Mercredi 7 novembre 2012 3 07 /11 /Nov /2012 17:20

 

 

Le Monde.fr avec AFP | 07.11.2012 à 15h48 • Mis à jour le 07.11.2012 à 16h54

 
A Athènes, lundi 5 novembre, une affichette appelle à une grève générale de quarante-huit heures.

La Cour suprême grecque a jugé mercredi 7 novembre "anticonstitutionnelle" et "illégale" la réduction de près de 27 % des salaires des juges prévue dans le projet de loi d'austérité pluriannuel soumis au vote des députés dans la soirée. Selon une source judiciaire, la Cour suprême rappelle que la Constitution prévoit que le salaire des juges est "proportionnel au salaire des députés", qui, lui, ne subit pas de coupes dans le projet de loi.

Une délégation de juges de la Cour suprême doit se rendre mercredi après-midi au Parlement, durant le débat en procédure d'urgence du projet de loi, dont le vote est prévu tard dans la soirée. Réclamées par les bailleurs internationaux du pays – Union européenne et Fonds monétaire international – en échange de la poursuite de leur assistance financière, les nouvelles mesures comprennent des économies de 18,1 milliards d'euros que la Grèce doit faire d'ici 2016. La moitié des économies doit être appliquée dès l'année 2013, dont le budget sera présenté dimanche au vote des députés.

 

 GRÈVE GÉNÉRALE DE QUARANTE-HUIT HEURES

Plusieurs catégories de fonctionnaires allant des universitaires, diplomates, aux juges en passant par policiers et pompiers sont touchés par des réductions importantes de leurs salaires de base, allant de 27 % pour la magistrature (3 000 euros pour le président de la Cour de la cassation) à 2 % pour les sans-grade de l'armée.

Ainsi, le salaire des ambassadeurs, sans les primes, est raboté de 18 % pour s'établir à 1 900 euros, celui d'un professeur d'univerité de 17,8 % (1 459 euros) et celui du chef d'état-major de l'armée grecque, de 20 % (1 872 euros). Une grève générale de quarante-huit heures se poursuivait mercredi à l'appel des syndicats du privé et du public, GSEE et Adedy, contre cette vague d'austérité, tandis que des manifestations sont prévues devant le Parlement mercredi soir.

 

Lire aussi : Grèce : les coupes dans les retraites jugées 'anticonstitutionnelles'


Le banquier Charles Dallara attendu à Athènes

 

L'Institut de la finance internationale (IIF), groupement d'intérêt des grandes banques de la planète, a annoncé mercredi que son directeur général, Charles Dallara, se rendrait à Athènes les 13 et 14 novembre.

 

Alors que l'austérité imposée à la Grèce par ses bailleurs de fonds suscite de nouvelles tensions dans le pays, l'IIF indique que M. Dallara discutera lors de ce séjour "de la Grèce et de la zone euro avec des responsables gouvernementaux et des dirigeants du secteur privé".

 

 

 
Par democratie-reelle-nimes - Publié dans : Grèce
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Présentation

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Images Aléatoires

  • MG 5001
  • DSC00508
  • 2
  • Le repas des fauves
  • DSC00906
  • 3b

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés