Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 17:39

 

marianne.net

 

Le FMI change de doctrine ? Fausse alerte !
Jeudi 10 Octobre 2013 à 15:58

 

Thibault Le Berre‏

 

Taxer davantage les plus hauts revenus et leur patrimoine, instaurer une fiscalité verte, penser l’équité des systèmes fiscaux… Le dernier rapport du Fonds Monétaire International (FMI), publié le 9 octobre, a de quoi étonner. Longtemps parangon des doctrines économiques libérales, l’institution internationale n’a pourtant pas perdu ses vieux réflexes.

 

Christine Lagarde, à la tête du FMI - FANG ZHE/CHINE NOUVELLE/SIPA
Christine Lagarde, à la tête du FMI - FANG ZHE/CHINE NOUVELLE/SIPA

« Dans beaucoup de cas il est possible de mobiliser davantage de recettes en augmentant les taux d’imposition des tranches supérieures de revenu. » La phrase peut prêter à sourire, tant elle est logique. Mais quand elle émane d’un rapport du Fonds Monétaire Internationale (FMI), l’on manque de tomber à la renverse. L’institution internationale, créée à la sortie de la Seconde guerre mondiale, prône depuis 1976 la dérégulation de l’économie, l’abaissement du coût du travail, la baisse des dépenses sociales … Mais qu’arrive-t-il donc au phénix du libéralisme ?

Déjà en août dernier, le FMI préconisait à la France « un rythme plus doux d’ajustement » des finances publiques que celui envisagé par le programme de stabilité européen. Cinq mois auparavant, les très influents économistes de Washington remettaient en cause les bienfaits d’une politique de réduction de la dette sur la croissance, politique pourtant imposée par l’institution à la Grèce, à l’Irlande ou au Portugal. 

Fort de ce revirement, le FMI émet de nouvelles propositions pour réduire la dette publique des Etats, dans son rapport publié le 9 octobre et intitulé « Fiscal monitor ». Augmenter « les taux d’imposition des tranches supérieures de revenu » paraît une option « possible pour mobiliser davantage de recettes ». Le patrimoine entre aussi dans la ligne de mire des experts de Washington. « Les recettes potentielles sont très élevées », indique le rapport.

Préconisant même qu’il « faut agir avec fermeté à l’égard des traitements particuliers ». Le rapport pointe aussi le fait que  « les systèmes fiscaux sont devenus moins progressifs et les inégalités se sont intensifiées durant les dix dernières décennies » ; considérant que la fiscalité foncière « demeure sous-utilisée (…) alors qu’elle offre souvent la possibilité d’être plus propice à la croissance et qu’elle est plus progressive que d’autres prélèvements ».

Chantre de la dérégulation, le FMI considère dans son rapport que « les prélèvement bancaires » sont un « progrès » et préconise « l’équité des systèmes fiscaux » comme un « thème de réflexion ». En référence aux « montages fiscaux complexes qu’utilisent les multinationales pour réduire leurs obligations fiscales ». Elle va même jusqu’à préconiser une amélioration de la « tarification efficace du carbone », considérant que « presque tous (les pays) pourraient et devraient imposer mieux ». Il ne faut pourtant pas s’emballer. Le FMI prône toujours le redressement des comptes publics en augmentant la durée d’activités des salariés pour obtenir une retraite ou encore flexibiliser d’avantage le droit du travail.

Surtout, pour revenir au niveau d'endettement qui était le leur en 2007, les pays de la zone euro devraient en moyenne taxer de 10% le capital de tous les ménages qui disposent d'un patrimoine net. Si le FMI semble montrer une attention particulière aux plus hauts revenus, en revanche cette nouvelle taxe concernerait tous les ménages. Pour le FMI, l’épargnant reste donc une vache à lait inépuisable. Les Chypriotes ont senti passer la douloureuse.
 
Il n’est pas non plus arrivé le moment où le FMI préconisera la banqueroute des Etats puisque, la directrice adjointe de son département des finances publiques, Martine Guerguil, considère que le processus d’ajustement budgétaire « s’inscrit dans la durée ». Elle précise tout de même qu’ « il est particulièrement important d’étalonner la composition de l’ajustement budgétaire de manière à renforcer les perspectives de croissance à long terme et à préserver la cohésion ». Que les libéraux de tous poils se rassurent leur muse n’a pas retourné sa veste.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22