Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 17:44

 

 

Rue89 - Dans la rue 16/12/2012 à 15h06

 

Entre 60 et 150 000 manifestants combatifs ont défilé dans la bonne humeur ce dimanche à Paris.

 

 


Manifestation pour le mariage pour tous, le 16 décembre 2012, à Paris (Rémy de La Mauvinière/Sipa)

 

Les partisans du mariage pour tous et de l’adoption par les couples homosexuels manifestent depuis 14 heures. Le cortège est parti de la place de la Bastille. La préfecture de police a estimé les participants à près de 60 000 personnes. Les organisateurs revendiquent de leur côté quelque 150 000 manifestants.

Ces manifestations sont une réponse aux anti-mariage gay dont les rassemblements avaient réuni plus de 100 000 personnes en novembre, dont 70 000 à Paris selon la préfecture de police, et qui prévoient une nouvelle mobilisation nationale le 13 janvier.

La manifestation de ce dimanche en surprend plus d’un, notamment à gauche : quel besoin de soutenir un projet de loi qui a toutes les chances d’être voté ?

 


Une affiche proposée aux participants de la manifestation en faveur du mariage pour tous (DR)

 

Mais dans l’esprit des organisateurs, il s’agit surtout de montrer que la revendication du mariage pour tous n’est pas qu’une cause des homosexuels mais une aspiration plus large à une égalité de tous devant la loi, comme en témoignent les slogans proposés pour la manifestation :

« Hétéros, nous soutenons le mariage pour tous »

« Je suis hétéro, je veux l’égalité pour ma soeur »

« Tous égaux »

 


17h30. Familles et associations ont répondu présentes pour cette manif.

 


Une maman et son enfant en poussette (Pierre Haski/Rue89)

 


La banderole de l’Ardhis (Renée Greusard/Rue89)

 

Humoristiques ou politiques, les slogans sont légions.

 


« Même l’UMP a deux papas » (Pascal Riché/Rue89)

 

 


Le cortège d’Act Up (Blandine Grosjean/Rue89)

 

17h15. Les Sœurs de la perpétuelle indulgence sont au rendez-vous.

 

 

Les soeurs de la perpétuelle indulgence

(P.R.)

 

 


Les soeurs manifestent pour le mariage pour tous (Renée Greusard/Rue89)

 

17h15. Emilie, dont le père est pacsé avec un homme. P.R.



Emilie et sa pancarte (Pascal Riché/Rue89)

 

 

Emilie explique pourquoi elle manifeste (P.R.)

17h10. L’ambiance était plus à « rire et chansons » françaises qu’à la techno. Mon fils ma bataille de Daniel Balavoine, gros hit. B.G.



Albert, 72 ans, retraité (Elsa Fayner/Rue89)

 

16h45. Albert, 72 ans, retraité, vivant à Paris : « Je suis communiste et j’estime qu’il n’y a pas de reforme économique possible sans reforme sociétale. Si on n’est pas capable de respecter l’humain, quelles que soient ses orientations sexuelles ou son mode de vie, on ne peut pas le replacer au cœur de l’économie. Des mouvements fascistes se sont attaqués aux homosexuels, et je trouve qu’il y a un retour à des valeurs que je considére comme fascistes. » E.F.



Dominique (Elsa Fayner/Rue89)

 

Dominique (homme), 50 ans, prof d’université, vivant à Paris : « Le mariage, je m’en fous. Je me suis marié et j’ai divorcé. C’est quand même initialement une cérémonie religieuse... Mais je suis là pour l’égalité des droits, quelle que soit l’orientation sexuelle. Le code civil est un monument d’inégalité, à commencer par les inégalités entre hommes et femmes. Je crois aussi que, s’il y a autant de monde aujourd’hui, c’est parce qu’il y a eu tout ce battage autour des anti. » E.F.



Claude (Elsa Fayner/Rue89)

 

Claude, 80 ans, retraité, habite dans le IVe arrondissement de Paris et regarde passer la manif : « C’est pas ma manif, moi j’y serai le 13 janvier, pour une opposition à tout ce que les gens demandent aujourd’hui. C’est un choix de société, je crois que c’est important. On mélange tout, là. Revendiquer des droits pour avoir des enfants quand on est deux pères ou deux mères, ça débouche sur des problèmes éthiques. Par exemple si une femme se fait féconder par quelqu’un qu’elle ne connaît pas, allez expliquer ça aux enfants... Mais c’est un point de vue. On est en démocratie. » E.F.



Chris et Joao (Elsa Fayner/Rue89)

 

Chris, 48 ans, chercheur en linguistique au CNRS, Néerlandais, et João de Deos, 38 ans, doctorant en psychanalyse au CNAM, Brésilien : « Nous nous sommes mariés la semaine dernière aux Pays-Bas. Mais en France, notre mariage ne vaut rien. Si nous voulons nous pacser – seule option –, il nous faut même prouver notre relation ! Un recul pour nous... C’est étonnant quand même : notre couple change qu’on soit en Hollande ou en France. Et si nous allons nous installer au Brésil, Chris ne sera pas autorisé a rester plus de deux mois... Se marier, pour nous, c’est aussi une subversion, de la normalité “hétéroxiste” dans un pays catholique comme le Brésil ! » E.F.

16h35. Slogans, déguisements, les manifestants font preuve de beaucoup de créativité. La preuve en images :

 


Un père noël (Camille Polloni/Rue89)

 


Paola et Elie (Blandine Grosjean/Rue89)

 


Marge Simpson (Renée Greusard/Rue89)

 

 


Une affiche « Parisot avec nous ? » (Blandine Grosjean/Rue89)

 

 


Une pancarte « Dieu aime les hommes » (Blandine Grosjean/Rue89)

 

 


Slogan : « François ne sois pas frigide » (Blandine Grosjean/Rue89)

 

16h25. Ambiance festive dans le cortège. R.G.

 


 

Ambiance de cortège

16h20. Autre slogan vu pendant la manif : « Les listes de mariage des homos vont renlancer l’économie. » P.H.



Slogan de manif (Pierre Haski)

 

16h. Encore du monde à la Bastille. B.G.

15h50. Parmi les slogans : « On veut le mariage, l’héritage et le veuvage, on veut l’adultère, la pension alimentaire. » B.G.

15h45. Des représentantes des Femen acclamées. B.G.


15h20. Je viens de voir passer Mélenchon comme une fusée sur un trottoir. C.P.



Melissa manifeste en faveur du mariage pour tous (Elsa Fayner)

 

15h20. Mélissa, 23 ans, originaire du Vexin, étudiante en ethno a Nanterre :

« Je ne sais pas si je veux me marier ni avoir des enfants, mais je veux pouvoir avoir le choix. Je n’ai pas trop de crainte, je pense que le projet de loi va passer, mais j’aimerais qu’il passe avec le droit à la PMA [procréation médicale assistée, ndlr] et à la filiation.

Je voudrais que le conjoint n’ait pas à faire une adoption pour être reconnu comme parent de son enfant dans les couples lesbiens. Je suis en couple avec une Suédoise et, si j’ai un enfant avec elle en Suède, je serai reconnue comme étant la mère en Suède. Mais si nous rentrons en France, je ne serai plus reconnue comme telle ! »

 


Bianca (Elsa Fayner)

 

Bianca, 29 ans, habitant Paris, travaille dans la musique :

« Je suis ici parce que mon papa est homo. Même si le mariage ne m’intéresse pas d’un point de vue personnel. Mais c’est important que tout le monde ait le choix. Je pense aussi qu’il faut que les homos puissent être reconnus comme parents : aujourd’hui si le parent officiel décède, le parent qui reste peut être écarté s’il n’est pas en bons termes avec sa belle famille. Et je ne suis pas sûre que le projet de loi passe. »

 


Solange (Elsa Fayner)

 

Solange, 57 ans, secrétaire juridique, et Michel, 63 ans, travaillant dans l’éducation nationale, venus de Chartres :

« On n’est pas forcément pro mariage mais on est contre la discrimination. Je ne suis pas certaine que pour les homo le mariage soit la meilleure solution, c’est très conformiste le mariage – nous, on n’est pas mariés – mais c’est un droit à défendre. Nous sommes de gauche, on a sabré le champagne en 81, mais nous ne manifestons pas toujours. Nous n’avons pas manifesté contre la rigueur par exemple. Mais là, c’est une question fondamentale. Le code civil doit changer. »

15 heures. Une journaliste de Rue89 Strasbourg a passé la matinée dans un bus, direction Paris et la manif, avec des participants de la manifestation. Le bus a quitté Strasbourg a 5h10 ce dimanche matin. L’occasion de répéter les slogans pendant le trajet avant d’arriver à 11h30 près de la place de la Bastille. Ecouter le reportage son.

14h30. La manif va s’ébranler en riant. A la sono, un jeune homme massacre la chanson « Voyage voyage » de Desireless avec comme parole « Mariage, mariage ». B.G.

13h53. Bertrand Delanoë, le maire de Paris, est prêt pour le départ.

Bertrand Delanoë
@BertrandDelanoe

La manifestation en faveur du mariage pour tous c'est maintenant ! #Bastille #mariagepourtous pic.twitter.com/gJr7ffNb

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Ils réagissent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22