Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 22:58
Agoravox - par Mathieu Lamour (son site) samedi 7 janvier 2012   
 

En cette année d'éléctions présidentielles (France, Etats-Unis, Sénégal, Vénézuela...) il est de bon ton de prendre un peu de recul sur la marche démocratique. Fausse solution ou réelle possibilité ? La monté des contestations révèle un manque dans ce choix de gouvernance.

D'ici quelques mois, les français décideront qui sera le ou la présidente de notre pays. Cette élection est LE rendez-vous démocratique pour beaucoup d'entre nous. Etrangement, la fonction de président est celle qui nous représente le moins comparée aux éléctions locales ou législatives. Cette mise en exergue de la personification masque la réalité de notre impuissance en procurant une frustration bien réelle. Né l'année dernière, le mouvement des indignés apprend à combler un espace vide, celui de la parole citoyenne.

Peu de gens y croient et pourtant, beaucoup y porteny un regard bienveillant et envieux. A-t-on encore le droit de rêver ?

 

 

Les indignés s'appuient sur l'idéologie de "démocratie réelle" qui par ses principes, dénonce la supercherie de la "démocratie représentative". Etre président en France, ou dans une des "grandes démocraties", tient plus du rôle de manager en charge de répondre aux peurs populaires tout en les entretenant, de concilier lobbies et intérets de la nation en s'assurant de maintenir une machine sans laquelle il n'existerait pas. Ces considérations éloignent du bien commun et de la population. Le fossé entre le peuple et nos élites entretient cette incompréhension réciproque quant aux préaucupations des deux parties. L'éxcerbation de ce décalage en résigne beaucoup quand d'autres voient dans les indignés une nouvelle force d'expression populaire.

Les causes des "vrais problèmes des français" sont-elles remises en questions ?

 

 

Il est séduisant de considérer l'Europe, de moins en moins démocratique, comme source de nos problèmes, Mélenchon et Marine l'ont bien compris. Cela n'est pas dénué de sens mais leur réponses sont extrèmes, voire effrayantes. Mis à part ces deux là, l'offre politique dominante et rassurante (UMP et PS) ne propose que des réformes cosmétiques dans la continuité. Dans les assemblés générales des indignés, les propositions sont à des années lumières de ce qui est envisagé dans ces programmes politiques. La remise en cause de la société est beaucoup plus profonde et les propositions vont plus loin. Elles manques souvent de construction et prennent à rebrousse poil les fondamentaux. Pourtant, elles expriment un malaise populaire profondément réaliste car elles s'appuient sur le vécu de la masse.

 

De par sa pluralité et sa non représentativité, les indignés n'ont pas pour idée de se présenter aux élections, dommage. Dans le cadre de la 5e république, c'est aux politiciens de s'appropier le dialogue et de reconsidérer la parole populaire. Le pays des lumières et qui a inspiré de nombreuses démocratie sera-t-il à la auteur de sa réputation ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22