Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 21:40

 

Par Europe1.fr avec AFP

Publié le 10 décembre 2011 à 22h35 Mis à jour le 10 décembre 2011 à 22h35

La police est intervenue samedi soir pour démanteler le campement des "indignés" installé depuis seulement quelques heures cours Julien, dans le centre-ville de Marseille.

Vers 21H, un bataillon de CRS a délogé une centaine de manifestants après les avoir encerclés et évacué leurs duvets et bâche constituant leur campement.

"Le rassemblement prévu en début d'après-midi était autorisé, mais pas l'installation avec des toiles de tente et des duvets", a indiqué la préfecture.

Tandis que les policiers chargeaient la foule, équipés de boucliers, des "indignés" les appelaient à "ranger leurs armes", en criant "non-violence". "Expliquez-nous la loi qui nous interdit d'être là", lançait un jeune homme.

 

 

                                                                   ***************************************************

 

Les "indignés" délogés à Marseille

 

AFP Publié le 10/12/2011 à 22:26 -  Figaro.fr

La police est intervenue ce soir pour démanteler le campement des "indignés" installé depuis seulement quelques heures cours Julien, dans le centre-ville de Marseille. Vers 21h, un bataillon de CRS a délogé une centaine de manifestants après les avoir encerclés et évacué leurs duvets et bâche constituant leur campement.

"Le rassemblement prévu en début d'après-midi était autorisé, mais pas l'installation avec des toiles de tente et des duvets", a indiqué la préfecture. Tandis que les policiers chargeaient la foule, équipés de boucliers, des "indignés" les appelaient à "ranger leurs armes", en criant "non-violence". "Expliquez-nous la loi qui nous interdit d'être là", lançait un jeune homme.

Jean-Paul Delanaud, militant de la Ligue des droits de l'homme (LDH), a qualifié cette évacuation de "musclée", même si les forces de l'ordre n'ont pas eu recours à leurs grenades lacrymogènes et flash-ball. Aucun blessé n'a été signalé. "Ils ont peur de ce mouvement. Des camps se montent partout à l'heure actuelle, à La Défense (près de Paris), à Nantes, à Montpellier, à Bordeaux ou Angoulême", a assuré l'un des manifestants, Leck, ajoutant: "j'y suis, j'y reste, on bougera pas".

Les "indignés" avaient décidé de s'installer cours Julien dans l'après-midi après un rassemblement devant l'hôtel de ville. Selon Chloé, c'est "la première fois" qu'ils essaient de monter un campement à Marseille. "C'est pour montrer aux gens qu'il se passe quelque chose en France", a-t-elle expliqué.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Les indignés d'ici et d'ailleurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22