Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 17:18
vendredi 02.03.2012, 05:13  - La Voix du Nord


 

 Depuis novembre, les Indignés n'ont jamais réussi à mobiliser plus d'une trentaine de personnes.
Depuis novembre, les Indignés n'ont jamais réussi à mobiliser plus d'une trentaine de personnes.
|  • LES VISAGES DE L'ACTUALITÉJEAN-CLAUDE, CHA |

Tous les mercredis, une petite vingtaine d'entre eux se réunit place Jean-Bart. Avec tous les profils, les Indignés dunkerquois veulent croire que leur mouvement peut perdurer, malgré une indifférence presque totale à leur égard.

 

PAR THIBAULT MARCHAND

dunkerque@lavoixdunord.fr

Réunis dans un café de la place Jean-Bart, ils discutent des modalités de leur prochaine action, qu'ils ont prévue pour la semaine prochaine. Mais les Indignés dunkerquois peinent à mobiliser. Ils étaient une trentaine au début du mouvement, et moins d'une dizaine aujourd'hui. Mais ceux qui restent sont peut-être les plus en colère contre « ce système ahurissant qui enfonce les gens », explique Danielle, 67 ans. Syndiquée toute sa vie, elle a attendu la retraite pour se lancer dans le militantisme : « La Grèce, l'Espagne, ça me met tellement en colère ! Il faut se révolter et lutter contre tout ça. » Même son de cloche chez Jean-Claude, 74 ans et « plusieurs décennies de militantisme ». Son expérience et ses interventions détonnent dans ce petit groupe qui découvre l'engagement politique. Lassé par le syndicalisme traditionnel, il a rejoint les Indignés dès leur arrivée à Dunkerque : « Ce qu'ils font et la manière dont ils le font, c'est super ! Mais surtout, on trouve des jeunes alors qu'il n'y a personne de moins de 40 ans dans les syndicats traditionnels ! » Reste que la sauce a du mal à prendre. Au début de l'année, ils avaient porté un cercueil à Pôle Emploi symbolisant la mort du travail. Le 28 janvier, ils défilaient place Jean-Bart pour protester contre ACTA, traité controversé renforçant la surveillance du web. Le tout sans réussir à mobiliser au-delà du petit cercle initial. « Les gens disent qu'ils nous soutiennent, mais c'est vrai qu'on manque parfois de crédibilité, regrette Amélie, avant d'insister : On n'est pas qu'un groupe de jeunes au chômage », même si elle rentre justement dans cette case. À 28 ans et avec un diplôme de géographe, elle est toujours sans emploi. Aujourd'hui, elle mène les débats mais ce statut n'a rien d'officiel : « Chacun est le moteur mais il y en a qui n'arrivent pas à comprendre qu'on n'ait pas de chefs. » Amélie, comme les autres, n'avait jamais milité avant de rejoindre les Indignés. « Je n'avais pas envie de suivre des ordres ou qu'on me dise comment penser. Mais à un moment, j'ai été énervée de voir autant de gens résignés. Il fallait agir pour bouger les choses. » Reste que ce manque d'expérience pénalise peut-être les Indignés. « Je viens pour donner mes idées mais j'aimerais que ça bouge plus.

Aujourd'hui, il faut être dans l'action », explique Charles, qui travaille dans le garage familial et reconnaît ne pas se retrouver dans toutes les actions des Indignés. Pas de quoi empêcher Amélie, Jean-Claude et les plus motivés de continuer : « On aura peut-être des coups de mou mais même à cinq ou six, on bougera. » •

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22