Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 13:48

LEMONDE.FR avec AFP | 06.12.11 | 10h03   •  Mis à jour le 06.12.11 | 10h11

 
 

 

Kapil Sibal, le ministre des communications et de l'information indien, lors du Forum économique mondial de New Delhi.

Kapil Sibal, le ministre des communications et de l'information indien, lors du Forum économique mondial de New Delhi.AFP/INDRANIL MUKHERJEE

Le gouvernement indien a demandé à Facebook, Google, Yahoo! et d'autres géants du Web de vérifier le contenu de leurs sites pour empêcher des publications à caractère diffamatoire ou offensant. Le ministre des communications, Kapil Sibal, a rencontré à New Delhi des représentants des groupes mondiaux et leur a demandé de faire en sorte que tous les contenus soient vérifiés avant d'être mis en ligne sur leurs réseaux, a rapporté mardi la presse indienne.

Un porte-parole du Parti du congrès au pouvoir, Abhishek Manu Singhvi, a confirmé la rencontre, précisant que "les discussions en cours sont uniquement liées aux éléments absolument illégaux, diffamatoires ou pornographiques". Le gouvernement se défend de vouloir imposer une censure politique, mais plaide pour un mécanisme d'"autorégulation" pour bloquer les contenus offensants.

Selon le quotidien Hindustan Times, les géants d'Internet ont fermement rejeté les demandes du ministre, arguant qu'un immense volume d'informations était mis en ligne sur les réseaux sociaux en Inde et qu'ils n'étaient pas responsables de leur contenus. Ce n'est pas la première fois que l'Inde tente d'imposer un contrôle des réseaux sociaux : cet été, les autorités avaient déjà approché plusieurs entreprises américaines à ce sujet.

Kapil Sibal a notamment cité l'exemple d'un site religieux sur lequel des images pornographiques avaient été publiées, a indiqué le journal en citant des sources sous couvert d'anonymat. Selon le même quotidien, le ministre s'est plaint dans le passé d'un site qui avait attaqué Sonia Gandhi, l'influente présidente du Parti du congrès. Il a en outre demandé que ce soit des hommes, et non la technologie, qui vérifient le contenu des sites avant leur publication.

Voici plusieurs mois, l'Inde avait menacé de fermer deux services de messagerie du BlackBerry, smartphone connu pour ses systèmes de cryptage sécurisés, et utilisé par 1,1 million de personnes dans le pays. Le pays avait dit craindre que le service de messagerie crypté de BlackBerry soit utilisé par des activistes pour organiser des attentats sans que leurs communications puissent être interceptées par les forces de l'ordre

Partager cet article

Repost 0
Published by democratie-reelle-nimes - dans Inde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes
  • : Le blog des Indignés de Nimes et de la Démocratie Réelle Maintenant à Nimes
  • Contact

Texte Libre

INFO IMPORTANTE

 

DEPUIS DEBUT AOÛT 2014

OVERBLOG NOUS IMPOSE ET PLACE DES PUBS

SUR NOTRE BLOG

CELA VA A L'ENCONTRE DE NOTRE ETHIQUE ET DE NOS CHOIX


NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBS !

Recherche

Texte Libre

ter 

Nouvelle-image.JPG

Badge

 

          Depuis le 26 Mai 2011,

        Nous nous réunissons

                 tous les soirs

      devant la maison carrée

 

       A partir du 16 Juillet 2014

            et pendant l'été

                     RV

       chaque mercredi à 18h

                et samedi à 13h

    sur le terrain de Caveirac

                Rejoignez-nous  

et venez partager ce lieu avec nous !



  Th-o indign-(1)

55

9b22