chine, ça s’appelle du néocolonialisme. Se battre pour mon droit ici, c’est lutter pour les droit universels

• le mouvement des indignés ce n’est pas un mouvement d‘idéologie mais de méthodologie. Le premier travail à faire est l’autogestion, comment fonctionner en AG : nous pouvons, parler, nous rencontrer. AG permet ce travail d’autogestion, c’est 1 travail de chacun. le fonctionnement en commission permet de travailler et les AG …


• un conseil aux indignés de Montpellier. le gens ont besoin de victoires, d’avoir 1 réussite, faut créer une alternative autogérée: créer des école autogérées, non autoritaires, alternatives connectées, coopcrédit , taxes de crédit, resto de quartier. Il faut soutenir toutes les alternatives qui existent ou en créer


• le problème dans le pays riches c’est nous, nous sommes le problème, notre consommation de tous les jours, les actions de tous les jours, il faut changer notre mode de vie, vivre différemment


• faisons que les choses ne soient pas des ALTERNATIVES mais que ce soir la NORMALITE

nous avons dessiné un cour sur le paume de la main pour montrer que nous sommes tous indignés



NOTES


REMERCIEMENTS : un grand merci a tous ceux qui ont aidé d’une façon ou d’une autre : à accueillir les marcheurs au gymnase, sur la place, a tous ceux qui ont amené de quoi manger et boire, pour les mégaphones (!!!), à la dame qui a amené même des vrai verres ! aux journalistes présents qui ont pu écrire et témoigner de la soirée (et de la suite de la soirée) et a tous ceux que par leur attitude ont su amener du calme et de l’écoute attentive.

Nous avons eu le passage enchanté d’un couple de palestiniens avec le passeport israélien, de Nazareth, qui demandaient ce que c’était ce repas, sur la place, gratuit, et tout le reste ; il n’en revenaient pas, et n’arrêtaient pas de dire que c’était super. nous les avons aussi informés que ce sont les peuples qui se lèvent pour dire stop, et qu’Israël aussi manifeste.

L’assemblée a été parfois dérangée par certaines personnes bourrées qui souhaitaient imposer leur présence, leur parole,… finalement les indignados ont su bien faire… a retenir pour nous: les filles ont pu s’occuper des garçon bourrées et les raccompagner a leur place d façon très douce, souriante et discrète, pas de scandales, a part 1 ami… un peu plus lourd que les autres. Le travail pour bien soigner une assemblée est un travail collectif, il ne faut pas s’arrêter de dire et poser les limites pour le bon fonctionnement (pas d’alcool) et nous tous sommes responsables

suite de la soirée :


les indignados ayant finalement décidé de rester à quelques uns dormir sur la place de la comédie, l’accueil… n’a pas été le même qu’à Béziers (par exemple)…comme quoi droite ou gauche…. No comment. Ce n’était pas la préfecture cette fois ci !

4 voitures de police municipale ont ainsi débarqués sur la place, devant le cafè riche, environ 20 policiers en parade, assez calmes, et … les indignés calmes aussi ont continué à dialoguer, à attendre, à danser devant les policiers, sans JAMAIS INSULTER, JAMAIS ETRE VIOLENT, NI PROVOCATEURS (à retenir) ., ils se sont même mis à genoux devant la police, les mains levées, ou croisées derrière le cou, sans parler…. Beaucoup (trop) de touristes et passants étaient présents et filmaient !!!! merci à leur présence et à la médiation entre certains policiers et marcheurs , ces derniers ont pu dormir nombreux, - sans les tentes - sur la place. Les gars de nicollin sont intervenus en premier, alors que les policiers ne bougeaient pas, ce qui est un comble. Ce n'est pas à une société privé d'appliquer un ordre d'évacuation voulu par la police...
Les camions de Nicolin donc, appelés pour dégager les affaires personnelles… comme d’habitude, sont enfin partis , les flics aussi! c’était 1h30


Remarque strictement personnelle : j’ai remarqué que les marcheurs appellent tout le monde « compagnon »… et non pas « camarade » comme on entend si souvent parfois ici,.. ce qui donne une connotation politique d’emblée et divise les personnes, les étiquette ou exclue…. Je trouve ça super accueillant pour tous!
certains m'ont repondu que compagnon en Espagne est plus progressiste, tandis que camarade est fasciste...  pour moi compagnon est un mot qu'on utilise ici entre amoureux (compagnon, compagne), proches, c'est plutot familier..... et nous essayons d'etre proches les uns des autres, sans pour autant etre tous pareils. j'ai apprecié!!


Pour suivre la marche

Pages web marche de bruxelles :


FB : 15m : marcha bruselas

FB : marcha mediterranea

Twitter : marchabruselasmediterranea.blogspot.com

Email : marchabruselas.mediterranea2@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les marches des indignés vers Bruxelles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22