Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 22:01
Marianne - Philippe Bilger - Blogueur associé | Jeudi 12 Janvier 2012 à 15:01

 

Le traitement par le Ministère public d'affaires très médiatisées n'aura pas renforcé la cote de confiance de l'institution auprès des citoyens. D'après Jean-Claude Marin, la nomination des juges du parquet par le Conseil supérieur de la magistrature pourrait arranger les choses. Le blogueur Philippe Bilger n'est pas de cet avis, car pour lui « le mal est fait ».



(Outils du juge - Wikimédia - Avjoska - cc)
(Outils du juge - Wikimédia - Avjoska - cc)
Jean-Claude Marin, procureur général près la Cour de cassation, est le magistrat le plus important de France après Vincent Lamanda, le premier président. Je ne suis pas persuadé qu'il ne soit pas au moins à égalité dans la perception judiciaire et pour l'esprit public, tant il a marqué de son empreinte l'actualité de ces dernières années en sa qualité de procureur de la République à Paris.

Le grand avantage de changer de fonction, d'obtenir une promotion infiniment méritée en ce qui le concerne au regard des rivaux qui s'opposaient à lui, est de renaître, dans la tradition française, comme neuf. En tout cas régénéré. Du passé il est fait table rase, et on a toute latitude pour évoquer l'avenir sans être vulgairement ramené à ses actes ou à ses abstentions d'avant.

D'autant plus que Jean-Claude Marin — Franck Johannès a raison de le souligner (Le Monde) — « parle rarement pour ne rien dire ». Qu'il ait envoyé « des flèches acérées » à Vincent Lamanda ne m'étonne pas, mais je voudrais surtout faire un sort à ce que Le Figaro appelle « un vibrant plaidoyer en faveur d'une réforme du mode de nomination des magistrats du parquet ».

Le Conseil supérieur de la magistrature « devrait avoir le dernier mot pour les nominations du parquet » comme il l'a pour les juges du siège. Jean-Claude Marin reprend là une proposition validée, semble-t-il, par une forte majorité du corps judiciaire, qui semble tenir pour rien le fait que le CSM, dans ses choix, n'inspire pas forcément une confiance absolue.

Le procureur général, plus lucide que beaucoup d'autres mais oublieux, souligne que cette réforme permettrait « de mettre un terme à ces soupçons, certes infondés, qui oblitèrent gravement toute réforme en profondeur de la procédure pénale. Ce que nos magistrats demandent, c'est simplement de bannir le doute insidieux qui pèse sur chacune de leurs décisions. »

« Morosité citoyenne et préoccupante justice »

En effet, le soupçon est la gangrène qui affecte, infecte, depuis 2007, le jugement des citoyens sur le rôle du Ministère public dans les affaires dites « sensibles ». Il s'agit moins de la réalité d'une dépendance — dont la preuve, pour l'officiel de la justice, n'a jamais été rapportée de manière incontestable — que d'un poison faisant douter et qui inspire méfiance et inquiétude. Sur le plan républicain, ce qui coule dans les veines judiciaires ne rassure pas pour la gestion des dossiers politiques.

Paradoxalement, il sera impossible de dissiper ce soupçon, alors que s'il ne s'était agi que d'un changement de structure pour créer une indépendance, on aurait pu espérer. Le diffus ne s'éradique pas. Jean-Claude Marin n'a pas été pour rien —avec notamment Clearstream et ses péripéties, le traitement réservé à Jacques Chirac — dans cette montée irrésistible du dénigrement et de l'aigreur. Le parquet de Nanterre y a mis également beaucoup du sien.

Le mal étant fait, il est habile aujourd'hui de le déplorer. Mais on aurait préféré qu'hier il fût évité. Jean-Claude Marin ne peut pas se laver l'esprit ni les mains d'une morosité citoyenne et d'une préoccupante justice auxquelles, avec d'autres, il n'est pas étranger.

Retrouvez Philippe Bilger sur son blog.

 

La justice du parquet n'inspire plus confiance

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Informations diverses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22