Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 19:23

La France n’échappera pas à un nouveau plan de rigueur, estime l’OCDE

Une récession passagère au creux de l'hiver, une croissance du produit intérieur brut (PIB) très faible en 2012 (+ 0,3%)  et limitée en 2013 (+ 1,5%) ainsi qu'un taux de chômage, Dom compris, à 10,4% en fin d'année prochaine : c'est peu dire que l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) est pessimiste pour la France.

Dans ses Perspectives économiques  d'automne, rendues publiques lundi 28 novembre,  l'OCDE insiste sur la détérioration en cours de la situation économique mondiale. « Les économies avancées ralentissent et la zone euro semble entrée dans une récession légère, sur fond de craintes accrues au sujet de la crise des dettes souveraines », note Pier Carlo Padoan. L'économiste en chef de l'OCDE souligne les risques d'aggravation de la situation économique que recèle à ses yeux l'élargissement de la crise des dettes souveraines à des  pays jusqu'alors épargnés.

L'OCDE  pense que l'activité économique s'est contractée en France au quatrième trimestre 2011 et prévoit une récession légère au creux de l'hiver. Cette récession se produira dans un pays dont le marché du travail porte encore les stigmates de la crise de 2008-2009 avec une forte augmentation du chômage de longue durée et du chômage des seniors. Il y a donc un risque important d'augmentation du chômage structurel, fait observer l'OCDE.

Compte tenu de la faiblesse de la croissance et du renchérissement du fardeau de la dette, ramener comme prévu le déficit public à 4,5% du PIB supposera un nouveau plan de redressement de l'ordre de 0,4% du PIB (8 milliards d'euros). Et, au-delà de 2013, il faudra faire un effort supplémentaire de 0,5 % du PIB (10 milliards) pour ramener le déficit public à des niveaux permettant à la dette (au sens maastrichtien), qui atteindra 91,3% du PIB en 2013,  de diminuer.

La priorité, ajoute l'organisation internationale, doit être donnée à la réduction de la dépense publique via notamment un renforcement de la révision générale des politiques publiques et à la mise en place d'une politique budgétaire plus contraignante.

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Economie et social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22