Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 13:02
Démission 14/03/2012 à 12h11

Martin Untersinger | Rue89


Imprimer
 

 


Un manifestant tient une pancarte où il est écrit « L'avidité tue » devant les bureaux de Goldman Sachs (Jessica Rinaldi/Reuters)

 

Greg Smith, un haut cadre de la banque d'investissement américaine Goldman Sachs, a annoncé avec fracas sa démission du groupe, en signant une longue tribune dans le New York Times de ce mercredi.

Il déplore la direction prise par la banque sous le mandat de Lloyd Blankfein, PDG de la banque d'investissement américaine, en poste depuis fin mai 2006, qu'il juge « malsaine et destructrice » :

« L'entreprise a tellement changé depuis que je l'ai rejointe après mes études, que je ne peux plus, en mon âme et conscience, m'identifier à ce qu'elle défend. »

Il dénonce notamment la perte de la « culture » de l'entreprise, socle sur laquelle cette banque s'est appuyée, selon lui, depuis sa création en 1869 :

« Cela peut paraître surprenant pour certains, mais la culture a toujours été une composante vitale du succès de Goldman Sachs. Elle inclut le travail d'équipe, l'intégrité, l'humilité et le fait de toujours se comporter correctement vis-à-vis de nos clients. La culture était l'ingrédient secret qui rendait cet endroit fantastique et nous a permis de gagner la confiance de nos clients ces 143 dernières années. »

Pour lui, l'unique but de l'entreprise est devenu le profit, en se détournant de l'intérêt de ses clients :

« J'ai toujours été très fier de conseiller mes clients sur ce que je pensais être bon pour eux, même si cela ramenait moins d'argent à l'entreprise. Cet état d'esprit devient de moins en moins populaire au sein de Goldman Sachs. Je pense vraiment que ce déclin moral de l'entreprise représente la seule et unique menace sérieuse pour sa survie à long-terme. »

Dérives morales

Produits dérivés complexes, clients dénigrés en interne, dérives morales : autant de dévoiements que Greg Smith pointe dans sa tribune :

« Pas une seule minute n'est passée à se demander comment nous pouvons aider nos clients. C'est seulement comment nous pouvons leur soutirer un maximum d'argent. Au cours de ces douze derniers mois, j'ai vu cinq directeurs généraux parler de leurs clients comme des “ marionnettes ”. »

Sur son site, la banque affiche pourtant bien haut ses valeurs :

« L'intérêt de nos clients passe toujours en premier. Notre expérience montre que si nous servons bien nos clients, notre propre succès suit.

L'intégrité et l'honnêteté est au cœur de notre activité. Nous attendons de nos collaborateurs qu'ils appliquent des principes éthiques forts dans tout ce qu'ils font, à la fois dans leur travail pour l'entreprise et dans leur vie personnelle. »

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22