Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 19:23

Le Buvard Bavard - 5 novembre 2011

 

Lis moi avec webReader


Des centaines d'Indignés ont répondu à l'appel et se sont réunis ce vendredi 4 novembre en fin d'après-midi sur le parvis de La Défense, à Paris, siège des plus grosses multinationales du CAC40 et centre névralgique de la finance française. 
 Bien que les forces de l'ordre aient tenté de virer les premières tentes qui avaient été plantées, ils ont finalement du faire marche arrière, la préfecture ayant autorisé le rassemblement jusqu'à 21h. 

Une vingtaine de tentes ont été installées dans la foulée et une assemblée populaire a pu se tenir dans des conditions acceptables. Les citoyens qui le souhaitaient ont pu prendre la parole à tour de rôle pour exprimer les raisons de leur présences et partager publiquement leurs indignations et leurs aspirations.
Les CRS, les policiers et les gendarmes ne se sont pas eclipsés pour autant. Ils ont attendu bien sagement que l'heure fatidique arrive et que les ordres d'intervenir leur soient donnés par leurs supérieurs hiérarchiques. 
 Vers 21h30, un impressionnant dispositif représsif s'est déployé. Les images retransmises (ici et ici) par quelques streamers sur place ainsi que les fils de tweets ont pu permettre à des milliers de personnes de suivre les évènements en direct. Inutile de vous faire un dessin, vous connaissez le modus operandi des gardiens de la paix : les citoyens sur place ont subi de multiples charges violentes. On dénombre un blessé grave parmi les nombreux blessés "légers", tant est que l'on puisse encore parler de légèreté dans le cas présent. Ce dernier a été emmené par les pompiers. La quasi totalité des tentes ont été arrachées et embarquées. 
Comme ils l'avaient pressenti et annoncé lors de l'assemblée populaire et après deux longues heures de pressions policières, de replis et de charges successives, les Indignés encore sur place ont appelé à se remobiliser de plus belle le lendemain. Notons que des manifestants présents ces derniers jours à Nice et à Cannes contre le sommet du G20 et son illégitimité ont annoncé qu'ils seraient présents, eux aussi, demain dès 14h, sur le parvis de la Défense. 

Par ailleurs, de nombreux messages de soutien ont été envoyés depuis les Etats-Unis et divers pays européens.
Sur les prompteurs, la dernière édition du Soir 3 relaie ceci : "Quelques Indignés avaient entrepris d'occuper la Défense ce soir, mais ils ont rapidement été délogés". Je vous laisse seul juge de la pertinence de cette dépêche. 

 23h10 : Les lumières de l’Arche viennent de s’éteindre. Indignés et gendarmes sont dans le noir. 

 2‎3h15 : Les indignés chantent "la lumière c’est nous!"

Vers minuit, le dispositif des forces de l'ordre s'est allégé. On pouvait encore dénombrer quelques 200 citoyens sur place, groupés, déterminés et encore bien vivants. D'après les fils de tweets, des arrestations auraient eu lieu. 

On ne sait pas encore s'ils passeront la nuit sur place, mais ils ont d'ors et déjà annoncé qu'ils seraient là demain.
En ce qui me concerne, ma position est claire : si les Indignés veulent arriver à cristalliser les consciences, ils doivent continuer. Encore et encore. Ils doivent être visibles. Et leur visibilité doit être bien choisie. Pour que le plus grand nombre puisse enfin voir les vrais visages de leurs bourreaux. Je me réjouis de constater que suite à de multiples tentatives avortées, les Indignés parisiens ont manifestement réfléchi et ont changé leur fusil d'épaule. OWS n'y est certainement pas étranger. A la Défense, ils touchent le coeur de la Bête. Et ils doivent continuer à appuyer sur ce point sensible, encore et encore, jusqu'à ce qu'il s'arrête de battre et de pomper le sang des peuples.
L'action d'aujourd'hui, c'est le spectre d'Occupy Wall Street qui plane sur Paris. Et ça, les oligarches feront tout pour l'éviter. Les prochaines heures s'avèrent donc cruciales et nul doute qu'elles devraient donc nous donner la tendance quant à la pérennité de cette plus que légitime occupation citoyenne. 

Vous l'aurez compris : ils n'ont pas dit leur dernier mot et ils reviendront demain, dès 14h.

Et vous? Vous serez là?

 Pour suivre le déroulement de l'action "Occupons La Défense" : voici les principaux hachtags : #occuponsladefense #occupyladefense #parisnofear #tousaladefense 

 Notons que le hachtag #occupyDefense était en tête des tendances Twitter en France. C'est bon signe!


Littéralement,

Badi Baltazar

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22