Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 21:25

 

Source : www.reporterre.net

 

La loi sur les ondes a été réduite à néant, les lobbies sont contents

Frédéric Wolff

vendredi 31 janvier 2014

 

 

Vous pensiez que la niche parlementaire des "écologistes" permettrait de voter une loi protégeant vraiment la santé des ondes électromagnétiques ? A la niche !


Ce n’est pas un texte de loi, c’est un squelette. Un macchabée. Le 23 janvier, les députés se sont penchés au chevet d’une proposition de loi relative aux ondes électromagnétiques. Un an après l’enterrement d’une loi sur le même sujet, la résurrection du mort-vivant n’a pas eu lieu.

Pire, les amendements visant à renforcer le cadavre de loi ont été rejetés… et remplacés par des dispositions encore moins protectrices, notamment concernant les enfants.

Résumé du texte mort-né :

. La reconnaissance de l’électro-hypersensibilité ? Torpillée.

. La création de zones blanches pour répondre à des situations d’urgence vitale ? Dézinguée.

. La réduction des niveaux d’exposition à 0,6 puis à 0,2 v/m comme le recommande le Conseil de l’Europe depuis 2011 ? Bazardée.

. Le moratoire sur les nouvelles technologies comme la 4G, les compteurs intelligents…, en attendant des études d’impact sanitaire ? Pulvérisé.

. L’interdiction du wifi dans les lieux publics et particulièrement dans les écoles ? Carbonisée.

Etc.

Dans cette proposition de loi, il est question de « modération » d’exposition aux ondes. C’est on ne peut plus clair, net et précis. Du principe de précaution à la modération, on avance.

Pour ce qui est de la concertation et de la transparence en matière d’installations d’antennes-relais, on attendra la publication d’un décret. On y croit.

Le wifi continuera de sévir dans les lieux publics, mais on aura droit à un pictogramme nous informant de la chose. Avec la légende : « Souriez, vous êtes irradié » ?

Les enfants scolarisés seront exposés aux nécro-ondes wifi dès la maternelle, parce que l’interdire « serait un réel frein au développement du numérique dans les écoles primaires à un moment où celui-ci est une priorité du président de la République », dixit le gouvernement. Au moins, c’est clair : la croissance numérique d’abord, la santé des enfants aux calendes grecques. Dit autrement : Veuillez mettre votre casque de sécurité après avoir été assommé.

Pour les électro-sensibles, il est urgent d’attendre. Que des gens soient dans une souffrance extrême, tant pis pour eux. On verra dans un an, avec un rapport sur « l’opportunité de créer des zones à rayonnement électromagnétique limité, notamment en milieu urbain »... C’est quoi, « limité », quand on ne supporte plus des niveaux infimes d’ondes pulsées ?

Que signifie « prendre en compte l’électro-hypersensibilité en milieu professionnel » quand on ne peut plus travailler, quand on ne peut même plus aller chez le dentiste ? On testera « l’efficacité des dispositifs d’isolement ». Ah, le bonheur de vivre dans une cage en tissu blindé.

Mais de quoi se plaint-on, c’est bon pour la croissance économique, alors quoi ?

Pour le reste, les avancées sont squelettiques...

 

*Suite de l'article sur reporterre

 

Source : www.reporterre.net

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22