Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 14:35

 

Médiapart

|  Par Martine Orange

 

 

Au premier trimestre, la moyenne de l’endettement des pays européens s’est élevée à 92,2 %, selon Eurostat. Grèce, Portugal, Italie, Espagne, Irlande, Chypre plongent sous le poids des plans de sauvetage.

 

C’est une nouvelle preuve du succès de la politique d’austérité imposée dans toute l’Europe. Au premier trimestre 2013, la moyenne de l’endettement des pays de l’Union européenne s’est située à 92,2 % du PIB, contre 90,6 % au quatrième trimestre 2012, selon les derniers résultats publiés lundi 22 juillet par Eurostat. A l’exception de la Lettonie, du Danemark et de l’Allemagne, de la Grande-Bretagne, de la Bulgarie et de l’Estonie, tous les pays de l’Union européenne ont enregistré une augmentation de leur endettement sous l’effet combiné de la récession économique et d’une chute des rentrées fiscales. Pour rappel, la moyenne de l’endettement européen en 2007 était de 62,2 % du PIB. 

 

© eurostat

Les pays les plus endettés sont tous ceux qui ont eu recours aux plans de sauvetage européen, Troïkaland comme les a nommés le Guardian. En tête, on retrouve donc la Grèce (160 % du PIB), l’Italie (130 %), le Portugal (127 %) et l’Irlande (125 %). Ces pays sont aussi ceux qui ont connu la plus forte augmentation de leur endettement en un an. Entre le premier trimestre 2012 et le premier trimestre 2013, la Grèce a vu son ratio d’endettement augmenter de 24 %, l’Irlande de 18,3 % l’Espagne de 15,2 %, le Portugal de 14,9 points et Chypre de 12,6 points. Ce n’était pas exactement ce qui avait été prévu dans le cadre des plans de sauvetage.

Prenant ses distances avec les mesures imposées par l’Europe, le FMI – qui semble décidé à ne plus participer à d’autres plans de sauvetage – a fait savoir que de nouvelles restructurations de la dette en Grèce seraient inévitables. Il estime aussi qu’un deuxième plan de sauvetage est impératif au Portugal.

Lors de son voyage à Athènes vendredi 19 juillet, le ministre allemand des finances, Wolfgang Schäuble, a indiqué qu’il refusait de parler d’un tel sujet, qu’une restructuration n’était pas bonne et qu’il fallait oublier le sujet. Au moins jusqu’aux élections allemandes le 22 septembre. Quant à un deuxième sauvetage du Portugal, en pleine déconfiture politique, la question est aussi exclue à la commission européenne.

Dans un grand élan, les responsables européens préfèrent souligner l’attraction inchangée de l’Europe, avec l’adhésion prochaine de la Lettonie à l’euro et la demande de la Lituanie de les rejoindre. Deux pays exemplaires, selon les statistiques d’Eurostat.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22